De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Samedi, mars 2017

Photo J. Mascolo ou C. Faux   (ouah !)

Hier j’ai assisté à un dépannage, au coin du Pont Neuf et de la place Dauphine : un jeune couple était sur le trottoir, devant son scooter en panne, et le dépanneur venait d’arriver (camion avec une inscription « dépannage motos », et un 06 inscrit sur les flancs : le dépannage coûte 80eu .

Il s’agissait de l’antivol, une grosse chaine avec un gros cadenas : la clef ne tournait plus : le dépanneur, un homme d’une trentaine d’année un peu étoffé et pas très grand , le visage rond avec un début de barbe, était venu avec ses enfants, 2 petits gosses de 6 et 7 ans environ, habillés chaudement de bonnêts, pantalons, baskets et d’anoraks sans âges, comme tous les petits gosses de banlieue et d’ailleurs … 🙂  le dépanneur était habillé à peu près pareil : pratique et passe partout, grosses baskets ayant vécu, couleur de rue … 

Son premier geste, au dépanneur, fut de braquer une lampe torche assez puissante sur  l’antivol, et de mettre du dégrippant dans la serrure ( une bombe avec un fin tuyau au bout pour bien localiser le jet— les dégrippants sont des outils essentiels en dépannage, serrurerie, plomberie, etc … car tout, au bout d’un moment, se grippe, s’encrasse, les rouages, les serrures, vraiment tout, le dégrippant est le meilleur ami du bricoleur ), tandis que les 2  mouflets regardaient leur père avec beaucoup de curiosité, ainsi que le jeune couple titulaire du scooter,  et moi-même , très intéressée … 🙂

Le dépanneur réussit à retirer la clef coincée, mais l’antivol ne s’ouvrit pas … Les jeunes gens supposèrent qu’un petit morceau de la clef, dont le bout était cassé,  restait encore au fond du cadenas : ils suggérèrent de le retirer, et que eux iraient chercher le double de la clef cassée qu’ils avaient chez eux… En effet, un antivol comme celui qu’ils avaient, coûte, parait-il, plus de 100eu.

Le dépanneur leur dit que ce n’était pas une question de clef, que l’antivol possédait, en son intérieur, des sortes de crans (c’est ce que j’ai compris), et que ceux-ci étaient lésés … Comme il n’y avait aucun moyen de vérifier, (moi j’aurais mis ça en doute, et j’aurais quand même tenté le coup d’aller chercher le double de la clef, mais bon … si ça n’avait pas marché, les jeunes gens se seraient retrouvés de nouveau devant un antivol inviolable … Le lendemain, déjà aurait disparu une roue du scooter, la totalité sauf la carcasse au bout d’une semaine … 🙂 on voit souvent des bouts de vélos abandonnés, avec seulement leur chaine plus antivol attachée à quelque chose …  Ca fait penser à ces prisonniers qu’on retrouve dans des oubliettes 200 ans après, ne reste que le squelette accroché à la chaine rivée au mur de pierre … 🙁  🙂

Le dépanneur est donc allé récupérer dans son camion une scie circulaire autonome (je suppose qu’une batterie était incorporée à l’objet) , et a entrepris de découper l’antivol là où il était le plus vulnérable, au niveau de la fourche … Au passage mon Cheval et moi même avons noté qu’il n’était pas questions  d’utiliser une grosse pince à antivol, non, il fallait scier … 

Avec une paire de lunettes spéciales pour se protéger les yeux, le dépanneur a coincé la torche de manière à avoir assez de lumière , a coincé une basket sur la chaine pour l’immobiliser (il n’était pas très habile, moi j’aurais été plus rapide à trouver comment faire…  à part ça, il sciait tout près de son pied, et on espérait qu’il n’allait pas faire un mauvais mouvement ), et a découpé 2 morceaux de l’antivol, en 2 fois 7 minutes environ. des étincelles allumaient comme un feu pendant qu’il officiait, et ses enfants voulaient absolument se rapprocher, mais il n’en était pas question … 🙂 

Aujourd’hui, je n’ai pas nagé très longtemps , week end oblige (je me repose un peu le w.e. ). encore une petite énervée dans le couloir, qui réussit à faire 30m en papillon, mais elle était très raide des épaules, et en dos elle n’avançait pas … J’ai discuté avec l’un des anciens MNS, qui est un nageur à la base : j’aimerais bien le voir nager, un jour …Je lui ai demandé un conseil, il m’a dit de faire systématiquement tous les virages sous l’eau, justement ce qui est difficile pour moi … 🙂

Il m’a dit que je nageais « très bien », il l’a même répété plusieurs fois, mais manque de pot, je ne suis pas dupe, et je l’ai un peu poussé dans ses retranchements, et il a fini par admettre que pour nager VRAIMENT BIEN, il fallait avoir commencé petit … 🙂 ce que je sais depuis toujours … 🙂 

Je devrais m’entrainer plus sérieusement , mais c’est difficile, parce qu’il y a des choses à gérer, à Berlioux, qui n’ont rien à voir avec la natation : le fait qu’il y ait vraiment beaucoup de monde souvent fait qu’on doit tout le temps faire attention à ne pas se prendre des coups, moi en tous cas … incroyable les coups que je peux prendre : par exemple, quelqu’un me heurte le bout d’un majeur (les mains sont en première ligne)  …Ca n’a l’air de rien, mais ce genre de coups répétés crée des lésions au niveau des cartilages, au bout d’un moment : ainsi, à force de me prendre des coups sur le pouce gauche, en nageant le dos , j’ai une petite arthrose au niveau de la base du pouce depuis pas mal d’années, qui n’a pas augmenté, mais si quelqu’un me heurte de nouveau à cet endroit, ça me fait mal pendant un moment après … 🙂

Je suis allée à la bibliothèque de la « canopée »   : j’ai demandé à l’un des bibliothécaires comment c’était ventilé : air conditionné partout, et spontanément il me dit « c’est complètement stupide, et très mauvais pour nous, on en souffre  : en plus c’est cher …  » j’étais super contente de rencontrer quelqu’un qui a mes idées : en effet, la bibliothèque, qui est grande, est bordée de toutes parts par des parties vitrées, il n’y a même que ça … Il y en a partout, sauf dans les W.C… Les normes de construction, là aussi, en France, plus c… et anti écologique (du moins écologie bien comprise),  tu ne trouves pas  : des fenêtres, mais qu’on n’ouvre jamais, l’air conditionné partout …  Les idées, ou plutôt l’idée fixe qui préside à ces normes est pour moi la représentation même d’une aliénation générale : personne ne pense même à mettre ça en doute, sauf peut-être (et ce n’est pas rien) ce collectif d’architectes dont M. Riccioti fait partie  …  Les ventilations sont partout, sont omni présentes, coûtent des sous, produisent un bruit continu qui rend fou (en tous cas moi) , et c’est comme une volonté d’on ne sait qui d’imposer un univers concentrationnaire … L’écologie, c’est la simplicité : ventilation naturelle, entre autres, systématiquement naturelle, ça devrait être, si l’on avait un peu de bon sens …

(un gars comme Y. Arthus Bertrand, par exemple, qui se prend pour un grand écolo devant l’Eternel, passes on temps dans des avions pour faire des photos époustouflantes —il y a une expo en ce moment  justement devant la bibliothèque de la « Canopée »,  a fait construire sa maison en Normande, et bien sur il a collé une VMC dite « double flux », le top du top, élaborée … Un truc qui fonctionne 24h/24 … j’avais vu ça dans un reportage où le gars était très fier de sa maison , qui était économe en énergie, toute la panoplie … 🙂  …) je suis certaine que sa baraque, la nuit (où tout est bien audible)est entourée d’une fine poussière de ronronnement, dont probablement il ne se rend même pas compte … 🙂 

J’adore être dans des poche de vrai silence … Mon Cheval me dit que j’aurai le vrai silence dans mon cercueil, si ça se trouve … 🙂 il parait que je ne serai pas déçue … hihi… mais bon : il y a une poche de vrai silence à un endroit en pleine ville de la Vallée Heureuse , un endroit magique, où le silence est vraiment épais et de bonne qualité : le silence devient une absence de vibration  …  🙂  je l’avais remarqué parce que c’est très rare … 🙂  on n’entendait rien du bruit des hommes, même pas cet espèce de rumeur lointaine qu’on entend partout quand c’est ce qu’ILS appellent le calme … 🙂 

Quand on voit ce qu’est capable de faire circuler, comme air, un simple courant d’air qui fait claquer une porte violemment, on se dit que quelques dispositifs d’aération naturelle judicieux pourraient être mis au point … Economies d’énergie, simplicité …Qu’est-ce qu’ils attendent, ces c…-là, pour promouvoir ça ? 

Le quartier des Halles est bien pourvu en grosses ventilations …les immeubles construits quelques années avant le forum ont tous des dispositifs installés sur les toits …La nuit, un bruissement / bourdonnement continu sourd de tous les cotés …je ne considère pas que ce soit un progrès, je ne considère pas qu’il soit intelligent de construire des salles d’eau , des cuisines, des wc comme des pièv-ces aveugles ventilées avec des grosses machines …je pense qu’il serait sain d’en revenir à des conceptions anciennes … Je pense que toutes ces ventilations dans les villes concourent  à rendre les gens agressifs et fous …je pense que tout le monde a besoin d’entendre le silence, c’est à dire les simples bruits variables de la nature, pas les bruits industriels imposés …je pense que le silence guérit : une ventilation monotone casse les oreilles, le bruit du vent, de la tempête, de la brise, guérit … 

Bon… enfin moi …La plupart des gens ne sont pas sensibles à ça …Sont-ils plus heureux que moi ? je me demande … 🙂 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation