De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Jeudi, je voyage

Voyage en train, depuis Toulon, je rentre à Paris retrouver mon Mari, qui s’est transformé en scarabée pris dans une résine d’ambre … Il n’a pas bougé, pendant tout ce temps, et seule fume sa pipe (mon Mari fume la Pipe, comme l’Oncle Paul de Spirou–Ou Tintin–et il raconte des histoires aussi… 🙂  …

En attendant le train, je consulte « Var Matin », qui est l’unique quotidien disponible dans la région …Où est le temps où les régions avaient à disposition de multiples quotidiens ?

Y est relaté un fait divers, comment ce lundi dernier, une jeune étudiante, Maude Vallet (on peut voir sa photo sur Face-Book, elle a des jambes époustouflantes), s’est fait insulter et cracher dessus, molester par une bande de jeunes tartes qui trouvaient que sa tenue n’était pas assez pudique … (Ca m’a rappelé, il y a une quinzaine d’années, comment je m’étais fait insulter aussi par une bande de jeunes trouducs, aux abords d’une « Cité sensible » du 18ème arrondissement, qui trouvaient que ma tenue, une mini-jupe, n’était pas adaptée … 🙂 …)

La jeune Maude Vallet, qui fait certainement partie des jolies jeunes filles toulonnaises dont je parlais dans ce blog il y a quelques jours, était dans le bus 3 , que je prends souvent… Elle s’est réfugiée auprès d’un passant, quand elle est descendue du bus (les tartes l’avaient suivie, descendant en même temps qu’elle, et espérant sans doute faire un carton à leur mesure— ), mais elle a noté que personne dans le bus n’avait fait le moindre geste pour elle … 🙁

Je peux lui dire (pour prendre souvent le bus N°3) que si je m’étais trouvée sur place au même moment, j’aurais pris sa défense (je crois que ça m’aurait défoulée , hinc-hinc-hinc), et on aurait vu ce qu’on aurait vu — Une un peu âgée , portant un short elle aussi, mais habituée du combat de rue, hinc-hinc-hinc —et la jeune étudiante aux jolies jambes, qui est , elle et toutes les autres charmantes toulonnaises habillées court et maquillées, un excellent rempart contre la bigoterie actuelle (qui souffle à Toulon et ailleurs) …

Et d’ailleurs, « Souffler » est un trop joli mot pour cette stupidité, je parlerai plutôt d’imbécillité mortifère qui rampe …

« Alors là, » me fait mon Cheval, « tu insultes le ver de terre qui rampe, lui aussi, et qui, finalement, bien que son cerveau soit nulle part ou partout dans ses circonvolutions, est un brave animal qui fait son travail de tous les jours sans enquiquiner personne…Sais tu que si les vers de terre n’existaient pas, il n’y aurait plus rien à manger sur terre ? c’est comme les papillons et les abeilles… Tout petits , modestes, décriés parfois, mais piliers de la Vie ! »  …C’est vrai, le Ver de terre est moins c… que tous ces gens , qui eux, sont censés avoir un cerveau, quand même … Mes excuses, le Ver de terre !

Cette histoire (et d’autres), ça rappelle aussi un certain nombre de tartes médiatiques qui viennent dire que, n’est-ce pas, elles sont pour la « Liberté », bien sur, bien sur, mais que quand même, c’est beaucoup moins obscène de porter le truc noir qui te cache les cheveux, les bras, les jambes,  une tenue de bon aloi (c’est à dire couverte à cause de la « pudeur ») que les minis, shorts,  strings et maquillages … Eh bien non, mesdames les Mères-La-Pudeur , c’est un million de fois, incommensurablement plus obscène de porter ces trucs étiquetés « religieux » , censés sauvegarder la pudeur , que d’être en mini, en string, maquillée, voire A POIL … Cherchez pourquoi (faites un effort intellectuel), et vous aurez gagné la queue du Mickey…

Et si les keums ont un problème, avec ça ce n’est pas le notre …Qu’on leur apprenne à maitriser leurs pulsions, à reconnaitre ce qu’ils ont exactement sous la ceinture,  à se maitriser (non, ce n’est pas la religion qui aidera, regardez plutôt du coté des techniques comportementales orientales si vous voulez, et lisez les poètes ), et fichez-nous la paix ! on s’habille comme on veut ! on montre notre c.. si on veut, oui, fichez-nous la paix…Une bonne idée serait aussi de se calmer sexuellement entre hommes … essayez, pourquoi pas ?

F… nous la paix ! Incroyable ! Dès qu’il y a religion, ce sont les femmes qui trinquent !

« Attends », me fait mon Cheval, « Là, c’est tout le monde, tout ce qui n’est pas dans la ligne droite et pure du mâle « religieux », imbécile, ignare  et dominant : les pédés, les femmes, les « Flics », les intellectuels, les artistes, tout le monde prend, (une beigne dans la g… et plus) sauf le décérébré qui tue …celui-là serait béni … 🙂

Non mais, Allo, quoi ! ca va durer longtemps, encore ?

Ce sont les mots, nos mots, ceux des politiques, des médias, ceux des gens de tous les jours, qui doivent s’élever contre ça … Les mots sont aussi forts, plus forts que la barbarie … LES MOTS, oui .

C’est une idéologie religieuse , faite de mots, qui est à la source de ces conneries, il faut la saper à la source… par des mots… Pourtant pas compliqué…Et ça marcherait, vous verriez …

Je continue mon voyage : Comme une imbécile, j’avais tenté un coup (je ne vous dis pas quoi), et le résultat c’est que j’ai pris un train  tardif qui me faisait passer par Marseille :

Aux abords de la ville, sur les voies, dans la ville, toujours ces tags partout, qui ressemblent à de la figuration narrative : des mots, des lettres, formés comme des dessins, avec un fond de couleur et un cerclage noir : Les Maitres du lieu , de tout Marseille, presque sont  » BRUME » (qui se transforme parfois en « ABRUME » ou « BRUMEI », et « LIPO » …Ils sont partout, Brume et Lipo, et je me demande à quoi ils ressemblent et aussi s’ils sont alpinistes ou quoi… Vu les endroits élevés et hors d’atteinte où sont les tags…Mais comment font-ils ?

Il y a aussi une sorte de fresque en long, à l’entrée de la gare de Marseille, qui doit être une commande de la RATP… Ce sont des tags trés améliorés, avec un paysage (beau) et une inscription « BIENVENUE A MARSEILLE » … Et puis tous les tags, pet graffitis, partout

« FCP – LIPO – BRUME – LOCKER – URI – LHO – AKRO -RISI – DOSA – TRANE – VG – MOR – SOJA – MIRA – TCHAD – FRYME – BRUNE ACR – Il y en a des milliers…

Qui répondent aux mots qui s’affichent, les mots officiels, les appellations des entreprises, des commerces,  sigles qu’on voit partout:

MONNIER (TUILERIE  DE MARSEILLE) – ASMA – SOMET –

Etc … Un tunnel et c’est la campagne aixoise, là où il y a de l’herbe, pas de graffitis, pas de tags, mais au premier mur, ça recommence …

Par Marseille, Aix, Avignon, Valence et Lyon, le train … 🙂

Le dernier TGV, celui qui part tard de Lyon, est luxueux, surtout la première classe. Les WC des premières, encore jamais vu … Porte extérieure façon bois, intérieur trés vaste, etc …Les sièges aussi sont différents des autres wagons de première TGV … Avec des décrochements agréables … En gare de Lyon Perrache, une foule de gens vêtus de vert, c’étaient les supporters de l’équipe de foot de la république d’Irlande, grands gaillards trés calmes, qui jouaient aux cartes dans les wagons… Voyage interminable quand même … 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation