De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Mardi, les jours se suivent et se ressemblent dans leur diversité toujours la même et pourtant jamais pareille

Toujours Berlioux … Pleuvait-il, ne pleuvait-il pas ? Incapable de m’en souvenir, chère Elzévir …

Ah, si, je sors : Soleil chaud, je me réjouis, un gros nuage tout noir enveloppe Paris, et sur le Pont Neuf, c’est la danse de Saint Guy … une bourrasque … les feuilles mortes envoyées de partout, et pas qu’elles … le long du pont, il y a un coté en travaux, avec des barrières fichées dans de lourds plots de ciment, sur plusieurs dizaines de mètres …Eh bien, tout ça s’envolait … Moi et plusieurs personnes, qui marchions entre la rambarde du pont et ces barrières, avons rebroussé chemin parce que c’était défait par le vent … Aucune envie de voir ma dernière heure après réception d’un morceau sur la tête … Un accident stupide , dira-t-on … genre le même que M. de Margerie, P.D.G. du groupe Total …

C’est marrant, parce qu’il y a 2 jours, c’était un article dans un journal à propos du fait que Total ne réglait aucun impôt en France …Ils sont déficitaires, savez-vous (en France …) Il est même question que l’Etat reverse des milliards à Total, tout-à-fait légalement … Mais, nous rassurait le journal, Total verse des sous de cotisations sociales, à cause de la masse salariale, et puis, nous disait-on aussi, n’oublions pas que les hauts salaires , en france, du groupe Total, versent des impôts … Ouais …On appelle ça de l’optimisation fiscale (le fait d’être déficitaire en France), et pis c’étou …

J’ai passé une partie de la journée à me demander pourquoi les patrons, les grands patrons, ceux qui organisent le bizness, préfèrent une gestion du travail avec d’un coté des millions de chômeurs et de l’autre des millions de salariés utilisés à leur maximum, de temps, de forces, jusqu’à les user,

plutôt qu’une gestion (qui serait à mettre au point) de temps partagé … Tout le monde bosse et fait une partie du boulot, avec du temps de libre …

Je veux dire, ils ne se posent jamais la question en ces termes … on a du mal à suivre, en fait … D’un coté on te martèle qu’il y a du chômage partout, on fait la queue partout, les salariés se plaignent d’être pressurés, et de l’autre, leur sujet de conversation, aux Cadors, c’est qu’il faudra bien qu’on y vienne, à la retraite à 70 ans, et abolir les 35 heures, etc …

Notez que la diminution du temps de travail, telle qu’ils l’ont faite, c’était si mal concocté, que ça n’a fait qu’alourdir la charge de travail de ceux qui n’en profitaient pas … Dont je fais partie … mais bon, on peut quand même essayer d’envisager quelque chose de ce type, en le réussissant …

A Berlioux, j’ai pas mal nagé …Il y avait une nana avec un maillot orange, qui devait avoir au moins 30 ans de moins que moi, et je voyais qu’elle était étonnée de me trouver toujours devant ou derrière elle, car je ne lachais rien …

Sinon, toujours la dame diserte … elle essaya de m’accrocher pour une de ces interminables conversations, mais fort heureusement elle réussit à accrocher un jeune homme qu’elle ne lacha plus … Et je pus nager …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation