De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Vendredi, encore un !

P1030513_2-4(photo Jean mascolo)

 

« L’heure est venue de tout embrouiller,

d’écrire des lignes qui n’ont aucun sens »

(Kurt Cobain, Journal, traduit par Laurence Romance »)

Depuis plusieurs jours, je passais devant une petite librairie, faisant le coin de la rue Pascal et du bd Arago (quartier des Gobelins), et mon oeil était attiré par un grand livre en vitrine: « Les métamorphoses de Tigrane » … La photo en couverture représente un homme brun, typé, trés beau, de profil, et une dame de dos, avec des cheveux longs :ils se regardent …

J’avais connu, il y a longtemps, une dame d’origine  arménienne nommée Séda, qui était amoureuse de son mari, un peintre assez connu, et leur histoire connaissait des hauts et des bas : elle semblait tout le temps à sa recherche … 🙂 …en le cherchant, elle avait rencontré un dénommé Michel, qui n’était pas mal de sa personne, cependant moins charismatique on dira, que le peintre … ce Michel était fou amoureux de Séda …

Par ailleurs, il y avait une autre dame, qui était prof de danse,(dans un petit cours place Saint André des Arts) qui s’appelait Livia, et qui était folle amoureuse de Michel, qu’elle accueillait de temps en temps chez elle, dans le Val de Bièvre, une drôle de maison de bric et de broc, au flan d’un coteau, presqu’un bidonville, mais avec un jardin autour, avec des légumes bio … Livia, voyant que Michel soupirait en pensant à Séda, l’avait remplacé, une partie du temps, par un gars qu’on pourrait appeler maintenant SDF, et qui taillait la route en buvant pas mal, un allemand genre colosse, et pas mal si on aime ce type d’homme, à ses risques et périls … Quant à moi, je suivais les cours de danse de Livia,j’allais parfois chez elle pour qu’elle me marche sur le dos, pour débloquer mes vertèbres et me donne des cours de nourriture bio, je rencontrais Michel,(qui était branché bio, lui aussi), et  je voyais de temps en temps Séda, mais je n’entretenais aucune espèce de relation avec le garçon allemand …

Je dis les noms, parce que depuis le temps, il y a prescription, sont-ils même toujours en vie … ?

Pourquoi je vous parle de ça ? parce que Séda avait un petit enfant, trés beau et brun (je ne sais pas si c’était avec le peintre Sébastien), mais il s’appelait Tigrane.

Et voila que je me demande sans arrêt ce que le Tigrane du livre exposé a à faire avec le Tigrane dont j’avais croisé la route il y avait tant d’années … 🙂 Sans doute rien …

Je suis entrée dans la boutique (qui n’expose que des livres trés pointus, sur toutes sortes de sujets géographiques et culturels, sociétaux, etc …(un peu comme l’Harmattan, mais en moins connu ), et j’ai demandé des renseignements sur ce livre …

Il coûte un peu plus de 70 eu, et si vous le voulez absolument (pour l’offrir par exemple à un Tigrane que vous connaitriez), je vous supplie de ne surtout pas l’acheter sur Amazon, ou ce genre de site … non, allez dans cette petite boutique …

Tigrane est le nom des rois Arméniens, et le livre, qui, en fait, est un ensemble d’albums luxueux, fait la somme de tous les opéras et pièces lyriques ou de théâtre classique qui ont offert une référence à  l’épopée arménienne,  et à cette trés ancienne et trés brillante culture, en somme l’Arménie traversant l’art lyrique et scénique depuis plusieurs siècles …

Ils ont mis l’Arménie dans leurs oeuvres, entre beaucoup d’autres :

Molière, Corneille, Goldoni, Haëndel, Vivaldi… 🙂

les auteurs sont Alexandre Siranossian, pianiste et chef d’orchestre, et Maxime K. Yévadian, universitaire …

L’Arménie est une  république du Caucase dont je connais mal l’histoire … Je sais seulement que les arméniens ont souvent des noms se terminant par « ian », comme les 2 auteurs cités plus haut … dans la petite ville  où je vivais, lorsque j’était petite, il y avait  une famille d’origine arménienne, qui avait fui les instabilités et guerres diverses, avec ce long voyage, pour se réfugier le plus loin possible, dans les replis montagneux des Alpes françaises, (l’Arménie est aussi un pays de montagnes), espérant sans doute qu’enfin on leur ficherait la paix et qu’ils pourraient gagner leur vie en travaillant, même si c’était modestement … C’était le cordonnier, qui avait une petite échoppe dans la vieille ville( les maisons anciennes,sombres, de 3 ou 4 étages, réunies de part et d’autre d’un ruisseau qui filait de haut en bas,  avaient  des murs de 1 m de large, et  dataient de Louis XIV, avec pour certaines les portraits des notables sculptés au fronton, on les appelait « les maisons des têtes »)  .

Le cordonnier avait 2 fils trés bruns, un tout petit, et l’autre avec  des airs de famille du Tigrane de la photo)   🙂

Un film est sorti en janvier dernier, à propos du génocide arménien, perpétré par les turcs : « The cut » de Fatih Akin, réalisateur germano-turc.

(avec Tahar Rahim, qui incarne assez bien cette beauté brune des hommes arméniens …:-) Il s’agit d’un forgeron de la ville de Mardin qui a réussi à échapper aux massacres, mais qui a perdu l’usage de sa voix, et se lance à la recherche de ses jumelles jetées sur la route de la déportation par les gendarmes turcs

Le réalisateur est lui-même un beau gars brun, si j’en juge par sa photo …

🙂

Au départ, son projet était de faire un film sur Hrant Dink , un  journaliste arménien assassiné en 2007 à Istambul par un fanatique turc … mais ce n’a pas été possible, aucun acteur turc ne voulant se mouiller (les turcs sont assez chatouilleux sur le sujet arménien) … Akin, qui est fils d’immigré, né à Hambourg, dit que la Turquie n’est pas encore prête ... 🙂

A propos de la Turquie, justement : (et je préfère ne pas exprimer ici ce que je pense d’Erdogan), entendu aujourd’hui que 6000 étudiants ont signé une pétition réclamant un temple Jedi (de stars wars… 🙂 🙂 😉  à l’université d’Izmir, et ça vient après que 25.000 personnes aient réclamé la création de temples boudhistes dans les universités …(l’un d’eux se plaint de devoir faire 2000 kms pour pratiquer son culte, LOL !

Yeesss, yes … je les soutiens ! … 🙂

En effet, c’est ce qu’ils ont trouvé pour réagir  à la volonté du gouvernement d’installer des mosquées au centre de plusieurs universités du pays, prétextant que nombre d’étudiants le demandaient … Pas à pas, n’est-ce pas … 🙁

Après ça, pensent-ils, il faut s’attendre à une grosse claque sur la tête de l’enseignement laïque en Turquie … Ils ont raison, c’est ce qui risque d’arriver …

Chez un copain, j’ai regardé une émission de télé ce soir , justement sur la laicité (France 2, Frédéric Taddéi, ce soir ou jamais)… le type le plus sensé de l’aréopage était justement un philosophe, prof de philosophie, et j’adhérais totalement à son mode de pensée, clair, méthodique et lumineux, même … Simple et rigoureux …

Les habituels (lles) rangnangnan qui ramenaient leur foi dans les débats, dont une catho bon teint, pleine de rondeur et de miséricorde , qui verrait bien tout le monde avec des jupes plissées et le foulard à la messe, qui me portait sur les nerfs … comme quoi on aurait besoin de foi dans le débat public …pas moi, merci, je me porte trés bien … 🙂  et qu’il fallait respecter les croyances  » …

A quoi le prof de philo a répondu que ce dont on avait besoin, c’était d’hopitaux, d’écoles, d’une organisation de la vie publique, une organisation matérielle (ça c’est moi qui le dit), etc … et non de foi… (chacun étant libre de penser ce qu’il veut), et que non, les croyances ne sont pas respectables, mais que c’est la personne du croyant qu’il faut respecter … J’adore ce distingo, j’adhère complètement … 🙂

Je ne saurais vous résumer tout ce que le philosophe a dit, c’était vraiment intéressant, vous pouvez je pense réécouter l’émission sur Internet …

A un moment, je n’en croyais pas mes oreilles, parce que je n’arrête pas de penser ça,  mais il a dit que les hommes politiques (et les médias) devraient arrêter de dire sans arrêt « les juifs, les musulmans, etc … », et au lieu de ça,  de dire AU MINIMUM, a-t-il précisé, « les citoyens français de confession musulmane, les citoyens français de confession juive, chrétienne, etc … » en ça il rejoint Michel Serres qui avait fait tout un article là-dessus, expliquant pourquoi un homme ne peut « être » ceci ou cela, que c’était trés réducteur … je suis contente, avec mes petits moyens, et en l’exprimant beaucoup moins bien, d’être arrivée à la même conclusion ... 🙂

Avant ça, il nous disait combien il trouvait malvenu (c’est moi qui emploie ce terme) que l’état (depuis la loi Debré) finance des écoles confessionnelles, et aussi , en Alsace, (suite à je ne sais plus quelles circonstances), rémunère les ministres des cultes catholiques, protestants, musulmans et juifs, alors que l’école publique a grand besoin d’argent …

Je trouve ça nul aussi … On devrait s’attaquer à ça immédiatement , c’est en contradiction totale avec la loi de 1905 … 🙂 … Et enfin, les faveurs accordées à telles ou telles communauté par les politiques, de manière à avoir des voix aux élections … Nul aussi … A ch… manque de courage de tous cotés … Nul, nul, nul …Le philosophe a terminé en disant qu’il regrettait que les Humanités ne soient plus enseignées (la lecture des classiques, une page par jour, par exemple, Montaigne, etc … ), à cause de la « modernité » ,

« En somme, il faudrait adapter l’enseignement à la cancrerie des élèves », regrette mon Canasson …

Là aussi, nul, nul, nul … 🙁

M’énerve, tiens… tant que c’est comme ça, je ne vote pas pour vous,  politiques qui ne savez même pas aligner une phrase en français correct … 🙁

M’énerve tellement, que je raconte ma séance à Berlioux, haut lieu du culte de Ma Nanatation, financé par Moi-Même, Mes Impôts et Mes courses de Cheval… 🙂 …

Arrivée glorieuse à Berlioux, au milieu des gens qui attendent le cinéma, et des pauvres gars qui zonent devant la porte de la piscine … les deux mondes ne se rejoignent toujours pas ... 🙂

Bien calme, mais le brasseur à la pirouette zarbi cacahuette  est bien là, faisant toujours les mêmes choses au même endroit, éternellement … Il y avait un autre garçon que je connaissais, un beau gars, ce qui serait, je le devine, de nature à plaire au pirouetteur, et j’ai failli lui demander de faire le sous-marin pour moi … d’essayer d’arrêter le pirouetteur, en lui demandant par exemple ce qu’il faisait comme métier, juste pour savoir … on a envie d’introduire un grain dans la machine…de dérégler le truc … de casser ce rythme immuable ,obsessionnel « signe d’un personnage profondément déréglé intérieurement », me fait le Cheval en tapotant ses longs cils … 🙂

Ce nageur me déconcentre totalement, tellement il m’énerve … C’est triste à dire, et j’essaie de me raisonner, mais je ne supporte pas quand il est dans mon couloir, et il y est tout le temps, à la même heure … A un moment, il était absent, mais ça n’a pas duré ... 🙂

Non, mais vous pourriez imaginer quelqu’un reproduisant ainsi, jour après jour, itérativement, cette même pirouette sans queue ni tête, toujours au même endroit (ça veut imiter un virage, mais il fait un truc inédit et assez nul, une sorte de chandelle, avec les pieds qui sortent et tournent, façon natation synchro, sans toucher le bord à aucun moment, et puis repart dans l’autre sens, y compris en envoyant ses pieds dans la figure de celui qui a le malheur de se trouver là … 🙁

Bah, je suis bien venue à bout du sérial papillonneur … pourquoi pas de çui-là, hein ?

Discuté 5 minutes avec quelqu’un qui me plait bien, et pis cétou … Vu un pote après … On est vendredi … 🙂

Bye …

(Je m’inspire , à propos de Fatih Akin, d’un article du Point de janvier 2015) … 🙂

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation