De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Jeudi 4 juin

P1210662(Photo Jean Mascolo)

Une baignoire dans une grande ville d’Asie du sud-est (mine de rien, on voyage avec ce blog …il y en a une qui fait le tour de sa baignoire , et qui raconte tout par le menu, la couleur du joint des robinets, le moindre incident sur le trajet en bus, le nombre de pas qu’il lui a fallu pour passer la Seine, la place Dauphine à toute heure du jour et en toutes saisons, et d’autres qui prennent des avions pour le lointain pendant au moins 6 mois par an, qui changent de pays comme on change de slip, qui se baignent chaque jour dans des pistoches d’hotel exotiques, en sirotant des boissons bleues ou orange avec une feuille verte délicatement posée sur le dessus du verre, ou qui photographient des roses comme si c’était des personnes, des poissons comme si c’était des oiseaux, plus plein d’autres trucs que je préfère ne pas vous montrer …(plus tard, quand on se connaitra mieux ... )  🙂

Je suis allée nager à Berlioux avant une réunion importante… Sous la voûte, coté petit bain, de l’eau tombait en pluie, et des ouvriers sont arrivés, dont un magnifique pompier … Ils ont amené un grand escabeau protégé, du genre que les techniciens emploient pour ne pas se casser la figure (c’est vachement sécurisé, maintenant, tout ça … ce sont des escabeaux spéciaux, qu’on ne peut acheter que dans des endroits trés spécialisés pour professionnels …On n’en trouve même pas chez le Roi Merlin … 🙂 j’étais vachement jalouse, quand j’ai vu ça pour la première fois, j’en voulais un pour moi, car il n’y a qu’avec ça que je serais capable de monter sur un toit (bas, quand même…) Mais impossible d’en trouver …Il faudrait intriguer, débaucher une municipalité pour qu’elle en achète un pour moi …

Donc là, ils avaient ce genre d’appareil, qui permet de monter jusqu’au plafond comme si on était sur l’escalier d’une maison… Ils ont sécurisé les abords… périmètre délimité … Les procédures en cas de travaux sont toujours les mêmes en France …personne ne risque plus de tomber dans une bouche-dégoût— pep pep pep, pardon, une bouche d’égout ouverte, par exemple …

On a d’abord vu 2 gars, trés affairés, puis le pompier, en rouge, enfin est passé un ouvrier important, qui ne regardait personne, en vêtements de travail, avec une sacoche

Ils ont démonté les lames en plafond … ce qui m’a permis de constater que ce qu’on prend pour un plafond en béton est en fait un faux-plafond couleur de béton, composé de lames qui s’emboitent et qui doit être en matériau léger et composite, j’étais trop loin pour voir exactement … j’avais une folle envie d’aller toucher pour voir de quoi c’était fait …Du BA13 ? du plastoc ? mais mon Cheval m’a dissuadée en me disant que déjà je me fais trop remarquer, à Berlioux … Mieux vaut jouer l’innocente qui n’y connait rien et que ça n’intéresse pas … 🙂 déjà qu’aux yeux de certains je passe pour une enquiquineuse (mais il y en a plein qui m’aiment bien…), autant ne pas leur révéler que je m’interesse à la plomberie, à la construction et aux matériaux, et que je suis capable de bâtir un abri de jardin … 🙂 😉 🙂

Ce serait la fin … 😮

A cette occasion, on a pu voir le début de l’intérieur de l’issue de secours, car ils ont laissé la porte donnant sur le bassin ouverte un long moment … ce que j’ai vu ne m’a pas rassurée … Il y a d’autres portes, plus loin, avec , vous savez, ces poignées larges qu’on doit abaisser pour ouvrir …comme dans les cinémas à la sortie …mais quelques fois on ne peut pas les ouvrir, elles sont bloquées… c’est peut-être le cas de celles-là, ou peut-être pas …comment savoir ?

En tous cas, ce n’était pas la foule, je pense que les gens étaient dehors, grisés par la première chaleur, le soleil, même s’il y avait partout une tonne de poussière … Je la vois, la poussière, par exemple quand je rentre dans le jardin de Berlioux …on perçoit une différence de texture jusqu’à environ 2m du sol … un voile grisâtre… c’est la poussière des parties non goudronnées du jardin, qui vole et s’envole, et rentre dans les nez et les yeux …je deviens sensible à la poussière …Il parait , m’a dit la radio hier, que de plus en plus de français sont allergiques ... Plusieurs millions … un truc de ouf … allergiques à la poussière, justement, aux pollens, à la pollution (les méga usines à charbon de ces tartes d’allemands …), et aussi maintenant à des tas d’aliments … 😮

Personnellement, je pense que je suis allergique au chlore …On ne dirait pas, hein, vu la fréquence avec laquelle je vais à la piscine … Pourtant …A peine j’arrive à Berlioux que ma voix se voile et que je toussote …Mais j’aime tellement nager que je me fiche de l’allergie ... 🙂

Il y a 3 ou 4 jours, une dame lisait, assise sur le banc à l’entrée de Berlioux …j’ai voulu regarder son livre…auteur inconnu, livre épais, passionnant me dit-elle, une histoire compliquée qui se déroulait à une autre époque … bon …elle attendait sa fille qui prenait une leçon…mais pourquoi n’en profitez-vous pas pour aller nager en même temps, lui ai-je demandé ? eh bien elle était terriblement allergique au chlore …A peine elle se trempait dans une piscine qu’elle faisait de l’eczéma …couverte de plaques rouges pendant 4 mois … la dernière fois qu’elle avait tenté le coup, justement pour être avec sa fille … je lui ai dit « c’est nerveux »…elle m’a dit « je sais »…mais rien à faire … son corps veut lui faire savoir quelque chose, mais elle ne sait pas quoi … Et quand elle nage à la mer, rien du tout, pas de plaques rouges … je lui ai dit d’essayer les piscines sans chlore, avec de l’ozone, mais je ne sais plus où en on trouve en région parisienne … C’est vrai, ça vaudrait le coup … 🙂

La Ptite Sirène était dans l’eau quand je suis arrivée, palmant mélancoliquement…on a un peu parlé…je n’ai pas trés trés bien nagé, malgré l’absence de monde …en plus, même les échelles étaient enlevées, ce qui est le top du top pour glisser sans trop  s ‘en faire … on devait être 3 dans le couloir, dont un nageur brésilien avec un bonnêt plein de couleurs couleurs Brésil …un habitué qui nage beaucoup en pap …un pap un peu lourd, mais il fait des 50m… Tout ça, c’était cool …j’ai nagé 1 heure pile, pas une minute de plus … seulement 2 fois 25m pap là-dedans …rien du tout, quoi !

Des nouvelles du sérial papillonneur :

Il y a 3 ou 4 jours, le voila qui se ramène à ses heures habituelles, et qui commence à faire du pap en continu …Ca faisait presqu’un an qu’on ne l’avait pas vu ainsi (vous vous rappelez, il m’avait dit avoir mal à l’épaule, et faire du crawl pour guérir ce mal … lol… ) eh bien là, le voila apparemment guéri …hélas … et je te papillonne pendant presqu’une heure, aller/retour, aller/retour en faisant suer tout le couloir (il y avait du monde) …ouais … mais on ne l’a pas revu … on parie qu’il s’est cru guéri, et qu’il a de nouveau la tendinite pécho ?

C’est le coup classique …tu veux tellement nager que ton esprit abolit la douleur …Tu n’en a plus … parce que tu te connais mal …et tu repars dans une séance musclée …et le soir tu ne peux plus remuer le bras , comme un gros malin ... 🙂

Noon, écoutez la ptite dame qui ne paie pas de mine, mais qui n’a jamais de problèmes de genoux, ou d’épaules :

Dès qu’une trés trés légère gêne se fait entendre (un tout petit bruit, trés loin), il faut arrêter … Ne plus faire le mouvement qui amène cette gêne …il vous reste tout le reste …par exemple, chez moi, l’ombre de la tendinite peut se profiler en nageant le dos …dès que je sens vaguement quelque chose (là où d’autres continueraient), je ne nage plus en dos …jusqu’à ce que je ne sente plus rien du tout ...)

A bientôt, les amis … 🙂 🙂 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation