De Paris en piscine Le blog de Papillonista

créer un article

photo P.A.M 

La ville est envahie de jeunes gens nouvelle manière : ils ont des barbes taillées comme sous Adolphe Thiers, et les cheveux rasés à l’arrière, mais on sent la vigueur de la jeunesse sous ces barbes . certaines  ressemblent à des massifs de buis découpés … 🙂 

Sinon, on a les potelets …Cela fait longtemps que je n’ai pas écrit un truc à propos des potelets :  La ville n’a pas renoncé à cette activité mortifère de renouvellement de ces objets, avec sciage d’un emplacement pour mettre l’objet bien en terre 50 cms plus loin : Lorsqu’on fiche la paix au potelet scié pendant un certain temps (un long hiver suivi d’un petit bout de printemps), on a des surprises poétiques : un peu de terre, amenée par le vent, s’est lovée dans le creux du potelet scié,  (qui dépasse en général de 2 à 3 cms, ou plus, et plein de passants tête en l’air se cassent la binette), et un peu d’herbe a poussé, 🙂 , et même avec une fleur au milieu : je viens d’en voir un comme ça, avec une marguerite, ou alors c’était un petit pissenlit échevelé  , à cet emplacement exact : lorsque vous venez de la « Canopée » (ce nom à la c… il ne faut pas que je m’énerve…) , en allant vers le nord, il y a un kiosque à journaux, que vous laissez  sur votre gauche :  au sol, quelques marches, et devant vous un café avec une terrasse à l’angle de 2 rues, dont une très commerçante : eh bien le bout de potelet fiché en bitume se trouve là, en bas des marches, et une modeste fleur pousse en son sein … 🙂

Un autre potelet complètement tordu, un peu plus loin, mais entier … est-ce que ce ne serait pas celui-là qu’il conviendrait d’enlever, plutôt ?

Le temps était de nouveau maussade, comme il sait si bien l’être, à Paname  : je suis quand même passée par la place Dauphine, et ensuite direct vers le 9ème limite 10 ème …Je ne vous raconterai pas une énième fois les embouteillages sur les quais hauts, mais sachez que toutes les rues transversales, (parallèles aux quais ) du coté de la gare du Nord, du square Montholon, la rue Lafayette, etc … sont également la proie d’embouteillages monstres , avec voitures pare-choc contre pare-choc …

Trés banal …Square Montholon, ils ont enlevé les modestes fleurs qui rappelaient le souvenir du gars sans abri que tout le monde connaissait et qui est décédé là, d’un arrêt cardiaque, il y a quelques mois …quelqu’un avait mis des pauvres reliques en sa mémoire, j’étais passée là, une poupée, un écriteau, des  fleurs artificielles  …Le gars avait un peu plus de 40 ans , ce qui est l’âge moyen du départ pour un monsieur à la rue … 

Ce que ça peut me mettre en rage !

Je redescend à pieds vers Strasbourg Saint Denis (les bus affichent des attentes de 24 minutes ! tout est paralysé) , avec dans l’idée de passer au paradis de la consommation alimentaire des pauvres : le Lidl du bd de Strasbourg !  au lieu de suivre les Grands Boulevards, je marche dans la rue parallèle, 200m plus haut. A chaque intersection, je jette un oeil sur le boulevard, où il me semble que c’est la folie … 🙂  … Le quartier est de plus en plus sale, avec des poches qui cumulent crasse, désespoir, je m’en foutisme, paysage de ville du tiers monde,  grilles  déracinés et carrément fichées là comme si c’était la guerre, des amas de gens qui fument et balancent les mégots par terre, une jeune nana avec un petit pantalon bien ajusté sur ses fesses de toréador, la main collée à la tête par l’intermédiaire d’un téléphone dans lequel elle éructe, ne s’interrompt  que pour cracher sur un amas de détritus … 🙂 

Moi et mon Cheval , nous nous faisons couleur de muraille et c’est pas mal, parce qu’on ne nous voit pas …  🙂  nous avons la couleur de la ville, faut croire … 🙂 quel plaisir, cet anonymat …  parfois , (rarement, en fait) on voit de très belles filles , et quel calvaire ce doit être de marcher dans la ville, pour elles, car tout le monde les regarde … Plus tout ceux qui touchent ou qui abordent, suivant les quartiers …   Il y a alors 3 attitudes : soit être toujours en compagnie de quelqu’un , si possible un gars, qui vous protège : tout le monde reconnait implicitement la propriété au gars, on est assez tranquille , soit se montrer, passer comme un fier vaisseau au milieu des hommages admiratifs plus ou moins appuyés (et tous les attentions fixées, comme la ville est remplie de monde,    c’est éprouvant je suppose ), soit se débrouiller pour se dissimuler : un pull informe, un jean large, des lunettes, pas de maquillage, un chapeau , passer inaperçue coûte que coûte …Quand on est jeune et belle, avec un zeste de vanité obligatoire, c’est difficile …  Bon, ce n’est de toutes façons pas du tout le cas pour moi : même avec du rouge à lèvres, ou déguisée en chèvre de mode, personne ne me regarde vraiment…  🙂 🙂 

Oh, zut ! je viens juste de recevoir une photo de Hyde Park à Londres, et impossible de l’insérer, elle dépasse la taille de fichier, zut alors ! photo super belle … Vous n’avez plus qu’à imaginer le lac de Hyde-Park   🙂 

dans le Lidl du bd de Strasbourg, vous pouvez trouver des salades moins cher qu’ailleurs, à partir d’une certaine heure, ils bradent à moitié prix : il y a des trucs bio, citrons, oranges, etc … là , j’ai acheté des cerises empaquetées , très bonnes , encore un peu aigrelettes, sauf à peu près 2 sur 3 qui étaient délicieuses … Ils n’ont pas encore réussi à dénaturer les cerises, comme ils ont fait avec les fraises … 🙂

La cerise ne se laisse pas faire … parce qu’elle est soutenue par un arbre, par qui il faut passer pour la modifier …  🙂  c’est plus difficile que pour la fraise qui pousse carrément toute seule …un ami m’a envoyé un jour un avis à faire passer, de boycott des fraises espagnoles élevées en batterie …j’ai dit en batterie ? bon, c’est l’équivalent de l’élevage en batterie pour les veaux et les poulets : une horreur qui m’a empêchée d’en acheter pendant 2 ans : de toutes façons, on était toujours déçu : il n’y en avait qu’une sur 5 qui avait un vague goût de fraise d’antan …le reste était carrément immangeable :  c’était comme l’effet placébo : on voyait l’énorme fruit rouge, on salivait d’avance, et on oubliait le goût quand on la mettait en bouche, sinon c’était admettre qu’on venait de se faire voler 2 ou 3 euros , parce que chères en plus !  

A la piscine , on est accueillis par une musique planante , ce qui signifie que le directeur est dans son bureau, les yeux rivés (croit-on) sur plusieurs écrans qui surveillent tous les coins et recoins, à part les douches, les toilettes, et l’intimité des cabines …Sinon l’oeil du directeur voit tout !  🙂  il a un 6ème sens, croient les employés …  🙂  il sait d’instinct quand se passe quelque chose qui ne devrait pas ses passer … 🙂 en attendant, il n’y a plus de vols, et c’est pas mal …des gens (surtout chez les keums) se faisaient carrément détrousser mystérieusement …  j’ai une théorie là dessus : il suffisait de faire faire un double des clefs de casiers, et ensuite de tenter sa chance …   une mise de fonds de 3eu, prix d’une clef, et ensuite, tu viens regarder ton casier , tu espionne, et dès que tu vois quelqu’un laisser ses affaires,et emmener sa clef,  hop, tu te sers tout en refermant le casier …  🙁  mais avec le scaméras, maintenant, tout se voit … nous sommes surveillés…  🙂  j’imagine qu’on va être de plus en plus surveillés, et qu’il va être difficile de ne pas être transparent pour Big Brother …  c’est cela, en fait, la h-grande transformation de notre époque, et les prochains challenges vont être de passer sous les radars . comment faire ?  s’anonymiser, d’abord, et ensuite briser tous les outils connectés …  🙂 

Ca me fait penser : que croyez vous qu’ait dit Stephen Hawking, récemment ? (le gars mathématicien de génie, myopathe tout tordu dans un petit fauteuil , avec un cerveau aussi géant que son corps est atrophié —ce qui laisse songeur à propos de la puissance de l’esprit : voyez où on peut arriver quand on n’a plus que ça —  : il a dit  qu’il ne pensait pas que l’humanité puisse se passer de développer la course à l’espace, à la conquête des planètes : en clair, il pense qu’il n’y aura pas d’autres alternatives aux hommes (aux femmes et aux hommes, dirait Macron)  🙂  que de coloniser d’autres planètes pour y habiter … ça fait froid dans le dos … même si la vie est assez misérable sur cette planète, je n’ai pas envie d’émigrer ailleurs dans le Cosmos …  🙂  mon Cheval pense que c’est ce qui s’est déjà passé : quelque chose était la vie sur une autre planète , et cette vie a été contrainte de s’exporter pour survivre, ces résidus de vie, après une énorme déflagration (le Big Bang, j’allais dire le Big Band ! 🙂 ..-), le son premier, la musique première, l’explosion atomique du début, a projeté dans les abysses quelques petites parcelles de poussières d’étoiles, et de fil en aiguille, nous voilà, prêts à recommencer le cycle …  🙂  jusqu’à quand ? peut-être jusqu’à ce qu’on soit capables de se satisfaire ce cette terre, et qu’elle ne devienne pas trop petite …  🙂   je vote pour rester sur place, quant à moi … 🙂 

Mon cheval pense que j’élucubre , il dit que j’ai fumé (il y a prescription), il y a des années et des années, quelques pétards et que ceux-ci me sont montés au cerveau, et ne sont jamais redescendus …ah bon ? ben, c’est la natation qui m’a sauvée … 🙂 l’antithèse du pétard !  🙂 

J’ai nagé comme si j’étais sur une luge …C’est le nouveau truc, maintenant, et ça marche : j’imagine que je suis sur une luge, et que l’eau, c’est la neige sur laquelle on glisse … essayez, vous verrez, c’est bluffant !  ou sur un bobsleigh, encore plus rapide … ou une planche de surf, quand on pagaie avec les bras pour aller attraper la vague … ça ressemblait un peu à ça … j’étais soutenue par une luge ou une planche, c’est ça qu’il faut retenir … 🙂

 

je voudrais dire un truc : j’apprends aujourd’hui que M. patrick Drahi vient de remporter un énorme marché (je n’ai écouté que d’une oreille, je ne serai pas très précise) il s’agirait des droits de diffusion de plusieurs matchs importants , à la barbe des autres chaines télé, les canal Plus, etc … Y aurait-il une relations e cause à effets, de retours d’ascenseur, juste après l’élection du nouveau président, puisque j’ai cru comprendre que M. Drahi avait financièrement participé à icelle ?  M. Micro a été élu grâce à de généreux donateurs, et il n’est pas uns secret que les financiers étaient derrière lui …Alors ? y a-t-il quelque chose, là ?   et est-ce qu’on pourrait imaginer aussi que les énormes sous que M. Micro a gagnés et qui ont disparu , auraient pu être placés en sécurité quelque part avec l’aide justement des rois de la finance , beaucoup plus malins que ce pauvre Cahuzac, petit joueur, et manquant du soutien des vrais gros banquiers, en fait … A peine élu, le petit chéri se voit faire un signe de main par Odette la dette , cornaquée par le Juncker , qui tire un peu sur la laisse pour rappeler qu’on n’est pas ici pour rigoler, mais que la politique de rigueur (grâce à laquelle rappelons-le, pas mal de gros financiers sont en train de mettre la main sur la Grèce) doit se redéployer dans toute sa splendeur … 

Voilà comment moi je traiterais Odette, la dette : je me renseignerais d’abord sur les intérêts, et combien en tout on en a payés, par rapport au capital prêté  :  ce qui me donnerait, sans doute, un point d’achoppement pour g… voire pour arrêter de payer : si les intérêts réglés étaient équivalents ou supérieurs au capital prêté (je n’en ai aucune idée…), je commencerais à faire du foin en disant que en fait presque tout a été réglé : qu’est-ce que c’est que ces histoires de prêter et de récupérer énormément plus que ce qu’on a prêté ? oui, c’est ce qui se passe partout, mais justement, ce n’est pas moral !ah là ! le point de vue moral, voilà qui peut peut être les énerver un peu … 🙂 ensuite je proposerais de rembourser seulement le reste du capital, jusqu’à extinction … Il faut être fou,d e toutes façons, pour se mettre sous la coupe d’Odette la Dette ! fous, ils l’ont été …surtout que les sous empruntés ont été en partie gaspillés , de mille manières … 🙂

On va bien rigoler, dans les semaines les mois qui viennent : on va voir comment s’en sort le petit mitron … il ne s’en sortira pas, parcequ’il est au bout d’une laisse et à l’autre bout, il y a un gros financier hilare qui tire sur son cigare … 🙂 et on ne saura jamais où il a planqué ses sous, parce que ceux qui l’ont aidé sont beaucoup plus malins que nous … 🙂 

Je n’ai jamsi autant senti à quel point on était nous mêmes, le peuple, au bout d’une laisse … C’est la mondialisation : en même temps qu’elle se précisait, les laisses apparaissaient … 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation