De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Samedi, marche à pieds, marrons grillés et régression

P1180279 Photo Jean Mascolo, grand voyageur

Quelque part en Asie ... 🙂

 

J’ai fermé les yeux en arrivant à la place d’Italie … Je voulais tout oublier … je voulais entamer un circuit qui me mènerait droit à Baker :

le forum Italie 2 était bourré de gens faisant les courses du samedi, c’est un centre commercial presqu’aussi populaire que les Halles … Je suis allée échanger une paire d’écouteurs de marque qui ont cessé de transmettre le son exactement 15 jours après avoir été achetés, malgré le prix relativement élevé ... 🙂

Achetés(peut-être)  3 eu pièce à l’usine chinoise qui les fabrique , revendus énormément plus à une grande enseigne d’électro-ménager

Le magasin Tang Gourmet ,au début de l’avenue de Choisy, où l’on trouve du bon thé,  était rempli de clients … c’est un peu plus chic que les autres magasins Tang plus loin dans le quartier chinois ... Le « Parisien » de ce jour, édition du Val de Marne,  m’apprenait que les salariés employés par Tang Frères, la célèbre chaine de magasins, s’étaient révoltés pour la première fois de leur histoire ...en effet, chez Tang, « cela ne se fait pas », et j’ajouterais que chez les chinois en général, cela ne se fait pas ... Ils n’ont pas la culture de la revendication, comme les français … mais les conditions de travail sont tellement injustes, qu’ils s’y mettent ...

les salariés de Tang touchent ce qu’ils appellent le « smic Tang » ... 🙂 🙂 en entrant dans la profession, et quand ils en sortent, pour la retraite, des décennies après, leur salaire ,c’est toujours le smic

Une photo du journal montre une vingtaine de gars (je ne les appellerai pas des « pékins », non …) , devant le siège de la société, à Vitry … Comme dit le représentant du personnel « si la société s’est développée et fait du bénéfice, c’est grâce à ses employés, il ne faut pas l’oublier » … 😀 😀

On ne saurait mieux dire ...

Les chinois de la « Maison mère », la Chine, commencent aussi , ici et là, à se révolter contre leurs salaires et conditions de travail, on entend des échos chez nous en occident … paysans mourant de faim dans leurs campagnes, beaucoup  sont arrivés dans des villes qu’ils ont contribué à bâtir avec des salaires de misère…mais maintenant on commence à les entendre … Curieux quand même pour un pays soi-disant communiste, que la richesse ne soit pas mieux partagée … mais après tout, je n’en sais rien ...

(je suis inculte, je devrais lire « courrier international ou le « monde diplomatique », hank hank  ... 🙂 …)

Les dames asiatiques de Berlioux, si travailleuses, si efficaces et gentilles, devraient en prendre de la graine …une petite grève de temps à autres dans cette piscine, à visée augmentation pouvoir d’achat des cabiniers, ça ne ferait pas de mal ... 😛 😛

Je redescend le bd Vincent Auriol, comme pour aller à Dunois ...un pauvre hère est planté devant le Kentucky fried chicken en train d’essayer de vendre des marrons qui chauffent vaguement sur une plaque de tôle noircie …je décide de lui en acheter un cornet, en espérant qu’ils soient bien cuits, car en général, ce sont  des marrons crus qu’on a, presque sans exception

Je lui dis que je les veux « bien grillés »… il ne parle pas un mot de français, je pense qu’il vient du Pakistan ou du Sri-Lanka, (il a dû arriver hier), et ses marrons sont hors de prix, mais bon, après tout, les châtaignes sont trés chères , déjà, dans les supermarkets ... 🙂

Alors je reste là un long temps, devant lui, car il m’a à la bonne et retourne sans arrêt ses marrons sur la grille, tandis que je tiens au dessus le parapluie qu’il vient de déployer … il est content que je l’aide, alors il remplit mon cornet à ras bord, et les marrons, bien à point à part un ou deux, sont délicieux … 🙂

Je me demande s’il bosse pour un réseau, ou s’il est son propre patron… s’il doit rembourser quelqu’un pour son arrivée en France, ou s’il est venu rejoindre de la famille ... 🙂

Sitôt le vendeur de marron quitté, je sens le spectre de la régression me prendre dans son ombre qui me rappelle les autrefois , l’enfanceet les sucettes Pierrot-Gourmand, qu’on trouvait alors partout

Maintenant, on n’en trouve plus que dans 3 endroits, au métro Saint Paul, au Franprix près de Baker, à l’unité, et dans la confiserie du haut du bd Vincent Auriol (près de la bibliothèque Italie) … Un endroit rempli de bonbons et sucrerie comme jadis ... 🙂 … tout y est … 😀 … je vous donne un truc : Le patron a mis au point un système de carte de fidélité qui vous donne 10% de remise …Il suffit de dire qu »on a la carte », mais qu’ « on l’a oubliée » … et hop, 10% …

Je descend le bd en croquant une sucette , et traverse juste avant la sortie du métro aérien, pour rejoindre un autre paradis du bricolage, un magasin où se trouvent les mêmes employées chinoises depuis des lustres, capables de donner des conseils de bricolage trés avisés , avec une petite touche de débrouillardise à laquelle on n’a pas pensé ...

Passerai-je, ou pas, à la piscine Dunois, où je pourrais offrir des sucettes aux maitres-nageurs, mais la radio m’apprend qu’il est tard, et la pistoche est clôse ...j’irai demain …s’ils ne sont pas en grève, comme dimanche dernier ... 😀

En passant devant un restaurant avec des ornementations de chandeliers à 7 branches,  j’aperçois 2 parachutistes avec des armes au bras , qui rigolent et plaisantent (que pourraient-ils faire d’autre), ... 🙂  et au même moment ma radio m’informe d’un autre attentat à Copenhague … Bien résolus à faire ch… le monde, décidément, les fachistes islamistes, et je repars dans des interrogations personnelles, je me demande quelle appréhension du monde peut avoir  un imbécile de cette sorte … je me dis que ce sont des gens qui ont du mou dans la tête, et que pour en sortir, le chemin de l’assassinat et du sang est pour eux le plus direct …plus direct que de commencer à réfléchir, s’informer, ouvrir les yeux, nuancer, aimer quelque chose ...

Pourtant, se procurer une kalach et planifier une tuerie demande un petit sens de l’organisationle chemin de la remise en cause de soi et de sa bêtise est sans doute beaucoup plus ardu

C’est pour ça qu’il y a un vivier sans fond de ce genre d’imbéciles, de par le monde … des gens qui ne sont pas capables d’un vrai effort intellectuel...C’est comme une maladie … Il y a la prédisposition, l’environnement d’enfance sans doute, et puis tout un tas de facteurs combinés, les gènes de la courte-vue, un manque d’imagination (j’appelle ça comme ça), et le fâcheux résultat à la fin ...

Mon Cheval a envie de clopiner, et du coup je décide de ne pas aller à Baker, je n’irai même pas REGARDER si c’est nageable ou pas, je suis quasi certaine que non, avec des virus qui traineront dans l’eau, comme toujours quand cette piscine est pleine ...

😉

Je me rattraperai demain … je vais remplacer ça par une grande virée jusqu’à Voltaire (j’aime bien la place Voltaire), par les voies de traverse , faidherbe-Chaligny, et tout le toutim ...

En attendant , je longe Bercy, notre ministère des finances,dont j’admire l’architecture,  d’un pas gaillard sous la pluie, et soudain, vol plané, je glisse et ma jambe se replie sous moi, et je sens quelque chose qui se tire, un muscle, un tendon … je suis par terre, et j’attrape de suite ma jambe pour la remettre en position, j’ai mal à un genou … mais là où on voit que je suis en bonne forme et que ça sert à quelque chose , toute cette natation, c’est que je me suis mise à remarcher de suite, et que maintenant je n’ai plus mal …je crois que je m’étais distendu brièvement un ligament du genou, mais j’ai massé la zone, avant de repartir,(et je me suis de nouveau cassé la figure sur les pavés mouillés en repartant), et voila, tout va bien ..;

J‘ai examiné le sol, et j’ai constaté que les larges pavés sur le trottoir le long du ministère des finances étaient tous fiables, parfaitement anti-dérapants, même revêtus de pluie , SAUF UN !

SAUF UN ! à peu près vers le milieu , contre la balustre (je marchais en regardant en contrebas, où se trouvent tous les trucs intéressants de Bercy, des carrés de végétation, des statues étranges , tout ça pour le seul bénéfice des plumitifs du ministère …en plus de l’embarcadère privé, des pistes d’hélicos sur le toit, des innombrables sorties de garages, et des primes pharamineuses de ces fonctionnaires qui nous ponctionnent avec allégresse ... 😉

Ce carreau, l’UNIQUE, était d’une autre facture : complètement lisse, alors que TOUS LES AUTRES étaient grenus (et il y en a des centaines…), juste comme un bloc de glace miroir à déraper, mis là par on ne sait qui

Quelqu’ ouvrier voulant discrètement se venger d’une vie ratée … ?

Quelque donneur d’ordre testant quelque chose dans le plus grand incognito … ?

😀 😀

On aurait été en Amérique, j’attaquais l’état , je demandais 30 millions de dollars de dommages et intérêts, on me les donnerait ... 🙂

Non, mais, franchement … quel est l’andouille qui a installé ce truc à cet endroit ? mouillé, c’est aussi dangereux qu’un régime de bananes écrasé avec les pelures sur le trottoir… Non mais ... 😀

« Quoi ? ahh…! » …Désolée, je dois vous quitter, mon Cheval Charlie m’appelle, la table est prête, avec une bonne bouteille et de la ratatouille mijotée, presque confite,  délicieuse(tomates, aubergines, poivrons, courgettes, échalottes, poivre, sel, faire revenir avec de l’huile d’olive, ne pas couvrir, faire mijoter longtemps, en écrasant avec une cuiller en bois, rajouter un peu d’eau de temps en temps, jusqu’à obtention d’une trés bonne odeur ... 🙂 😉 …)

Demain, je NAGE !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation