De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Aujourd’hui à la piscine, air de Paris

Aujourd’hui à la piscine : ça tournait, ça a tourné pendant plus d’une demi heure.Il y avait quelques habitués, et puis une dame d’un certain âge, (45 ? 50 ?) est arrivée : je l’ai repérée parce qu’elle avait le même maillot que moi, exactement, la même marque, la même couleur .  Bleue… comme le bleu de tes yeux… avec elle est arrivée une autre petite nénette avec aussi un bonnet bleu … 🙂 j’ai vu que la dame nageait bien, avant même qu’elle se mette à l’eau … et oui, elle nageait bien… elle était grande et plutôt maigre, mais elle nageait bien et faisait tous les virages, absolument tous. elle était plus rapide que moi, tout en ayant l’air de ne pas se fatiguer. Elle avait nagé trés jeune, en Italie, à Aoste, ou à Brescia, je ne me rappelle plus … pourtant elle n’avait pas l’accent italien … 🙂

Moi j’ai bien nagé, j’étais contente de moi et de tout, je ne savais pas ce qui m’attendait, le soir … non, je ne vous dirai pas …bon, ok, une scène ! une scène comme quand les gens perdent leur sang froid, et c’est toujours déplaisant … ça m’a mise mal à l’aise, pourtant ce n’était pas moi qui avais tort … j’essaie toujours, en cas de conflit, ou de possibilité de conflit, de déjà, avant même le conflit, couper la poire en deux, faire la part des choses en essayant d’être le plus juste possible…mais les gens ne sont pas raisonnables … ils veulent tout et il faut , après, une fois qu’ils ont bien montré leur mauvaise foi (c’est à dire que plus tu leur en donne, plus ils en veulent) , se résigner à passer à l’épreuve de force…ça m’enquiquine pas mal, mais je dois le faire …ne jamais capituler, sauf si la situation est désespérée…(en attendant un retour de bonneteau)  je deviens alors Machiavel, je me projette dans toutes les ramifications possibles de l’évolution de la situation, les cas extrêmes, etc… de l’art de faire la guerre, en quelque sorte, mais contrainte et forcée…je déteste la guerre, je n’aime que mon confort et un environnement paisible … 🙂 donc me voilà obligée de prendre des mesures au lieu de céder tout … 🙂 ben, on va voir si ça marche …déjà l’ennemi commet une première erreur, je la note … :-)je vais l’exploiter sans en avoir l’air …après ça, j’écrirai un traité… 🙂

Je me rappelle d’un ami , enfin une connaissance, qui adorait un bouquin qui devait s’appeler « L’art de la guerre » ou quelque chose comme ça…il y en a eu quelques uns, des traités analysant les stratégies, les tactiques, l’art de la guerre … lui en avait un sous le coude, qui était quasiment son livre de chevet, je ne sais pas pourquoi … 🙂 je lui avais demandé de me le prêter , il l’avait fait, je n’avais pas eu le temps de le lire, et il était tout le temps derrière moi pour que je le lui rende… ce que j’ai fait, et ensuite j’ai essayé partout de retrouver ce livre … il me semblait qu’en lisant ça, on pouvait ensuite faire d’énormes bonds de géant dans les relations publiques ; qu’il y avait quelque chose à comprendre et à interpréter dans ce livre … que ça allait nous rendre plus intelligents dans les rapports humains, mon Cheval et moi… en ces temps troublés… 🙂 mais rien…je n’ai pas retrouvé le livre… il y a une dizaine de jours, je suis tombée, dans la rue (quelqu’un avait abandonné des dizaines de livres sur le Bd Saint-Germain) sur un traité « L’art de la guerre » écrit par un chinois : j’ai emmené le bouquin chez moi, mais je ne le reconnaissais pas … j’ai lu un peu, ça ne semblait pas si intéressant que cela … il faudrait que je me branche sur Machiavel , ou Talleyrand , peut être, ou alors quelque général … de Gaulle ? ça pourrait être intéressant …tout le monde parle de De Gaulle en ce moment… tout le monde est assez minable, face à de Gaulle … 🙂 « Churchill était mieux », hennit mon Cheval … 🙂 bof… 🙂 j’adore Churchill …je lui embrasse les mains … où serions nous, sans Churchill, sans les américains ? sans De Gaulle ? mon Cheval sifflote « Si les ricains n’étaient pas là… vous seriez tous en Germanie … à parler de je ne sais quoi…à saluer je ne sais qui …   un gars venu de Géorgie … est venu mourir à Paris  …. …etc …

Ben, c’est rien de le dire, mais par les temps qui courent, on va peut être tous finir en Germanie, p(être … 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation