De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Lundi et mardi, 3 et 4 août 2015

  DSC_2558photos P.A.M.   ……….. entrée piscine de Hyères, DSC_2559un petit bout du bassin ludiqueDSC_2560un petit morceau du merveilleux jardin Olbius Riquier, juste en face de la piscine (pas eu le temps de rentrer vraiment dedans, c’est plein d’essences rares)DSC_2551 DSC_2552 DSC_2553 DSC_2554 DSC_2555 DSC_2556 DSC_2557 DSC_2558DSC_2561un bout de la piscine 50m extérieur …Il est 19h … Agréable, non ? le luxe … 🙂DSC_2562 DSC_2563les grilles des arbres … Une ancre de marine, des petits poissons … DSC_2564la grande route qui traverse Hyères de part en part …quand on va de Menton à Marseille par la côte … là en dessous, c’est un petit arbre singulier…DSC_2565 DSC_2566la pharmacie « Olbia » … 🙂DSC_2567 DSC_2568chien hyèrois… 😉 DSC_2569HLM hyèroisDSC_2570Arlette Gruss   à Hyères … DSC_2571 DSC_2572 DSC_2573Là, c’est le Mac Do….  DSC_2574centre de Hyères, vieilles maisonsDSC_2575 DSC_2576 DSC_2577 DSC_2578 DSC_2579Arrêt de bus DSC_2580

 

Hier, je suis allée nager à Hyères, où j’ai fait un petit reportage photo.

C’est différent à chaque fois : là, juste avant les dernières heures du nocturne, je suis arrivée au moment de l’aquabique. J’ai un peu regardé sous l’eau : elles pédalent avec des chaussons… Je dis « elles » parce que, comme dans les autres piscines, il n’y a QUE des nanas … les gars sont ailleurs … Ils se défoncent soit avec un beau bonnet de plusieurs couleurs marqué « Hyères triathlon », soit en bourrinant comme des fous avec une paire de palmes au bout des pieds, soit (plus souvent) avec des plaquettes plus conformes à leur statut de messieurs … mais JAMAIS on ne les voit en train de pédaler sur des vélos dans l’eau …et pourtant , ce n’est pas faute de pédaler dans la vraie vie … 🙂 voyez les triathlètes … Amoureux de leur vélo, et de l’exploit …passant des heures à parler de la machine … pour avoir écouté les conversations sans fins de mes copains triathlètes dans mon ancien club  (j’apprécie beaucoup les triathlètes, peut-être plus que les nageurs), j’étais devenue experte sur les vélos en carbone, et aussi sur les soupçons de dopage qui volètent sur tels ou tels triathlètes ou champions de vélos connus …

Le vélo est le centre du triathlon, plus que la natation, et même plus que la course à pieds ... 🙂 🙂 🙂

Ici, à Toulon, on entend les bruits du monde d’un peu loin … (j’ai vu aujourd’hui un clochard qui serait digne de loger sur les trottoirs parisiens … 🙂 …Comme un parisien, il avait élu domicile dans un renfoncement, avec tout un barda, une installation (matelas, dais, commode même …) c’est vrai, à Toulon, même si on voit quelques gars qui taillent la route, on ne voit personne de vraiment installé dans la rue, comme à Paris où c’est vraiment fréquent … A paris, on a l’impression que les gens, arrivés du bout du monde, ont décidé de s’installer LÀ, juste LÀ, rue de Rivoli, ou sur les berges, ou ICI, oui, ICI …

🙂 et de ne pas en bouger … je ne sais pas où la ville de Toulon escamote les véritables  sédentaires de la rue … peut-être même les sédentaires de la rue n’ont aucune envie de perdurer dans cette ville … 🙂 durant quelques jours, on a vu 2 allemands remarquables , avec des tatouages partout, assis devant les galeries farfouillettes, non loin de la poste centrale … de grands gars avec des allures de baroudeurs, mais voila, ils ont disparu , ils ne faisaient que passer … je ne crois pas qu’on les ait chassés , ça se saurait …

Du coup, ça me fait penser aux migrants (qui visiblement ne passent pas par Toulon … le climat doit leur rappeler de mauvais souvenirs…Ils n’ont qu’une hâte : se fondre dans les brumes de l’Angleterre.

Mon Cheval m’a fait une réflexion : Comme tout le monde, il note la volonté farouche des migrants pour accomplir ces longs voyages, au risque de leur vie (2000 noyés depuis janvier, et quelque chose comme 200.000 qui ont réussi à passer … je ne sais plus combien de centaines de refoulements à Calais rien qu’hier … Il se demande, mon Canasson, pourquoi les migrants ne préfèrent pas mettre toute cette détermination , cette volonté, ce pouvoir, cette énergie, dans la résolution des problèmes qui se posent chez eux, là d’où ils viennent … Chasser les tyrans, reconnaitre la corruption et la rejeter, s’affranchir des tabous et gris-gris, superstition, mettre la religion là où elle doit se tenir, établir une démocratie, travailler et vivre de son travail avec sa famille, ses amis  … Il est si difficile de traverser les mers sur des coquilles de noix qui prennent l’eau, et même si vous survivez, rien n’est gagné ...on ne veut pas vraiment de vous, malgré ce grand courage … Est-il beaucoup plus difficile de rester sur place et de faire en sorte (il faut réussir) d’avoir une vie normale  ?

Dans nos pays plus tranquilles, en Europe du nord, tout ne va pas bien non plus, et il y a du boulot, beaucoup de boulot à faire , et c’est difficile, mais bon, on a quand même des conditions de vie plus paisibles … Ca n’a pas été acquis sans lutte… sans luttes … des luttes incessantes … au fil de l’Histoire … 🙂

Après les nouvelles des migrants, on a des nouvelles des agriculteurs, et puis des nouvelles d’un film dont on nous raconte qu’il contient une séance de b…  pas truquée, un sexe d’homme en gros plan ( « miam », fait mon Cheval Crétin …hola, hola, mon Cheval serait-il gay ? et je ne m’en serais pas aperçue … ? … 🙂

et je ne sais quoi encore, qu’il faut absolument que les enfants de moins de 18 ans ne voient surtout pas … 🙂

Pendant ce temps, on retrouve un tableau de Picasso qui vaut, dit-on, 25 millions d’euros ...

Qu’est-ce qui est le plus obscène ? un film intulé « Love » (et qui aurait pu s’intituler « B… », selon moi —beaucoup plus descriptif —, (mais rien que les gosses de moins de 18 ans ne connaissent déjà …, le père Noël, pardon le père Noé aura beau faire, on a déjà tout vu … Le bandant, le moins bandant et le débandant … 😮 😮 😮 ), ou bien qu’un tableau de quelqu’un « vaille » 25 millions d’euros … ?

Devinez … 🙂

Aujourd’hui, petite piscine des Pins d’Alep (une aiguille de pin dans la piscine, je l’ai vue …c’est merveilleux…)

Il y avait une autre équipe de MNS et ils ont refusé de couvrir une partie du bassin (l’autre MNS, gentille, actionnait le toît … 1 minute… de manière à mettre l’une des lignes à l’ombre, ce qui me permettait de nager sur le dos, sinon c’est soleil éblouissant dans les yeux , et trés gênant...

Là, non, pas possible , me dit le MNS … Du coup, j’ai nagé tout le temps dans le portnawak, avec un petit peu de monde, mais à l’ombre (je passe au moins la moitié de la séance à nager en dos, et aujourd’hui, c’était spécial dédicace Camille Lacourt, qui nageait le soir aux mondiaux de Kazan … J’ai entendu Charlotte Bonnêt à la radio disant qu’ils avaient trés froid, et que l’équipe de France s’était acheté des gants … 🙂

Voila, c’est tout  pour today… Bientôt Paris …j’en ai marre du midi…je me liquéfie… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation