De Paris en piscine Le blog de Papillonista

vendredi, fin de semaine

Quelques tuiles me sont tombées sur la tête de bon matin… Le temps que je réagisse, il était midi, et la journée bien avancée …les tuiles, ça fatigue, alors je me suis remise au lit, pour une sieste un peu avancée 🙂

Ensuite, l’inexorable fuite du temps (tu fuis en avant, le Temps, tu fuis tes responsabilités… « tu te fuis toi-même », ajoute pompeusement mon Cheval, dans une imitation réussie du psychologicum vulgarum…  🙂 , l’inoxydable féérie du temps,  fit que je me trouvai juste devant le bus 102 au moment où il passait à l’arrêt « Bourgeois », alors que j’hésitais encore sur le choix de la piscine …la grande piscine bleue jusqu’à l’horizon, la mémé méditée ranée, ou la piscine du Port Marchand, ramenée à son seul bassin de 50m avec obligation de frire sous-cagnard, ou …Mais non, rien d’autre … 🙂

Ô temps, suspend ton vol, et vous, heures propices, suspendez votre cours …laissez-nous savourer les rapides délices des plus beaux de nos jours…

je sautai donc dans le bus 102, qui bat tous les records de vélocité pour aller à Hyères (il n’y a pas plus direct), et en plus le driver semblait avoir attrapé la bougeotte, au point que tout le monde se tut durant le trajet, tant était grande notre vitesse sur l’autoroute … 🙂

Allais-je me payer une petite frayeur, de manière à pouvoir dire, comme avec l’avion « j’ai trop peur, je ne prends plus » …non, l’Ange miséricordieux des Chevaux ( ou des vieux Toutous) apaisa sa main sur moi en me faisant comprendre que si je me mettais à craindre les bus, (et pourquoi pas les TGV ?) il n’y avait plus de déplacements possibles et je devrais éternellement restée clouée à Toulon, en attendant qu’on me cloue dans un cercueil pour mon dernier déplacement … je décidai donc de crier « Youpi », au moment où le bus pila net sur la file de bagnoles attendant aux portes d’Hyères, la ville des palmiers … 🙂

Qui n’avait pas changé …le micro climat toujours là … de temps en temps un gros avion remplit le ciel, et puis ça redevient serein, avec toutes sortes de petites retraitées ratatinées avec de chapeaux de paille, ou bien des estivants rubiconds , ou bien des touristes sapés comme sur la côte d’Azur…

Etant passée directement de ma chambre au grand soleil ( avec 34° à l’ombre), et ensuite dans le bus, j’avais un peu de mal à me remettre, lorsque j’aperçus un large panneau qui exhortait tout le monde à soutenir la candidature de la ville d’Hyères aux Jeux olympiques de 2024 … ! ! !  comme quoi, des régates à l’Almanarre (la plage ventée du coin), ce serait top … 🙂 …ce qui me ragaillardit définitivement…nous étions bien dans le monde rassurant (plein de candidatures aux J.O.) que je connaissais … 🙂

Ils ont l’air pleins aux as, à Hyères, franchement …il n’y a pas un pauvre qui dépasse, même pas un gars qui taille la route avec son chien, les seuls travailleurs avec des têtes d’immigrés qu’on voit sont toujours au même endroit, sur le terrain de boule, au plus 5 ou 6 personnes, les immeubles sont top dans le genre carrés empilés peints de 2 couleurs, ocre et blanc, ou ocre jaune et ocre rouge, ou alors avec des stores …des palmiers, des balcons, des stores, des retraités …non, c’est une chic ville, bien tranquille …

L’attraction principale (pour la jeunesse) est le Mac Do, et je ne m’en rappelais pas comme ça … On dirait un palais avec des arcades , et le M de l’enseigne juste bien cadré au bon endroit …et me voila partie pour une élucubration intérieure …je voyais les jeunes américains voyageurs au 4 coins du monde, avec toujours une enseigne Mac Do quelque part … qui rappelle le pays …et la nourriture la même… etc …

(je voyais les routards fourbus apercevant le « M »…)

LA PISCINE : enfin une piscine ! oh, que j’étais contente ! j’allais oublier mes soucis (j’étais d’une humeur de dogue)… ah : le tourniquait ne fonctionnait pas ! … 🙂 … c’est dedans qu’on met sa carte à l’heure …je la donne à la dame à la caisse, qui la manipule, ça marche finalement (à la sortie ça ne remarchait plus…)

Ils ont changé quelques petites choses depuis ma visite de l’an dernier : les lignes à l’ombre sont maintenant devenues portnawak … dommage … mais bon, au bout d’un moment, il ne restait plus que moi, alors je n’ai pas arrêté de faire du papillon … (sans palmes, sans combi, sans rien, je préfère préciser) … 🙂 c’était bien… oh lala, c’était vraiment bien … 🙂

une demoiselle m’a prêté sa planche (car ils ne prêtent rien , à Hyères, malgré le prix de l’entrée ) …

Les équipes premières s’entrainaient en lignes 4 et 5, quelques jeunes nageurs et nageuses avec le corps magnifique que donne la natation…les filles étaient à tomber (et on voyait qu’elles ne se prenaient pas pour rien, c’est ça qui est terrible aussi chez les nageurs de haut niveau trés jeunes, j’en ai tellement vus …A part un petit nombre, tous se prennent pour des êtres supérieurs et méprisent un peu le reste du monde, tout ce qui n’est pas nageur et a plus de 18 ans … 🙂

Mais ils sont trés jolis à regarder …A la fin, ils faisaient des sprints, départ plongée, avec l’entraineur qui criait les mêmes trucs que tous les entraineurs du monde … J’ai un peu regardé comment ils nageaient, c’était bien, mais ce n’était pas non plus le top des nageurs français … ils « piochent « encore un peu trop … Ils vont vite, parce qu’ils sont entrainés et jeunes, mais le style pourrait encore être amélioré … 🙂

Le fin du fin, c’est quand le nageur est silentieux dans l’eau …qu’il ne fait rien bouger …il se déplace comme par enchantement … Ca c’est difficile … 🙂

c’est un état d’esprit aussi …moi, je ne nagerai jamais trés vite (en comparaison des meilleurs nageurs), mais j’essaie d’améliorer ça … ma relation avec l’eau, rien que ça … 🙂

En attendant le bus pour le retour, une jeune fille était assise sur un banc, à coté de moi, qui attendait un autre bus … On a un peu parlé, elle était boulangère, vendeuse à la boulangerie là, sur le boulevard … et elle m’a donné une tranche de pain aux noix… C’est ce qu’elle avait toujours voulu faire, et je lui ai dit que c’était un beau métier …elle avait un petit anneau dans le nez, et elle était si gentille que sans faire exprès on s’est fait la bise en se quittant , on se connaissait depuis 5 minutes … 🙂 🙂 😉 c’est sympa de rencontrer des gens comme ça, gentils et clairs, ça fait du bien … 🙂

That’s all … 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation