De Paris en piscine Le blog de Papillonista

L’Informatique de la ville déc… !

Ca y est : ça a marché pendant 24h, mais c’est le nouveau bug informatique ! sur le site de la ville de Paris toutes les piscines annoncent être ouvertes jusqu’à 22h30 aujourd’hui ! absolument toutes les municipales ! le pied ! information prise, c’est point vrai ! encore un bug ! qui en veut à l’informatique de la ville ?, hein ! c’est clair, l’informatique est RA-CI-SEE  !

🙂 🙂 😮 😮 

Ce nouveau mot , « racisé » ! !  la nouvelle bulle de quelques imbéciles … souvent assaisonné de : »racisé.e « … « racisé.e.es.ées », truc comme ça …  inventons-en des déclinaisons : racisatoire , racisonnant, (qui ressemble à « saucissonnant ») hihi,  et la « racisette » (action de raciser, mais en souriant, encore plus ignoble, non ? ) on peut continuer à l’infini, presque, tout ce qui peut propager le concept est bon à prendre … hihi … Ce mot, c’est étrange, est maintenant utilisé par les gens qui, un peu plus tôt, voulaient absolument que le mot « race » disparut du dictionnaire … 🙂

Je m’en vais à la piscine Nakache : en métro, pour ne pas arriver trop tard (non, non … je vous vois venir … je rentrerai à pieds, en traversant la place de la République… 🙂 …)  je récupère un de ces journaux gratuits , vous savez, celui qui est hebdomadaire … 🙂 en général, je ne lis jamais rien dedans, parce que ce n’est que de la publicité pour des trucs à acheter , et pour que ce soit plus désirable on enveloppe les publicités dans du charabia branché et politiquement correct  (je ne sais même pas si « branché » est encore le terme adéquat, parce qu’on utilisait ça il y a pas mal d’années … le terme exact doit être autre chose)… non, je récupère le journal et épluche les illustrations pour en trouver que je puisse découper et garder dans mon immense réserve de documentation que j’accumule depuis des années et qui est la seule chose précieuse, presque, que je sauverais en cas de méga crue de la Seine … Le texte , je m’en bats les c… , mais là, par exception, je lis avec étonnement, un truc parfaitement politiquement correct , qui ne m’épargne aucun des clichés de cette saison, sur les racisés et les salauds de racistes … L’article est illustré d’une reproduction de l’odalisque d’Ingres, mais avec la peau caramel , et d’une reproduction assez bien dessinée de la Joconde avec une bouche plus épaisse que la Joconde d’origine, un nez un peu plus épaté aussi, et bien sur un truc sur la tête pour indiquer la religion… hihi …et la peau racisée, bien évidemment…heu, pardon, la peau foncée !  je découpe immédiatement la page, car je fais collection  depuis toujours des représentations extraterritorialisées de la Joconde (comme la Joconde à moustaches de Dali, par exemple…) … 🙂 hihi … L’article est un must : en insert « Nous vivons avec cette idée que le passé était totalement blanc »  ! ! !
Ou est-ce qu’il a pris ça, le gars qui a écrit cet article ?

Bref, l’article est une énumération de tout ce qui se fait , à mon avis, de plus stupide , en ce moment dans le monde à propos d’ « antiracisme » …Le déboulonnage de la statue de Christophe Colomb à New-York, par exemple … Je m’en fiche, qu’il y ait ou pas sa statue à Columbus Circle, mais le gars parle de son « passé sulfureux de meurtrier et de colonisateur minoré par l’Histoire »… Entre parenthèses, si Colomb n’avait pas existé et « découvert l’Amérique », ce journal à la c… n’existerait pas non plus, rempli qu’il est, par ailleurs, de références au capitalisme le plus exacerbé en ces temps de fêtes marchandes, de consommation de produits  et de modes made in US, + le franglais* présent à toutes les pages … 🙂 le général Robert Lee, (héros sudiste et esclavagiste d’après le journal), dont on veut déboulonner la statue , ce qui occasionne des affrontements entre « suprémacistes blancs » et « antiracistes »…  ne sont-ils pas capables de comprendre que : autres temps, autres moeurs…autres conceptions… ce qui est intéressant c’est de faire ce qui est juste maintenant, et lorsqu’on apprend l’histoire des Etats-Unis, faire la part des choses : l’esclavage, la traite négrière , l’apartheid, le racisme, on ne peut que trouver ça que plus que dégueulasse, et lorsque nous en voyons des poches qui subsistent ici et maintenant, on peut le manifester chacun à notre façon (le faites-vous, donneurs de leçons ? ) … mais il faut admettre aussi qu’ici en France, le « racisme », le vrai, c’est à dire une discrimination à cause de la couleur de la peau, franchement, n’a pas droit de cité … et regarder dans son propre jardin… où fleurissent allégement sexisme (trés répandu, mais c’est que des femmes, hein, alors c’est moins grave, toutes des salopes … ) 🙂  et racisme d’un « racisé » à un autre … 🙂

Soyons courageux, dénonçons cela aussi …la colonisation, (je vois ça comme ça), c’est le droit du plus fort contre le plus faible …C’est parfaitement dégueulasse quand on est le plus faible …les déclinaisons du droit du plus fort contre le droit du plus faible,(qui ont aussi une déclinaison dans le droit historique des mâles sur les femelles pratiqué dans nombre de religions , quasiment toutes, hihi)  la pression intolérable qu’exerce le plus fort sur le plus faible, sont parfaitement universelles … A toutes les échelles … l’échelle des nations, l’échelle du couple, de la famille… Chez tous les humains, sans exception…  dans les siècles précédents, ça prenait la forme des traites négrières …Actuellement, c’est toujours pratiqué, et dans plein de pays, et  la meilleure des choses pour s’en prémunir, c’est de devenir soi-même très fort, par la culture, par l’analyse, par l’intelligence, en un mot par l’apprentissage à l’école… Ensuite on veillera à se rappeler comment c’était pour soi, de manière à ne pas reproduire les mêmes errements désagréables pour autrui…Et il n’est pas interdit, pour se libérer, de se servir des outils que l’oppresseur a mis à disposition… Tout change et tout se transforme … Utiliser les outils de l’oppresseur, du colonisateur est une marque d’intelligence … et si vous en avez marre du sang qui coule (car le sang est toujours celui d’un humain comme soi, et si vous étiez né à sa place, peut être auriez vous fait pareil que lui, dans le contexte,  bonne chose à méditer), si vous en avez marre du sang qui coule, vous ferez votre (r) évolution dans la paix … beaucoup plus fort, très fort …sans haine et sans crainte … 🙂

La lutte pour SA liberté est une chose universelle, et on n’est pas sorti de l’auberge …Vous pouvez déboulonner des statues (pourquoi pas … ) mais n’oubliez pas que le seul sur qui vous pourrez agir avec un maximum d’effets, c’est vous et vos manques, votre vision des choses, votre capacité à l’empathie, et à comprendre ce qui se passe …

Vous ne convaincrez jamais un « raciste » en lui éclatant la tête avec un marteau : bien sur c’est plus direct et plus tentant, mais ça n’aura aucun résultat, sinon celui de faire naitre énormément d’autres « racistes »  appelés par le sang… Tout le monde est « raciste » (dixit Régine Desforges et Farida kelfa je l’ai lu), laissez les gens être racistes, on s’en fiche;  en France ça ne portera pas vraiment à conséquence, parce que tout le monde a les mêmes  droits …ce qui est intéressant, c’est de savoir si vous mêmes l’êtes, un peu, beaucoup, passionnément, etc…  

Le gars termine son article parfaitement complaisant en se plaignant (avec le langage « branché » évidemment grâce auquel il a obtenu ce poste dans ce journal) de ce que nous, on n’a pas encore déboulonné la statue de Colbert, qui était un affreux raciste lui aussi…Colbert, hihi … 🙂  et de citer aussi Toussaint Louverture …Si ça se trouve Toussaint Louverture (dont on salue la figure représentative d’une émancipation d’Haïti, je ne plaisante pas) battait sa femme …  qui sait … Quant à Colbert, (qui battait peut être aussi sa femme, va savoir) , il n’était certainement pas parfait, et le fait qu’on ne retienne de lui (comme de Toussaint Louverture pour Haïti) que la Geste ayant amené un peu plus de prospérité à la France (grâce à quoi le journal où oeuvre le plumitif que je cite existe) , laissez-le en paix …C’était il y a plusieurs siecles, et franchement on s’en fiche, non ? 

« N’y a -t-il pas un lien entre le piédestal où l’on met les esclavagistes et le mépris social que subissent les descendants d’esclaves » nous dit cet article … 🙂 les « descendants d’esclaves » (je suppose qu’il parle des gens à la peau plus foncée qui ont émigré dans nos pays à un moment ou un autre ) ne sont pas tous descendants d’esclaves … 🙂 et je suppose qu’ils sont, comme tout le monde,  bien contents, maintenant, de profiter, eux aussi, du travail de Colbert et d’autres après lui, y compris d’ailleurs du travail d’autres « descendants d’esclave » qui ont contribué à la prospérité du pays …Quant au « mépris social », je ne vois pas où il est, en tous cas dans un pays qui a quand même des équipements accessibles à tous pour se cultiver , s’élever socialement et faire des études (certes rien n’est parfait, mais c’est quand même beaucoup mieux que dans beaucoup d’endroits sur la planète) : si tu veux t’en sortir, avec les outils qui te sont donnés, ici en France,par exemple, tu peux … D’où que tu viennes … le mépris social … Dis-toi que le « mépris social » existe autant pour moi que pour toi … le mépris social est partout, de la part de certains,  à partir du moment où tu n’es pas milliardaire … 🙂  par contre, pour Beyoncé (qui est citée dans l’article, je crois, et en tous cas ailleurs dans le journal) ou pour Rihanna, qui chante merveilleusement bien, peut-on me dire où est le mépris social ? Elles ont du talent, elles ont bossé, elles ont fait des fortunes … voilà … 

Le premier truc, c’est de ne compter que sur soi-même … la monde entier est hostile, au départ, personne n’est gentil, personne ne te donnera rien de lui-même sauf les gens bien … il n’y en a pas tant que cela… mais  ta volonté peut changer les choses , la volonté de te transformer toi-même … d’apprendre… de comprendre …le reste c’est de la littérature bien pensante , dans nos sociétés, qui te caresse dans le sens du poil pour obtenir quelque chose de toi, soit ton vote, soit ton argent pour acheter des trucs dont tu n’as pas besoin, soit d’exploiter ta rancoeur (tout le monde en a )dans un dessein peu avouable … manipulé par plus fort que toi, encore et toujours … 🙂

Pour terminer, je constate que le gars qui a écrit l’article bien orienté politiquement correct est « Chef des actus » dans le listing de la Rédaction … et que par ailleurs il n’y a (mais je n’ai pas googlelisé tous les noms) apparemment pas de gens « appartenant à la diversité » dans cette rédaction, pas de patronyme d’origine magrehb,  ni africain (je peux me tromper) … la rédaction a l’air bien « blanche » pour reprendre une de leurs antiennes …

Ca les enquiquinerait, au lieu de faire des articles aussi stupides, et de vouloir déboulonner toutes les statues de Colbert, d’embaucher plutôt un frère ou une soeur de couleur , hihi ? ça rendrait peut être le journal moins c… ? 

Toutes les pubs sont avec des mannequins « blancs », ça ne parle que de fric de « blancs » à part une ou deux mention Beyoncé , mais c’est parce qu’elle est milliardaire…, la chroniqueuse maison, qui est là chaque semaine est plus que nulle (bien « blanche », comme l’auteur de l’article)… Bon, je n’ai pas tout lu en entier, c’est juste la première vue … L’article que je cite, complètement dans la bien-pensance, sert probablement d’alibi pour dire voyez, on est bien dans l’air du temps, on adore la diversité … fais ce que je dis, pas ce que je fais, là encore … Foutage de g… Embauchez un collectif de « racisés » à la rue, et donnez leur la parole ! je suis sure qu’ils ont des trucs à dire sur la mode, l’air du temps,  et le fric à dépenser en période de Noël … 🙂

Avant de prendre le métro à Hôtel-de-Ville, je suis passée sur le pont de l’Île Saint Louis, et il y avait un petit bonhomme assis sur son ampli (avec une pluie fine qui dispersait des goutelettes minuscules  sans  aucun racisme ), qui jouait de la guitare tout à fait bien … un virtuose avec de temps en temps quelque chose qui grattait un peu, mais c’était vraiment bien : sa guitare était une guitare classique avec un bon son, électrifiée par ses soins, je suppose … j’ai discuté un peu avec lui pendant les pauses … 🙂 🙂 il était tout petit, avec un casque de cheveux qui faisait penser un peu à un manga japonais, mais il était d’origine algérienne, une trentaine d’année … j’imagine que les débuts à Paris n’ont pas dû être faciles, il n’avait probablement pas les sous de sa famille pour le soutenir, comme beaucoup de natifs français … 🙂 malgré ça, il s’est acharné et il m’a expliqué quemême quand il ne jouait pas, il travaillait, que sa tête faisait du travail…Ca m’a tout de suite parlé, parce que pour moi aussi, qui pratique une discipline artistique, c’est la même chose … Quand je ne travaille pas manuellement, ma tête travaille, et le résultat est là … il m’a raconté sa rencontre avec un organiste d’une église dans le 19ème, il ne se rappelait plus du nom… le gars voulait qu’il vienne jouer  avec lui dans l’église , ce qu’ils ont fait … etc … 🙂

Il m’a dit qu’il était souvent sur ce pont (et je ne l’ai jamais vu ! ) sauf depuis 3 ans, où il venait moins parce qu’il avait eu des problèmes de maladie, je n’ai pas compris où)…

C’était bien de l’écouter …Ensuite j’ai pris le métro pour Nakache, et suis arrivée dans la rue des Noyers, un must, cette rue … il y avait un nocturne à la piscine : j’ai noté que l’eau a une qualité différente d’ailleurs …ou alors c’est parce que le bassin est en inox, je ne sais pas , ou alors c’est parce qu’ils ont vraiment baissé la température à cet endroit …Pas trop de monde (la plupart des casiers en entrant sont H.S., mais comme il y en a 100.000, on peut se déplacer…)  🙂  et bien nagé … A la fin, je suis allée dans le bassin peu profond à coté, et c’est une vraie merveille : il y a des jets puissants qui vous massent, le dos, les jambes, une vraie thalassothérapie pour un prix très modique (en plus on ne payait pas parce que le caissier était absent …) 🙂   depuis la dernière fois, ils ont encore installé un nouveau jet surpuissant, qui jette un torrent depuis 1m au dessus, et on ne peut même pas se tenir dessous, presque,  parce que c’est hyper fort … excellent massage pour les pauvres hères esseulés que compte cette ville …ceux qui n’ont pas un mari ou une épouse pour les masser le soir … 🙂 bien sur je n’en fait pas partie, puisque j’ai mon Cheval (qui me donne de petits coups de sabot pour m’aider à m’orienter), et mon Mari, qui tapote mon dos avec sa pipe allumée pour faire comme dans les médecines asiatiques, des « Mokas » … Vous ne savez pas ce que c’est ? si si, j’expliquerai un jour … 🙂 🙂 🙂

*exemples de « franglais  » et d’utilisation de la langue américaine, pour faire vendre, dans toutes les pages de ce canard : « des rubriques, des mots dans les articles  : « Culturist » « easy Life » « lifestyle » « une émokid qui… » « pourquoi ça marche : passer au full fat » , « la short list fact checking » , « ça sent la fake news » » Comment le reconnaitre :il s’arrête dans la rue pour checker et féliciter un nobod » … Etc … La novlangue « branchouille  » qui sévit partout, pour faire vendre …dans un autre article, je ferai part du ressenti de mon Cheval concernant les publicités actuelles (pour des parfums), quand par exemple (grotesque) on prononce « Diauauoaorrr » pour Dior , avec l’accent américain… 🙂 c’est que voyez vous, encore et toujours, c’est l’Amérique et sa richesse friquée qui fascine et fait vendre, faut croire…partout … 🙂  Trump ou pas … « Racisme » ou pas … 

 

 

2 Thoughts on “L’Informatique de la ville déc… !

  1. 👏🏻👏🏼👏🏽👏🏿

  2. deparisenpiscine on 27 décembre 2017 at 1 h 58 min said:

    🙂 🙂 😮 😀 😀 -P 😛 😮 😮

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation