De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Vendredi, samedi et dimanche (fin)

2015-12-15-143503Photo C. LEBRANCHU, en vacances dans le sud (Cadix, Espagne)… 

Vendredi soir … C’est le meilleur moment, à la fermeture : Presque personne dans les lignes. Bien sur il y a toujours le jeune homme ex du club de Toulouse, qui va plus vite que tout le monde, (un ou deux nageurs essaient de le suivre sans succès), et moi, dans le couloir d’à coté, qui suis à ramasser avec une petite cuillère depuis 3 jours.

Impossible d’enchainer les longueurs plus de 200m… :)( … Le jeune homme, lui, fait des longueurs, vire, avec des ondulations parfaites sous l’eau, et il est déjà loin quand il refait surface …

Le gars de la boxe thai a disparu, depuis 3 jours aussi, remplacé par un qui fait de la corde à sauter… 🙂

Aujourd’hui, il y a aussi un homme assez âgé , avec un slip de bain serré, mais trop petit ! quand il se renverse, jambes par dessus tête, par exemple, on aperçoit un gros morceau de c…lle toute blanche avec la peau comme un cou de poulet, du coté du slibard, trop petit pour la contenir. « Ca ne veut rien dire, » me confie mon Cheval, « Quand on vieillit, chez les hommes, les c… augmentent de volume, mais le reste perd de l’extension » … 🙂 …Il me dit « Chez les hommes » comme s’il s’agissait d’une espèce inconnue !

Bah, chez les dames, c’est pareil, surement ! La vieillesse est un naufrage, comme disait le général de Gaulle … Sauf si on fait de la natation !

En tous cas, nager à coté d’un nageur de pointe vous enlève immédiatement un millier d’années … Voilà que je me réveille d’un coup, et que les milliers d’années de différence s’envolent…Je les voit qui s’élèvent en planant, toute mouillées d’abord, puis de plus en plus lumineuses, jusqu’à la voûte de Berlioux …

« Il s’agit du coté LUMINEUX de la Force », m’explique mon Cheval … 🙂

« Millions d’oiseaux d’or, Ô future vigueur », comme disait Rimbaud, « ajoute-t-il, car il vaut mieux citer Rimbaud que le Général De Gaulle, sans doute ! … 🙂

« Au moins, mets-toi à l’eau », je lui fais…Nan, il préfère mater … D’ailleurs il a les yeux fixés sur un gars qui fait du papillon en envoyant derrière lui un gros geyser qui fait un gros splash…Il vaut mieux ne pas nager juste après le gars, on est noyé dans la gerbe d’eau…Ce nageur nage le pap avec des gants … 🙂

Problèmes d’Internet … 🙂

Samedi : Fin de journée à Berlioux : On boit les dernières gouttes d’eau chlorée : Berlioux ferme demain soir, dimanche, et nul ne sait quand ça va rouvrir, c’est comme ça avec les piscines… On a des surprises quand le bassin est vide… 🙂

Un gros banc de bourrins/bourrons qui se tiraient la bourre, dans mon couloir préféré (mais moi j’avais retrouvé de la force) : Il y en avait 4 ou 5 , qui nageaient comme des masses, mais n’arrêtaient pas de se dépasser les uns les autres, et bien sur pas question de faire attention à la crevette qui arrive en face, ça leur aurait fait mal de ralentir et de dépasser quand il n’y a personne en face … 🙂 …Le plus énervant, c’est qu’ils n’arrêtaient pas de dépasser …J’avais envie de leur dire de rester les uns derrière les autres, puisqu’ils nageaient à la même vitesse plus ou moins … De plus, il y en avait un qui était systématiquement au milieu … Ils faisaient presque tous des gros virages balourds, et avaient l’air de se connaitre … 🙂

Des lourdauds d’une même fraternité ?

Si l’on ajoute à cela que les gens de la ligne d’à coté, conformément à ce qui se passe TOUS les week-ends n’arrêtaient pas de donner des coups SOUS la ligne, des coups de tout, de planche, de palmes, de bras, de mains qui n’avaient rien à faire là où ils frappaient… 🙂

La pauvre Papillonista qui se met debout (ridicule…) et qui se tape le front avec l’index … En montrant les gros bourrons qui se montaient dessus … C’est alors qu’arriva le Chevalier qui les mit tous d’accord, comme on dit dans les comptes rendus d’exploits sportifs … Le nageur au bonnêt bariolé de nuances (de gris, oui, c’est vrai, avec une touche de jaune)… Le jeune homme qui appartint au TOEC et qu’on n’arrête pas de remarquer en ce moment … Qui entama des séries en papillon, et retour en papillon …Il dépassait les bourrons en papillon …

🙂 …ce qui les écoeura tellement que plusieurs d’entre eux s’échappèrent vers les vestiaires, tandis que le jeune homme inspiré continuait avec les papillon … 🙂 🙂 😮 😮

Et puis ce fut le gong, et voilà, c’était terminé …Plus qu’une journée d’ouverture à Berlioux, dimanche, et je deviendrai une S.P.F. … 🙂

Baker ? Boulogne sera fermée, ça va être assez dur pendant les vacances de Noël …Je vous raconterai, d’autant plus que tout soudain il y eut, samedi, un afflux de lecteurs dont on ne sait d’où ils viennent … 🙂

Dimanche : des barbus partout ! je crois apercevoir le bon nageur, avec son bonnêt blanc …Mais il semble nager moins bien…Forcément, parce que ce n’est pas lui … 🙂 celui-là est un jeune homme avec qui j’échange parfois quelques mots…Je lui demande s’il se laisse pousser la barbe, ou quoi ?

Non, c’est juste qu’il a la flemme de se raser … 🙂  Quoi, sa barbe pousse autant en 48h ? …Pas du tout, il ne se rase qu’une fois par mois, genre … 🙂

Je regarde autour de moi : AUCUN bon nageur… Mais beaucoup beaucoup d’autres barbus …En voilà un qui arrivé, avec un bonnêt bleu électrique…Il ne peut pas avancer, parce qu’il y a trop de monde, alors il récupère dans son sac une paire de longues palmes et se jette dans le marigot …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation