De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Lundi, mardi

   2014-11-07-171750( le Pont des Arts, l’un des ponts-aux-cadenas, photo de C. LEBRANCHU on aperçoit le Pont Neuf au fond…

 

« Là, tu vas être obligée d’en mettre un », me lance mon Cheval en machouillant une feuille de thé …(c’est le matin, un peu avancé , et nous examinons ce que nous ferons de notre journée …) …

« Un quoi? », je lui fais … « Un commentaire, évidemment, ça fait 2 jours que … » …

« c’est que scotchée j’étais

Au feuilleton

Jouillais

Fixon » …

Ah …J’oyais Fillon …

« Mais il ne s’est pas exprimé », fait mon cheval en prenant un air abruti … « Jouxais, je veux dire

« Non mais tu sais quoi », je lui réponds, « c’est tellement ahurissant de les entendre tous braire en enc… des oreilles de mouches (si…. si… des oreilles de mouches…), qu’on va essayer de faire autre chose de la journée … Quoi, c’est incroyable … A la limite que Fixon se permette d’envoyer une petite volée à sabreko, c’est dans l’ordre des choses, non, c’est de bonne guerre  … et puis si c’est tout ce qu’il a trouvé, de passer par le grand dadais de l’Elysée (quelle pub, pour celui-là !), c’est point trés efficace, quand même…  »

« On reste confondus devant tant de rien du tout », fait mon Cheval en se brossant vigoureusement les touches de piano, pardon, les dents avant de saisir son mors et ses bretelles (je ne vous avais pas dit qu’il met des bretelles à chaque sortie ? il essaie de se déguiser en Cheval de clown de cirque, avec des bretelles pour retenir le pantalon, tout ça pour effrayer le barde au coin du pont des soupirs de cadenas, c’est à la mode …) …et de me les apporter pour que je le hanarche, pardon, le harnache (ahah, ça fait glorieux, harnacher …) … 🙂

Donc voila, on sort, non sans penser à la dernière lubie de je-ne-sais plus qui (qui gagne un salaire retentissant et se croit autorisé pour cela à donner son avis sur tout, un peu comme moi mais en plus friqué …), de remplacer les cadenas des ponts par des cadenas en plastique …Si je retrouve l’article, je vous dirai qui c’est qui a pondu ça, encore … 😉 🙂

« On reste confondus par tant de n’importe quoi-rien du tout », fait mon Cheval qui a tendance à se répéter, parfois « de toutes manières, Rossinante, », lui dis-je , bientôt il n’y aura plus de cadenas du tout, ce sera remplacé par du contre-plaqué,sitôt placé, sitôt tagué,  l’Amour tombe régulièrement dans le fleuve, emportant des pans de tous ces petits coeurs aimants et transis ... 😉 🙂

 

C’est une bonne journée sympa, celle de lundi, profitons-en, fait pas froid, exceptionnellement je n’ai pas nagé hier, je dois rattraper … la polémique fait rage sur les radios, les journaux, (ça me poursuit, faut croire, je suis une éponge) … il a dit ça, il l’a pas dit, c’est une affaire d’état, racontent les journalistes sans se marrer … On veut m’assassiner, dit celui qui veut revenir …Non ? il n’a pas dit ça ? un truc qui approchait, alors l’autre est plus partageur, il dit « on veut NOUS assassiner … » … Bon, encore un petit commentaire, de quoi rigoler un peu, today, on vient d’apprendre qu’il y avait un 3ème homme au diner … C’était pas au diner ? ah oui, ils déjeunent …C’est pour ça qu’ils sont si dodus, non ? Même maigres, ils ont une brioche dodue … Bon Dieu, je pourrais jamais faire ce truc-là, moi, la politik, je déjeune toujours en marchant ... 🙂 … N’empêche que ça fait 4 ou 5 jours qu’on est bassin(n)é avec cette c…ie, et ils ont l’art d’occuper le pékin avec rien … On apprend seulement today qu’y avait une tierce personne avec les 2 godelureaux ... Non, ils n’ont pas parlé de l’affaire Bigmalion, à ce diner (pardon, déjeuner), je jure qu’on n’a pas parlé de l’affaire Bigmalion … Et ils en auraient parlé, qu’est-ce que …? La belle affaire, tout le monde en parle … … C’est même pas renversant, tout ça, c’est transversant … faudrait inventer un mot … 🙂

« Y en a pas un de normal, malgré ce qu’on raconte », me dit mon Cheval ... 🙂 ..;« Attention, malheureux », je lui fais, « si tu dis  ça, tu vas faire le jeu de l’extrême …Attention ! «  …  😉 😀 😀 … Faut faire attention à ses mots, maintenant, parce que si on dit un truc , même innocent, qui pourrait ressembler à ce que raconte la grosse blonde , c’est haro sur le Cheval … Par exemple, si la  blonde bien nourrie a le malheur de dire qu’il fait beau ce mardi à Paris, pas question de l’admettre … il est préférable, Cheval, de dire que ça ne va pas durer … Ah, c’est comme ça, faut savoir où est la frontière entre ce qu’on peut dire et ce qu’on peut direnepas

Mais je vous rassure, c’est pas pour ça que le peuple parisien ne vaque pas à ses affaires normalement, que les mendiants ne raclent pas le trottoir, que la soupe populaire désemplit, que tout le monde ne cherche pas frénétiquement des deniers pour payer les traites de l’Etat, et qu’on se prive de nager ...

A Berlioux, ce fut le grand pied , du 48 au moins, comme la pointure de Thorpe la torpille … J’ai nagé 2 heures et j’ai bien dû faire 5 ou 6 bornes, avec un 8 fois 100 pour finir (25 au taquet, et 75 récup en dos, 10 secondes récup au T …) … C’était délicieux, je me sentais bien, à la fin, et je suis sortie cassée et envahie d’un bien-être extra … J’étais avec 2 amis , en fait, qui nageaient bien … Il n’y avait pas de monde, on y est allé avant la foule, à une heure inhabituelle pour moi … Un vrai plaisir …

To-day, j’avais envie de me reposer, et d’être loin du coeur du Paris branché (le coeur de Paris, c’est Suzie, et des électrodes lui sortent de la tête , elle est connectée, voila …), alors j’ai tenté le coup à Dunois, voir si elle était ouverte, et elle l’était, j’ai appelé, et en plus pas trop de monde .

J’ai descendu le boulevard Vincent Auriol, en notant que c’est le seul endroit de Paris où les arbres sont toujours bien verts, comme si c’était l’été … « Sont-ce les hautes tours qui réchauffent le bitume et font croire aux arbres à une belle saison éternelle ? « , hennit mon Canasson, et nous nous engageons dans la rue Dunois, et là, surprise, les arbres, moins hauts que sur le boulevard, sont rouquins, rattrapés par l’automne … j’adore le 13ème, j’adore le quartier chinois, les tours, j’adore les chinois, font ch… personne …Si ce n’était que moi, il y aurait des conditions spéciales pour installer les chinois partout en France …on peut faire des affaires avec eux, ça marche … Vivent les chinois de Paris et d’ailleurs

les copains étaient là, et ça faisait plaisir de les voir, en bonne forme, …Ils sont chez eux là-bas … l’atmosphère de Dunois est paisible, (il n’y avait pas beaucoup de monde) …la goulotte fait toujours un bruit de batterie (la goulotte de droite, du coté profond, quand on arrive sur le bassin) …Incroyable …La piscine est un repaire de musiciens (la plupart des mNS sont musiciens dans c’te pistoche), et en plus la goulotte fait une zique particulière ... 🙂 🙂

Vu aussi C, un copain triathlète de mon ancien club, qui nage là-bas le dimanche et les jours de fête, et il me dit qu’il nage maintenant à Chateau-des-Rentiers le dimanche, puisque Dunois est souvent fermée …Et il me dit ce truc ahurissant comme quoi c’est la CGT, à Chateau, et la CGT ne fait pas grève, alors qu’à Dunois, c’est le syndicat SUD, et eux font grève … bah … on s’en fiche

Je connais C… depuis des années , et c’est un cas, ce gars-là, auquel je réfléchissais en nageant (je n’ai pas nagé beaucoup) … Il n’a pas fait un POIL de progrès en toutes ces années … C. nage exceptionnellement trés mal … C’est scotchant de voir sa technique …Rien à faire … Tout le monde a essayé de lui dire ce qu’il faut faire, de lui donner des bases, des trucs pour améliorer (il est assez bon en vélo et course à pied, par ailleurs), mais non … 🙂 🙂

En le regardant se battre avec l’onde de Dunois, je pensais « c’est dans la tête, voila » …Avec certains, c’est dans la tête ... 🙂 😉 😛 😛

Ah, oui, aussi : en arrivant, tourniquet H.S., du scotch dessus, barrière grande ouverte … mais QUI ira leur demander des comptes, à la DJS, sur l’emploi de nos deniers à ces stupidités qui coûtent en entretien et ne servent à rien ? Qui ? QUI ?

« Ben, faudra que ce soit toi, « , me dit le Cheval … On ne voit pas qui, sinon … Quelle perspective , hola ! je suis une artiste, moi, une vagabonde effilochée, une nageuse pragmatique avec une haute opinion de ses capacités, et il faudrait que je me perde à demander des comptes ?

« Pour rigoler, juste pour ça, », me dit le Canasson en faisant des yeux ,  » travail de journaliste, juste aller au bout de ce petit truc de rien, et inscrire tout ça ici … sur le blog , qu’est pas trés trés lu, mais bon, tu y es chez toi, personne ne peut te claquer le beignet  …et si tu mets tout ça sur le Cloud nuageux, ça peut rester ad vitam aeternam …Enfin, s’ils s’y prennent bien … Comme ils seront des milliers de milliards, sur terre et dans la galaxie, d’ici quelques siècles, il leur faudra de la lecture … on saura comment vivaient les hommes de la préhistoire, alors que les sexes étaient encore assez différenciés, que la Mort frappait sans prévenir  et que les créatures étaient entourées de tourniquets chromés et articulés … Ils en trouveront des morceaux enfouis dans la terre, et au début ils croiront que ces tripodes articulés étaient les créatures vivantes  ... 😉 🙂

J’arrête de raconter des bêtises, et je vais me coucher, en essayant cependant de mettre une ou deux photos de C. lebranchu qui a bien voulu m’en envoyer … espérons que ça va marcher … 🙂

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation