De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Jeudi

Aujourd’hui, piscine de Pontoise, un endroit que je déteste, mais c’est près de chez moi. A une heure d’affluence, en plus … une moiteur de chlore bien plus forte que chez Suzie, où au moins on respire, assaille dès l’entrée…je me suis demandé si j’allais tenir le coup …

Beaucoup beaucoup de monde partout, et un cours pour les gosses dans le premier couloir, les gens comme des sardines ailleurs … le couloir 2 est le plus « rapide », ensuite vous avez les écrevisses en 3 et 4 ... lignes coupe-vagues partout. La piscine de Pontoise est une usine à faire nager le bobo mâle/femelle des beaux quartiers, plusieurs personnes arrivaient avec des attachés-case, venant directement du boulot ... il y a une salle de sport avec des appareils, je crois (j’ai eu la flemme de regarder), et je me suis rappelé que j’étais venue une fois avec quelqu’un que je connaissais, qui faisait du squash (cheveux tirés en arrière, beau gosse, serviette sur les épaules), qui m’avait informée, à peine rencontré, qu’il descendait d’un baron autrichien … 🙂

Dans la conversation, il avait fait allusion à « celle qu’on aimera » … il cherchait visiblement son âme soeur, mais, comme d’hab, ce n’était pas moi, tu m’étonnes  … 🙂 … Après ça, on était allés diner, et , comme il avait un patronyme grec, j’avais traduit son patronyme en français, ce qui donnait quelque chose comme « gros jean », ou « beau jean », plutôt, (non, non, pas « blue jean »…) ce qui ne lui avait pas plu du tout, un mauvais point pour moi  (ça sonnait plus chic en grec …dommage qu’il n’ait pas pu se draper dans le patronyme de l’ancêtre baron … 🙂 … il était plutôt bien, mais ça s’était plutôt mal terminé, avec lui ... Deux ou trois ans après, je l’ai rencontré dans une piscine, je crois que c’était à Taris, avec une petite fille, et j’en ai conclu qu’il avait peut-être trouvé ce qu’il cherchait … ou peut-être pas…car il est difficile de se coller dans la petite boite aménagée de ce genre de gars, qui idéalise toujours .. et bien sur, vous ne pouvez jamais correspondre … 🙂

Mon idée est qu’un peu de fortune, ou des parents bien placés, une bonne situation de la fiancée,  aident beaucoup les gars à vous idéaliser … on croit qu’on espère toutes ça, (un gars qui vous idéalise), on le croit dur comme fer, malheureusement, chaque fois que je suis tombée sur un keum qui voulait me faire entrer dans sa case idéale, (j’essayais, j’essayais, je faisais mon possible…) ça ne marchait jamais ... 🙂

Je suis toujours en dehors des normes

😉 🙂 trop ceci, ou trop cela..  🙂 … A part cela, ce gars-là était un amateur de poésie, un littéraire(il écrivait… mais personne n’a entendu parler de lui …) … 🙂 il habite maintenant dans le 19ème, ou le 18ème … où ils sont presque tous … (les beaux keums fauchés…) … 🙂

Le dernier truc dont je me rappelle, à son sujet, c’est qu’il m’avait raconté qu’il nageait trés bien… et quand je l’avais vu, à Taris, j’avais pu constater que , même s’il avait une certaine vigueur, c’était plutôt consternant … 🙂 mais je suis trés difficile, sur les bons nageurs, comme vous savez ... 🙂

(c’est pratiquement tout ce dont je me souviens de lui…)

Le cabinier de Pontoise , qui est trés loin d’être un prix de beauté, mais que surement sa meuf doit trouver géant, devrait être heureux d’avoir ce petit job, qui existe depuis le 15ème siècle surement ... 🙂

En effet, particularité de cette pistoche : vous êtes conduit en principe à votre cabine, qu’on vous ouvre, et ensuite vous attendez le cabinier pour récupérer vos affaires …aucune autonomie de ce coté-là …

Mais je ne l’ai pas trouvé avenant du tout, le cabinier de Pontoise …peut-être espère-t-il un pourboire … en plus ce système d’attendre que l’on vous ouvre la cabine, ou qu’on vous en désigne une n’est pas intéressant…le gars , après que j’aie poireauté 10 bonnes minutes (j’ai eu l’impression qu’il le faisait exprès, juste pour faire suer), m’a désigné un bout de la coursive, en me disant de me mettre où je voulais (il y avait quelques portes ouvertes)… Ca m’a semblé un peu risqué, dans la mesure où n’importe quel voleur avisé pourrait monter quelque chose sans trop de difficultés, pour se faire ouvrir une cabine qui n’est pas la sienne ... 😉

Je me suis amusée à évaluer ce qu’il faudrait faire pour un maximum de succès … ben, pas difficile … Je me demande s’il y a des vols à Pontoise … 😛 😀 🙁 😮

Dans le premier couloir, ce sont les leçons , dans le 2ème, les gens qui nagent le crawl, en se poursuivant, c’est le couloir le plus rapide, mais c’est quand même trés lent, j’ai trouvé, avec l’inévitable nana dans la trentaine qui fait un crawl sec, quasi épileptique, et quelques zigs qui auraient besoin d’un bon gainage,et dans les lignes 3 et 4, c’est un train de brasseurs/euses gynéco.

les 2 derniers couloirs, non lignés, sont pour le portnawak, avec les mêmes gens que dans tous les portnawaks du monde…mères avec enfants, vieux messieurs à qui le docteur a dit de faire de la natation, demoiselles frais sorties du bureau qui brassent tête hors de l’eau en se racontant les potins, etc … il y a 2 écriteaux annonçant « nage à contre-courant », mais en tous cas l’un des deux spots est H.S….

Ils ont refait les douches il y a quelques mois, qui sont propres (c’était la cata avant), et carrelées de blanc, avec quand même un déficit en patères, car certaines douches sont juste devant les patères, bonjour l’arrosage !

Au bout du bassin, coté petit bain, il y a des chaises alignées, où l’on peut déposer ses affaires, mais c’est difficile de trouver une chaise libre …pas de patères…

Je ne suis pas restée trés longtemps, je ne me sens pas chez moi dans cette pistoche, pourtant ce serait un sacré gain de temps de nager là … Je pourrais presque sauter directement de mon lit dans le bain …A 7h du matin, mettons … 🙂 … mais je ne la sens pas ... 🙂

See you, folks … 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation