De Paris en piscine Le blog de Papillonista

The day after the burning

Photo C Lebranchu

 

Ce fut tout une histoire pour arriver à traverser la Seine : comme je vous l’ai dit, j’habite à une petite encablure de Notre Dame, il suffit de suivre un bout de rue, et hop, on y est : le pont , l’un des plus petits et plus gracieux de Paris, et c’est l’arrière de la cathédrale avec son jardin, et les musiciens qui s’installent près de la grille d’entrée pour jouer à cet endroit, parce qu’on leur donne plein de pièces quand ils sont bons… nous nous souvenions des jours heureux, mon Cheval et moi, pas plus tard qu’avant hier d’ailleurs, car tout ce coin (le pont d’après mène à l’île Saint Louis), tout est paisible , et pas trop sale …C’est là exactement que  les mariées coréennes se font photographier, les balustres avec des milliers de cadenas ont été remplacées (mais quelques cadenas sont encore visibles ça et là, dès qu’un arceau de fer se trouve sur un bloc de pierre, et la Seine coule coule exactement comme il y a 10.000 ans et que tout ça n’existait pas encore;   la cathédrale est énorme, rassurante, elle a quelque chose du Sphinx, d’ailleurs, le devant (les oreilles, enfin le truc du sphinx des 2 cotés, c’est peut être une étoffe de pierre— sont les tours du parvis, et l’arrière, ce grand toit qui vient de brûler, c’était le corps de bête du sphinx. il y a un avant et un arrière, une tête et un corps, l’un ne va pas sans l’autre. Bref je passais devant 2 fois par jour en moyenne,et c’était toujours un bon moment parce que c’était beau à regarder. Elle est plus harmonieuse que beaucoup d’autres cathédrales, ou même d’autres bâtiments, religieux ou pas, qui sont plus gigantesques, ou alors tarabiscotés, comme la Sagrada Familia de Barcelone, ou d’autres que je ne connais pas, mais dont j’ai vu les photos, ou même la Sainte Moustache, qui est plus massive, ou Westminster Abbey qui est trés belle, plus élancée et compliquée, mais qui n’a rien à voir, non, Notre Dame de Paris, c’est la simplicité, avec des petits festons partout, et des trucs naïfs, comme tous ces petits personnages (des saints ? des évêques ?) qui sont logés dans des niches , devant, tous bien alignés… et ceux qu’on voyait sur le toit, justement, de la même couleur vert de gris… (c’était un bon endroit pour voir du « vert de gris » … ) , et les gargouilles, dont on distribue tellement de cartes postales … quand j’ai vu les photos des gargouilles, au début, je n’en croyais pas mes yeux, parce que c’était complètement inventif et étrange, comme monstres, (ça donnait une haute idée du Moyen âge qui devait être cruel, certes, mais rempli de mystères…), et cela a été imaginé il y a tellement longtemps… au  temps même de Jérôme Bosch et des peintres visionnaires, et ces gargouilles sont copiées partout, transformées, intégrées à des films, des BD, des projets… dans le jardin, les gens s’extasiaient devant l’horrible statue du Pape, je ne sais jamais lequel, je crois que c’est Carol Wojtyla, je ne me rappelle plus de son numéro,(avec des doigts de Satan roublard, prétend mon Cheval qui veut s’amuser)  tandis que les groupes de filles Rom s’obstinaient à faire les poches des touristes en train de contempler la rosace, et, ces derniers temps, que passaient les parachutistes ou les chasseurs alpins de la force sentinelle…voilà ce que je voyais tous les jours absolument, en allant nager à Berlioux, parce que c’est le chemin le plus court…ça et beaucoup d’autres choses entourant la cathédrale .Et je me demande comment se porte la petite maison qui est dans le jardin, qui doit être la demeure  de quelqu’un qui compte, à l’archevêché… 

Today, bien sur, impossible de passer…tout est barré… du monde absolument partout, des millions de gens on dirait, on n’arrivait même pas à marcher. pour arriver à passer le fleuve, je suis allée d’abord vers le pont le plus à l’est, et en revenant vers celui le plus à l’ouest, à Saint Michel. Les télévisions du monde entier étaient là, les appareils photo maousse,avec des téléobjectifs à vous photographier un trou noir à 1 million d’années lumières (au fait, je sais combien mesure un trou noir, c’est insignifiant, quelques dizaines de kilomètres, on n’aurait jamais pensé… 🙂 …) …j’ai donc traversé la partie est de l’île Saint Louis, et de l’autre coté on apercevait, à travers les arbres, la Notre Dame toute pelée, toute marrie, mais debout … je suis passée par la petite rue qui mène à l’arrière de la mairie du 4 , où se trouve toujours le campement du gars (là, il était avec des copains) qui a monté sa bibliothèque dans la rue : les gens lui ont apporté une vraie bibliothèque en bois, avec des rayonnages, pas trés grande, mais déjà remplie de bouquins —diable, Il faut que je me rappelle de lui en ramener, des bons— et je me demande comment il fait quand il pleure, pardon, quand il pleut ! est-ce qu’il met un imperméable à sa bibliothèque ? une bâche en plastique ? et ensuite, par les petites rues , vers la piscine …le fait trés marquant, today, ce fut le silence, oui, le silence : à part les bd et le quai, où les voitures étaient embouteillées (mais maintenant le quai est partagé en 2, une moitié pour les voitures, et une moitié pour les vélos, today envahie par la foule, et les salopards de vélos  ne pouvaient pas rouler, bien fait … 🙂  et donc à part cela, aucune voiture nulle part, parce que toute l’île de la Cité et une partie de l’île Saint Louis étaient barrées, inaccessibles à qui que ce soit … j’ai traversé les ponts dans le plus grand calme, (la foule ne faisait pas de bruit) et même après , dans le Marais, ça semblait typer calme, hormis la Rivoli embouteillée comme toujours, mais vraiment c’était étrange, ce calme, après cet incendie, on aurait dit… une catastrophe, suivie d’un grand calme… 🙂

A la piscine, trop de monde, des keums pressés dans mon couloir,on était environ 10 par ligne, et il y avait cet espèce de team (4 ou 5 potes ) qui faisaient des sortes de séries ensemble , avec un monsieur dedans qui est un habitué, et que j’aime bien sans le connaitre, on se salue toujours… il y avait un ou deux des gars, les plus jeunes, qui menaient le train, et derrière, un vieux birbe  qui râlait sa barbe pour suivre … 🙂  trés contente de cette session à la piscine, même si je n’ai pas fait beaucoup de kilomètres, le couloir 1 ayant été réquisitionné rapidement  pour une leçon, ce qui signifie toujours encore plus de monde ailleurs… et j’avais la nostalgie de la piscine de Deauville qui est vraiment le must total pour moi, un luxe inouï … (pas reçu un seul coup jamais là bas … ) 🙂 quand on a nagé dans une piscine idéale comme Deauville, où on prend ses aises, ça fait bizarre de retourner à Berlioux, qui est bien mais trop remplie, vraiment…le problème étant qu’il n’y en a pas d’autre … tout simplement pas d’autre… 🙁 

vous savez, je n’ai pas lu l’article qui en parlait, mais j’ai vu que ces derniers jours quelqu’un avait commencé à prétendre (dans la droite ligne des conneries de plus en plus habituelles en ce moment), qu’on ne devait pas couper les arbres, un truc comme ça, parce qu’ils étaient vivants, me rappelle plus, enfin un truc dont on se fiche quand même pas mal, même si c’est vrai, l’arbre est vivant, d’ailleurs il discute avec les autres arbres, quelqu’un a fait tout un bouquin là dessus ), bref, si un arbre est vivant, une cathédrale en pierre mais possédant une « forêt » de bois de chênes séculaires venant de la forêt primaire doit l’être un peu aussi…il n’ya pas de raison …un trou noir est vivant, tout est vivant du  moment que ça existe par nos yeux… 🙂 voilà la vérité… les choses n’existent que parce que nous, espèce humaine, les voyons, donc tout est forcément vivant, puisque visible . Mais là, en la voyant de loin, et ensuite en suivant le quai, avec beaucoup de difficulté, au milieu de la foule compacte, des gens qui photographiaient et des télévisions et des journalistes, et en m’éloignant un peu , en regardant depuis le jardin de Saint Julien le Pauvre , où il y avait légèrement moins de monde et une petite butte, en regardant cette cathédrale qui était l’attraction du jour plus que jamais , j’ai senti qu’elle avait eu un choc, qu’elle était pelée, peut être vacillante, blanche comme une rescapée d’un accident de la route, mais qu’elle était quand même là, Sa Majesté Tapée, mais qu’elle avait tenu le coup, je ne sais pas trop définir, j’avais l’impression d’avoir une chose, une entité—vivante— qui avait fait face à quelque chose, et qui malgré tout n’était pas tombée … comme quelqu’un qui a été malade et qui ne va pas trop mal, avec  seulement la peau livide et les yeux cernés… « comme si elle était un petit poil consciente de la curiosité qu’elle suscitait, devant tous ces gens , le monde entier, comme le disent fièrement les médias, qui se souciaient d’elle, un vrai symbole d’occident, de chrétienté, ou même simplement de ce qu’on a toujours connu  de vie de tous les jours , même si on n’est pas du tout chrétien, comme moi… etc…   » ouiii, c’est exactement ça », me dit mon Canasson qui se fout de moi … 🙂  « elle a une conscience »… hihi … 🙂 c’est peut être seulement un miroir de pierre, et on projette sur elle … voilà… c’était étrange de la voir comme cela, au milieu du monde entier, et même, tiens, de l’univers, trous noirs et galaxies compris, en fait, et au milieu de Paris, ville qui devenait le centre du monde, et, avec les yeux des caméras, regardée par la planète entière, tu parles d’une star  …  avec les réseaux internet et la mondialisation, tout le monde au monde est au courant ! ça se ressentait… elle tenait la vedette … meurtrie, mais la vedette … ça n’avait jamais été comme cela , depuis sa construction, à ce point… 🙂 bref, c’était encore une scène trés étrange, que je n’aurais jamais pensé voir…  les rosaces étaient noires, mais il parait qu’elles n’ont pas souffert … 🙂 en tous cas, elle tenait debout, la cathédrale, il faudra encore quelques jours pour en être surs, mais espérons …ensuite, ils vont l’emballer pour la protéger (a-t-on appelé l’emballeur Christo ?) 🙂 et viendra le temps de la restauration, et hélas, nous n’en verrons rien… on ne verra que l’emballage …Macron a dit 5 ans, et j’espère que ce sera le cas … un gars , d’une forêt de chênes, quelque part dans l’ouest (le Maine, ou vers la Sarthe) a dit qu’il y avait dans sa forêt suffisamment d’arbres centenaires pour refaire toute la charpente (c’est ce que je regrette vraiment , la charpente) , mais ailleurs ils ont dit qu’ils ne la reconstruiraient pas pareil, peut être avec des charpentes en béton, que le feu ne peut pas avaler, ou alors du fer …  (Sors de ce corps, Tour Eiffel ! )  🙁  je suis triste, l’idée de la charpente avec du bois centenaire me plaisait … ) pour le coup, l’idée que les arbres sont vivants correspond à quelque chose… tout une forêt au coeur de Paris … enfin, on verra … ce qui était bien dans cette cathédrale, aussi, c’était qu’elle venait du fond des âges …un joyau médiéval… je ne sais pas si avec une charpente  de 2019 ou 2020, ça va le faire… ils n’ont qu’à mettre le même matériau que pour les fusées, du coup… la première cathédrale hybride… lol… non, le bois c’est bien … 🙂 même si ça brûle… ( ça sentait encore le brûlé , parfum de la dame en noir, du coté de Saint Michel—mais quand même, elle avait gardé pas mal de sa pâleur de pierre originelle, j’ai vu, elle n’était pas noire, en façade  … )

Pas mal de gens sur les RS (réseaux sociaux) se répandent actuellement en quolibets  à propos de la cathédrale et des  gens attristés de par le monde : les termes sont globalement antipathiques, et ne reflètent que la haine et le mépris … bof… ce sont les mêmes, à noter, qui menacent de mort (et parfois exécutent) quand un gosse ou des caricaturistes brocardent leur religion , mais qui ne se gênent pas pour cracher sans humour sur ce qui arrive aux « chrétiens » qu’ils détestent, on se demande pourquoi … bof..ils détestent bien les juifs, alors … et les athées… bon, on ne va pas refaire la litanie de ce qu’ils détestent  🙂 la réalité, c’est qu’ils se haïssent eux mêmes mais ils sont trop primaires pour s’en apercevoir  … ce que je veux dire : ces gens, dont on commence réellement à ressentir qu’ils forment une sorte de bloc non homogène à l’intérieur de la société française, peuvent bien penser et dire ce qu’ils veulent… par contre je voudrais qu’on CESSE de les abreuver d’allocations et subventions diverses. Trouvez un moyen, je sais que ce n’est pas facile, on est censés être tous égaux et avoir le droit de dire ce qu’on veut, mais convient-il que mes sous, mon travail, nourrissent à jets continus des gens qui ne rêvent que de me faire la peau ? 

Qu’ils se débrouillent …arrêtez les allocations quand les gens laissent leurs enfants ne pas aller à l’école, quand toute la famille est comme on dit « radicalisée » et n’en fait pas mystère, quand les gens se livrent à des exactions , des violences, et sont condamnés, etc … montrez un peu les dents… que ceux qui veulent s’intégrer le fassent, et qu’on recrache durement les autres… les délinquants professionnels ou occasionnels, les black blocs et autres « antifas », les « décoloniaux » et toute cette mouvance aussi acculturée que violente et haineuse… supprimez le robinet à sous …   🙂 avec interdiction de financements extérieurs… en mettant Bercy sur le coup, ce sont les meilleurs … 🙂  et vous, journalistes, réfléchissez aussi à ce que vous faites, quand vous offrez des sous et des tribunes , pour faire du buzz, à des nuls comme Mme R. Diallo , et pas qu’elle … et vous, politiques, réfléchissez à ce que vous faites, quand vous offrez des sous et des postes à des nuls comme M. Taché, M. la Belle Tare et pas qu’eux …  

Le plus risible (mais c’est malheureusement la chose peut être la plus partagée), c’est que des crétins des réseaux sociaux voient dans cet accident funeste de l’incendie de la Notre Dame , la main de Dieu … rien que ça… 🙂 Dieu aurait puni la France parce qu’un gosse aurait dit du mal de je ne sais quoi relatif à  leur religion … pauvres tâches … Et les catholiques ne sont pas loin de leur emboiter le pas, hochant la tête avec componction  …je ne sais pas, mais j’ai eu l’impression, en passant devant l’église qui est derrière la mairie du 4, que 2 personnes, un prêtre et une religieuse qui discutaient là dans la rue , étaient en train de voir dans cet évènement la main de Dieu également ! (Dieu est omniprésent, hein ! ) 🙂 … Dieu rappelait les chrétiens à l’ordre en leur envoyant cette punition, enfin ce rappel ! pour leur dire de se rassembler plus que jamais…

 🙂 (mon Cheval quant à lui, pense que Dieu a envoyé cet accident pour obliger l’ensemble des français à se pencher sur l’organisation d’un chantier situé dans un bâtiment public)  🙂  Bref, quelle que soit l’interprétation des ministres du culte et des adeptes des religions,  toute ma sympathie va de toutes façons aux racines chrétiennes de la France : eh oui, je suis laïque et athée, complètement sans relation avec les religions, mais je veux vivre dans une Europe avec des racines chrétiennes, et rien d’autre,  avec le niveau de tolérance qui existe en France et en occident aujourd’hui, et je me battrai pour que ça reste comme ça. Je pense même qu’on ne devrait tolérer aucun autre édifice religieux en Europe que les trucs chrétiens du patrimoine. si quelqu’un veut faire bâtir  du surplus , il n’a qu’à se barrer  et le faire ailleurs …(avec une petite tolérance pour des édifices religieux anciens d’autres religions, mais qui datent de plusieurs décennies, d’un temps où tout cela était apaisé et ne présentait pas de problème. On ne devrait rien construire de plus). 

Aux infos, ils ont mis un couplet sur les fake news, comme d’habitude : de quoi était il question, cette fois-ci : comme quoi plein de sites voudraient faire croire que l’incendie de Notre dame est en fait un attentat terroriste, mais que c’est vraiment pas sérieux, parce que n’est ce pas, c’est une hypothèse inimaginable … 

C’est ça que je trouve assez incroyable à entendre : on ne sait pas. Voilà la vérité, cela peut être un attentat ou un accident. Personnellement je pense qu’il y a des chances pour que ce soit un accident. Parce que j’ai observé plein de fois que des accidents de ce genre se passaient des de telles configurations —et je ne savais pas pourquoi, ça me semblait absurde, mais pourtant — un chantier d’un bâtiment public, église, opéra, centre administratif, théâtre, que sais-je … des combles avec du bois ancien… et un incendie qui détruit la charpente, et le reste parfois … 

Ce que je trouve complètement fake dans leurs traitement des soi-disant « fake news » dont ils veulent prévenir le peuple de c… que nous sommes, c’est qu’ils vont un peu plus loin : ils disent, ou ils sous entendent qu’un attentat venant de Qui/Quoi vous savez (suivez mon regard) n’est pas une chose possible… que c’est tout bonnement une énorme sottise de penser cela … carrément discriminatoire, et venant bien sur de la Droite faciste qui stigmatise tout le temps les mêmes…  honte aux gens qui diffusent ces suppositions … etc… alors là je ne suis pas d’accord…on ne sait pas si c’est un accident ou un attentat, certes, et certes moi je penche pour l’accident, mais un attentat est tout à fait possible, et même je pense qu’un attentat à cet endroit est le rêve de pas mal de crétins, ceux qui se réjouissent sur les RS, justement… et je pense aussi que les candidats à un tel attentat ne doivent pas manquer, (et d’ailleurs un projet de ce genre avait été déjoué il y a quelques mois) … c’est juste sans doute trop difficile à réaliser …  Alors il vaudrait mieux s’en rendre compte … combien d’attaques contre des églises ou des lieux catholiques en France ? et combien de par le monde ? et de la part de qui ? ouvrez les yeux… occupez vous de cela en priorité, et pas des soi-disant fake news… il est parfaitement normal que les gens imaginent cela… 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation