De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Jeudi

P1210662Bain dans l’hôtel d’un pays lointain ?

Photo jean Mascolo

« Les politiques ont une parole sans une once de poésie », me dit mon Cheval, le ton de leurs mots, non plus n’est pas empreint de poésie … le ton n’est pas empreint de doute, ni nuancé … les dames sont à l’unisson, elles aboient …

« Les politiques ne sont pas séduisants » … (j’opine en marchant au soleil)… « Là, tu es bien la seule de ton avis », me répond pensivement mon cheval, « les femmes adorent ces gros politiques surs d’eux, ces décideurs qui ont souvent un gros portefeuille …le portefeuille et le ton péremptoire sont des choses sexy pour les femmes, quant aux femmes politiques, elles sont toutes mariées, tu as noté …? même Mme Merkel a un mari bien au chaud dans sa maison, c’est lui qui veille à l’intendance …je suis sure qu’ils doivent se taper des bons diners,devant l’âtre, quand ils ont un moment  » ... 🙂

« Parmi les plus esbaubissantes, sont les nanas de gauche … d’extrême gauche, et écolos … Impossible d’entendre leur discours…elles sont aussi acharnées que les gars à récupérer le pouvoir ... » ..; » Non, mais attends… Dominique Voynet était sympa  » … » Ah, trés… mais c’est déjà du passé … A un moment, soit tu deviens aussi enragée et déplaisante que les gars qui te courent au c… (souvent du même bord que toi), et qui veulent t’arracher la couenne parce qu’ils VEULENT le pouvoir (sinon, ils n’ont rien d’autre dans leur pauvre vie, une action collective et dans l’amitié , ça ils ne connaissent pas),  soit tu jettes l’éponge, et c’est ce qui s’est passé pour Dominique Voynet « … « j’avais un copain syndicaliste qui adorait Voynet … (et avant il adorait Cresson)… »  … « Quoi, toi, un Cheval, tu as des copains Chevals syndicalistes ? » « ben, quoi …? ? ? un Cheval a bien le droit de se syndiquer avec des copains, quoi … c’est pas réservé à une élite humaine », hennit mon Cheval, contrarié … 🙂

Notez qu’on ne mentionnera même pas Mme N. Morano, qui m’a toujours semblé le degré zéro du zéro infini, et encore c’est gentil de ma part d’associer ce tas de vêtements griffés sans aucune émanation poétique au Zéro et l’Infini, qui est une association de mots poétique… 😮 😮

Aujourd’hui aussi, on a appris de la bouche de la nunuche au visage poétique qui évoque des voyages lointains, en charge de la culture alors qu’elle n’a jamais lu un livre… oh, pardon…jamais lu un livre de Modiano…on a appris, donc, que comme il y avait des gens  qui regardaient la télé sur leur smartphone et leur tablette (bonjour l’exploit d’arriver à mater ça sans se barber), eh bien il fallait réfléchir à taxer de ce coté ... Moi j’dis… pourquoi prendre le prétexte de « regarder la télé » …pourquoi ne pas carrément taxer la recherche sur internet ? parce que là, vous allez vous planter … les gens vont dire qu’ils ne regardent pas la télé sur leur smartphone…ils font toutes sortes de choses avec, mais regarder la télé , quand même, c’est sûrement pas tellement …

Et pourquoi ne pas taxer …je ne sais pas, moi, plein d’autres choses …il y en a , des choses à taxer … des milliers … taxer l’existence, par exemple … voila qui rapporterait … 🙂 entendu aussi une conversation du chef —bénévole nous dit-on— d’une assoce caritative …ma foi, il causait aussi peu poétiquement que les politiques … il était question du gaspillage alimentaire … les supermarchés veulent bien donner les invendus, les assoces veulent bien les récupérer, mais personne ne veut faire du transport ou de la maintenance ...

🙂 🙂 😉 🙂

moi j’dis arrêtez de nous les casser … des supermarchés, il y en a partout, partout partout … des pauvres, il y en a aussi partout, partout, partout … les pauvres sont donc à coté des supermarchés … inutile donc de trimballer les invendus, de leur faire faire des kilomètres et de faire faire des kilomètres aux pauvres pour aller chercher les invendus … 🙂

vous me suivez ? on fait des kilomètres, là … IL N’Y A QU’À PROPOSER LES INVENDUS DANS LE SUPERMARCHÉ MÊME… NE PAS LE DONNER, MAIS LES VENDRE TRÉS PEU CHER…LES CHOSES À LA DATE LIMITE, LES FRUITS TALÉS, ETC … ET S’IL EN RESTE ENCORE (GAGEONS QU’IIL EN RESTERA PEU), METTEZ LE DANS UNE POUBELLE DANS LA RUE, OUI, LÀ, DEVANT LE SUPERMARCHÉ, CROYEZ-MOI, LA POUBELLE SERA VIDÉE EN UN RIEN DE TEMPS …

A ce propos, en plein centre de Toulon, hier, devant l’une des nombreuses boulangeries, à 20h, voila que le boulanger sort 2 grands sacs en papier,(anciens sacs de farine) remplis des invendus, des pains par dizaines(fabrication artisanale), des petits pains, des croissants, des brioches … un monsieur était là, en vélo, un italien, qui remplissait son panier sur le vélo… j’ai un peu discuté avec lui : il se baladait entre la France et l’Italie, en vélo, et là il était de passage à Toulon … trés heureux de cette manne inattendue … 🙂 il m’a dit qu’il était entré dans la boulangerie l’après-midi, en demandant du pain, et que le boulanger lui a dit qu’il mettrait des sacs d’invendus dehors à 20h… Alors il est revenu …

Quelques infos , dans la radio …(aâââ^hhh …idée ! IDÉE pour mme Pellerin Fleur de Pensée du matin encalminé … : Pourquoi ne pas taxer la radio ? la radio et les écouteurs ! ! ! tout ce qui portera un casque audio sera taxé … vous imaginez, l’avantage ? la taxe donnera lieu à une vignette qu’on devra arborer sur ses vêtements–son sac : ainsi on verra tout de suite qui a payé et qui n’a pas payé, ,en association avec ses écouteurs … 😉

La radio qui me raconte que des trains supplémentaires ont été affrétés en Hongrie pour emmener des migrants dans des camps plus au nord … l’espace d’un instant, ça rappelle des souvenirs d’avant ma naissance, certes, mais qui sont passés maintenant dans le conscient collectif … 🙂

Nous approchons de la piscine : Nous sommes retournés au Pin d’Alep, car cette pistoche ferme vendredi …plus de pistoches à Toulon en intérieur jusqu’au 14 septembre…la piscine Léo Lagrange, par exemple, qui a fermé fin juin (non, non, pas le 30, bien avant ...le maire toulonnais est aussi louche que son homologue parisien, les économies se font sur ce genre de choses…par contre on agrandit le stade Mayol , pour regarder le rugby …encore un maire qui se fiche de la natation comme de sa chemise …), la piscine Léo lagrange, qui a fermé fin juin, pourrait par exemple, rouvrir le 1er septembre, non ? 2 mois de vidange, ça va … mais non…elle ouvre le 14 septembre …chaque année pareil … reste la piscine du port Marchand, qui elle, reste ouverte … le grand bassin, pas le bassin extérieur, qui lui, a aussi été fermé tout l’été, et ouvre le 14 septembre comme le reste ...

Le Port Marchand bien en plein soleil…le problème, c’est que je déteste cette piscine, je ne m’y sens pas bien … je déteste nager en plein soleil, ou avec le soleil dans les yeux (Hermant, l’été, au coucher de l’astre, c’est pareil…difficile… c’est pas de chance … une grande piscine à Toulon, et elle ne me plait pas ... 🙂

Bof, bof…de toutes façons, je retourne à Paris, alors … il restera bien AU MOINS UNE PISCINE pour nager, à Paris … 🙂

Aujourd’hui, au Pin d’Alep, la MNS a bien voulu rabattre un peu le toit en plexiglas, ce qui fait que j’ai pu nager sur le dos dans le couloir du milieu pendant une grande partie de la séance … elle m’a dit « si quelqu’un se plaint de ne pas avoir de soleil, je redécouvre le toit », je lui ai dit ok, bien sur, tout en pensant à part moi que de toutes façons les gens ici ne se plaignent jamais de rien, et trouvent tout plutôt bien … c’est assez dépaysant, par exemple, de se trouver dans une situation qui, à Paris, donnerait lieu au pire à des insultes ou des mots déplaisants de la part du voisin, ou à des grimaces, des airs offensés, alors qu’ici c’est carrément un sourire, ou quelqu’un qui s’excuse pour rien, un regard complice …c’est vraiment agréable … même si, par ailleurs, les gens sont assez moutonniers, voire carrément crétins … chût chût…me fait mon Cheval … l’alternative est-elle de vivre au milieu de crétins moutonniers mais assez gentils, ou de super intelligents avisés, mais pleins d’égoisme et de rancoeur ?

Mon Cheval dit que je schématise trop …

Encore un ptit mot sur la piscine …Disparue la grosse dame, disparue forever …peut-être a-t-elle décidé de faire de l’escrime à la place, hein?

Disparus, le fakir, sa ptite amie et la palmeuse revêche … ne restaient à la fin , et après le passage d’un triathlète gonflé à bloc avec ses plaquettes (je repère les triathlètes à un kilomètre, ne serait-ce qu’à leur bonnêt, même non siglé), que 2 trés vieilles personnes, un monsieur et sa dame, qui nageaient assez lentement…A un moment nous avons échangé un regard et une parole, le monsieur et moi , chacun dans son couloir : « c’est bien comme ça, seul dans sa ligne », me fait-il..; vous devinez ce que j’ai répondu

Ces deux-là ont terminé comme chaque fois que je les vois, par 5 minutes de conversation assidue avec les 2 MNS, la dame et un monsieur sympathique et au physique plaisant  —environ 49 ans— qui sent son ancien nageur … pendant toute ma séance, de temps en temps je les regardais, les 2 MNS … quand je faisais de la planche, par exemple… le gars déjeune sur le bassin, et la dame lui parle en continu, mais en continu… ce sont les 2 MNS de la piscine Léo Lagrange, en fait, qu’on a remisé ici pour une partie de l’été, leur bassin étant fermé …La MNS parle en continu au gars qui ne dit pas un mot (de toutes façons il ne pourrait pas , il n’y a pas la place)… mais il n’a pas l’air de s’en faire pour ça …peut-être n’écoute-t-il pas ce que raconte sa collègue … je me demande si c’est aussi comme ça chez lui, dès qu’il rentre ..;sa femme qui se tranforme en moulin à parole … et lui, brave gars, qui laisse passer …Pas 36 solutions ..; soit divorcer, soit accepter … ou l’occire sans se faire prendre ... 🙂

🙂 🙂 🙂 😉 😉 😉 😛 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation