De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Article (de la mort ?)

Au Pakistan, une demoiselle , (Asia Bibi, de son nom, appartenant à la minorité chrétienne) qui doit être morte de peur dans sa cellule, est accusée de blasphème et doit être exécutée, pendue… en effet elle avait osé boire, dans son village, dans le même verre qu’une musulmane, rendant le verre impur à tout le village, du coup… je lis ça sur internet, et je n’en crois pas mes yeux, évidemment… il y a des photos, des vidéos : des légions de gros connards , une main se serrant la bite dure dans le pantalon, parce que le supplice d’une femme  les fait bander , et l’autre brandissant le poing haut levé vers la moche figure imaginaire  qu’ils ont fabriquée aussi foireuse  qu’eux mêmes, hurlent à la mort pour hâter l’exécution … les juges de la Cour suprême doivent se prononcer : plusieurs, qui avaient par le passé, eu le courage de dire que non, il n’y avait pas blasphème, ont été exécutés par des janissaires qui ne seront jamais punis … je les hais, je ne me tairai jamais, je leur jette une fatwa définitive, qu’ils crèvent ! le premier ministre du Pakistan, c’est maintenant le beau Imran Khan, vous savez le joueur de polo (ou de cricket, me rappelle plus) milliardaire, un temps époux de la belle anglaise Jemima Goldsmith…eh bien ce gnome (j’avais écrit ce « gonze » et ça a été, miraculeusement, transformé en « gnome » par le correcteur d’orthographe … 🙂 , ce type , le bel Imran, qui pourrait prendre parti, a fait allégeance aux religieux les plus puants et a déclaré qu’il soutiendrait la loi contre le blasphème … on se demande s’il va arriver à dormir sur ses 2 oreilles, les 10 prochaines années…je lui souhaite des cauchemars torrides et sentant trés mauvais, sentant le charnier et la pourriture … 🙁  pendant ce temps, MBS , le tyran du royaume des Saoud, sans doute trés pieux lui aussi, fait exécuter un journaliste au sein même de son ambassade d’Ankara,(les détails de l’exécution sont glaçants)  pendant que l’ONU qui est décidément en perte totale de vitesse et de repères, pauvre chose,  prétend condamner la France pour non respect de la décision souveraine des grosses de porter  la bourre-tas,  décision rendue après  demande de 2 possessives de cet habit immonde , ah, ce ne sera pas elles qu’on verra manifester pour la vie d’Asia Bibi au Pakistan… je leur file un coup dans la tronche, aussi, à ces 2 là… raciste, avec ça, je serai…raciste avec ça…je serai… et encore plus … et vogue la galère de la religion d’amour et de paix, cette lèpre sans laquelle la terre se porterait mieux…

Et pendant ce temps … les embouteillages battent des records à Paris, en tous cas today …c’était grandiose ! encore jamais vu : une longue file de bagnoles à l’arrêt, du pont Saint Michel au châtelet, et personne qui pouvait bouger ! un chant (d’amour et de paix hihi) s’est alors élevé dans le ciel pollué de la capitale, avec les accents farouches d’un appel révolutionnaire à mettre des têtes sur des piques, des têtes qu’on tirait chercher à l’Hôtel de Ville tout proche à vol d’oiseaux… 🙂  un chauffeur de bus m’a dit que pour les travaux, eux les chauffeurs  croient tout le temps que les chantiers vont disparaitre après un petit moment, eh bien non, les chantiers grossissent , et ne disparaissent pas … de temps en temps la mairie affiche un truc sous le titre inspiré  (qui fait « dans le coup ») « C’EST QUOI CE CHANTIER ? » (une question que je me pose sans arrêt, et il semble que les chantiers soient de diverses natures)… la pancarte est souvent posée dans le chantier, à un endroit où personne ne peut la lire, en tous cas pas les passants …à moins d’avoir des vues d’aigle… c’est comme les plans du métro à l’extérieur ; comme ils étaient souvent vandalisés, grattés, arrachés en partie, ILS les ont placés plus haut : maintenant ça va mieux, sauf qu’il faut monter sur les épaules de son mec pour les lire … 🙂 ils nous mettraient un escabeau à coté, encore … 🙂

Moi, j’avais eu une grosse contrariété, hier soir, du coup, trés peu dormi (dans ces cas-là, comme je ne peux pas dormir, j’en profite pour travailler), et, au matin, je me suis dit que ce n’était pas un drame, que je pouvais rester chez moi, car trés fatiguée, que je pouvais, comme ça, sécher une séance de natation…et au fur et à mesure que la journée avançait (avec des bottes de 7 lieues), que le soleil faisait de l’oeil, à l’extérieur, avec une trés grande douceur et que mon Cheval me disait « c’est ça, le réchauffement climatique…au septentrion, et en octobre, ben ça a du bon… 🙂 … au fur et à mesure, je piaffais pour sortir, (enfin, mon Cheval… ) et nous sommes sortis …mon copain le joueur de guitare d’un pays balte était là … au coin du pont, remplaçant le barde énervant à la voix tremblotante comme de la jelly pourrie anglaise …au fait, vous avez déjà vu(je ne dis même pas goûté)  ce truc immonde ? quand j’allais en Angleterre pour mes études, j’avais noté que certaines familles anglaises entreposaient ça dans leur baignoire…je ne l’ai jamais oublié… 🙂 donc nous voilà dehors, le temps était merveilleux, et bien sur on tombe direct sur les embouteillages, on a l’impression d’être gazés … je conçois que cette organisation, tout droit sortie du cerveau de la Mère de Paris, soit une grande bénédiction pour les gens qui vont se promener sur les quais bas , mais pour tous les autres, des millions, c’est juste l’enfer , un vrai supplice… 

Avec tous les chantiers ..;mon Cheval et moi on pense que la ville est en fait , barrée comme elle est de tous les cotés et envahie de mouches (les mouches, ce sont les voitures, les vélos, les motos,  et les humains qui se faufilent entre tous les trucs à roues ), est en fait une projection du cerveau de Mme Hidalgo … encombré, barré de tous les cotés, accumulant une graisse poussive à certains endroits barrés, le cerveau de l’affaire est  proche de la rupture d’anévrisme … 

Elle nous ferait une petite rupture, Mme H, hein…sans gravité, juste de quoi la rendre paralysée d’un coté, hé hé…  hé hé hé …  🙂   n’oserait plus se montrer en public … débarrassés… parce que, en plus, ça s’accompagne souvent d’une impossibilité de former certains mots … on ne l’entendrait plus non plus, quelle perte ! 🙂 🙂 😮    😮 😉 😛 😀 hihi … 🙂

On finit quand même par arriver à la piscine, après avoir cru perdre la vie 20 fois … sur le parvis de Notre dame, un long serpentin de gens attendant de pouvoir visiter la cathédrale …le long du serpentin, une vieille mendiante (archi connue, ils se partagent les territoires, celle-là est la spécialiste de Notre Dame) clopine en tendant une sébile … la cour des miracles, quoi, comme dans notre bon an 1510 … l’autre jour j’ai entendu les cloches… c’est chouette, quand même, un air de France de toujours, j’aime bien…je suis de la France de toujours …la radio passait une vieille chanson française, en plus : « gentil coquelicot  » …j’suis descendu dans mon jardin…pour y cueillir du romarin… gentil coquelicot mesdames, gentil coquelicot nouveau … J’n’en avais pas cueilli 3 brins…qu’un rossignol vient sur ma main… gentil coquelicot mesdames… 

je ne voulais pas nager, je me suis dit, je vais juste marcher, aller jusqu’au Pont Neuf, et de fil en aiguille, sans m’en rendre compte , voilà que je passe le Pont Neuf, où je décide de pousser jusqu’au jardin des Halles : là je constate qu’ils ont planté d’autres arbres, mais ils en avaient enlevé des dizaines, pour en remettre d’autres exactement au même endroit, et ce n’est vraiment pas mieux (je parle de la partie qui est à gauche de la rotonde… c’est pas terrible …tout ces sous pour un résultat assez minable …on devrait les juger pour leurs réalisations… c’est terrible quand même, qu’après avoir utilisé l’argent des contribuables de cette manière débile, on les laisse s’en tirer avec les honneurs, en plus … 

Aux Halles, je décide d’aller à la piscine, finalement … vous vous y attendiez ? pas étonnant…j’ai nagé une demi heure, pas plus, pas vite non plus, mais c’était génial … 🙂 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation