De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Samedi et dimanche, fin février 2016

J’ai eu une surprise, en quittant Berlioux, hier : le gars qui zone à coté de la porte était debout, et m’a parlé : Il a sorti une jolie petite carte colorée toute neuve de sa poche, sur laquelle était inscrite l’adresse d’une association, rue Sainte Marthe (ou Marthe), dans le 10ème, à Belleville, qui aidait les Sans-Abris à se réinsérer, avec domiciliation pour toucher le RSA, etc…, possibilité de prendre des douches et de laisser ses affaires … On y servait des repas chauds et le petit déjeuner aussi (jusqu’à 11h30 … merveilleux…) … 🙂 …Plein de choses inscrites sur cette carte…

Ce gars-là m’a dit qu’il avait »suivi mon conseil » et pris contact avec eux (je lui avais dit d’aller à la Sainte Moustache—il ignorait qu’il y avait une église juste au dessus du forum, il ne connaissait que ce trou, le forum, et ses mille boutiques inaccessibles, et les quelques autres personnes en mal de logement, qui y crèchent…) , et qu’il irait dans la semaine, lundi ou mardi … Je lui ai dit de me tenir au courant… Comme ça, en passant pour aller à Berlioux …ce n’est pas grand chose, et nous verrons ce qu’il adviendra…

Sur la carte, était aussi indiqué que le petit déjeuner était servi « Après l’office », ou quelque chose comme ça … 🙂 …je vois que personne ne perd le nord ! J’ai rigolé en lui disant qu’il allait sûrement devoir se farcir une messe… Mais , bah, manger et avoir une domiciliation pour toucher le RSA vaut bien une messe de temps en temps  …    🙂 …Et puis, sûrement que les personnes qui assistent les gens à la rue, comme ça se passe à la Sainte Moustache, même s’ils sont catholiques bon teint, ont le coeur assez grand pour passer par dessus les religions, j’espère en tous cas … 🙂

Je lui ai demandé s’il était allé à l’école(question sans doute naïve), et il m’a répondu que oui, jusqu’à 24 ans !!! Il en a 29… Qui est allé à l’école jusqu’à 24 ans … ? … 🙂 … Pas moi, en tous cas …  😛 😀 … Il m’a dit aussi que sa scolarité avait été très lente, parce qu’il s’interrompait pour faire du sport, il faisait du football … Je ne sais pas trop comment il en est arrivé là, mais sûrement, avec l’aide de l’association, il pourra toucher le RSA, —et faire une formation, m’a-t-il dit ! ! ! —

Pour une fois que le RSA ira à un qui en a vraiment besoin … Ce gars-là a de la famille en Côte d’Ivoire, et un cousin du coté de Blois … Je n’ai pas eu l’impression que qui que ce soit se souciait vraiment de lui… Les gens à la rue sont de toutes origines et de toutes couleurs, mais la seule communauté qui soit sous-représentée est la communauté asiatique : Il y a trés peu d’asiatiques sur les trottoirs … peut-être parce que les gens s’entraident entre eux… Dans un reportage sur la jungle de Calais expliquée aux enfants , ceux-ci demandaient si les migrants s’entraidaient : Il parait qu’ils ont formé des communautés, syriens avec syriens, afghans avec afghans, irakiens avec irakiens, tel pays d’Afrique noire avec tel pays d’Afrique noire, etc… Ils s’entraident entre eux, dans la même communauté, mais pas d’entraide entre communautés…

Je trouve cela stupéfiant , et ça en dit long sur l’origine des conflits …

J’ai nagé hier, donc, chez Suzie, pour une grande demi-heure, pas plus … Pas beaucoup de monde, le papillonneur en bonnêt bleu, qui est allé faire des exercices à sec quand je suis arrivée… (tendinite, tendinite) … Etc … Rien de bien marquant, je ne me suis pas défoncée dans la vitesse, mais ça m’a fait du bien, comme d’hab…

La suite du poème de Jean Genet :

—————————

Rêvons ensemble, Amour, à quelque dur amant

Grand comme l’Univers mais le corps taché d’ombres.

Il nous bouclera nus dans ces auberges sombres,

Entre ses cuisses d’or, sur son ventre fumant,

—————————

Un mac éblouissant taillé dans un archange

Bandant sur les bouquets d’oeillet et de jasmin

Que porteront tremblants tes lumineuses mains

Sur son auguste flanc que ton baiser dérange.

—————————-

Tristesse dans ma bouche ! Amertume gonflant

Gonflant mon pauvre coeur ! Mes amours parfumées

Adieu vont s’en aller ! Adieu couilles aimées !

O sur ma voix coupée adieu chibre insolent !

—————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation