De Paris en piscine Le blog de Papillonista

19 mars 2015

« OLYMPUS DIGITAL CAMERA(photo jean Mascolo) 

L’éclipse de soleil faisait la Une aujourd’hui, et j’ai d’abord pensé à Tintin qui s’était fait passer pour sorcier en faisant semblant d’être à l’origine d’une éclipse de soleil …Je m’imaginais dans une situation délicate , détenue par des barbares, mettons, et faisant un geste de semeuse d’étoiles, alors que débuterait l’éclipse de soleil prévue de longue date … comme si je commandais au soleil... 🙂

A la radio, on en profitait pour nous raconter toutes sortes d’histoires à propos de fameuses disparitions du soleil, durant les siècles passés … Il parait qu’un savant avait deviné l’existence de l’hélium, gaz rare, rien qu’en regardant la couronne du soleil pendant une éclipse …il n’avait pas peur de se ruiner les yeux, celui-là … on peut se brûler la rétine, pendant une éclipse … 🙁

Il parait aussi que les fleurs, les oiseaux, les animaux, tout le monde est désorienté lors du phénomène … 🙂

Les fleurs se referment ! (elles ne savent pas que le soleil revient trés vite) , les animaux aussi se replient sur soi … etc… il n’y a que l’homme qui se torture pour fabriquer des lunettes spéciales et rester bien éveillé à regarder le spectacle … 🙂

Ca m’a fait penser à ceci : pas la peine de se faire du mourron, tout le cosmos, l’univers, absolument tout tout tout,  est inscrit en nous, puisque nous sommes poussières d’étoiles … nous arrivons d’ailleurs

(ce n’est pas moi qui le dit, ce n’est même pas mon Cheval, non, ce sont les savants … 🙂

Par conséquent, tous les mystères de l’univers sont déjà en nous, (rangés les uns derrière les autres, j’imagine, selon un ordre non aléatoire … 🙂 … et ils se révèlent petit à petit … Nous croyons les découvrir, parce que nous travaillons, mais en fait ils se résolvent tous seuls, nous apparaissent, comme de choses nouvelles …mais non, ce sont des choses trés anciennes, et déjà là, enfouies  …

Les choses extérieures à nous , sont en nous … pas la peine de s’en faire, elles vont s’imposer , à mesure que la technologie va s’affirmer … Notre technologie … on est juste là pour la décrypter … 🙂

La relativité, Einstein, tout ça, rien qu’une brique sur la construction …

laissons aller … 🙂

Sur ces pensées encourageantes (néammoins je refuse d’envisager le moindre voyage sur mars …), je pars vers la piscine, après avoir endossé des habits d’hiver, car le frimas est revenu…Coup de balai dans le ciel, nuages de mars, à pluie et grêlons, mais miracle, rien n’est tombé !

la bonne vieille pistoche a changé de caissière aujourd’hui, l’eau est affichée à 27° depuis 2 jours, mais je pense qu’ils mentent, car elle me semble à 28 et basta … Je m’étais arrangée pour avoir au moins une heure de bon sans les leçons, mais manque de pot, elles ont commencé plus tôt … Il y avait 3 ou 4 adultes qui ne savaient pas nager du tout et sont restés presque statiques, avec des frites, à essayer de faire sans trop bouger ce que le MNS leur disait …

J’avais quand même pu nager une quarantaine de minutes avant dans la ouane, sans faire trop d’étincelles, car je ressentais le contre-coup des dernières 48heures, chargées de drames et de passions … 🙂

J’ai donc commencé paresseusement , et tout le monde me dépassait …au bout de quelques centaines de mètres, j’ai reçu des injonctions de mon cheval dans l’oreillette (mon Cheval veille sur moi comme les gardes du corps des célébrités leur font un rempart …)

qui me disait que , quoi, des vieilles tapées dopées au café bio et au macaron Ladurée, même pas bonnes nageuses,  étaient en train de S’IMAGINER  qu’elles allaient plus vite que moi ! !  quoi ! !

Sursaut immédiat, alors que je me coulais languissamment sur le dos, en tirant sur la ligne, et voila que je mis un peu le turbo, mais ça ne venait pas …enfin pas plus que ça …suffisamment quand même pour montrer qui était la patronne (j’emploie cette expression à dessein, parce qu’on trouve tout le temps ça dans « L’Equipe, à propos de compétitions de natation …), mais pas assez pour ne pas recevoir de coups d’un des nageurs, trés enrobé, qui désirait visiblement perdre un maximum de poids durant sa séance, en percutant tout ce qui bougeait … 😀

Je l’ai achevé(ce nageur anonyme) en faisant l’exercice recommandé par le MNS pour placer la respiration en pap:

Une planche sous le ventre, on essaie de décomposer le mouvement, en 4 phases, 1 — 2 — 3 — 4

2 : tu respire, 3: tu baisses la tête, 4: tu passes les bras …

C’est difficile de garder la planche sous le ventre, et ça n’a pas raté, elle a sauté juste sous le nez du petit gros monsieur et lui a percuté la tête, (juste retour des percussions car il m’avait percutée plusieurs fois avant pour aller plus vite)… geste de mauvaise humeur du monsieur qui balance la planche, mais ne s’arrête pas … On se demande quel but ils poursuivent … quel challenge … parce qu’en plus ils nagent trés trés mal … 🙂

heureusement, sauvée par le gong, par la leçon, et, avec 2 autre personnes, nous sommes restées dans la partie non occupée du couloir 1, à faire des exercices de pap, et moi j’alternais entre 25 pap nage complète et 25 exercices avec la planche, eh bien, ça a fini par frémir, par venir, je veux dire … j’ai commencé à comprendre coment faire l’exercice …qui a pour unique but de placer la respiration en pap …mon défaut … 🙂

Pour terminer cette belle journée, j’ai discuté avec quelqu’un du staff, et j’ai regardé les objets exposés dans le hall de la piscine :

Une vitrine remplie d’articles touchant de près ou de loin à la natation …Ainsi un gars qui veut se baquer, mais n’a rien emporté, peut s’équiper de pied en cap pour une cinquantaine d’euros :

Maillot de bain homme (mais pas de maillot femme) tout est de marque Aquasphère, pas terrible, comme produit … Mais bon, suffisant

Plusieurs sortes de lunettes de natation, allant de 12 à 28 eu pour les masques … Rien de bien branchant, les 2 paires de lunettes qui pourraient me concerner ne me semblent pas fiables … plusieurs bonnêts aussi, premier prix 3 euros , et c’est appelé « bonnêt de dépannage », en caoutchouc …après vient le sillicone, le bonnet en tissé aussi, aucun intérêt … 🙂 et le fin du fin, le plus cher, celui que personne ne va acheter, notamment parce que tu as l’air d’une tête de noeud avec …quelqu’un m’en avait donné un un jour, je l’ai refilé immédiatement …importable : c’est le bonnêt à 9eu, le bonnêt à oreilles … 🙂 qui ressemble vaguement au bonnêt des poloistes …

(2 coques de chaque coté pour les oreilles … 🙂

la planche , aussi, comme si ils n’y avait pas des dizaines de planches à disposition à Berlioux …gratuites … la planche en vitrine, fort chère, est « ergonomique »… comme un oreiller ..elle est en mousse, formée  de pleins, de déliés, de courbes et de trous bien placés … j’ai pas mal fait rire la caissière en lui disant qu’un tocard resterait toujours un tocard, même avec Mme la planche ergonomique … 🙂

Après ça, j’ai improvisé en lui disant qu’un bon nageur se fichait de tous ces trucs sophistiqués, hihi, et qu’il attrapait ce qui lui tombait sous la main … 

Il y avait aussi à vendre une paire de minipalmes , censées faire travailler les muscles, et tout …mais dans ce cas, maman, les ptits bateaux qui vont sur l’eau, ont-ils des jambes ? comment se fait-il que la majorité des palmeuses régulières de Berlioux n’aient pas de muscles ?

Et il y avait aussi la serviette en micro fibres ...j’en ai 2 ou 3 chez moi, et jamais je n’ai envie de les prendre … Ca aussi, c’est une fausse bonne idée … ce que je fais, quand je suis d’humeur à emporter une serviettes, c’est que j’en coupe une (un petit carré suffit pour me sécher, et c’est ça de moins à charrier dans le sac … ) …

Lorsque j’ai abordé le sujet des lunettes suédoises avec la caissière, qui n’en avait jamais entendu parler, elle a été trés étonnée … 🙂

En fait, j’essaie depuis quelques temps, de la décider à nager pendant sa pause, comme le font certains MNS, et ils ont raison …mais rien à faire … la seule qui nage, de tout le staff des cabinières ou caissières, est H… quel courage !

Elles devraient toutes négocier avec la direction : 1 heure (j’allais écrire 45 minutes, mais non, 1 heure c’est bien) pour pratiquer la natation, prise sur leur temps de travail … c’est bien le moins … Elles travaillent toutes comme des ânes, et c’est vraiment propre et accueillant…de plus elles sont trés gentilles … Alors !

J’irais bien parler pour elles, tiens !

🙂 😉 😛 😛 😀

Je me réveille pour écrire encore quelque chose :

On a dépêché une cellule de soutien psychologique auprès des candidats survivants qui participaient au jeu au cours duquel se sont téléscopés les 2 hélicoptères … j’ai trouvé ça étrange …

Alain Bernard, Candéloro, etc… ont-ils besoin de ce genre de chose ? ne sont-ils pas justement plus armés que d’autres pour supporter  ce qui est parfaitement commun : la mort accidentelle (ou pas) de proches ?de plus, ils sont trés entourés, ils ont des amis , de la famille … Ils en verront d’autres … Pourquoi ne dépêche-t-on pas une cellule de soutien psychologique auprès des gens vraiment fragiles , des inconnus borderline, psychologiquement, qui en plus n’ont pas un rond (les sous aident beaucoup à supporter l’adversité) … ?

Autre chose, entendue aujourd’hui à la radio, à propos de ce qui s’était passé il y a 3 ans à Toulouse, un avant-goût des massacres de Charlie et de l’ypercacher …quelqu’un qui disait  » … il faut qu’on sache que maintenant, en France,  des gens meurent parce qu’ils sont juifs … »

Est-ce qu’on ne devrait pas dire plutôt: »… il faut qu’on sache que maintenant en France,  des gens meurent parce qu’il y a des (gros) c ..s qui les massacrent  » …

On devrait, dans nos expressions, réintégrer les « juifs » et les autres, dans une globalité de français … si les gens veulent se sentir « juifs », ou autres, ça les regarde, mais le dominant de l’expression (par exemple les médias), devraient se faire un devoir de cimenter par les mots l’appartenance de chacun à une globalité de citoyens français …je sais que je ne m’exprime pas trés bien, mais ça me semble trés important … au lieu de dire « juifs de France », ou « juifs » tout court, on devrait dire « français de confession juive », ou mieux encore, ne rien dire du tout … français et c’est tout …citoyen, individu, etc … On ne devrait apprendre que comme une chose anecdotique que l’école ou le lieu de culte frappé par les tordus est ceci ou cela …

Quand je parle de quelqu’un, moi, je ne mentionne pas son appartenance à une religion ou une communauté, à supposer que je la connaisse, avec des mots tellement rebattus qu’ils sont vides de sens, … je parle plutôt de ses traits de caractère, de son physique, de ce qu’il dit, et de tout ce que ça peut apporter par ailleurs … j’essaie d’avoir de l’originalité dans mes propos …

S’il y a une guerre, comme ils se plaisent tous à nous le dire, elle  se gagnera avec des mots …d’abord avec des mots … et des attitudes … Soyons un peu malins et avisés … 🙂

essayons de rompre avec la tradition du sang versé, on veut nous l’imposer, répliquons avec des mots … bon, enfin, tant qu’on peut … 🙂 si, si, on peut …

Je regrette qu’il y ait des écoles confessionnelles…c’est une grande faute de la république d’avoir subventionné ça , il y a des décennies … ce sont les cathos qui ont commencé …leurs précieux enfants ne pouvaient pas se mélanger au prolétariat partiellement  athée … 🙂

Il y avait déjà assez à faire avec les écoles de la république … Si pas d’écoles confessionnelles, pas d’attentats contre… (d’ici à ce qu’on mette une bombe à Saint Jean de Passy) … Si pas de lieu de culte, pas d’attentats contre, non plus … N’est-ce point tentant … ? ..; 🙂 il n’est pas question de supprimer ou d’interdire, mais vous devriez penser à tout ça …

🙂

Ma solution personnelle, si je faisais partie d’une minorité religieuse imposée par mes parents, allant au culte ou à l’école en tremblant,  serait de choisir la voie la  plus simple, de rompre avec ma famille sur le sujet, de laisser ces sornettes sur le chemin, et d’en prendre un autre …

C’est difficile, parce qu’on est attaché à sa famille, à ses racines … il faut une drôle de force pour continuer à les aimer, et néammoins rompre avec les fariboles qui empêchent d’avancer…mais le contexte est tel qu’on peut essayer de faire un effort …

C’est une bataille contre la bêtise, et elle est aussi en chacun de nous, la bêtise …  …Alors … innovons !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation