De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Agla gla brrrbrrr

AGLAGLA.    PHOTO C. LEBRANCHU

Aglagla … je voulais aller nager à la Tour Eiffel, mais à cause du pataquès dans les rues à l’heure de grande sortie, je n’ai pu retrouver le bus qui convenait (j’arrivais du nord), et je me suis retrouvé dans une zone où absolument tous les bus convergeaient vers la Piscine des Halles : j’y suis donc allée en mangeant un morceau de poulet frit, dans le froid …délicieux … 🙂 personne dans l’eau, en tous cas beaucoup moins que pour un mercredi habituel …tiens, me dit mon Cheval, nous venons de commencer la semaine, et il est déjà jeudi ! nooon, est-il possible que le temps se défile de cette manière, encore et toujours plus vite semble être sa devise … 🙁 

Ô Temps, suspends ton vol , et vous, heures propices, laissez-nous savourer les rapides délices des plus beaux de nos jours   … 🙂 le gars qui écrivait ça, au 19ème, pensait comme tout le monde qu’il était éternel, bien que TOUT, absolument TOUT le prévienne qu’il allait mourir…TOUT, sauf son intime conviction … eh bien, il est mort ! pour autant qu’on sache …ce qui est trés étrange, c’est cette contradiction, entre ce que l’on sent dans son intime, que l’on est éternel (en tous cas, je me vois comme cela, et pas dans l’eau du delà de là, non, avec mon corps de maintenant) , et le fait que tout nous dit, tout l’extérieur nous dit, que nous allons ne plus être là, à un moment … 🙂 

La séance de natation m’a requinquée durablement, pour une petite éternité, en tous cas …prête à passer une nuit studieuse ! hier, j’ai lu un bouquin que j’avais acheté 0,20 eu … 🙂 et qui traînait là depuis un moment…Ca m’a distraite, entre 2 lectures « sérieuses » … 🙂 (les oeuvres complètes du gars qui décrit éternellement les faubourgs de New-York en 1950, totalement fasciné par ses origines et son sexe, et quand il arrête de parler de son sexe, c’est épisodiquement, et c’est remplacé par la maladie… mais c’est quand même trés trés intéressant (on a juste besoin de faire une pause tous les 4 ou 5 bouquins … ) il n’y en a qu’un pour l’instant, que je n’ai pas réussi à terminer , je l’ai à peine commencé, c’était quand même trop misérabiliste pour moi … l’histoire d’un vieux comédien qui se met à déprimer …j’ai lâché l’affaire au moment où il rentre dans un asile ou une maison de repos, je ne me rappelle plus…trop, c’était trop… 🙂 il y a une espèce d’humour sombre (on ricane tout seul, des fois) qui plane sur l’oeuvre … 🙂

Je pense que je vais tout lire, après quoi je me demande si je ne vais pas passer à L. F.Céline … Donc, entre 2 bouquins « sérieux » et nourrissants, j’ai lu le livre de Charlotte Valandray : trés rapide à lire : c’est plus ou moins l’histoire de sa vie, résumée… quelqu’un qui a un courage de lion : tout avait bien commencé pour elle, mignonne, gentils parents, vacances en Bretagne, enfance dans le 12ème à Paris, trés jolie jeune fille, castings dès 15 ans, cinéma, rôle principal, vie nocturne, et soudain, à 17 ou 18 ans, la voilà séropositive , dans les années 80, à une époque où c’était plus compliqué que maintenant : malgré tout, elle s’en sort durant quelques années, mais elle travaille moins, car elle a eu la candeur ou la bêtise de révéler son état à un gros …. de cinéaste, qui le dit à tout le monde , et ne lui donne pas le travail qu’elle attendait … discrimination, quoi … à l’époque la personne séropositive était comme une pestiférée … malgré tout, Charlotte Valandray survit, elle ne présente pas de signes de fatigue jusqu’au moment, quelques années après, où son état se déterriore : et là, elle rencontre le Dr Willy Rosenbaum, un ange charmant que tout le monde connait, et qui, avec le sourire, lui donne une tritérapie (qu’on vient d’inventer)  … qui fait remonter ses globules blancs … elle survit comme ça (le virus devient indétectable dans son sang) pendant quelques années , devient actrice de série télé, et change un peu de morphologie … Et puis d’un coup (il est possible que ce soit le résultat de tous les médocs qu’elle est obligée d’ingurgiter), voilà son coeur qui flanche … plus de coeur, elle ne peut plus faire le moindre effort… Greffe de coeur ! … Quel courage ! obligée de prendre des médicaments anti rejet toute sa vie …en plus de la trithérapie … 

Je lui souhaite du fond du coeur d’avoir encore de belles années, avec sa fille … il y a des gens comme ça , qui font face à de telles situations incroyables … 🙂 Bon vent, Charlotte Valandray … 🙂

Hier, j’ai regardé sur Internet des interviews anciennes de L.F. Celine : je ne comprenais pas la moitié de ce qu’il disait … Ensuite, regardé un peu sa biographie, lu quelques trucs … je n’arrive pas à comprendre ses vitupérations contre les « juifs » … il faut vraiment être demeuré pour penser que l’origine des gens , la « race » est pour quelque chose dans quoi que ce soit d’important …je veux dire, c’est l’éducation qui fait les gens …l’éducation + le caractère + les gènes, sans qu’on puisse tirer des conclusions comme quoi un certain groupe de gens de même « race » auraient les mêmes caractères mentaux … c’est absurde … l’intelligence humaine , les qualités humaines, la beauté ,  la bêtise humaine, la méchanceté et les tares,  sont complètement indépendants de la moindre notion de « race » … j’ai lu dans la biographie de Céline que son « grand amour », la nana qu’il a le plus aimée, une danseuse américaine, je crois, l’avait quitté pour un keum « juif » … peut-être est-ce à cause de cela que le Dr Destouches s’est mis à vitupérer contre « les juifs » … cela semble totalement absurde, ces prises de position … pour Hitler , etc … soit il n’était pas au courant, soit il délirait complètement… c’est curieux, en plus, pour un médecin … dans les vidéos, il est filmé dans son cabinet de travail, dans la fameuse villa à Meudon, où d’ailleurs vit encore sa veuve qui a plus de 100 ans (le foutoir que ça doit être … 🙂 …) on voit qu’il écrit ses romans à l’ancienne manière (quel travail !) avec un stylo, ou un crayon, et du papier que l’on rature … je n’ai même pas vu de machine à écrire … peut être y en avait-il, je n’ai pas tout vu … c’est filmé en noir et blanc, bien sur , et cela fait une drôle d’impression … 🙂 on lui demande pourquoi il écrit (une interview avec un interviewer qui vaut 10 dans le genre oncle Marcel de l’immédiate après-guerre) : la réponse, c’est « pour l’argent, voyez-vous « … j’adore cette réponse …si un jour j’écrivais, personnellement, voyez-vous, ce serait pour l’argent, et voilà … 🙂  quelle excellente raison ! 🙂  il a des tics de langages, l’air toujours sombre et un peu torturé, et de  temps en temps, un sourire qui lui fait une bouche de carnassier, avec plein de dents qui ont l’air pas mal, pour un scrogneugneu … 🙂  je n’ai pas regardé beaucoup, pour tout dire, je me suis endormie d’un coup pendant une interview …je me suis réveillée, c’était toujours le même Céline, du même âge, avec une grosse écharpe , qui disait plus ou moins les mêmes trucs, mais l’interviewer avait changé … 🙂  … 🙂 … le gars a pas mal voyagé, il a fait plusieurs continents, voilà … je me demande s’il était bon médecin ou pas …il avait suivi un programme spécial, allégé, pour les gars qui avaient réchappé à la guerre … les anciens combattants (la 1ère guerre)  5 ou 6 années d’études, au lieu des 10 habituelles, pour les médecins… et décidément, je vais me mettre à lire un petit peu de son oeuvre, mais je crains qu’il ne tourne en rond (avec génie) tout comme le gars dont je parlais plus haut, l’américain…Ils font des « oeuvres » … (de « grandes oeuvres »…non , je ne me moque pas… ) et ils ont un « plafond de verre » indépassable … comme tout le monde… l’étape suivante serait de faire quelque chose de vraiment transcendant, mais quoi ?  🙂  je vous le demande … 🙂  …

🙂 

On se demande aussi quel genre de femmes ces gars-là trainent avec eux … 🙂 habités par leur « oeuvre » et l’importance d’en faire une … que reste-t-il, après ? l’oeuvre… 🙂 quels sont les rapports de la femme avec l’oeuvre du mari ? difficile pour une femme, sans doute, de vivre avec le mari et son oeuvre … 🙂 elles s’en accommodent, puisqu’elles sont persuadées de toute éternité qu’elle doivent se marier pour réussir leur vie …et certainement pas faire une « oeuvre »  🙂 

Ensuite, j’ai écouté « On refait le Monde » sur RTL, et ils avaient encore invité Rockyaka Diallo, qu’est de+ en + tartouille : j’ai vu qu’elle avait fait le buzz dans une émission de Hanouna, tout le monde en parle, preuve qu’on n’a pas grand chose à se mettre sous la dent, mais je n’ai pas réussi à retrouver sur internet, le replay  où tout le monde se met sur la figure. 

Dans « On refait le monde », elle disait 3 fois le même adverbe par phrase (du genre « subséquamment »ou « conséquemment » ou … j’ai oublié… 🙂 ), tout en pondant des psalmodies emberlificotées avec des allures de palinodies , et quand on arrive à saisir ce qu’elle dit, on se rend compte que c’est une pauvre pensée que 200.000 personnes ont déjà eue avant elle … incapable d’une idée originale, cette dame … elle a retiré de ses études universitaires, puisqu’il parait qu’elle en a fait, la tournure des phrases qui font bien … qu’elle enveloppe de toujours les mêmes adverbes (subséquamment, etc…) en début, en millieu, en fin de phrases, et ça repart… 🙂 🙂 avec « On refait le monde », elle est obligée de se frotter à des journalistes, des gens un peu plus évolués intelligentalement/ politiquement/ journalistiquement parlant que chez Cyril Hahannant, alors elle raconte moins de tartitudes bêbêtes, elle se contente juste de pousser son bouchon dans un endroit plus ou moins neutre, mais je me demande vraiment pourquoi on la convie encore à des « débats « médiatiques … Bof, me fait mon cheval, c’est parce qu’elle est tellement c… et tellement raciste qu’on n’a qu’une envie c’est de lui aplatir la figure, que ça se voit et que ça fait le buzz…  la haine circule, tout le monde est content…  🙁 et on se demande aussi si elle ne va pas , à force, pour de bon nous rendre éternellement et bêtement raciste anti « noir » ,(c’est sans doute ce qu’elle recherche, elle voudrait que tout le monde haïsse les « noirs » pour faire coïncider son discours),  mais comme elle se revendique comme « noire »(c’est la grande affaire de sa vie, d’être « noire » )  , ce ne serait pas politiquement correct que de lui dire tout simplement de fermer sa boite noire et de nous lâcher … Bon dieu, il y a des tas de filles « noires »ou « issues de la diversité »  surprenantes, structurées et disertes,  pourquoi ne pas remplacer Diallo par l’une d’entre elles , si c’est ça le challenge, avoir une « noire » dans le débat ? et Rama Yade, vous y pensez, à Rama Yade ? marrante et intelligente …et jolie…  ou alors les 2 nouvelles héroïnes qui viennent de se lever dans le paysage médiatique : Mme Fatiha Agag Boudjahlat,  intelligence déliée,   et cette beauté d’origine iranienne, Abnousse Shalmani en guerre contre la c … d’une autre trempe, ces dames-là … c’est vrai qu’ on aurait plus tôt envie de les porter en triomphe et de leur baiser les mains … pas de leur aplatir la couenne … elles sont nourrissantes … Mme Diallo est pauvre en esprit …  c’est malsain, à la fin, de se complaire à inviter ces personnalités sinistres et revanchardes dont tout le monde sait que les confrontations avec elles aboutissent à  des culs de sac névrotiques minables … le cul dans le marigot …

Il vaudrait mieux avancer, parce qu’on a encore du chemin à faire …   laissons les bébêtes  sur le bord de la route, qu’elles se débrouillent … 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation