De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Dimanche

C’est la chasse au trésor, sur le plages de la réunion … On retrouverait des débris métalliques avec des inscriptions en caractères chinois … 🙂

Mon Cheval et moi on se marre … des morceaux de trucs métalliques avec des inscriptions chinoises … il n’y a que ça dans le monde … Des débris de toutes sortes, il n’y a que ça sur les plages… Prenez l’escabeau qui est chez moi : fabriqué en Chine … Ca ne m’étonnerait pas du tout qu’un jour on en retrouve des morceaux à l’autre bout du monde , car il m’arrive de le démantibuler en tapant sur l’échine de mon Cheval … 🙂

Rien ne se perd, rien ne se crée … 🙂 tout était déjà là au départ … On a fait un grand bond en avant, avec les renseignements envoyés, d’ores et déjà, par le petit robot Philae, fiché sur la comète Tchouri, et sa copine la sonde Rosetta … En effet, les comètes sont un peu la mémoire de la création : elles étaient présentes peu après le Big Bang, et peuvent nous en apprendre long sur la manière dont la vie est apparue sur terre , pourquoi nous, et comment, etc … 🙂 jusqu’ici, on avait pu seulement observer les comètes de loin, et on pensait que … et on avait tout faux …pour la première fois un robot s’est posé sur une comète, et ce qu’il a ramené est proprement stupéfiant : (d’abord excusez si les explications ne sont pas précises, je relate ce que j’ai retenu d’un article sur F. Info) ... Il paraitrait que la comète possède en son sein comme des grains d’une matière azotée ..  L’azote est le matériau principal du vivant …les grains ne sont pas infinitésimaux, on peut les voir, ils sont de l’ordre de 1 ou 2 mms de taille … personne ne se doutait de cela … C’est suite à l’atterrissage de Philae (a-t-il prélevé et analysé des échantillons de sol de Tchouri ?)

Donc les comètes, quelque temps après le Big Bang ont frappé la terre, et voila, elles ont littéralement ensemencé cette planète  … 😮 😮 😀

(j’en profite pour dire que je suis sure qu’un jour on découvrira qu’avant le Big bang, il y a eu une infinité d’autres Big Bangs … Y a pas de raison … 🙂

L’approche du Big Bang deviendra alors aussi  philosophique, et ne relèvera plus que de la seule physique …

« Arrivés à ce point », me dit mon cheval, « on ne peut s’empêcher de trouver des analogies … « Que veux-tu dire … ?  » … 😉 😮

« Eh bien, tout est toujours pareil, tout se passe toujours de la même façon :

Ca me fait penser à la fécondation : on a un gros ovule , la terre, qui se cherche (en ces temps reculés … Aussi ronde qu’un ovule féminin …On a une comète, zzzziiippp, rapide, qui fend le vide de l’espace (en même  temps que d’autres comètes qui, elles, continuent leur course sans toucher au but)… La comète frappe vigoureusement la terre …sous le choc, les grains azotés se libèrent, et voila, ensemencée …la grosse terre est ensemencée …

« Tu ne trouves pas que ça ressemble fuieusement avec ce qui se passe entre le spermato et l’ovule (y compris les rapports de taille ? Woody Allen a bien décrit ça … 🙂

Non, tout est toujours sur le même modèle, même si c’est différent … Le hasard et la nécessité … 🙂 … se ressemblent … Tiens, par exemple :

l’alternance jour/nuit, comme pendant à l’alternance vie/mort … Tu remarques que c’est toujours un va-et-vient entre 2 termes … Ca fait penser aussi au numérique : 2 trucs (o et 1), qui créent à l’infini … 🙂 Hommes/femmes, 2 sexes, à l’origine d’un univers …Le soleil / la Lune, le Diable et le Bon Dieu, le Bien et le Mal, etc …

A propos du bien et du mal : on a vu la tête du gars qui s’en est pris à une jeune fille(qui vient de quitter ce monde) lors de la gay-pride israélienne: lui aussi il a la barbe qui s’effiloche en pointe sur la poitrine… Pas l’air d’un fou du sexe non plus … une vraie tête de c… en vérité … mais, bon, il est issu du grain de la Comète fécondante lui aussi, tout comme nous …Qu’allons nous faire de lui ?

« le mettre à l’ombre, évidemment », me fait mon Cheval en frappant du sabot le petit chemin qui sent la Méditerranée … »en attendant que sa conscience accède à la lumière… on n’a pas les solutions pour l’instant … des millions de gens qui n’en veulent pas aux autres,  et veulent vivre en paix, des millions (mais moins) habités par le mal-être, et pour une minorité, par une haine agissante … Que faire ? que faire ? « 

On arrive sur la plage (j’ai la radio vissée aux oreilles, ça devient terriblement vicieux … ) … 😮

C’est l’heure de la chronique de Michel Serres … pas réussi à tout suivre, mais ça commençait bien …Il était question de qui voit tout, et tout qui voit qui … (interprétation libre de mon Cheval …)

Au début était Zeus (à peu près au même moment que la comète ensemençait la terre), qui b… tout ce qui bougeait, bien que marié à Junon, qui était fort jalouse…. (en ensemençant la terre, la comète n’a pas oublié la jalousie, qui est aussi vieille que le monde …) ...Junon (en grec Hera), s’est donc adressée à un détective (c’est Serres qui raconte tout ça), pour regarder ce que faisait Zeus … le détective était Panoptes, (ou Argos) qui avait des yeux partout, des yeux devant, des yeux derrière et qui voyait tout , non seulement sur la terre et dans les nuées, mais aussi dans le temps …Ainsi il pouvait voir les métamorphoses de Zeus (qui se changeait en taureau pour b… la génisse Io, etc … ) Zeus se transformait pour échapper à la colère de Junon ...

Mais Zeus était malin, et pour échapper à cette surveillance constante, il demanda à Pan de jouer de la flûte devant Panoptès, et ce dernier fut tellement ému qu’il ne voyait plus rien , tellement il pleurait , ému par la beauté de la musique … L’oreille contre la vue … Alors Junon récupéra les yeux de Panoptès, qui ne servaient plus à rien, et les plaça sur la queue du paon … voila le pourquoi du comment de la légende des ocelles des paons … 🙂

Ensuite Michel Serres fait un  appel aux auditeurs pour qu’on l’aide à créer un musée où l’on verrait ce qu’est le regard des animaux, des choses … que voit un paon …? que voit une génisse ? que voit une araignée ? que voit un serpent ?

Ca m’a rappelé, sans plus de précisions, avoir vu ça quelque part une fois … une représentation (des photos ?) de ce que pouvaient voir certains animaux … c’était intéressant … la vue n’est pas le sens le plus développé, chez certains animaux … 🙂

Dans le film « L’ours », de Jean-Jacques Annaud, à un moment on voit une représentation de ce que peut voir l’ourson, comment les formes et les couleurs se présentent à lui … comment il perçoit le monde autour…

Michel Serres évoquait aussi l’idée d’un musée où les tableaux, au lieu d’être regardés, regarderaient ... 🙂

Bref , j’ai pas tout compris, mais soudain (j’étais à la plage et il y avait beaucoup trop de monde, plus que l’an dernier, il m’a semblé …) ce fut l’heure du relai 4 X100 4N à Kazan, aux mondiaux de natation … C’est commenté comme un match de foot, mais c’est beaucoup moins long …4 gars à environ 45″ le 100M…ca ne fait guère que pas tout à fait 3 minutes … 🙂 🙂

Mehdi Metella(le ptit frère de Malia Metella ), en premier, arrivé en seconde position,ensuite Florent Manaudou (le commentateur, par la suite, l’a appelé Fabien Manaudou, dans la confusion…), qui est repassé en première position, position que ni Gilot, ni Stravius à la fin, n’ont lachée …Champions du monde du relais 4 X 100 m … pour, je crois la 3ème fois 🙂 🙂 magnifique … 🙂

demain, je retourne en piscine !

 

A suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation