De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Lundi 27

P1210324-1Photo Jean Mascolo

(il se passe plus de choses SOUS l’eau qu’au dessus, sur la terre…là, c’est un poisson avec une cape d’invisibilité visitant un oursin étranger)

 

Hier dimanche, je n’ai pas nagé, mais samedi et today, j’étais à Berlioux, un peu maussade …je ne me rappelle même plus de la séance de samedi, par contre celle d’aujourd’hui est encore fraiche…Au début, rien que des nanas d’un certain âge dans le couloir, et puis, disparues comme par enchantement, rien que des mecs + votre dévouée Papillonista… qui nageait comme un pied … j’ai du vague à l’âme en ce moment, alors je nage mal … c’est lourd, c’est lent, c’est laborieux, quant au pap, n’en parlons même pas … 3 mouvements, et c’était le top du top … A un moment le MNS est venu nager dans la ligne, et ce qu’il y a de bien, c’est qu’il enlève les 2 échelles qui sont là uniquement pour raser tout le monde … j’adore nager sans les échelles … on se demande pourquoi elles sont là, d’ailleurs …

La nouvelle du jour, c’est que le sérial papillonneur est arrivé, triturant son bonnêt bleu (il a également un caleçon bleu assorti), et je craignais le pire, mais il n’a nagé que le crawl … une première ! j’ai fini par lui adresser la parole, lui disant « vous ne nagez plus le papillon? » (tandis que mon Cheval derrière le pilier me disait, vas-y, c’est maintenant ou jamais, tu vas savoir pourquoi il ne le nage plus)

Eh bien, c’était exactement ce que je pensais … Il a mal aux épaules !

Il a une f… tendinite, quoi … je lui ai dit « c’est à force de nager du papillon sans arrêter? » réponse : « non, c’est parce que j’ai trop chargé », et il désigne l’endroit des exercices à sec … trop charger, ça veut dire soulever des poids ou des barres, et mettre une grosse charge …mais il n’y en a pas à Berlioux …alors peut-être fait-il de la muscu chez lui … 🙂

Et il ajouta : « je nage le crawl pour arranger ça » …

Alors là, alors là … ! … 🙂

S’il s’imagine qu’il va guérir une tendinite, d’où qu’elle vienne en nageant le crawl ! ! alors là ! ..; 🙂

« Laissons-lui ses illusions » me souffle mon Cheval dont la tête fut littéralement happée par le pilier,tant il eût de hâte à se dissimuler car un MNS arrivait, (  il ne veut pas se faire voir – en effet quelqu’un pourrait trouver étrange qu’un gros Cheval se balade comme ça en maillot de bain alors que les sabots sont interdits sur le bassin … 😀 …)

Hier dimanche, j’ai fait un petit trek (sur) Montreuil … Les bds extérieurs, puis la porte de Montreuil, à l’heure où les biffins des Puces remballent en laissant un grand terre-plein avec des choses disparates qui trainent … J’avais projeté d’aller déposer un courrier au Cadastre, rue de la République, plus ou moins métro Robespierre … Quant on est encore à Paris, on aperçoit les extérieurs de Montreuil, plusieurs grands grands immeubles, qui ont de la prestance, avec des enseignes lumineuses de prestige en hauteur … c’est vrai, ça fait bien, ça fait ville moderne, et derrière, il y a le skyline qui rejoint Bagnolet, là aussi, ça en jette … 🙂

A droite l’immeuble —je crois que c’est celui de la CGT — avec une immense peinture murale, visible à plusieurs centaines de mètres … une réclame pour de l’égalité dans les salaires, ou le travail, ou je ne sais quoi(non, je ne méprise pas) … plusieurs visages de personnes ,hommes, femmes,  et  j’ai cru  en voir un   avec le truc que certaines nanas se mettent sur la tête en ce moment pour proclamer leur crise de foie, ou alors la coiffe de nonnain bien connue dans nos campagnes, dans cette dizaine, cette quinzaine de portraits peints d’une manière réaliste, supposés figurer les nombreuses faces du peuple, je suppose… en s’approchant, on voit que ce n’est pas un fichu voile,que porte la nana, mais des cheveux longs aux épaules, et coupés au carré, de couleur grise … la seule différence, c’est sous le menton …il n’y a que le cou … nu, rien d ‘autre …On aurait cru, de loin … 🙂 … je me suis demandé si c’était intentionnel ou pas … (peut-être l’artiste a-t-il voulu représenter une jeune retraitée de la fonction publique, pourquoi pas ? une qui assume ses cheveux gris … 🙂 🙂 🙂

Ensuite, j’ai suivi la rue principale de Montreuil, qui s’appelle rue de Paris, et tous les commerces ou presque étaient ouverts …Apparemment la législation anti ouverture le dimanche ne s’applique pas à Montreuil sous-bois … 🙂 … mais ça a son charme, car on peut faire des affaires formidables, dans ce souk, rempli de produits de beauté à prix cassés, d’échoppes vendant tout et n’importe quoi … dans la rue, la proportion de keums était de 80%, et le reste, indéterminé … femmes, sous voile, sous vide, ou portant un jean effrangé comme moi … 🙂

Je cherchais donc la rue du cadastre, ou celle des impôts, comme on veut dans le but de déposer une lettre, mais personne ne savait où c’était …(PERSONNE ne connait le centre des impôts, qui est au même endroit que le cadastre, à Montreuil … heureuses gens, qui ne savent même pas s’il y en a un dans leur ville, ou quoi … 🙂

A un moment, quelqu’un me dit de tourner dans une rue, et ensuite la 2ème à gauche … je me trainai le long d’une voie interminable, sans rencontrer grand monde, il était déjà tard … jusqu’à ce qu’il m’apparaisse que je devais tourner à droite, et non à gauche… 😛

Les bâtiments étaient disparates dans ce faubourg …on avait peine à croire qu’on était à Paris … Enfin, en bordure … Ca ressemblait plutôt à un bidonville du tiers monde … quelques immeubles hauts sans grâce, mais aussi beaucoup de baraquements bas, avec de la tôle, des parpaings, des cheminées, posés sur le sol sans intention d’harmoniser l’ensemble, pas de verdure, rien, toutes sortes de choses, des papiers par terre, des objets jetés (comme d’ailleurs un peu partout dans la ville) … de temps en temps un café (la même allure qu’au 19ème siècle), rempli de keums … Eh, oh, là, y a-t-il des dames dans le paysage ? justement, en voila une, me fait mon Cheval,une qui récupère des trucs dans les poubelles, avec un caddy, trés absorbée … Pour lui emboiter le pas, nous regardons aussi s’il se trouve quelque petite chose jetée dont nous pourrions faire un souvenir … mais rien … « pour trouver des trucs intéressants, l’avenue de Saint Mandé est plus indiquée », me souffle mon Cheval, et nous apercevons enfin le 38 rue de la République, avec le gros immeuble des Impôts posé à coté de 2 ou 3 autres cubes sans attraits … Eh bien, c’est un cube blindé, cet immeuble, et même pas une boite à lettres en extérieur … 🙂 tout ce chemin pour rien ! je tourne un peu autour, avec ma lettre, mais rien à faire …on ne peut même pas la déposer en la faisant tomber derrière la porte, il n’y a pas de jour  … C’est Fort-Knox, c’est le gros coffre-fort de l’Oncle Picsou … 🙂 🙂

C’est curieux qu’ils arrivent à extraire des sous des Montreuillois, ça n’a pas l’air de rouler sur l’or, par ici … C’est parce que c’est caché, me dit mon Cheval …il y a certainement un Montreuil qu’on ne voit pas, pas trés loin, celui de petites maisons coquettes avec des jardinets, ou d’appartements neufs dans de grandes tours … 🙂 … 😀

Arrive sur le terrain une jeune fille trés jolie et trés maquillée,dans les 15 ou 16 ans, qui se hâte, et à qui je demande mon chemin … nous marchons ensemble vers les hauts buildings en lisière de Paris …tout le long du trajet elle discute avec son portable …en fait elle va à la rencontre d’une copine qu’elle rejoindra juste avant la porte de Montreuil … A un moment je lui demande ses impressions sur cette ville, et elle me dit « Montreuil, c’est  bien …Tu fiches la paix aux gens, et les gens te fichent la paix » …je n’ai pas pu m’empêcher de lui répondre que le problème , avec moi, c’est que je ne fiche jamais la paix aux gens … 🙂

N’ayant donc plus rien à faire dans cette ville, je m’enfuis vers Paris avec mon Cheval … 🙂

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation