De Paris en piscine Le blog de Papillonista

A little romance

Il y a quelques jours, j’étais dans le bus 74, qui remontait, après la rue du Louvre et passé les Boulevards, une rue trés animée, dont je ne me rappelle pas le nom (avant de commencer à remonter vers l’église Notre Dame de Lorette, Pigalle et les Abesses, en y pensant, c’était sans doute la rue Montmartre—rue du Faubourg Montmartre, je viens de regarder sur Internet). Juste après les boulevards. (j’étais assise dans le sens contraire à la marche, et du coté opposé au trottoir) j’aperçus, marchant sur le trottoir, dans la même direction que le bus,  un jeune homme pas trés grand, mais qui était exactement mon type de garçon : blond avec des cheveux longs presqu’aux épaules, l’allure d’un musicien, ou d’un comédien, d’un artiste en tous cas. Le bus allait à peine plus vite, et je pouvais  voir son visage ,puisque j’étais assise dans le sens contraire de la marche, mais lui ne pouvait pas me voir (d’ailleurs à aucun moment il n’a essayé de regarder dans le bus) parce que j’étais assise de l’autre coté de la travée centrale, donc du coté opposé à la vitre qui donnait sur le trottoir, et de toutes façons les vitres des bus sont légèrement fumées, ce qui fait que même si on voit quelques fois des têtes parce qu’elles sont juste devant, on ne peut vraiment pas voir plus loin…  il avait un visage plaisant, intéressant, romantique, et je crois qu’il portait un pardessus ouvert, un peu mode intemporelle . il avait l’air de téléphoner, tout en marchant d’un pas pressé. A un moment, le bus ralentit, à cause de la circulation, et le jeune homme prit beaucoup d’avance. je ne le voyais plus, et je me tordis la tête pour essayer de voir s’il continuait tout droit ou quoi …de temps en temps, je l’apercevait de loin, au milieu des passants, (en me tordant le cou). et puis je le perdais, et puis le bus le rattrapait, le perdait de nouveau.  il passait les feux, quand c’était au rouge,  mais à cause des embouteillages, il allait quand même  plus vite que nous… il y a beaucoup de carrefours dans cette zone, cependant, il semblait suivre la même route que le bus…qui, en plus s’arrêtait aux stations pour charger des voyageurs et en abandonner d’autres …nous avons continué comme cela, le jeune homme continuant à marcher sur le trottoir d’un pas rapide, distançant le bus qui le rattrapait de temps en temps, et le bus continuant sa route vers les rues qui montent, Saint Georges, etc… 

J’étais en train de me résigner au fait que je ne reverrais certainement jamais ce garçon de ma vie(ce dont je me fichais éperdument, malgré mon intérêt), lorsque nous sommes arrivés à l’arrêt (je cherche le nom de l’arrêt sur internet—carrefour Chateaudun ! ) , et j’ai la surprise de voir que le jeune homme venait juste d’y arriver aussi, et qu’il montait dans le bus ! 🙂 en montant dans ce bus, la première personne qu’il regarda, après s’être avancé et s’être retourné, fut moi, et il eut un mouvement de surprise, on ne sait pas pourquoi … et voilà… et je ne vous raconte pas la suite, de toutes façons… il est descendu, et moi aussi, 2 arrêts plus loin…  🙂 non, il ne s’est rien passé de remarquable … 🙂 just a little romance… 🙂

Et today, je vais nager à la piscine des Halles : il y avait peu de monde. c’était sympathique . Il y avait une jeune nana qui nageait des longueurs en papillon, des longueurs et des longueurs… un papillon quasi parfait : j’avais commencé à la repérer déjà depuis les douches : elle lançait ses bras complètement étendus et droits, et je ne trouvais pas ça top, mais quand j’ai commencé à nager à coté d’elle, et que j’aui pu regarder sous l’eau, j’ai vu qu’elle avait un mouvement absolument PARFAIT … 🙂 tout était synchrone, souple comme c’est pas possible …pour enchainer les longueurs comme ça, c’est vraiment trés bien… c’est rare…j’ai rarement vu une nana  nager aussi bien en pap et sans se fatiguer…rien à voir avec le serial papillonneur , par exemple, qui est un gros bourron. J’ai réussi à échanger quelques mots avec elle, je l’ai complimentée, évidemment, ça lui a fait plaisir, c’est normal, et je lui ai demandé quel serait son conseil pour le pap, si elle en avait un : l’ondulation, m’a-t-elle dit … ben, c’est exact…ce qu’on appelle l’ondulation, c’est la clef du papillon… 🙂 ensuite elle est partie, et le MNS a commencé à réquisitionner le couloir pour un cours d’une heure dans lequel il n’y avait que 2 personnes : du coup il m’a permis de rester, et j’ai pu faire du 4 nages pendant un long moment : des 100 4N, avec 25m de papillon au début… j’ai donc recommencé à faire du pap … 🙂 (je pensais à la jeune fille)… ça marchait pas trop mal, surtout à la fin…j’y arriverai, j’y arriverai … 🙂

2 Thoughts on “A little romance

  1. Bécassine on 3 novembre 2018 at 9 h 14 min said:

    A little romance, j’adore !
    Mais ça m’a irrésistiblement fait penser à cette chanson de Jeanne Cherhal…

    https://youtu.be/6Q8itJOUUhE

    😊

    • deparisenpiscine on 3 novembre 2018 at 13 h 59 min said:

      Hi ! 🙂 merci pour le lien avec la chanson… 🙂

      Au nom de tous les beaux gosses du monde : B o n n e j o u r n e e ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation