De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Vendredi

Je suis allée à Berlioux, et j’ai quand même nagé , sans mettre la tête dans l’eau, puisque, vous l’avez compris, je suis censée ne pas me bacquer jusqu’à lundi … Mais je l’ai fait quand même… j’ai nagé seulement avec les bras, et ensuite en planche … Pendant 50 minutes …C’était forcément ennuyeux, d’autant plus que c’était à une heure où les gens commençaient à arriver, malgré le début des vacances, néammoins, je n’ai pas regretté, et je me sens mieux … Impossible de ne pas nager, je deviens grincheuse  … 🙂

La nouvelle caissière mignonne est la fille de l’autre caissière (trés mignonne aussi, qui fait 20 ans de moins que son âge, et qui, je l’ai appris récemment, est grand mère ! ) … 🙂

La palme du truc dégueu, aujourd’hui, a été obtenue du coté de la Gare du Nord, sur le bd Magenta exactement, un lieu bourré de gens , de vélos, de bagnoles et de scooters qui font n’importe quoi … Par une dame enveloppée de lourds voiles noirs, qui  poussait une poussette en compagnie de 2 tout petits garçons, habillés comme tous les petits garçons du monde, et d’une petite fille de 7 ans environ, emmaillotée elle aussi des mêmes voiles noirs, des pieds à la tête, on ne lui voyait que les yeux, exactement comme dans les territoires perdus de Syrie et d’ailleurs … (des fois qu’elle ait des velleités de tenter les mâles de sa famille…)  dégueu, plus que dégueu… On souhaiterait que la police intervienne pour mauvais traitements à enfants … On se demande ce qu’en penserait le petit président replet qui nous a dit hier avec la bouche en cul de poule qu’il n’était pas question d’interdire le truc à l’université … 🙁 🙁 🙁  Et pour les petites filles, président, on fait quoi ? c’est culturel ? ah !

De  M… cette culture !

La réaction des passants fait plaisir à voir aussi ! Une dame avec une petite fille que je croisais à ce moment-là, et à qui j’ai montré ce spectacle affligeant n’a pas moufté… Pauvre tarte !

Indignée, voilà , et ça continue encore ce soir . je ne veux pas habiter dans un pays qui laisse de telles choses se faire.

Marre de ces alibis religieux ou culturels pour des trucs de m… marre.

Quant aux gens de « Nuit debout », le premier truc auquel ils doivent s’atteler, c’est à tenir leurs assemblées en virant les casseurs manu militari, et en instaurant un murmure poétique de nuit, de sorte à laisser dormir ceux qui veulent…le résultat des palabres n’en sera que meilleur…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation