De Paris en piscine Le blog de Papillonista

mercredi, avril 2015

P1210382_2On n’entend que des émissions sur la vie sexuelle, en ce moment, à la radio … ils s’y mettent tous, la faute au printemps …On a ainsi les émissions sur comment maigrir, et puis comment se comporter au lit(une fois qu’on est maigre … lol… ) … Comme Radio France est en grève, je me rabats sur les radios commerciales (que j’aime bien aussi, malgré qu’elles soient un peu p.t… ières, (ah, vous ne saurez pas quel mot j’emploie, là … ) et malgré  la publicité omniprésente ) … 🙂

ce soir, c’était la vie sexuelle de John Kennedy, avec des digressions sur celle de Clinton, en passant …

Il y a 2 jours, c’était comment faire renaître le désir, malgré qu’on n’en ait plus … doit-on dormir ensemble, ou séparément, ou dans des lits jumeaux, et quelqu’un suggérait de ne pas refuser grossièrement la botte à son mari , genre « faiche… j’ai mal à la tête », mais de laisser la porte entr’ouverte …(enfin, autre chose que la porte), de dire « je suis flattée de ton désir, mais on fera ça demain … » , et qu’il fallait faire attention, avec les lits jumeaux, parce qu’on risquait de tomber dans le trou entre les deux en s’agitant … 🙂 enfin les fariboles qu’on sert pour meubler l’antenne … 🙂

… Un autre jour c’était je ne sais plus quoi , comment faire concrètement (ce qu’ils appellent) l’amour, (comment b… , quoi, comme dit mon Cheval,appelons un Cheval un Cheval, nom de D… ),  et on entendait des témoignages de dames un peu chevrotantes disant que depuis qu’elles avaient appris ceci et cela, (non, je ne ferai pas un dessin), ça allait mieux … 🙂

Consternant ! (j’adore ce mot) … Concernant le consternant du consentant consensuel … 🙂

(ahh ? la terminaison de ce mot … 🙂

Plus ils en parlent, moins on a envie de  faire quelque chose qui y ressemble …

C’était donc sur RTL, où, toutes les après-midi (avant la bande à Ruquier que j’écoute volontiers parce que ça me fait rire ), le créneau est tenu d’une main de fer par une espèce de ménagère rigide, habile, professionnelle jusqu’au bout de ses ongles( que j’imagine bien manucurés),  (avec elle, aucune surprise) , qui évoque avec ses « invités », des « sujets de société » … Là, c’était sur le Q, qui c’est qui y allait, qui c’est qui y allait pas … (les autres jours c’était la poële à frire,  l’élevage des enfants, ou les vacances à la montagne, etc … ) … Il y avait 1 ou 2 autres mégères coincées qui évoquaient leurs « problèmes de couples » avec un sexologue et un psychologue , rien de moins, qui tous les deux avaient écrit un livre , la belle affaire, et parlaient avec beaucoup de science, de componction, et d’une manière avisée d’un comportement standard qui de toutes façons se devait d’être « libéré » … 🙂

… j’ai failli téléphoner, pour suggérer qu’elles se mettent à 3 ou 5 (impair, c’est mieux, il y en a toujours un qui fait l’électron libre, ça suffit à créer du mouvement), au lieu d’être en couple, mais le N° surtaxé annoncé m’a vite fait renoncer … Bon, le Cheval m’a dissuadée, c’est lui le grand économe de mon ménage … (je signale que nous sommes 3, mon Mari, mon Cheval et moi, et quand je ne suis pas sur mon Cheval, je suis sur mon Mari … 🙂

Noon, qu’est-ce que je raconte … je veux simplement dire que quand je n’engueule pas mon Cheval, c’est au tour de mon Mari … rien de plus … 🙂

Ca ronronnait doucement , et l’heure tournait, tandis que je cheminais vers la piscine, lorsque le dernier appel sur l’antenne eut lieu …il s’agissait d’une dame d’un certain âge, qui connaissait tous les tours de magie, pardon, de gima, bon, allons, de gymnastique, tous les trucs du sujet du jour, et qui faisait des acrobaties quotidiennes à heures fixes  (petit hocquet de l’animatrice), et même 2 fois par jour, ajouta-t-elle perfidement … Toute l’année … Avec son compagnon, le même depuis 10 ans (grand silence de l’animatrice et des psycho/sexo/logues, qui cependant reprirent vite la main,après un sinistre blanc à l’antenne, en disant combien c’était merveilleux , et on vous encourage à continuer, et voila quelqu’un qui aime la vie, et on vous offre une crotte au chocolat pour le témoignage…pardon, c’était une BOITE de chocolats, qui était offerte ce jour-là … 😉  …)

J’ai eu envie de téléphoner pour demander si par hasard ce n’était pas plutôt les travaux forcés (il parait que le compagnon de l’auditrice lui répétait sans arrêt  à quel point il était content d’en avoir trouvé une qui ne rechignait pas à la besogne … 🙂 ..;) , mais je me suis calmée quand mon Cheval m’a rappelé que la communication était sur un 0890 et des poussières, soit 1, 50 eu les 10 secondes … 🙂

Après ça, le lendemain, on a eu les députés qui ont voté une loi à propos de l’IMC à ne pas dépasser quand on était mannequin, ou plutôt qu’il faudrait maintenant  absolument dépasser pour être embauchée …

Ce truc que certaines filles ont entre les jambes (pas du tout, ce n’est pas du tout ce que vous pensez, vous avez l’esprit mal tourné, non… ) , il s’agit du « thigh gap » … cet espace entre les 2 cuisses en haut, qu’il est trés chic d’avoir … 🙂 … Eh bien les députés ont voté contre … Ils sont absolument contre , et, faute d’être tout contre, ils sont contre les cuisses de poulettes, pardon, de poulets …

« Et de quoi j’ me mêle…? , Passent leur temps à voter des trucs de société … dont on se contrefout …lâchez la grappe aux gens, laissez-les se droguer, se suicider, boire, fumer, devenir gros ou maigres, tant qu’ils n’obligent pas les autres çà faire pareil « , marmonne mon Cheval en abordant le Pont-Neuf …

(dernière obsession en vogue, la chirurgie du Mont-de-Piété, nooon, pardon, du « Mont de vénus » …les nanas se le font aplatir car elles veulent que ça ressemble aux monts de Vénus photographiés dans les magazines de mode  totalement plat (je n’avais pas remarqué que ce fûssiplat, moi … 🙂

(mon Canasson pense que les femmes tendent vers une seule obsession, la vraie raison de ces interdits, mutilations, affaminements : devenir des être entièrement immatériels à la beauté parfaite, adorées comme des déesses , mais surtout pas touchées par les mecs, de manière à être aimées pour leur âme et non pour leur corps … c’est joli, comme projet, non ? surtout quand on sait que les keums n’en ont rien à faire, car en dehors de l’utilité (sexe, faire les enfants, s’occuper maternellement d’eux, les gars), pour ce qui est de l’attachement profond, et de l’amour non sexuel, rien ne remplacera jamais un bon chien et un bon copain, ou sa reum, pour un keum … … 😉 Non, je rigole, hein … 😉

Néammoins, je vais vous dire ce que John Grisham, dans un de ses romans, écrit à propos des belles anorexiques qu’il appelle des « femmes trophées »…

J’aime bien John Grisham , en ce moment, je décortique ainsi en sa compagnie, et d’une manière plaisante  le système judiciaire américain … (J. Grisham est un ancien avocat qui sort des romans genre polars, bien écrits,  faciles à lire, et intéressants … ca se passe souvent dans le sud des E.U., au Mississipi… C’est à rapprocher d’un autre que j’aime bien aussi, Michaël Connelly, dont les polars se passent à Los Angeles … ).

(Il s’agit de Carl, un grossium pesant plusieurs milliards de dollars, ne pensant qu’aux sous et comment aplatir les gens pour en avoir plus, et de sa Xème femme, taille mannequin, les dollars de l’onc’Picsou au fond des zieux …, ils se préparent pour une soirée …  🙂 :

« Il s’arrêta devant le lit gigantesque et contempla la robe du soir « Valentino », l’avait-elle prévenu. Elle était rouge vif, avec un décolleté dont on ne pouvait être sur qu’il couvrirait sa fantastique paire de seins toute neuve. Courte, diaphane, elle pesait sans doute moins de 60 grammes, mais coûtait probablement plus de 25.000 dollars. C’était une taille 2. autrement dit, elle tomberait sur le corps émacié de sorte que les autres anorexiques de la soirée baveraient de feinte admiration devant son allure « parfaite ». En fait Carl était de plus en plus agacé par ses manies qui frôlaient l’obsession:une heure par jour avec un coach(à 300 dollars de l’heure), une heure d’un cours particulier de yoga,(à 300 dollars de l’heure), une heure par jour avec un nutritionniste(à 200 dollars de l’heure), le tout dans le but d’évacuer jusqu’à la dernière cellule de graisse de son organisme et de maintenir son poids entre quarante-cinq et quarante-sept kilos cinq cents. Coté sexe, elle était toujours partante-cela faisait partie du marché-, mais, le temps passant, la crainte de se cogner contre son os iliaque ou, tout simplement, de l’aplatir par mégarde était de plus en plus grande. ……………

(J. Grisham, « Le Contrat »)

🙂 🙂 🙂 😉 😉 😛 😛 😀 😀

Allons, la séance à Berlioux :

Dernière heure, et bourrée de bourrons : au moins 20 personnes dans le couloir à mon arrivée, le staff semblait exténué …

J’ai commencé avec précaution, car ils étaient tous là : le sérial brasseur avec la pirouette zarbi, le gars qui ne fait que des plongeons et ensuite nage en mauvais pap, ou alors en dos et en travers jusqu’à la percussion d’un autre nageur, des nageurs de crawl agités de mouvements saccadés (l’un d’eux s’est quand même excusé, 500m après, de m’être rentré dedans, et, bien sur, faute avouée est totalement pardonnée), aucune nana (les nanas ne se risquent plus dans la ouane quand elles ne sont pas au diapason, car un coup est bien vite arrivé … j’en vois arriver une ou deux, et elles vont ailleurs bien vite, c’est quelques fois pas tenable, cet endroit … 🙂

vers les 22h05, ça  a commencé à se clairsemer …il y avait un seul bon nageur, avec un bonnêt « Angers » … On a discuté un peu à la fin …il m’a demandé mon avis sur le CNP, où iil voulait s’inscrire (il habite à coté, il a 27 ans)…je lui ai dit que ce serait excellent pour lui (il avait un trés bon niveau) … mais il devra attendre la rentrée prochaine, pour nager en masters car le club est bondé …

Rappelons que le CNP est premier club français pour les Masters… Avec la grande étoile de Marie-Thérèse Fuzzati, qui se tape des médailles d’or aux championnats du monde, en crawl … 🙂

Et quantité d’excellents nageurs de qualité …Il y en a de partout, dans ce club, c’est trés agréable … 🙂

Pour terminer, je remarque une fois de plus que tous les psychopathes se donnent rendez-vous aux nocturnes de Suzie …là, c’était encore une dame qui m’avait agressée il y a quelques mois … Je prends ma douche en levant les bras pour récupérer l’eau la plus chaude, juste sous le pommeau … la dérangée de service (non, je ne serai pas gentille, qu’elle aille au diable, bien que ce ne soit qu’une pauvre femme), une énorme femme d’une trentaine d’années avec des cheveux jaunes m’insulte à chaque fois que j’ose prendre ma douche à coté d’elle — le problème étant que sur les douches disponibles, beaucoup sont condamnées, donc on se retrouve facilement sous un pommeau qui lui même est à coté d’un autre pommeau en service avec quelqu’un dessous …

Cette dame, la dernière fois, m’avait crié dessus en disant que je l’éclaboussais (elle était en train de se laver sous son pommeau particulier, mais ça ne faisait rien, ce n’était pas l’eau de son pommeau qui l’éclaboussais, mais moi … 🙂

Là, qu’est-)ce qu’elle me sort, en me regardant d’un air méchant ? que j’étais sale parce que je levais les bras … 🙂

Il y en a, je vous jure … heureusement que mon Cheval est arrivé en se tapotant la tempe de l’index , dans son dos, et nous sommes sortis … La cabinière m’a dit que c’était une enquiquineuse qui arrivait à la dernière minute tous les lundis et les mercredis, et ne voulait jamais se rhabiller (alors que les cabinières n’ont qu’une envie, à la fin du nocturne, c’est de rentrer chez elles … 🙂

Ils devraient la mettre à la porte … 🙂

Plus aucune once de charité chrétienne, après une bonne séance de natation ! ! ! …. 😀 ;-D 😛 😛 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation