De Paris en piscine Le blog de Papillonista

mardi

IBIZA de nuit … Photo C. FAUX et J. MASCOLO (cliquez sur la photo pour mieux voir)

Ce mardi, j’ai regardé mon genou (qui fut piqué durement hier par un insecte qui le paya de sa vie: comment ça ? déjà, après m’avoir attaquée, la bête était tombée par terre et se convulsait avec des spasmes…que faire dans ces cas-là ? j’avais trop mal pour m’en occuper…mais c’est la dame dont j’ai parlé hier qui l’a achevée, d’un coup de talon … 🙂 en principe, je ne suis pas pour tuer les animaux, mais là, franchement, je m’en fichais … et ça m’a rappelé que, bien qu’étant l’amie des araignées—je n’en ai pas tué une seule depuis des dizaines d’années, j’ai vu cet été un monstre dans la Maison où j’étais : une araignée de taille méga, peut être 7 cms, que j’ai essayé de mettre dehors, sans y arriver tout à fait … enfin, je l’ai repoussée sur la terrasse —c’était compliqué, elle voulait absolument rester dans la maison, on se demande pourquoi, et quand on a eu fini de débattre le truc, elle était sur la terrasse, mais recroquevillée, et assez mal en point… le lendemain, plus aucune trace : soit elle s’était régénérée, ce que j’espère, soit elle s’était fait manger par quelqu’un d’autre… ) ça ne fait plus mal, le point de piqûre de l’insecte volant d’hier gratte, c’est tout, mais il y avait en dessous une sorte de matelas de carton dur d’environ 7 X 7  cm … mon corps a fait barrage contre le venin de guêpe (incroyable, tant de venin pour un si petit animal, et je ne sais même pas si on appelle ça venin… 🙂 quand même, qu’est-ce qu’elle espérait, cette guêpe ? en me plantant son dard dans le gras du genou ? me tuer ? vaniteuse, va ! 🙂 ou alors c’était un petit insecte complètement pétrifié de peur, et dont la réaction inutile au regard de sa survie était pourtant inévitable … 🙂 j’ai entendu à la radio today que des merles et des colombes ont été trouvés morts sur le sol en grand nombre dans le Berry : c’est un virus qui vient d’Afrique et qui a gagné nos contrées … « encore l’Afrique ! « , hennit mon Cheval qui lui-même est visité par l’ombre de Rapine Marlène (pendant un instant) … 🙂 je me demande brièvement si le truc emmagasiné dans mon genou a quelque chose à voir (le virus en question se transmettrait par un moustique)… c’était un gros moustique, alors, hennit  mon Cheval, un gros moustique ressemblant fortement à une guêpe … 🙂 si ça se trouve, c’est quelque chose d’insidieux, comme ce qu’on raconte de la maladie de Lyme(Lime ?) qui se transmet avec les tiques … 🙂 si ça se trouve, des troubles nerveux vont m’envahir, petit à petit , gagner mes centres neurologiques … 🙂 c’est alors que je vis mon Cheval s’esclaffer en montrant ses grandes dents qui ressemblent à des touches de piano, et dire que , selon lui, cela fait bien longtemps que l’atteinte neurologique a eu lieu dans mon cortex … plutôt vexant, non ? 🙂 

Demain, Berlioux ouvre, ouf ! today, je me suis déportée vers la piscine Jacqueline Auriol, dans la Zac Beaujon… 🙂 je n’y étais allée qu’une fois auparavant, mais là, j’aurais mieux fait de m’abstenir : déjà, le gars interrogé au téléphone à midi m’avait donné un mauvais renseignement quant aux horaires d’ouverture (je vérifie systématiquement ce qui est indiqué sur le site de la ville de Paris…) donc je suis arrivée en retard, à la dernière heure … des millions de gens … des files d’attente dans les couloirs… rien à faire pour nager…c’est la 3ème piscine en inox depuis que je suis rentrée de vacances … 🙂 on a une impression de grande fraicheur, avec l’inox, c’est pas mal … 🙂 la piscine est jolie, mais difficile à trouver … 5 couloirs sur 25m, et un petit bassin : là, l’architecte a fait carrément le contraire de ce qui se passe à Nakache et Anthoine : pas assez de cabines, et obligée de faire la queue pour accéder … encore des minutes de perdues …de plus, pour arriver à trouver un casier qui ne soit pas en panne, ce fut coton … 🙂 les douches sont juste devant le bassin, et ce sont des points douche (4 ou 5 personnes peuvent se doucher autour d’un seul poteau …beaucoup de pommes de douche en panne, là aussi … ) douches trés trés chaudes, par contre, ça c’était bien, mais je pense que c’est dû au temps encore caniculaire en mode septembre, car dans mon souvenir, elles n’étaient pas si hot, auparavant… 🙂 trop de monde …impossible de nager… gens des beaux quartiers, beaux garçons propres sur soi, jolies filles chichiteuses obsédées par leurs cuisses, et tout le monde bien poli  (on est dans le 8ème, pas loin de l’Etoile, du parc Monceau )… 🙂

That’s all, folks !  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation