De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Un nouveau Lundi , des nuages inédits

Une collection de ciels aujourd’hui : des nuages inédits, j’ai même cru que des morceaux d’ouate noire P1210443(photo Jean Mascolo)

cachaient le haut des grands immeubles sur Seine, à l’ouest de Paris, limite Issy-les-Moulineaux : je revenais de la piscine de Boulogne, et le paysage urbain était magnifique : je suivais les quais rive droite : vers le pont de Grenelle, il y a une sorte de grand filet, entre 2 piles du pont, avec une retenue des détritus charriés par le fleuve …Une décharge dans le fleuve…je me suis demandé comment ils enlevaient tout ça… Mon Cheval a imaginé qu’un grand camion arrivait sur les quais bas, avec une pompe aspirante, et suçotait les canettes, les bouteilles, le plastique,les cartons, la tonne de résidus colorés, en une petite demi-heure …

Bien avant de passer au large de la Tour Eiffel, on voit les immeubles des grands médias, TF1, la maison de la radio, de l’autre coté, etc… Avant ça, j’avais un peu trainé du coté de la porte de Saint Cloud, et puis avais pris le Bd Murat, qui ne ressemble pas tellement à un boulevard…J’adore le 16ème arrondissement, l’espace, (comparé au quartier où je vis), le calme, le grands immeubles qui semblent paisibles … Il parait que j’avais un ancêtre qui vivait rue Raynouard, en plein coeur du 16ème… Une vie là-bas, la mer l’été, la neige l’hiver … 🙂

Un peu plus tard dans le voyage , on voit de loin la tour Montparnasse …peut-être que j’ai raté quelque chose, mais il m’a semblé qu’elle était très sombre, je dirais même noircie : Y a -t-il eu un incendie, dont je n’aurais pas eu connaissance ? je vais regarder sur Internet …

La Tour Eiffel, quant à elle, (monument très réussi), avait un gros ballon pendu au niveau du 1er étage … de l’autre coté du pont, on voyait une grosse foule, la « fan zone », un écran, des voitures de police stationnées sur le pont, et, rive droite, des tas de petits vendeurs à la sauvette (tours Eiffel de 10 cm , etc …)

Comme il n’y avait aucune autre piscine de disponible à Paris (Hermant est fermée pour la semaine, c’est malin, tiens), et ma piscine de banlieue favorite, à Villejuif fermée aussi l’après-midi, je suis allée, comme je vous l’ai dit, à Boulogne…cette piscine est une merveille…En fait, il ne lui manque qu’une chose : Un grand bassin de 50m, extérieur, ce serait top …mais tout le reste est génial : D’abord les tarifs qui sont relativement abordables … Si l’on est de Boulogne, on paie moins cher : J’ai dit que je ne savais pas d’où j’étais et ça a marché … Tarif habitant de la ville  🙂 🙂 …Non, mais, c’est vrai …A peine arrivés à Boulogne (une petite demi heure de métro à bouquiner), mon Cheval s’est déclaré résolument boulonnais, car il aime l’ouest !

Ensuite, casiers clairs, propres, vestiaires propres, annonce de « vidéo surveillance », donc pas de casiers enfoncés, ni volés (je suis devenue parano, depuis 2 jours, avec ce qu’on m’a raconté à Berlioux), douches chaudes, et distributeurs de savon dans les douches …Pas mal … Ensuite plein de petits bassins chauds, dont un extérieur, un énorme toboggan pour les gosses, qui aboutit dans l’un de ces petits bassins, et 2 bassins de nage , de 25m, avec des coupe-vagues dans le bassin profond, et des flotteurs améliorés dans l’autre…car il y a un 2ème bassin moins profond, de 5 couloirs sur 25m … le bassin profond fait 3,80 au bout, et entre 1 et 2m à l’autre bout…les gosses de l’ACBB s’entrainaient dans 2 ou 3 couloirs.

A un moment, ils ont installé de l’aquabique dans le bassin peu profond, avec une sono assourdissante, et de l’aquagym dans l’un des petits bassins chauds à l’intérieur …Ca ne gênait pas … Les pistoches de banlieue sont vraiment bien, parfois…beaucoup mieux qu’à Paris, Berlioux mise à part … 🙂

Aucun bon nageur (à part les gosses de l’ACBB, et à 19h45 pile, alors que le public s’en allait, on a vu arriver ce que je pense être les masters, dans une partie du bassin, d’autres gosses plus âgés s’entrainant par ailleurs sur les 3 autres couloirs (bons nageurs, l’ACBB).

Le club ACBB est assez renommé , notamment ses masters, qui sont alternativement premiers en France avec mon ancien club…ACBB ou mon ancien Club, premiers clubs masters de France, une année, ou la suivante …C’est marrant que ce soient 2 clubs situés d’un bout ou l’autre de Paris, chacun assez proches d’un bois où s’entrainer  à la course à pieds (la course à pieds est une des composantes de l’entrainement des nageurs …  😉 😉 😉

En allant à la piscine, dans le métro (je vous raconte tout d’une manière destructurée, et non dans l’ordre chronologique… Alors, attention ! voilà, comme vous le savez, que j’ai un nouvel ordinateur, toujours la marque à la pomme, mais plus récent…j’écris « destructurée », et ce c… d’ordi  me suggère , juste en dessous—alors que je ne lui demande rien—de mettre « restructurée » à la place, et ce c…-là, voilà qu’il m’enlève mon mot d’autorité et me met le sien à la place ! le grand remplacement est en marche ! … 🙂 …je le corrige, et voilà qu’il recommence ! j’écris « ordi »

« , il me met « ordo » en dessous, et me remplace « ordi » par « ordo », je suis obligée d’insister ! Non mais ! et là je dois recorriger 3 fois ! ! !

Donc, en allant à la pistoche, dans le métro, je lis un article sur un film qui vient de sortir : quelqu’un a pondu un film mettant en scène une histoire d’amour (mon cheval appelle ça une « Historiette de love »), avec une maitre-nageuse pour protagoniste…A part ça, c’est bien hétéro, elle tombe amoureuse de son client en lui apprenant à nager : il y a une photo d’illustration tirée du film, où ‘on voit le gars les bras en croix à plat ventre , à sec, sur un cheval d’arçon, un truc approchant…(en fait, après avoir retrouvé le journal, c’est un tabouret haut, du genre qu’on voit rarement dans les piscines…En effet on voit soit des chaises normales, soit des chaises hautes, qui sont beaucoup plus hautes que ça) … 🙂 … Elle lui apprend la brasse , comme on apprenait au 19ème siècle … 🙂 🙂 …Mis à part dans ce film,ou sur des vignettes datant de 1900, où le gars qui apprend possède des bacchantes et un costume de bain rayé,  je n’ai jamais vu aucun maitre nageur apprendre la brasse aux gosses ou aux adultes comme ça …de plus, le grand garçon (qui doit être beau, forcément, puisqu’il est dans un film) ne sait pas nager la brasse ? à son âge ? en France ? faut pas pousser mémé dans les orties quand même … 🙂 😉 … Elle aurait pris un gars venu d’Afrique, comme acteur principal, c’eût été un peu plus crédible, car beaucoup de gars africains n’ont pas appris à nager, ça ne se pratique pas dans les écoles, ce n’est pas trop dans la culture, et il y a peu de piscines publiques en Afrique… les gens peuvent nager dans la mer, mais s’ils habitent à l’intérieur des terres, même s’ils se baignent dans les fleuves , peu de gens savent nager …A part ça, je n’ai pas vu le film, dont les critiques de ce journal disent que c’est bien … Ca s’appelle « L’effet aquatique »…C’est peut-être génial, après tout…ne me croyez pas …je n’ai lu que l’article du journal et regardé la photo …mais je vais continuer à taper un peu dessus quand même (désolée, hein, mais j’ai envie de m’amuser…) … 🙂

On dit que le film a « bouleversé la quinzaine des réalisateurs à cannes » …ohé ohé … 🙂 … 😛 … « Vous jouez une maitre-nageuse », demande le journaliste à l’actrice principale « Comment vous y êtes-vous préparée ? » réponse « j’ai été coachée (l’ordinateur écrit « couchée » ! ) pendant un an (rires)…Non, non, pas du tout, je suis une piètre nageuse. mais comme il est dit dans le film « Agathe, ce n’est pas trop une professeur professionnelle » … , donc ça passait « … (ce jargon, pour faire  » populo moderno  familier-branché … !  ! )

Ohla holalala … ouffa !  et le prénom de l’héroïne ! Agathe ! vous m’en direz tant ! n’est pas trop une « professeur professionnelle » oulà ! la quasi totalité  des MNS de maintenant sont des athlètes reconvertis dans la surveillance et l’enseignement de la natation—parce que l’examen, les concours, sont difficiles— quelqu’un qui nage mal n’a aucune chance— 🙂

Je suppose que la MNS est jeune — malheureusement il n’ est pas venu à l’idée de la réalisatrice de concocter une histoire de love à la   Macron … Bide assuré ! une vieille prof de natation surdouée, avec un résidu de moustache qui montre qu’elle a un caractère couillu, ancienne championne, qui s’éprend d’un black de 25 ans, beau mais qui coule dès qu’il met un pied dans l’eau,  parce que ses muscles sont trop denses  …Non … Ou alors un truc encore plus tordu, très hot, qui se passerait dans les sous-sols , là où se trouve la machinerie, les tuyaux, les moteurs qui filtrent et réchauffent l’eau —En somme l’endroit le plus torride pour le développement d’une histoire de love à la pistache…pardon au piston…mais qu’est-ce que je raconte ! à la pistoche, ben quoi … 🙂

Bon, à part ça, c’est peut-être très bien … 🙂 la réalisatrice , en plus est décédée avant que le film ne soit montré à Cannes … le journaliste veut absolument que ce soit son « Film testament » …mais apparemment, elle n’avait pas l’intention de tirer sa révérence, donc ça ne doit pas être ça » …

Alors je relis un autre petit morceau de la critique,  où j’apprends qu’en fait le gars, dans le film,  sait déjà nager, mais qu’il a « flashé » sur la MNS de la piscine de Montreuil, et que pour ça, il fait comme s’il ne savait pas  pour qu’elle lui donne des cours … je fais du mauvais esprit, là aussi je dirais que c’est tordu …Il n’a pas besoin de faire comme s’il ne savait pas du tout nager, pour prendre des cours, parce qu’il ne nage surement pas comme un pro, et que même quand on sait nager, se perfectionner avec un ou une MNS est toujours d’actualité … de plus, et pour en terminer, je me demande s’il y a la moindre scène de natation dans ce film…(à part celle à sec) … une constante avec les films dans lesquels on voit quelqu’un qui nage en piscine est que les gens ne nagent jamais bien (sauf s’il s’agit de films sur la natation pro) … Et pourtant, c’est si beau … Rien que 5 minutes de natation réussie dans un film … sauve le film …

Bon, j’ai rien contre ce film, qui est surement pas mal, mais ce que je veux dire c’est qu’aucun film , presque, n’est satisfaisant, de nos jours …c’est toujours plein d’invraisemblances, débile limite…loin de la réalité … C’est jamais comme ça que ça se passe, ni de près ni de loin… les gens sont toujours tout lisses et vivent dans des endroits non réels, même si bien imités … ça ne donne jamais de réponses, ni ne pose de questions, le cinéma de maintenant, surtout quand il est français …les américains ont un propos tout aussi débile, mais comme ils injectent beaucoup de sous dans les films, c’est plus regardable, déjà parce que le montage est plus nerveux, il y a plus d’images, le décor est meilleur, ça bouge plus , et ça se passe de toutes façons ailleurs … Non, il faudrait inventer une autre manière de faire du cinéma, pour toucher à la réalité, que ça nous nourrisse…Il faudrait de la « sur-réalité » … bien sur, il y a parfois de beaux films, captivants, mais il y en a beaucoup moins que ce qu’on veut nous faire croire quand on lit les critiques … A entendre les critiques, les films sont « exceptionnels, magnifiques, etc … Il en sort 2 ou 3 par jour, comme ça, des exceptionnels …Qu’on oublie aussi vite qu’on les voit… On pense même à autre chose pendant qu’on les voit … 🙂  En fait il n’y en a pas un sur 50 qui soit même seulement regardable …ce c… d’ordinateur continue à changer mes mots et à écrire tout seul…je m’arrête donc !

j’ai bien nagé , aujourd’hui, bien à fond, avec du pap (j’écris « pap », l’ordi me change ça pour « pal »… 🙂 je t’en fiche … 🙂 …) …Bien que « pal » ne soit pas si éloigné de ce qui s’est passé, finalement … 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation