De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Lundi, fin de l’été

2015-09-17-094747Photo de C. Lebranchu (Turquie, Mer Noire, cet été  )

 

Mon Cheval me téléphone en fredonnant

(mon Mari fait les choeurs ) :

Quand vient la fin de l’été, sur la plage

Qu’il faut alors se quitter

Peut-être pour toujours

Oublier cette plage …et nos baisers …

Et me revient une chanson de Jean-Jacques Debout :

On écoutait sur la plage, les orchestres de la mer

Et j’embrassais ton visage, pour en enlever le sel

Mais les tambours de l’orage, vinrent battre le rappel

Vite on a quitté la plage, et couru jusqu’à l’hotel

L’été, l’été, c’est-y pas la saison des vacances

L’été, l’été, c’est-y pas la saison d’aimer

 

On est entrés dans ma chambre,pour attendre le beau temps

Dieu qu’on était bien ensemble, la peau brune et les draps blancs

On a fait le tour du monde, sans jamais quitter le ciel

Après tout les jeux de l’ombre; valent bien ceux du soleil

L’été … l’été … etc …

 

Quand la terre vint sur terre, après l’amour et la pluie,

Un oiseau sur la fenêtre, a regardé notre abri

On a retrouvé la plage, et sur le sable mouillé

J’ai compris que cet orage, jamais je ne l’oublierai

L’été, l’été, etc…

Et après, mon Cheval chantonne :

Once, there were green fields kissed by the sun

Once there were valleys where rivers used to run

Once there were blue sky with white clouds high above

Once there were part of an everlasting love

We were the lo…vers who strolled through green fields …

Je suis allée à la piscine du Pin d’Alep, c’est la seule idée qui m’est venue, mais pas trop une bonne idée …en effet, le lundi est impossible là-bas : imaginez-vous qu’ils chauffent l’eau le matin comme des malades, à cause du cours de bébés nageurs …quelques pauvres babies que l’on plonge dans de l’eau chlorée à 33°…certains ne s’en relèveront pas et en garderont des séquelles toute leur vie … le cerveau transformé en guimauve toulonnaise… disant oui à tout, de la petite enfance, (plus ils sont agagagaga, plus ils sont choyés, les reums tueraient pour eux ) … à l’adolescence (les parents diront : il a tout, la tablette, la voiture, la copine) à l’âge mûr ,(où la meuf remplace la reum sans qu’on voie vraiment la différence)  jusqu’au cercueil (regretté de tous …)  …

Au moins 8 personnes par couloir, à trés petite vitesse, malgré les palmes, omniprésentes…j’avais l’air d’un ovni, là-dedans ( plus de 3 personne dans une ligne, ça gêne tout de suite dans une petite piscine de la taille de Baker, 4 couloirs sur 25m … et la MNS qui fait un cours pour 5 ou 6 gosses de 7 ans … trés gentille MNS, avec un sourire sympathique, un spécimen toulonnais heureuse de vivre (et en plus elle nage pas mal, je l’ai vue l’autre jour)...

Je suis arrivée à pieds , en suivant la route qui monte et qui descend…j’ai découvert que depuis un certain point, c’est plus rapide de faire 1/2h à pieds que d’attendre un autre bus pour descendre, et encore un autre pour remonter … 🙂

En marchant, je me disais « est-ce que j’aimerais habiter là ou là… »… une maison sur deux possède une ou plusieurs « clim reversible » … je déteste  cette manie qu’ils ont maintenant d’en mettre partout…Dès qu’il fait chaud, dès qu’il fait froid, c’est l’enfer pour les voisins … en plus des rejets directement sur le mur d’en face … j’avais lu une publicité d’un des plus gros fabriquants de ces trucs, qui se vantait d’en avoir vendu plus de 3 millions en France … on parle -là d’un moteur fixe, permanent et bruyant, placé à l’extérieur … plus vicieux, tu meurs … « Il était question de « taxer la clim », à un moment », me dit mon Cheval pour me calmer, « ils finiront bien par y venir, quand ils n’auront plus rien d’autre à taxer … « … 🙂 🙂

Lui aussi en a marre des « clims » … Il  préfère avoir sa litière loin de ces appareils, et  ne veut surtout pas qu’on lui en mette un sous le nez …

En suivant la petite route sinueuse, sous le soleil, j’en aperçois une particulièrement énorme … comme une grosse verrue sur une maison plutôt jolie … certaines en ont 3 ou 4 …

Déjà Henri Miller appelait ce monde-là « le cauchemar climatisé » (je sais, j’ai déjà écrit ça 3 ou 4 fois ici … )

On se demande ce qu’ILS vont bien pouvoir trouver dans le futur—qui améliorera soi-disant la civilisation—pour transformer en enfer la vie des personnes ayant échappé au formatage,  moins nombreuses hélas que les clones qu’on voit partout maintenant … 🙂

Bah… ça pourrait être pire … Voila 24h qu’on entend moins parler des migrants … ont-ils cessé d’arriver ? là, on ne parle que de ce qui s’est passé dans le stade de foot…Il parait que ce fut horrible …mais je n’ai toujours pas réussi à savoir ce qui était arrivé exactement … des dirigeants du foot ont donné des interviews de parfois 10 mns non stop (particulièrement enquiquinant à se farcir, avec le ton et la syntaxe monotone qu’ils ont ) je m’endormais presque lorsqu’un sursaut m’a fait changer de station..;en plus à Toulon, on a pas beaucoup de choix, où qu’on soit, la radio RMC couvre tout , et ça ne parle que de foot … 🙂

Ou alors ça parle du demi succès de Syriza aux élections en Grèce, ou alors ça parle du constructeur de voitures allemand , grand chenapan..; »ah », fait mon Cheval qui croit toujours au Père Noël malgré sa crinière mitée à certains endroits « on n’aurait jamais cru ça d’un allemand , pas vrai ? »

J’opine du chapeau de paille …

« rappelle-toi la pub avec la top mannequin des années passées, là, Sylvia Schiffon »… »tu veux dire Claudia Schiffer ? » « Schiffon, Schiffer, bah, oui, quand elle fait de la pub pour les voitures allemandes, elle dit « c’est une allemande », l’air de dire c’est le top, c’est la quality, c’est dla marque « 

« C’est dla grosse filouterie, alors ? chais pus encore ce qu’ils avaient fait, les allemands, qu’était encore plus gros, alors qu’on les croyait tellement sérieux, travailleurs, ne faisant pas de dettes … « 

Au fait, ils ont une dette, ou pas les allemands ? on n’en entend jamais parler… et puis, on croit toujours que ce sont eux qui font la pluie , le beau temps et la loi, que c’est eux les plus vertueux, mais là on voit que ce sont les américains qui donnent de la voix … et qui leur tapent sur les doigts… pareil que pour l’histoire de BNP aux U.S. … on a l’impression que c’est eux, les yankees, au sommet, qui font la loi aux capitalistes mondiaux ... 🙂

c’est parce que perdre le marché américain serait tellement pénalisant pour les entreprises qu’elles préfèrent payer des amendes énormes … 🙂

Tu sais quoi ? quand un capitaliste américain rencontre un capitaliste allemand, qu’est-ce qu’ils se racontent ? des histoires de capitaliste … 🙂

Capitaliste Yankee et Capitaliste Teuton sont dans un bateau, Capitaliste Teuton tombe à l’eau , qu’est-ce qu’il  reste ?

« Capitaliste Chinois trés avisé », fait mon Cheval en rigolant !

« 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation