De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Dimanche

A mesure qu’ils rebâtissent à grands frais une extrêmité des Halles, l’autre extrêmité s’effondre sur elle même … Plus rien ne marche … l’ascenseur, super nouveauté qui permet d’accéder en un clic à la piscine commence à tomber régulièrement en panne … et depuis 2 jours, il y a une grosse m…(pas de toutou, d’humain) en plusieurs morceaux, juste  à gauche de la porte, qui pue quand on stationne en attendant un lift depuis le jardin... 😮 personne n’a songé à nettoyer . ce doit être pour faire des économies que certains endroits ne sont jamais visités par les cleaners …

N’ayant pas envie d’attendre en me bouchant le nez, je suis donc passée aujourd’hui par l’escalator de la porte du Louvre, que je n’avais pas emprunté depuis des lustres … Tout est en panne, à coté d’un panneau déchiqueté qui dit (depuis 2 ans) que cet escalator sera réparé sous peu… les marches de cet objet articulé mécanique sont incrustées de mégots…

A la piscine, en sous-sol, à laquelle maintenant on accède par le chemin des initiés (faire comme si on allait prendre un verre au cinéma, et puis bifurquer à droite, il faut connaitre …  juste après l’aquagym( avec quelques dames du genre qui passe les vacances en ville), à la piscine pas trop de monde…

Tiens, je dis bonjour à ce jeune homme qui était là tout le temps il y a quelques mois : japonais, il a étudié à Paris, puis est retourné à Osaka. Il ne nage que le pap, et trés bien.

Un papillon rythmé, bien carré, bien tendu, au cordeau, pas un mouvement inutile, qui avance vite sans s’égarer dans des simagrées … beaucoup de tenue …il le nage vraiment bien…le mieux de Berlioux, peut-être …

Il me dit qu’au Japon, ce n’est pas aussi bien qu’ici : aucun bassin de 50m pour le peuple (seulement pour l’entrainement des élites, ils ont quelques bons nageurs au japon), juste des 25m pour le public …de plus les piscines ne sont pas profondes du tout : il me montre le maximum de profondeur : jusqu’à son sternum à peu près … et j’avais entendu un nageur trés sympathique, à Berlioux il y a au moins 5 ans, complétement fou à part ça, qui vivait au Japon et me disait que là-bas les pistoches étaient trés chaudes pour je ne sais plus quelles raisons loufoques …j’avais noté ça sur  le site de nageurs du public que je fréquentais alors — quelque chose qui avait à voir avec la température corporelle, et qui était un bon indicateur des modes de pensée japonais … qui nous échappent ici …

Quelque chose du même genre que la légende urbaine qui dit qu’en extrême orient (bon, ce n’est pas le Japon, c’est la Chine) , on paie son médecin tant qu’on n’est pas malade , contrairement à ici … Quoi ? me fait mon cheval … ici, on le paie quand on est malade, c’est la différence …(il faut tout lui expliquer …il a parfois la comprenette ankylosée) …

Depuis ce matin, il n’est pas bien, car il a appris qu’un canasson, en Normandie, valait plus que lui —vendu à un émir du désert (ils ne savent plus quoi acheter … 🙂 avec le record des emplettes pour un canasson … quelque chose comme 2 millions d’euros …

On s’y perd, dans ces chiffres, qui arrivent de partout … 🙂 🙂 🙂  … Et, bien que ça n’ait rien à voir,  on ne comprend pas non plus pourquoi c’est nous , les badauds européens, qui devons renflouer Odette – la Dette grecque- afin de la rendre fréquentable, alors que nous même on a une Dette aussi à nourrir … (comment s’appelle-t-elle, la petite ?) … 🙂 🙂  

Il y a un problème de jalousie entre Odette la Dette grecque et la Dette française … qui c’est la plus belle … pour l’instant c’est Odette qui gagne, mais la Dette française tient la corde, et on va en reparler sous peu …(mon Cheval me souffle qu’on a trouvé le nom de la Dette française …certains voulaient l’appeler Jehanne de France, mais finalement, c’est « Zézette », comme dans « le Père Noêl est une ordure » …

🙂

 et pourquoi ce n’est pas l’émir du Quatar qui prête de l’argent à la Grèce, plutôt ?  … 😉

Le nageur japonais n’est plus étudiant, il travaille au Japon, et vient à paris pour ses vacances…Il vient à Paris pour nager à Berlioux … qui le croirait … ?

On est toujours en train de se plaindre, mais il semble que ce soit plutôt mieux ici qu’ailleurs … alors continuons à revendiquer d’une manière grincheuse, ça porte ses fruits … 🙂

Non, sans blagues, on pourrait devenir le premier pays le plus démocratique et libre du monde … même si on était tout petits… les gens viendraient du monde entier, rien que pour respirer l’air de France, qui sent à la fois la bonne cuisine et la liberté … 🙂

Encore un effort … 🙂

J’ai réussi à faire 10m de pap, today ! la teuhon, mais c’était mon jour off …je ne suis pas censée nager le dimanche ... 🙂  j’ai fait ça devant les yeux du serial papillonneur, qui devient maintenant serial glandeur, ou serial non-nageur…le temps qu’il passait autrefois à enquiquiner tout le couloir avec son pap en continu, il le passe maintenant à faire des exercices à sec … 🙂 il n’a pas compris que ce qu’il doit faire, c’est NE PAS SE SERVIR DE SES ÉPAULES. jusqu’à ce que ce soit remis en place … Allez, une bonne petite année… de quoi s’intéresser à un autre sport  !  🙂

Avant d’arriver aux Halles, j’avais marché depuis la gare d’Austerlitz où j’étais allée acheter un billet de train (j’étudie le fonctionnement de la SNCF, actuellement) … J’étais passée sur le quai bas, près du fleuve, et je peux vous dire que c’est maintenant un énorme campement , une forêt de tentes, alors qu’il n’y en avait qu’une dizaine il y a seulement 1 an…

Demandé à un gars d’où il venait… il avait le teint pâle des voyageurs septentrionaux, mais malgré ça, je pensais entendre Syrie, Irak, etc …eh bien non, c’était Colombie … 🙂 

Pendant ce temps, le temps où je parcourais le quai, ils diffusaient un reportage à la radio à propos du « premier bidonville créé en France »qui allait être évacué trés bientôt par les forces de l’ordre  ..c’est à La Courneuve… 300 personnes, origine roumaine pour la plupart, qui sont là depuis des 5 ans, des 6 ans …Il y aurait un bus qui ferait école volante…les enfants sont scolarisés… un gars était interviewé, il était là depuis 6 ans, il bossait de ci de là comme ferrailleur, il ne demandait qu’à travailler, mais ne trouvait pas grand chose d’autre … je n’ai pas pu m’empêcher de noter, quand même, parce que sa parole était traduite par le journaliste, ou un interprêtre, qu’ il ne parlait pas un mot de français … J’ai essayé de m’imaginer ce que ce serait pour moi, que d’arriver dans un pays étranger , comme ça …

Ils ont tous tendance, les étrangers, les migrants, les déplacés, les demandeurs d’asile, les exilés économiques,les SDF, les gens en décalage, du moins quand ils ont toute leur tête,  à se rassembler, pour se serrer les coudes, comme un ilôt qu’ils forment aussitôt en milieu hostile …

mais peut-être au contraire il faut-il, pour survivre, se transformer en structure légère, penser que la solution est individuelle, se fondre dans le pays, apprendre la langue, échanger avec les gens du crû, être seul …Les femmes savent mieux faire cela que les gars, elles sont plus mobiles et c’est plus facile pour elles de nouer des liens avec les étrangers … Lorsqu’elles ont un minimum de liberté en elles, évidemment .

Mais on n’en voit pas beaucoup qui partent à l’aventure … au contraire, on a l’impression que certaines sont tellement terrorisées par le monde extérieur, que la solution la plus simple, la plus rapide, est choisie immédiatement, ou subie : trouver un mec (ou pas), tomber enceinte, et vogue la galère … 🙂 en tous cas assez peu de femmes dans les tentes, beaucoup d’hommes de tous âges … et bien sur, mme Hidalgo n’envoie pas les ramasseurs de poubelles là-bas …il y a quelques containers, et ils débordent d’ordures …Ca pue carrément …

En continuant sur le quai, (je note que les arbres commencent à se délester de leurs feuilles, ça dépend des essences, mais ça sent comme la fin de l’été …

« Quand vient la fin de l’été

Sur la plage

Qu’il faut alors se quitter

peut-être pour toujours…oublier cette plage…et nos baisers… »

La version d’origine, américaine, est encore plus sympa … Ca fait partie de ses chansons éternelles, qu’on adorera toujours , comme par exemple « le temps des copains »

« C’est le temps de l’amour, le temps des copains, et de l’aventure,

Quand le temps va et vient, qu’on ne pense à rien, malgré ses blessures

… C’est long et c’est court, ça dure toujours … on s’en souvient…

On se dit qu’à 20 ans, on est les rois du monde

et qu’on aura toujours, toujours au fond des yeux…le ciel si bleu … »

le ciel était si gris, aujourd’hui, qu’on regrettait la lumière (et la chaleur ) des derniers jours … jamais contente !

le long du chemin, on croise des gens qui se baladent, et, depuis hier, beaucoup de peintres, avec du talent …Hier, sur le Pont Neuf, un gars qui peignait la Samaritaine, et ce qu’il y a autour, et c’était vraiment bien, et aujourd’hui un vieux birbe (un professionnel c’est sur), qui peignait la vue sur l’île Saint Louis, avec une barque en gros plan …ainsi qu’un autre, trés doué, qui réalisait une petite aquarelle un peu plus loin … et depuis peu, les caricaturistes et les portraitistes ont envahi le pont proche de chez moi…il y a tant de monde… avec des sous dans les poches … de plus en plus… 🙂 🙂

la zique est partout aussi …des  installations portatives, avec sonos, amplis, sur le quai Saint Bernard, au rendez-vous des danseurs…toutes les danses sont représentées…il y a le be-bop (avec que des gens d’un certain âge qui se démènent, c’est la danse de leur jeunesse), le tango, à 150m, etc…

Un saxophoniste (doué) sous un pont, l’acoustique est extra …le gars ne faisait pas la manche, il répétait, loin de ses voisins, sans doute …

Grosse surprise sur le pont aux cadenas : le barde que je ne peux pas piffer est absent, et à sa place un guitariste, un prix de beauté dans la trentaine, aux cheveux bouclés, qui chantait pas mal, en anglais, et bien sur, dès qu’il y a un beau gars avec une guitare quelque part, les nanas s’agglutinent ...Là il y en avait une juste devant lui, qui le regardait avec des yeux frits, et une autre, mince asiatique sur le qui-vive, (elle n’avait pas l’air commode), assise sur le parapet à sa gauche, qui affutait ses élytres pour le moment où le gars ferait une pause … 🙂

J’ai regardé la tête du garçon, et il m’a semblé qu’au dela de la chanson, il était conscient de l’émoi qu’il suscitait chez les demoiselles … 🙂

Après cela, et le Pont-Neuf, les petites rues vers les Halles …Prenez la rue du Roule, par exemple… Où il fait bon vivre …Un bar qui s’appelle  » Le n’importe quoi » … aspect trés trés engageant … avec plein de trucs n’importe quoi partout, (le jour où un lieu s’appellera officiellement le « portnawak… 🙂  … une vitrine, et une banderole « Joyeux Noêl » au dessus de la porte d’entrée , avec la neige peinte, le rouge et le vert traditionnels, le houx …tu te pinces un instant en te demandant si tu n’aurais pas raté quelque chose … et puis juste à coté, l’hotel du Pont-Neuf, qui est en rénovation...je me demandais pourquoi ils avaient rajouté une rangée de parpaings , séparée par 10 cms de vide, au dessus de la rangée de parpaings déjà là …un mur sur un mur, quoi … 

Ayant posé la question à la patronne, la commanditaire des travaux, elle me dit qu’ils ont installé là, au rez de chaussée sur rue, la chambre pour handicapés …figurez-vous que c’est maintenant obligatoire …L’Etat ne remplit pas ses obligations envers les handicapés, pour l’accessibilité des services publics, par contre, quand c’est le privé, il y a  des normes, et on ne peut s’y soustraire .. comme ils n’ont pas d’ascenseur, dans cet hotel, ils doivent faire la chambre handicapé au rez de chaussée, ils ont donc transformé un local ex boutique en chambre, et ont construit un mur , doublé d’un  autre mur,pour arriver au niveau de la façade, là où il y avait seulement une vitrine et une porte… voila l’histoire … 🙂

Pour terminer, après avoir nagé, je passe devant l’ex poste du Louvre, qui est en  travaux …un grand panneau cache maintenant toute la façade, et on t’explique à quel point ça va être mirifique …on pourra acheter des timbres , quand ce sera fini, et aussi plein d’autres choses de luxe, nous disent-ils …les timbres, c’est pour les nostalgiques de la poste … 🙂 il y aura un patio et une terrasse végétalisée, évidemment, et tout sera à la pointe pour les économies d’énergie, et le bâtiment va produire sa propre énergie, du moins en partie … mon Cheval se méfie terriblement … A quel prix aura-t-on toutes ces avancées ? il faudra voir … peut-être que ce sera trés bien … actuellement j’entends quand même des choses qui, à moi, ne me plaisent pas …par exemple, hier: une start up fabrique des « éoliennes de poche », (mais de bonne taille quand même)que chacun pourra mettre dans son jardin … quelqu’un a pensé au voisin, et au bruit perpétuel que celui-ci devra supporter?

Dans les années 30, (je m’en rappelle, lol), les toits de Paris sur cour, étaient une merveille …on n’entendait que le bruit des moineaux et la rumeur de la ville au loin … de nos jours, on entend le sifflement de tous les extracteurs, VMC, aérateurs, pompes à chaleur, moteurs placés sur les toits…ça commence même à envahir les façades, maintenant… 

Courage, fuyons le monde … Une maison au milieu de 50 hectares minimum rien qu’à moi, voila ce qu’il me faut … 🙂 …

Sur l’affichage de plusieurs mètres de la poste du Louvre, une représentation d’architecte du projet,   des personnes rassemblées (ce doit être dans le fameux « patio » )… en gros plan, un homme qui est de dos, et une dame,  eh bien croyez le si vous voulez, ils lui ont collé un foulard religieux, à la dame , le personnage le plus important de l’affiche !  … une autre dame, mais plus loin, plus petite, qui, elle, ne porte pas cet emblème de la dévotion … Là, ça m’a carrément fait suer … qu’est-ce que c’est que ce truc?  rien d’autre que le signe trés visible et trés présent que celle qui le porte appartient à une certaine religion (et pas à une autre— et quel est leur problème, finalement, à celles qui arborent ce truc, de vouloir que tout le monde soit au courant de leurs choix privés … une bonne psychanalyse ne serait pas de trop — ), le signe qu’elle respecte les préceptes de la foi,  le signe d’une allégeance à la supériorité masculine, et à la place que chaque sexe doit garder (ce qui est extrêmement bête, on n’arrivera jamais nulle part avec ça)

Pour moi le signes religieux arborés biezn visiblement en public ne sont que des  signes d’abrutissement qu’on n’a pas à étaler devant les autres … c’est un manque de respect… du même type que la conversation téléphonique à haute voix que les gens te déversent dans l’oreille à un endroit (bus, etc…) que tu ne peux pas fuir si ça te gave…

J’aimerais qu’on puisse comprendre que ça me choque terriblement, ce nouveau conformisme de bien indiquer sa religion à tout le monde …,(les « croyants » n’ont pas le monopole du choc … ) …c’est l’antichambre, en plus, de l’obligation au « respect » de cette stupidité … obligation qu’à certains endroits on te fait rentrer dans la tête à coups de marteau… rien que pour ça, on ne devrait pas respecter …

Respectons les personnes, mes amis,leur intégrité physique, mais  pas les croyances, moquons-nous en si on en a envie …

Heureusement qu’il y a beaucoup plus de filles habillées n’importe comment, avec seulement des cheveux sur la tête, et un bonnêt l’hiver, et qui n’en ont rien à faire de rien …qui envoient balader leur slip en même temps que la morale, les usages , l’orthodoxie, l’astrologie, le mari , la muselière, la pudeur et le gri-gri … heureusement…

Ca va pas la tête, à la Poste, de coller ça en gros plan , c’est vraiment mépriser la liberté des  nanas … mettez-leur plutôt un bandana sur les affiches … 🙂

Je soupçonne tous ces bons garçons,ceux qui trouvent toutes sortes d’excuses à ces sottises, de vouloir établir un temps béni  des bonnes femmes entravées , encore plus entravées …habillées, maquillées pour eux, à disposition , enfoulardées pour bien marquer le statut , ou alors cachées sous des soutanes, utilisées comme bêtes de somme, et reproductrice, etc …

ils ne se rendent même pas compte que leur propre liberté est dépendante de la liberté des nanas …

« Pas la peine de monter sur ton Grand Cheval », me fait mon Canasson, « peut-être que la nana sur l’affiche est une bonne vieille paroissienne de la Sainte Moustache, sortant de la messe du dimanche et prenant un verre dans le patio après avoir oublié de retirer son foulard catho  » … « C’est ça, y a pas écrit « idiote », là, je réponds en tirant un trait sur mon front … 😮 😮

 » Puis que c’est comme ça, je me battrai jusqu’à la dernière ! », hennit mon Cheval sans qu’on puisse comprendre ce qu’il veut dire, et sur ces entrefaites, et nous cavalons jusqu’à la rue Pigalle …Un désert ! … 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation