De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Andy Brigitte

Andy Brigitte, c’est le beau nom particulier  d’un post ado originaire de la Martinique (photo sur le journal d’un  jeune homme  souriant avec des dents trés blanches et des  tresses Rastas) : il y a 15 jours, un « déséquilibré »(avec un vieux fond raciste ? schizophrène non soigné ? )  a frappé le jeune homme de plusieurs coups de couteau, comme ça, sans raison, sur le quai du métro à Paris.

Le jeune homme s’est vidé de son sang, il est mort, et les gens, autour, filmaient … aujourd’hui, sa famille s’exprime sur les réseaux sociaux en disant qu’ils ne comprennent pas cette barbarie : filmer quelqu’un qui agonise sans lui porter le moindre secours … les bras nous en tombent…ahurissant…Même les reporters de guerre admettent que, dans les circonstances les plus difficiles, ils peuvent s’arrêter de mitrailler (appareil photo, caméra), sous la mitraille (bombardements, kalashnikovs, tirs de mortier) pour aider un gars blessé, sortir quelqu’un, le transporter  … 

Qui sont les milliers gens sur les quais du métro ? une bande de gros nuls de chez nul, et pire que ça. … en majorité ? on pourrait le penser : ce sont sans doute les mêmes, bien que ce soit moins grave,  qui s’écharpent, devant les promotions sur les pots de graisse de palme au chocolat trafiqué, comme on a vu récemment … en se marchant dessus, en s’insultant, en hurlant (j’ai écouté la bande son…) et là dessus, des commentateurs s’en sont allés dire que c’est le drame de la pauvreté…des gens pour qui une économie de quelques euros est importante, les pauvres choux… comme s’ils étaient dans un désert sans nourriture… : je fais sans doute partie de ces gens, qui regardent chaque euro dépensé, mais je préfère crever que de me battre pour un pot de Nutella … drame de l’abrutissement des masses, plutôt, non ? mange ton pot de Nutella , mange-en encore 2 ou 3, grossis devant ta télé, tes feuilletons , miroirs de ton incapacité, quémande tes allocations, et tiens-toi loin de moi … 

mais tu trouves  quand même de toutes façons de quoi acheter la « console » sans laquelle tu ne peux vivoter, le « portable » qui est maintenant comme un appendice qui fait partie de la famille … la chose la plus importante de ta vie de chose, … tripote ton portable à la c… dans le métro, et  laisse crever quelqu’un devant toi sans que ça ne suscite de réaction,  bientôt viendra ton tour, et, crois-moi, tout le monde s’en fiche … 

Dans le même ordre d’idée, j’ai visionné une séquence d’émission de télévision: les véhémentes vociférations (voix hystérique) d’un psychanalyste connu et friqué,  réputé pour être « à gauche » , qui défendait bec et ongles l’idée que le « Che »   ( Guevara), était un type tellement bien, et c’est pas gentil comme ça de taper dessus , notamment parce que le pauvre avait été assassiné (on pourrait dire qu’il a été assassiné parce que lui même avait assassiné abondamment, mais c’est normal, hein, parce que c’était des gens qui en assassinaient d’autres ou étaient amis avec les assassins, eux mêmes assassins d’assassins … )  : vous savez qu’il y a une expo en ce moment à l’Hôtel de Ville de Paris, à l’initiative de la Mère, qui est « de gauche » comme sans doute la majorité des tordus ayant de belles et bonnes pensées charitables , qui filment les agonies dans les couloirs du métro : (on parie que les filmeurs de l’agonie de Andy Brigitte sont « de gauche », amis des idées progressistes, antiracistes, anticapitalistes,  et tout le tintouin … ? « ou bien des abrutis lambda », me fait mon Cheval, « c’est quand même la majorité …  » ) 

j’avoue que moi aussi, j’avais, il y a quelques années, une idée plutôt romantique du « Che » : complètement ignorante de ce qui s’était passé exactement… en fait, j’aimais bien le visage, qui avait l’air sympathique, le béret, une trouvaille mode, (comme le col Mao et le petit livre rouge quelques décennies plutôt pour les gens qui n’avaient aucune idée de ce qui se passait réellement en Chine) et j’aimais surtout la chanson « commandante…Che Guevara » … Voilà, c’est la chanson, qui est sublime … Comme quelques autres chansons révolutionnaires … qu’on adore … (Bella Ciao, le Temps des Cerises, l’Internationale)

Sorti de là, le « Che » n’est pas un personnage recommandable … 

Bref, voilà que le gars de gauche, à qui on portait la contradiction, s’est exprimé trés clairement (même si c’était hystérique) : le Che avait contribué à chasser le dictateur Batista, qui était une ordure (certes … 🙁 … ), et comme on ne fait pas de révolution sans casser des oeufs, pardon, sans tuer, et son corollaire torturer, (mais le gars de gauche était contre , et regrettait, bien sur,  qu’on doive en arriver à ça, même si c’était inévitable), comme on ne fait pas de révolution sans verser le sang, comme on ne fait pas de révolution sans violence, eh bien voilà, en somme ça légitimait les exactions du Che, et autorisait sa légende … …

Pareil que pour Robespierre … Staline… l’ayatollah K. à la place du Shah, en Iran… voilà, il y a une révolution, parce que le « peuple » a été opprimé depuis toujours, les gars prennent le pouvoir, trés bien …on aimerait qu’ils se transforment en anges …avec des mains de fer , mais pour imposer la douceur de vivre et transformer tout ça en gants de velours …eh bien pas du tout ! !  le même topo, en pire, souvent, les mêmes tueries et tortures écoeurantes …non, il faut refuser tout cela, ne pas y trouver le moindre romantisme … la mort violente n’est pas  belle … et le plus impitoyable tortionnaire du monde est un humain… l’empêcher de nuire, voilà, l’enfermer … sans verser le sang…c’est ça l’humanité, c’est refuser la souffrance de celui-là à coté … Il semble que tous les révolutionnaires, ou presque, une fois le but atteint (le pouvoir) commencent à muer affreusement …comme dans un film d’horreur, et se transformant en zombies assoiffés de sang…prennent plaisir à tuer, torturer, emprisonner, etc … 

Incroyable, là aussi : le problème de « l’extrême  gauche »française(ou « ultra-gauche, le terme a mué lui aussi)  est là : il y a des violences(du sang versé, des tueries, etc…)  légitimes, pour eux, et d’autres illégitimes … Incroyable qu’on en soit là … ça décrédibilise tout leur discours … Notez que c’est sans doute aussi le problème de l’ultra-droite … sauf que l’ultra droite ne bouge pas une oreille en ce moment … 🙂 ou alors pas que je sache … en attente des évènements, sans doute … 🙂

Mon Cheval me dit que de toutes façons, c’est mathématique : s’il y a un « centre  » où il fait bon vivre sans se casser le chou, c’est parce qu’il y a des marges, et des excès, à droite, à gauche , selon les vieux clivages …même si on doit quand même les combattre … 🙂 bof, on est en France, essayons de tenir le coup avant la submersion… 🙂

Hier, j’ai nagé aux Halles, et reçu plein de coups de partout, parce que trop de monde …il parait que récemment, une dame est arrivée avec un pied bandé à cause d’un coup qu’elle avait reçu en nageant … 🙂 la bonne nouvelle, c’est que ça ne l’avait pas découragée … 🙂

Du coup, today, je suis allée à la Tour Eiffel, parce que je voulais nager sans m’arrêter du tout (à Berlioux  je suis obligée de calibrer mes longueurs et de m’adapter suivant l’affluence, donc de m’arrêter quand même assez souvent) ;  il y avait un peu plus de monde que la semaine dernière : on était 3 dans le couloir, ça allait encore, alors je n’ai pas arrêté, et j’ai même fait une pyramide de battements (une petite). dans le couloir il y avait un jeune gars qui était le seul de toute la piscine qui nageait potablement. 

A la sortie, il m’a fait un grand sourire, et il était tout à fait charmant … 🙂 une sorte de chevalier des beaux quartiers … 🙂 (il habitait à coté…peut être dans un de ces appartements émouvants vus de l’extérieur , qui bordent le Champ de Mars, dans de beaux immeubles en pierre sculptée … 🙂 …). C’est dommage que je n’aie pas 20 ans : je l’aurais séduit par ma façon de nager … 🙂

Nous nous serions mariés (il avait l’air trés gentil) , nous aurions eu quelques enfants aux cheveux clairs , et aurions habité dans un grand Triplex parisien  : Ma vie aurait ressemblé à cette illustration que j’ai vue hier dans « Madame Figaro » (un dessin humoristique pleine page de Nicole Lambert , qui publie depuis je ne sais combien d’années dans ce journal : ça s’appelle « les triplés », c’est joli et bien dessiné, avec une légende amusante, et ça met en scène une jeune mère de famille nombreuse (blonde, cheveux longs noués souvent en catogan, élégante et fine, mignonne,habillée casual, chic,  sport, ou soir de sortie, parisienne, avec 3 gosses blonds dans des situations cocasses mais de bon ton,  et bien coiffés ) : on ne voit jamais le mari —on devine qu’il fait des affaires—l’été à la mer, l’hiver au ski, et aux intersaisons, c’est un vaste appartement confortable, et celui qui était dessiné hier avait une grand baie vitrée donnant sur le champ de Mars, avec la Tour Eiffel en gros plan… de quoi rêver … 🙂 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation