De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Dimanche et lundi 1er août 2016

FullSizeRender-9Photo Michèle Laverdac (cliquer sur la photo pour bien la voir)

 

Ca fait du bien de temps en temps de se rappeler qu’on est en 2016 … Quelle horreur, en fait ! pourquoi est-on obligé de compter le temps, tout le temps, comme ça ?

Hier, j’ai nagé à la piscine de 50m à 30 minutes de la grande ville … Il faisait une chaleur de four, et tout était fermé, j’avais le gosier craquelé, déjà dans le bus, impossible de trouver un endroit où boire un coup …A un moment, je longeais, sous le cagnard, une haie assez haute au dessus de laquelle dépassait une enseigne « Flunch » … 🙂 … Attention, je préviens, cet article peut se terminer d’une seconde à l’autre, à cause de la maudite connexion internet…ne soyez donc pas étonnés si tout reste en plan, avec les fautes d’orthographe, les coquilles syntaxiques et le reste (les fantaisies du traitement de texte de cet ordinateur) etc … Donc je me suis rappelé que , à Paris, à Rambuteau, il y a une extraordinaire cafétéria Flunch, immense, pas chère, avec plein de trucs (du lapin en sauce avec des champignons, 25 sortes de fromage, des gâteaux colorés avec des pépites d’une autre couleur dessus, + du glaçage, etc…), et que c’était ouvert le dimanche … »Si ça se trouve », me dit mon Cheval, « c’est le seul lieu ouvert à 10 kms à la ronde  » Et effectivement, nous parvenaient, en plus de bruits de verres choqués, des voix , des discussions, et des rires d’enfants … C’était ouvert … Nous longeâmes cette haie, je me hissai sur mon Cheval, mais la haie ne laissait rien voir … A un autre moment, dans un trou des buissons, nous aperçûmes une sorte de petit chemin, dont nous espérançâmes qu’il put mener à la terrasse de la cafétéria, mais rien… Au bout, toujours la route, et des murs … Nous aurions dû revenir sur nos pas, devinâmes-nous, pendant au moins 10 minutes, pour trouver l’entrée de ce hâvre plein de bouteilles dégoulinantes de givre, et de canettes glacées, mais nous étions tellement chauds bouillants que nous préférâmes l’ombre à la proie, en l’occurrence un trottoir un peu plus abrité du soleil, et nous poursuivîmes … Nous bûmes plus d’un litre à la piscine, directement au lavabo, sans même prendre le temps de vérifier si la cafétéria était ouverte ou pas , pour plonger dans l’eau fraiche… Ne pas perdre de temps…

C’était toujours aussi bien, avec cette interrogation de savoir POURQUOI cette piscine est aussi peu fréquentée … Elle n’est pas si chère que ça…la carte à l’heure est à 65 eu pour 40 heures … Et en plus,princes généreux, on te fait cadeau de 10 ou 15 minutes pour le déshabillage/rhabillage/babillage … ! ! !    🙂 😉 😛 😀

Dans le couloir du milieu, une dame faisait des plaquettes avec de grandes palmes …Des prothèses à toutes les extrémités, en somme …Comme c’était quand même épuisant, elle était obligée de s’arrêter  tous les 50m pour reprendre son souffle.

Vers la fin sont arrivés plusieurs membres d’une même famille : 2 ados, et une petite fille, coachés par leur mère…On voyait qu’ils devaient faire de la natation quelque part, et leur mère leur donnait des directives, mais ils ne nageaient pas techniquement très bien… le plus grand était le meilleur, mais ce n’était pas encore ça… La petite fille se tortillait trop, mais je pense qu’ils feront tous des progrès, s’ils suivent un entrainement…je pense que ce qu’on doit apprendre aux gosses (et aux autres), dans la natation,c’est à économiser les mouvements, glisser, et se servir de l’eau …personnellement, je pense sans arrêt à ça, quand je nage …En faire le moins possible pour avancer le plus vite possible … l’histoire du gainage est de premier plan … Serrez les fesses, mes amis !

Aujourd’hui, lundi, je suis allée à la mer (je n’ai pas le temps de faire 50kms /jour pour aller dans cette piscine, et pour l’instant j’ai abandonné la piscine derrière la montagne, qui est plus proche, mais qui demande autant de temps, sinon plus pour être rejointe…)

Trop de monde, bien sur, que du style bourgeois, familles, tranquille , bébés, locations de villas pour les vacances, ou propriétés de famille … 🙂

pas l’ombre d’une méduse, des rochers et des galets, des pierres, même, des pompiers de 10h du matin à 19h, (des chiens bien élevés après le départ des pompiers, car la plage est interdite aux animaux de compagnie), mais, pour la première fois, il y avait des cacas (humains, je pense) dans le chemin qui mène à cette anse …dégueu …Quelques mouches commençaient à festoyer, et je me demande en combien de jours ça disparaitra…

Je suis tombée sur une interview d’Hubert Védrine dans un vieux « Figaro », que j’ai lue avec intérêt…j’adore Hubert Védrine, (tiens, il pourrait presque fréquenter cette petite plage, ou alors ses neveux… hihihi), son léger zozotement, son équilibre : que nous dit-il : (Il parle de l’Europe et du Brexit) : D’après lui, il faut repenser l’Europe, parce que les peuples sont en train de décrocher (personnellement, je suis aussi en train de décrocher, je me ficherais qu’on revienne au franc…) …H. Védrine pense à une « refondation » de l’Europe qu’il décrit ainsi : « Message aux peuples, pause, conférence de Messine, refondation » …

Mon cheval se met à faire des claquettes en applaudissant (ce c…-là s’applaudit lui-même, ou quoi ?)

Le journaliste parle de « relance », et Hubert attaque « Toute relance qui ne commencera pas par une opération vérité préalable sur les compétences de l’Europe ……………. risquerait d’être illusoire »… (Védrine est un diplomate, il parle à pas feutrés …) … 🙂

Hubert pense que ce qu’on entend maintenant , la peur panique d’autres référendums, les insultes envers les « gens qui votent mal »–les vieux, les campagnards–la Grande Bretagne moisie, les gémissements sur le souverainisme et le repli sur soi, eh bien c’est exactement ce qu’il ne faut pas dire, et qu’au contraire, il faut dire « On vous a entendus, vous voulez garder votre identité, c’est normal, et une certaine souveraineté, c’est légitime…et on arrête de se faire peur avec le retour nauséabond des années 30 … ……..

« la pause ?  » interroge le journaliste …

« Ensuite, pause dans l’élargissement, mais aussi pause dans l’intégration.Cela veut dire : on va faire le bilan et réfléchir sérieusement avant de redémarrer »

« Pas d’entrée de la Turquie ni de la Serbie ?

« En attendant un contexte meilleur, il faut maintenir une espérance européenne pour les Balkans occidentaux………………………………..c’est très important pour la stabilité de la région »

…………………………. « la Turquie, c’est  un autre sujet, ce n’est pas vraiment d’actualité, malgré ce qu’Angéla Merkel a dû consentir pour s’extirper du mauvais pas dans lequel elle s’était mise. ……..

(et en plus, il écrit ça avant le « coup d’Etat avorté » en Turquie, et la purge en cours actuellement… ) (mon Cheval risque une plaisanterie à propos de l’élimination et la mise au rancart de dizaines de milliers de turcs (peut-être des centaines de milliers, qui sait…) et le grand remplacement par des dizaines de milliers de réfugiés …hihihi…Qui seront peut-être plus reconnaissants envers le dictateur paranoïaque à la religion calibrée … hihihhi … )

Hubert Védrine parle d’une « conférence de Messine » par référence à celle qui a eu lieu en 1955. « Elle commencerait avec les seuls gouvernements », dit-il, « sans les institutions européennes. Le sujet central serait la subsidiarité .Il ne suffit plus de se plaindre, depuis plus de 20 ans, de l’excès d’intrusion de la commission, de cette volonté de tout réglementer dans les moindres détails (écoutez ça, les amis, c’est intéressant , ndlr) ,ce que les Etats membres à courte vue ont d’ailleurs alimenté et qui a rendu les peuples allergiques. La subsidiarité, que Jacques Delors jugeait nécessaire,elle, n’a jamais vraiment été mise en oeuvre . Jean -Claude Juncker s’est fait accuser au Parlement européen de manquer d’ambition parce qu’il a repris cette idée. Donc une commission qui refuse de réglementer la forme des concombres ou des pommeaux de douche manque d’ambition ? (Ils sont vraiment c…, au parlement européen, avec ce qu’ils gagnent, c’est un vrai scandale ! ndlr) Allons ! jamais vous ne trouverez à Washington un fonctionnaire payé pour réglementer la taille des chasses d’eau dans le Wyoming ! L’idée européenne- une magnifique idée- s’est égarée, sous prétexte d’harmonisation dans le marché unique, dans un océan de normes ubuesques. « 

C’est exactement ce que je pensais, ces c…là sont dans un fromage bien juteux, et ils inventent chaque jour plein de trucs normatifs dont nous autres n’avons rien à f… (et que nous payons avec nos sous durement gagnés), pour légitimer leurs énormes salaires .

Du balai dans les fonctionnaires européens, allez !  … Puisque il y a réduction des effectifs partout, pour faire jouer la concurrence, laissant des tas de gens sur le carreau, parce qu’ils ne sont pas capables d’inventer des systèmes permettant à tout le monde de profiter, alors qu’ils mettent une ingéniosité démoniaque à nous pourrir la vie avec leurs normes, qu’ils commencent les purges d’effectifs par eux-mêmes … Dégraissage de la moitié au moins des fonctionnaires européens ! division par 2 de leurs salaires et à-cotés juteux ! assez ! on demande du bénévolat ! …….. 🙂 🙂 🙂

Suite de l’interview : « des idéalistes européens sincères comme Daniel Cohn-Bendit ou Jean-Louis Bourlanges, devraient se liguer contre ces dérives. Les tenants de la grande machine européenne n’ont aucune  raison de soutenir aveuglément cette machine à normaliser devenue folle, ni de traiter tous ceux qui la critiquent d’anti-européens attardés »…

( le cher Hubert Védrine parle d’idéalistes européens sincères qui « devraient se liguer » … Justement, ils sont restés , ils restent assis sur leur derrière … Je ne connais pas M. Bourlanges, mais il est certain qu’à coté de la part de sincérité que M. Védrine voit chez M. C. Bendit, il y a aussi la bonne conscience de ses intérêts personnels , qui à mon avis, prime sur le reste … sinon, M. C. Bendit se remuerait pour se liguer …je pense que M. C. Bendit sait bien que s’il se ligue, il perdra sa situation avantageuse . Ca m’a d’ailleurs toujours étonnée, ça, juste intuitivement, car je connais mal la situation de l’Europe, et j’en ai une idée toute intuitive …mais en écoutant M. Cohn Bendit, qui est toujours tout feu tout flamme pour défendre l’Europe, et fait étalage de son idéalisme justement, et en voyant à coté de ça, ce que ça devient, l’Europe, c’est à dire un truc sans aucune influence généreuse pratiquement, un truc aux ordres du gros capitalisme et qui broie les gens sans sans préoccuper, du moins un certain nombre d’entre eux,je me dis que pour le moins M. C. Bendit n’a pas l’ombre d’une influence … Pas assez de flamme pour allumer un feu …  )

Ben tiens, justement : je lis l’article au fur et à mesure :

 » Et après ? », dit le journaliste

« Le message, la pause, l’annonce de l’opération subsidiarité devraient apaiser , non pas les vrais anti-européens idéologiques comme Mme Le Pen, mais tous les autres, les simples « sceptiques » . Les leaders en Europe redeviendraient plus audibles par les peuples s’ils expliquent qu’ils vont réduire telle ou telle compétence européenne abusive et imposer un changement de méthode, et donc une reconfiguration de la Commission.Il faudra moins de fonctionnaires européens et que la Commission ait plus souvent de comptes à rendre, et pas que devant le Parlement européen. Ensuite, il faudra des décisions fortes, par exemple, refaire un Schenghen qui marche. ………………….. « 

« Comment expliquer cette absence d’attachement des populations ? »

« Par plusieurs causes. D’abord, erreur de conception : Construire l’Europe sur l’éradication ou la négation des nations , ça ne marche pas. Même ouverts, les peuples n’ont aucune raison d’abandonner leur identité et tout ce à quoi ils tiennent—leur histoire, leur langue, leurs racines—au profit d’une vision purement économique de l’être humain. Ils ne sont pas uniquement des consommateurs comblés par des baisses de prix obtenues à coup de concurrence! L’Europe est tellement mal à l’aise avec les sujets identitaires qu’elle nie cette question jusque dans son principe.Les peuples ont décroché là-dessus, comme sur l’excès de promesses intenables et sur la normalisation intrusive. »………

Je continuerai demain avec la suite de l’interview…

Tout cela me parait très pertinent…je ne suis pas sure que les gens qui nous gouvernent actuellement soient capables de voir plus loin que le bout de leurs chaussures (non, non, je suis sérieuse)… Ils ne prendront pas les bonnes décisions, malgré le Brexit …Vous allez voir qu’ils vont continuer dans la même voie erronée, qu’ils vont vouloir nous la faire avaler aux forceps … Probablement parce qu’eux même manquent de vécu…d’imagination…Et parce que leurs salaires sont trop hauts…ils n’ont pas à se coltiner la réalité quotidienne, je parle de la réalité qui deale avec les sous … 🙂 … 🙂

Mon cheval hennit que je vais tomber dans le populisme…A quoi je lui réponds que non seulement c’est fait depuis longtemps, mais aussi que « Vive le populisme »…toutes choses étant égales, les propos populistes ont même valeur que les propos des ânes coiffés (ou couillons couronnés)  qui ont fait Science-Po (oui, je pense à une ou deux personnes en particulier … 🙂 …) qui occupent des postes importants avec des rétributions importantes (lâchez vos sous… ) et qui nous donnent des leçons toute la Sainte journée … Les leçons des pauvres (en sous) valent bien les vôtres !

Ouahhh, c’est fabuleux, parfois, la correction automatique de textes, je viens de découvrir que « vôtre » portait un petit chapeau sur le ô … que j’oubliais tout le temps… Ouaaahhh, fatigue, à demain !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation