De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Jeudi 3 septembre 2015

P1210880(photo J. Mascolo) les vacances

Jeudi… la petite ville française semble préservée des tumultes du monde… Il fait encore beau et chaud, avec une petite brise qui enveloppe tout ça, les jolis navires de guerre , les grands bateaux de croisière qui ressemblent à des immeubles et qui portent l’image du (bandit) corse visible de loin… 🙂

Comme c’est la disette, du point de vue des piscines, et que je n’ai pas le temps d’aller à Hyères, je m’en vais à la plage, qui ressemble plus que jamais au paradis … Je suis à la recherche d’un peu de légéreté , et je me rends compte que j’ai —une fois de plus—oublié mes affaires pour me baigner !

Je suis déjà au coeur de la ville, quand je m’en aperçois, et s’offrent 3 choix : renoncer et retourner à la maison — ou: retourner à la maison, prendre les affaires et partir à la plage(beaucoup de temps perdu)— ou: aller me baigner telle que je suis — avec mon slip (je le regarde discrètement, pour voir de quelle couleur il est ): Ca tombe bien, il est noir, ça pourra passer pour un maillot— par contre l’ennuyeux c’est que je n’aurai pas de lunettes de piscine— J’achète donc une culotte XXL (j’adore les sous-vêtements XXL … j’adore être à l’aise dans les sous-vêtements … 🙂 au bazar toulonnais — 2eu — de manière à pouvoir me changer après avoir nagé

🙂

😉 🙂 😉

Personne sur la plage, ou presque :quelques badauds clairsemés, 3 ou 4 personnes dans l’eau sur toute la largeur de la plage … c’est le bon moment …2 gars qui se prennent en photo, et je leur demande si quelqu’un a un masque ou des lunettes de piscine à me prêter …L’un des gars me demande si je veux aussi le tuba…Je le refuse, mais j’aurais mieux fait de l’accepter car le masque prend le nez aussi, et il est trés dur de nager ainsi …c’est là que je me rends compte à quel point je me sers aussi de mon nez pour respirer, en piscine … 🙂

Je fais quelques cabrioles dans l’eau, c’est toujours aussi chouette, et puis, comme j’ai oublié ma serviette, j’installe un tapis d’algues pour me coucher dessus, au soleil couchant, et je sors un journal (j’ai oublié mon livre !) … Pendant 45 mns, je perds la notion du temps en lisant des nouvelles qui concernent des châteaux, des collections d’art (il va bientôt falloir beaucoup d’imagination pour arriver à planquer les collections précieuses, les territoires protégés vont se déliter les uns après les autres … 🙂 …) …par exemple, je vois qu’une poterie de Picasso vient de se vendre un prix indécent, (c’est l’une de ses petites filles qui lache ses trésors au compte-goutte ), et je me demande comment ils font pour empêcher que ça ne se casse … des millions de dollars à la merci d’un olibrius … mon Cheval me dit que 1°) c’est assuré et que 2°) il n’est pas question d’exposer ça autrement que bien protégé derrière une vitre … la poterie au départ était faite pour contenir de l’eau , elle ne sert plus à rien …elle est mignonne,assez jolie, mais sans rien de transcendant, comme tout ce qu’a produit Picasso, qui épouse une époque (les années 50, pour moi), et c’est tout … les trésors Picasso servent surtout à la richesse de la famille Picasso… il faut voir comment ils ont mis le hola lorsque l’ancien employé a révêlé (ou prétendu) avoir reçu une donation de la part de jacqueline Picasso …oh la la ! alors là ! c’est pas à lui, ont-ils dit, et plus encore plus pour nous … 🙂 … curieux quand même que Picasso , qui se disait communiste, ait fait, pour ainsi dire , la fortune de sa descendance …dans la plus pure tradition d’un capitalisme respectable.

Je demande au chauffeur du bus  ce qu’il pense du « problème des migrants » …je vous livre sa réponse texto : « Il y a des têtes pensantes qui pensent pour nous, je les laisse se démerder » …

Tout le monde se lamente devant la photo du petit garçon étendu sur le ventre sur la plage … la photo aurait « ému le monde entier » … mais des petits garçons comme celui-là, il en meurt tous les jours en abondance … des petits garçons de toutes les couleurs …et l’attitude générale, c’est celle du chauffeur de bus « ca ne me concerne pas »…

Le petit garçon ressemble à une marionnette qu’une grande main—celle qui tire les fils— aurait jetée là, sur le sable, dans une posture un peu théâtrale … il ressemble à une marionnette abandonnée…

la seule chose à faire  pour améliorer la situation,  étant pour nous  de prendre les armes (nos armes personnelles, qui sont intelligence, curiosité, imagination, indépendance, sincérité et désir de s’améliorer), et de combattre dans la vie de tous les jours, sa propre simple vie …

Quelqu’un disait à la radio « et pourquoi les migrants ne s’adressent-ils  pas plutôt aux pays du Golfe pour demander asile, et son interlocuteur s’est récrié hautement comme quoi c’était le devoir de l’Europe … (tout le monde s’en fout plus ou moins, en réalité, mais a peur de passer pour un salaud s’il ne choisit pas l’attitude verbale politiquement correcte  🙂 🙂  , les plus acharnées à donner des leçons de bonne conduite étant les politiques femmes qui viennent de passer chez le coiffeur une demi heure avant de s’exprimer sur le sujet dans les médias … ), disant « regardez donc sur une carte, c’est géographiquement impossible, c’est trop loin … J’ai regardé sur mon globe terrestre, que je consulte fréquemment en ce moment, mais qui n’est pas une boule de cristal … 🙂

Eh bien, le gars avait tout faux… en fait, les pays proches sont aussi l’Egypte, l’Arabie saoudite, même l’Iran, qui sont plus proches, en tous cas sur la carte, que l’Europe … Quelqu’un disait que l’Arabie Saoudite n’avait pas signé la convention internationale sur le droit d’Asile, et que c’était pour cela que personne ne pouvait  y aller … ils seraient refoulés sans ménagement… Chez nous aussi, ils sont refoulés sans trop de précautions, mais le discours est plus nuancé… ailleurs, on cogne et on discute après … et pourquoi donc est-on aussi copains avec des gens qui ne signent pas les conventions internationales sur le droit d’asile ? ces gens-là, voyez-vous, n’ont pas la même conception des droits de l’homme et du droit d’asile, et du respect des personnes que nous pouvons avoir ici … pourquoi ne pas demander à l’Arabie Saoudite et aux pays du Golfe de prendre leur part de réfugiés, et pourquoi ne pas leur demander des comptes , tout bonnement ? pourquoi ne pas leur dire aussi que leur politique intérieure—leur manière de traiter leur immigration de travail, strictement celle dont ils ont besoin pour leur servir d’esclaves —le statut des femmes dans leur pays — tout cela ne sent pas bon —  parce qu’ils sont richissimes et qu’il ne faut surtout pas les heurter ? mais si j’avais un voisin comme ça, je ne lui adresserait même pas la parole… j’ai entendu le Dr Pelloux nous expliquer que certains pays, dont l’Arabie Saoudite, doivent des milliards d’euros à notre Assistance Publique… et ce ne sont pas les servantes philippines qu’on envoie se faire soigner ici — les trés riches viennent se faire soigner  en France et ne règlent pas la facture  … marre de cette politique étrangère sans honneur… marre de ces nuls qui sont au gouvernement (et non, je ne veux pas de l’ex nouveau ex candidat, et non, je ne veux pas des extrêmes à la place … ) Et qu’attend on pour demander à ces pays de se prononcer clairement pour ou contre le cancer totalitaire et barbare qui s’étend en Mésopotamie …et s’ils sont contre, alors demandons-leur de se prêter à — et de financer avec d’autres—  une opération internationale terrestre pour rétablir des conditions de vie décentes pour les populations  de ces pays …

Ou bien on les accueille (on pourrait imaginer quelque chose comme une revitalisation des villages abandonnés au coeur de la France), ou bien on leur rend un territoire, celui de leur naissance, en chassant la peste qui s’y trouve. ou bien les 2 … 🙂

J’aimerais arriver à comprendre comment on en est arrivés là…Un tour de passe-passe du Dr Folamour… je voudrais être assez renseignée pour démêler l’écheveau des politiques qui ont  été menées depuis plusieurs années concernant ces pays en guerre d’où viennent ces réfugiés … je pense que les erreurs sont d’une part du coté des hommes politiques de nos pays, appuyés en sous-main par les décideurs économiques cyniques (ou vice-versa), et je pense aussi que les populations de ces pays ne sont pas assez armées intellectuellement pour imposer une manière de vivre pacifique et exempte de corruption … une démocratie forte… ils ne font que subir depuis tant d’années , l’agrégation en familles repliées sur elles-mêmes avec les rôles traditionnels de l’épouse et du mari , le poids de la religion et des traditions, l’acceptation de toute autorité,  ne sont pas des choses qui aident à affronter le monde (à mon avis)…et quand ils ne peuvent plus subir, ils fuient… ceux qui essaient de se battre sont minoritaires, les rebelles ne sont pas assez nombreux pour amener quelque chose …

Réfugiés climatiques, réfugiés politiques, réfugiés économiques, réfugiés fuyant la barbarie … les politiques des pays dans lesquels tout est plus ou moins en équilibre (l’Europe) devraient prendre de la hauteur et avoir une vue d’ensemble sur ce qu’il faut faire, et les erreurs commises …

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation