De Paris en piscine Le blog de Papillonista

créer article

 

J’ai vu un rat écrasé, aujourd’hui, pour la première fois. c’était saisissant. c’était quai des Orfèvres , tout le bas du corps, les pattes, était écrabouillé . une voiture lui était passé dessus et ensuite cet animal, gros, long, gris, et bien mort, inerte, avait été rejeté vers le caniveau. j’ai cherché quelqu’un pour partager mon émotion, juste avant de traverser la place Dauphine, mais il n’y avait personne . tout le monde était loin. j’avais vraiment envie d’échanger, ne serait-ce qu’un regard, avec un passant, à propos de cet évènement…

Mon Cheval avança que c’était peut être une de ces pauvres victimes que l’on torture d’après lui dans les locaux de la préfecture de police du Quai des Orfèvres, mais ce n’était pas possible, parce que le QG  de la police a déménagé : Ils sont maintenant tous ensemble dans le nord ouest de Paris, je pense que c’est vers les Batignolles et près du nouveau palais de justice … 🙂

Quelqu’un à la piscine m’a dit qu’il avait vu un rat dans son immeuble grimper à toute vitesse sur le mur vertical … la personne ne savait pas que les rats avaient des talents comme ça, et même pas de matos pour s’aider … 🙂 je le savais…les rats et les souris courent en vertical comme sur du plat, c’est bluffant …Après on s’est raconté toutes sortes d’histoires de rats y compris les légendes urbaines qui veulent que quelqu’un que tu connais a vu une fois la tête d’un rat dépasser de sa cuvette de WC, et qu’il a très rapidement baissé la lunette en flippant et en fermant la porte  en tremblant et en appelant les pompiers … il parait que les rats peuvent retenir leur respiration et nager dans les canalisations et les égouts … D’ici qu’on les voie dans la ouane à Berlioux … 🙂

Bof…j’ai continué ma route. je n’allais pas très bien aujourd’hui, prise par des problèmes qu’on pourrait qualifier d’administratif … 🙁   et en guerre contre les escrocs de tous poils qui surgissent et s’accrochent comme des teignes à votre existence . Paris, la ville était la même, avec ses boulevards engorgés de bagnoles les unes sur les autres. J’ai demandé quel genre de travaux ils étaient en train de faire au coin du Petit Pont (toute la chaussée est défoncée, les voitures doivent circuler au pas à cause des barrières, c’est le grand chambardement, une plus dans le secteur (ça devient lassant) : Un gars du chantier ne savait pas trop ce qui se passait. Il m’a montré que les barrières s’étendaient le long du quai jusqu’à la place Saint Michel : on devait faire passer des tuyaux sous la chaussée : et effectivement un empilement de tuyaux (diamètre 10 ou 15 cm), tout neufs, gris, attendait là … est-ce que c’est le chauffage urbain, ou la climatisation générale , cette autre marotte de la ville, de l’écologie durable et de toutes ces sottises promues au pinacle pour éviter de faire les choses simples qui nous amélioreraient vraiment la vie.

Mais la piscine était toujours là, heureusement qu’on a ça encore … 🙂 hier j’avais pas mal discuté avec un copain que je n’avais pas vu depuis longtemps : on a échangé des nouvelles des gens qu’on connait : tout le monde a un truc à la colonne vertébrale, mais ça n’empêche personne de nager ! ! !  🙂 🙂

Aujourd’hui, je n’ai pas arrêté de nager, j’étais en forme, malgré le spleen … 🙂 le couloir était rempli de ces gars testostéronés qui terminent leur semaine le vendredi en venant faire une heure à la piscine, et je prenais quelques coups quand même. Il n’y avait qu’un gars qui nageait passablement, les autres étaient de bons vieux bourrions du week end, nouvelle catégorie sociale … 🙂

Comme me l’a dit mon copain hier, finalement il y a peu de très bons nageurs, style le brésilien que personne n’a revu depuis plusieurs mois … je m’inquiète : la dernière fois que je lui avais parlé, il partait en vacances pour un trek en Finlande ou en Islande,(ou au Groenland)  impossible de me rappeler …j’espère qu’il ne lui est rien arrivé de fâcheux … 🙂 hier, en nageant, je lui imaginais un destin : il aurait rencontré l’amour (un bel homme sportif ) et se serait fixé quelque part au Brésil, abandonnant les voyages au long cours… il habitait une maison perchée sur les rochers à Recife … 🙂 avec des bananiers, des cocotiers et des lianes luxuriantes sur la terrasse ombragée de claies .

🙂 🙂  tout était vert et jaune autour de sa maison, comme le bonnet de natation de l’autre brésilien, très sympathique, mais qui nage comme un bourron … 🙂

A propos de bonnets de natation, il y avait 2 jeunes italiens qui nageaient mal et très vite, et l’un d ‘eux avait un bonnet de Côme natation …qui me plaisait spécialement : j’ai proposé un échange contre un d e mes bonnets siglés, mais ça n’a pas marché …ils n’avaient qu’un exemplaire … 🙂

En sortant, on s’aperçoit qu’une autre partie du jardin des Halles a été mise à disposition du public : on peut maintenant se mettre devant l’ex bourse du commerce (qui est en train de devenir un musée Pinault) et voir toute la perspective , jusqu’au hangar d’arrivée des soucoupes, ladite Canopée—je ne m’habituerai jamais à ce nom—eh bien, j’ai eu la vision fugitive d’être dans le dessin de l’architecte … 🙂 bien sur, c’est bien d’avoir un jardin, même assez pelé comme celui-là (on a l’impression qu’ils ont eu la trouille de mettre quelque chose de touffu à cet endroit … 🙂 c’est vrai, si on compare aux Buttes Chaumont, c’est énormément moins romantique … bien sur c’est bien d’avoir un espace de loisirs en plein Paris, mais franchement  cela aurait pu être infiniment plus beau, d’une beauté émouvante dont ils ont tous perdu le sens , ou ne l’ont jamais eu … On a l’impression aussi que les arbres qu’ils ont plantés ne grandiront jamais …on dirait qu’ils sont bridés, on leur a fait un truc pour qu’ils restent atteints de nanisme … je crois que c’est le truc qui me gêne le plus, dans ce jardin, je le ressens physiquement … peut être pour ne pas gêner le soleil ? ou la perspective ? bof, il reste l’herbe … normalement le jardin devrait fermer bientôt, pour hivernage …de toutes façons, on prend ce qu’on nous donne …je ressens de plus en plus, à Paris, en France, une sensation d’être une éternelle mineure, qu’on décide pour moi … J’ai une sorte de laisse, avec un peu de jeu, mais je suis bel et bien en laisse …

Un dernier truc, à propos des « balance ton porc », etc … Ca me fait pas mal rigoler …tout ce déballage, des gars extrêmement bien notés, et si sérieux , avec des bonnes têtes de dirigeants intègres…qui militent inlassablement pour les « plus pauvres d’entre nous.. » Là, en l’occurrence, un ex ministre socialiste, qui  me faisait pas mal suer avec ses discours, mais je lui reconnaissais quand même de louables convictions … le gars  aurait mis sa main là où il ne fallait pas, avec son épouse assise pas très loin…c’est trop drôle… tous ces mecs, de toutes façons, sont complètement coincés par leur respectabilité , et, dites-moi, quand on a une position respectée, comme ça, qu’on se porte soi-même aux nues tellement on est bon et sensible à la misère du monde, et qu’on gagne plus de sous que le tout-venant, que reste-t-il ? c’est quand même dommage d’avoir tous ces avantages , et d’être obligé de labourer toujours le même jardin conjugal enquiquinant à mourir, avec  une queue qui ne pourrait pas profiter d’un peu de liberté, à l’insu des regards, un petit peu, en catimini, à la resquille ?   🙂 

Les journalistes  écarquillaient les mirettes aujourd’hui, devant le CHIFFRE qui venait de sortir : 55% des femmes en France auraient été harcelées sexuellement !  hihi … je pense qu’on est en dessous de la vérité…A mon avis, c’est 100% … même les moches, je pense, ont bien dû rencontrer un harceleur à un moment ou un autre …l’épicier qui met la main aux fesses, le chef de bureau qu’on ne veut pas décourager trop ouvertement … sans compter que certaines nanas aussi y trouvent leur compte … oui, ça arrive … Le seul moment où les keums arrêtent de faire suer, c’est quand tu commences à vieillir …ils se font moins pressants … il en reste encore, mais moins … et je suppose que quand tu as 80 ans, c’est bonnard … tu peux enfin te balader tranquille … 🙂 sauf que là on risque de te piquer ton porte-monnaie … Et puis, me dit mon Cheval, on voit régulièrement des faits-divers dans la presse : un keum  de 40 ans viole une octogénaire , une nonagénaire, même … 🙂 🙂 

🙂 🙂 🙂  non, sans blagues, le harcèlement est une composante quasi universelle de la vie sur la planète … il est aussi vieux que la prostitution, à mon avis …  il cessera quand les keums  se feront couper  comme les matous …  ce qui n’empêche que c’est drôlement  enquiquinant, quand on est une nana, et  jeune et jolie encore plus …  je ne crois pas qu’il faille légiférer, mais utiliser ce qui existe , comme arsenal, surtout quand il y a atteinte  physique. 🙂  les nanas doivent apprendre à se défendre elles-mêmes … moi ça me rendait folle car j’étais très indépendante , j’adorais me déplacer seule, et je voulais qu’on me fiche la paix, même quand j’étais à moitié à poil …  🙂  j’étais capable de gueuler comme une harengère quand on m’embêtait … il y en avait quelques uns qui restaient stupéfaits : de tels propos dans une bouche aussi mignonne ! hihi..; et les coups de pieds que je refilais à ceux qui osaient me mettre la main là où il ne fallait pas … 🙂  mais j’étais rusée, j’attendais qu’ils aient tourné le dos pour revenir leur porter un coup en douce, en me tirant à toute vitesse après (ça les rendait fous …)  j’ai échappé à quelques viols dans ma vie,(il y a prescription, c’était il y a longtemps)  personne n’est arrivé à aller jusqu’au bout … J ‘ai toujours été harcelée, personnellement, enfin, jusqu’à un certain âge … heureusement que c’est quasi terminé maintenant, c’était quand même pénible…  je pourrais écrire un livre sur le sujet .  🙂  comme n’importe quelle femme, je pense …  j’ai noté que les keums étaient particulièrement enragés quand la meuf est solitaire, qu’elle a une fêlure, ou même qu’elle a l’air fatigué …ou alors qu’elle est dans une rue , seule … 🙂  bof bof … 🙂  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation