De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Lundi

P1210699Photo Jean Mascolo

Un moment déplaisant avec le même grand gars qui file des coups de pied…On se demande s’il le fait exprès, ou s’il est maladroit : c’est celui avec qui je me suis déjà fritée 2 fois … Là, il était en brasse, exactement au milieu du couloir.Et moi en dos, planquée contre la ligne brise-vagues.  En me croisant, il me donne un bon coup de pied … j’attends de me trouver pas trop loin de lui, pour lui demander des comptes, parce que, voyez-vous, il était impossible  qu’il ne se soit pas rendu compte du coup, et que bien sur, jamais d’excuses… En effet, que faire ? un petit coup, ça ne prête pas à conséquence, mais là, ce type est abonné …Et particulièrement mal luné et désagréable quand on le lui fait remarquer… Mais je ne m’étais pas rendu compte au début, que c’était le même que les autres fois…Je me suis juste dit tiens il ressemble à l’autre, et en plus il a le même accent de banlieue, qui devient le comble de la vulgarité quand le titulaire t’aboie des propos haineux à la figure … J’ai vu des cheveux longs et raides jusqu’aux épaules qui dépassaient de son bonnêt(Eh, gars, la moindre des attentions est de mettre Toute ta tignasse sous le bonnêt, dans la piscine, aucune envie d’avaler tes cheveux …), mais je ne l’ai reconnu que quand il s’est tiré pour faire des pompes au sol…

Dans la tête de ce gars, c’est probablement que lui a le droit de faire ce qu’il veut et que toi, (bonne femme, surtout), tu t’écrases…C’est d’ailleurs ce qu’il m’a dit, quand je lui ai tapé sur l’épaule…(j’ai décidé de ne pas laisser passer les incivilités ) .  Ce monsieur s’est levé (on était du coté petit bain) et m’a balancé de l’eau dessus en g… Môssieur te file des coups, mais toi tu dois la boucler…Et d’abord, qu’est-ce qu’il fiche, toute la journée, à Berlioux ?  Berlioux, où il rentre(en roulant les mécaniques, dans l’indifférence générale),  avec une attestation de chômage, bidonnée c’est sur … 🙂 🙂

Ah, je voudrais être un grand mec baraqué, quelques fois, un géant du genre de Zlatan, un body buildé, ou un vigile de supermarket, juste pour qu’on me fiche la paix … 🙂

Il y avait un autre jeune homme avec qui j’ai discuté, et le gars a dû croire que j’étais avec lui, parce qu’il est sorti assez vite pour faire des pompes à sec, tout en lorgnant , depuis son tapis, sur ce qu’on faisait, quand on était au T coté grand bain…

Oh la la, j’espère que je ne vais pas me prendre la tête avec ce keum sinistre qui a l’air d’avoir des problèmes … Le fait est que je n’arrive pas, mais alors pas du tout, à me laisser marcher sur les pieds …Je défends mon M3 d’espace … 🙂 🙂

Un autre problème est que certains MNS, à Berlioux, sont nuls pour la résolution de ce genre de situations, comme j’avais pu le constater avec ce type qui était cinglé et qui, à mon avis, ne prenait pas ses médocs …

On était attaquées,à coups de pieds + insultes (notamment une dame et moi) par le gars, à chaque nocturne … La dame, avant que le gars ne change de place dans le bassin (au début il zonait dans le portnawak), s’était plainte au MNS, en lui disant qu’elle avait peur …le résultat, c’est que ce MNS, qui 1°) ne voulait pas d’ennuis , 2°) était d’une misogynie assez commune mais néammoins néfaste lui avait dit qu’elle n’avait qu’à aller se plaindre à la police…une manière de se f… de la figure de la dame, et de l’envoyer balader …

Quant à moi, quelques semaines après, je m’étais entendue dire que de toutes façons lui (le MNS) n’avait rien vu, et qu’il ne pouvait donc rien faire, et que si on me tapait dessus,  je n’avais qu’à changer de créneau horaire !  … Un bel et bon exemple de pleutrerie … 🙂

Ce qui fait que, en desespoir de cause, parce qu’il n’était pas question que ce soit moi qui m’en aille, et parce que les séances étaient devenues un supplice) j’avais pondu une lettre à la directrice de Berlioux, en lui détaillant simplement les faits, avec les horaires et les dates … J’avais tout noté, ou presque…j’avais inclus le témoignage de l’autre dame, avec son numéro de téléphone … 🙂

Le résultat fut que pendant une semaine, à chaque fois que le gars arrivait dans mon couloir (en général, c’était 30mns avant la fermeture, c’était réglé comme du papier à musique, la marque d’un cerveau assez dérangé pour faire rituellement les mêmes choses chaque jour à la minute…Je n’oublie pas les coups rituels sous l’eau…), 2 MNS dont le chef de bassin se mettaient le long du couloir à observer … Comme je le dis, cela dura une semaine, et puis la piscine ferma inopinément pour travaux pendant de longs mois … Durant lesquels je nageai à Hermant …J’appris que le gars , lui, était devenu habitué de Pontoise, où il avait la même attitude, à ce que me dit la dame qui avait eu à faire à lui … Et puis il disparut, peut être l’a-t-on mis à la porte des piscines …Je l’ai revu une ou deux fois à Berlioux, à la réouverture, mais je ne nageais plus le soir … Et puis, quand je suis revenue le soir, plus personne ! Avalé par la grand’ville …

Mais bon, il était beaucoup plus allumé que le gars vu aujourd’hui … celui d’aujourd’hui, à coté, c’est un petit ange du ciel ! … 🙂 Je ne lui conseille pas, cependant, de continuer à me mettre des coups sous l’eau … 🙂

« essaie de parler d’autre chose », me suggère mon Cheval en soupirant… Hélas …Il est mon seul rempart contre le monde, mon garde du corps, mais il est encore plus couard que le plus couard des lapins …De loin il en jette, mais de près, il n’y a plus personne … C’est comme ça, c’est mon Cheval !

Vous parler de l’éducatif de dos de samedi : Il est question d’envoyer un bras carrément de l’autre coté (on est sur le dos), faire le mouvement de l’autre bras …le bras , au lieu de faire le mouvement normal de bras de son coté, va le faire de l’autre …C’est pour travailler la rotation du corps …En effet, si tu ne fais pas tourner le corps, tu n’attrapes rien , comme eau … Dans les mouvements de dos normaux, on a parfois du mal à aller chercher l’appui sous l’eau …En faisant cet éducatif, on est obligé de tourner le corps, sinon ça ne marche pas … Sinon, j’ai appris que le « Popchanka », autre éduc,  pouvait se décliner en dos et aussi en crawl …il y a un mouvement de va et vient d’un seul bras, puis de l’autre, alternativement… Ca fait travailler les appuis … 🙂

Je termine avec la suite du poème de Jean Genet  … 🙂

……………………………….

Les assassins du mur s’enveloppent d’aurore

Dans ma cellule ouverte au chant des hauts sapins,

Qui la berce, accrochée à des cordages fins

Noués par des marins que le clair matin dore.

—————————-

Qui grava dans le plâtre une rose des vents ?

Qui songe à ma maison, du fond de sa Hongrie ?

Quel enfant s’est roulé sur ma paille pourrie

A l’instant du réveil d’amis se souvenant ?

—————————–

Divague ma folie, enfante pour ma joie

Un consolant enfer peuplé de beaux soldats,

Nus jusqu’à la ceinture, et des frocs résédas

Tire ces lourdes fleurs dont l’odeur me foudroie.

——————————-

Arrache on ne sait d’où les gestes les plus fous.

Dérobe des enfants, invente des tortures,

Mutile la beauté, travaille les figures,

Et donne la Guyane aux gars pour rendez-vous.

———————————–

O mon vieux Maroni, ô Cayenne la douce !

Je vois les corps penchés de quinze à vingt fagots

Autour du mino blond qui fume les mégots

Crachés par les gardiens dans les fleurs et la mousse.

——————————–

La suite plus tard … 🙂

Chez Boulinier, bd saint Michel, vous pouvez (jusqu’à 23h), acheter toutes sortes de disques, livres et BD, et il y a notamment un rayon avec de slivres à 0,20 eu…oui, 20 centimes d’euros …Et avec des trucs biens…des livres qui ont fait un peu de bruit en leur temps, ou qu’on avait toujours eu envie de lire …

J’ai par exemple, trouvé un livre de Frédéric Mitterand, « La récréation », qui couvre les 3 années qu’il a passées au gouvernement (sous Kossar 1er), en tant que ministre de la culture…C’est super  , il écrit bien …Bon, il trouve tout le monde ok, ou à peu près, mais il a aussi une sensibilité, et c’est profondément intéressant parce qu’on est au coeur du jeu politique, comment ça s’articule … Nous, la base, le peuple, on ne se rend jamais compte de ce qui se passe EN RÉALITÉ… Comment les gars parlent en vrai, quoi …

La première chose à remarquer, c’est qu’ils ne se parlent pas entre eux, les politiques, comme ils s’adressent à nous … Nous, on nous prend plus ou moins pour des c… , on n’est pas spécialement pointu … On nous ment, on nous enveloppe les choses … :-)On sent qu’ils sont entre eux, les politiques au sommet, comme les membres d’une petite sacte, ( je voulais écrire caste, mais le mot a fourché sous mes doigts pressés—j’ai envie d’aller au lit avec un bon livre—, et c’est bienvenu , parce que ça fait un mot entre « caste » et « secte »… 🙂 …)  et qu’ils en ont conscience … Ils se réservent le meilleur pour eux …Ca me fait penser … Les premières dames, les mesdames Giscard, ou Chirac, vues depuis leurs photos dans la presse … Elles n’ont vraiment pas la même expression quand elles font des trucs pour le peuple, les charités et autres, et quand on les photographie à des réceptions avec les rois et reines, les grands de ce monde …Là,, elles ont l’air vraiment épanouies…on sent que c’est ça, leur monde … 🙂

Mais passons …Je voulais juste noter que Frédéric Mitterand, dans le cadre de ses fonctions, avait fait un voyage au  Maroni, en Guyane, où il a visité ce qui reste du bagne de Cayenne …la tristesse qui se dégage de ces ruines dont personne ne sait que faire… et je ne retrouve pas la page … je chercherai ..;

Ca a l’air épuisant, la vie de ministre …Tous les jours en train de faire quelque chose en relations publiques, d’inaugurer, d’aller à des diners, des réceptions…de faire des voyages officiels qui durent 3 jours … 🙂 Le livre a été fait depuis les notes prises quasi quotidiennement …parfois 2 trucs par jour … Il avait des aides, bien sur, mais quand même … Moi qui considère qu’une journée n’est satisfaisante que si je n’ai aucun rendez-vous … (ce qui ne m’empêche pas de bosser beaucoup, tout le temps, même, sauf lorsque je nage ) …j’imagine une président de la république new style(moi) : D’abord, 2 ou 3 heures de sport obligatoires, où on me fiche la paix…Ensuite, aucun rendez-vous prévu longtemps à l’avance …C’est moi qui décide qui je veux voir et quand, et je convoque pour le jour même …Ensuite, terminés les diners, les réunions (je n’ai pas la maladie de la réunionite)…On règle le max par téléphone ou mail … terminés les voyages de condoléances chaque fois qu’un car se renverse quelque part où qu’il y a une tornade …par contre, on met rapidement les secours en place, les recours et les indemnisations … Pour les réformes, je prépare tout trés en amont, et je suis comme Mme Merkel, je cherche le consensus à tous prix … J’essaie d’être assez maligne pour trouver le vecteur commun pour que tout le monde pense qu’il y trouve un intérêt… Même les vieilles lunes rigides de la CGT, j’arrive à les chatouiller à des endroits où ils ne pensaient pas pouvoir être chatouillés … Pour la réforme du code du travail, j’essaie de trouver une solution évolutive, mécaniquement évolutive …Quand il n’y a pas de croissance,pas de boulot, on fait un truc pas terrible pour les salariés, mais qui fera naitre des tas de petits emplois … Dès que la croissance reprend, que le marché du travail se redresse, et que les profits reviennent, ça devient un peu plus dur pour les patrons qui doivent lacher du lest en droit des salariés, en protections de toutes sortes … Par une opération mécanique que nos énarques distingués se feront une joie de calculer …Quand on voit ce qu’ils sont capables de pondre en réglementations, codes des impôts, et autres joyeusetés diverses, on se dit qu’on peut leur faire confiance pour trouver des mécanismes adaptatifs …

🙂 C’est une piste, ça, non ? un droit du travail évolutif … 🙂

Et aussi … Frédéric Mitterand… Il s’est cassé la figure en scooter, en 2010, et son médecin, pour se remettre après qu’on lui ait enlevé les plâtres, lui a conseillé de nager … Bien sur, il est allé là où vont les VIP, au Racing, piscine de la rue Eblé …l’une des piscines les plus moches que je connaisse …A moins qu’elle n’ait été refaite depuis … 🙂 Ca ne vaut pas Berlioux, croyez-moi …Mais bon, ILS sont ENTRE EUX … ils ne risquent pas de se faire insulter par la plèbe, évidemment … 🙂 🙂

J’y pense : Ils doivent aller à Molitor, aussi, maintenant …Eh bien, elle ne me plait pas plus, la Molitor, le bassin intérieur, tout comme celui du Racing rue Eblé, possède de vieilles goulottes angoissantes, comme si on était dans une prison, comme Pontoise, comme Pailleron… je ne supporte pas … 🙂

That’s all, Folks !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation