De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Vendredi, ça baigne …

P1160349( photo Jean Mascolo)

Divinités de la mer …

Je suis HEU-REUSE de ne pas être à Paris … Quand les autres ont chaud, trop chaud, moi je cuis, je défaille (mon appartement est sous le soleil exactement, par toutes les fenêtres, et c’est MOR-TEL 🙂 😉 😛

Ici, par contre, la chaleur est délicieuse, et le soir la brise marine rafraichit considérablement 🙂 c’est le climat idéal … 😉

Je n’ai pas voulu savoir si méduses ou pas méduses, et comme j’avais un rendez-vous dans Toulon, je suis allée directement au Port marchand, mais c’était encore trop tôt … trop de monde (pour moi, bien que rien à voir avec Paris, bien sur) …

En plus, je ne sais pas pourquoi, alors que je suis parfaitement à mon aise à Hyères ou à Berlioux, cette piscine-là me semble interminable … J’ai l’impression de mal nager … j’avais amené les paddles, mais j’ai perdu l’habitude, avec Berlioux qui les rejette, et du coup, ça ramait un peu au début … 😉

Les 2 ou 3 premiers jours ici ont passé trés lentement, et puis après ça s’est accéléré, et c’est maintenant en train de prendre beaucoup de vitesse … C’est comme la vie … les jours d’enfance sont interminables, les années de prime jeunesse se trainent, et après ça s’emballe, le compteur défile …

Je suis persuadée qu’il faudrait changer quelque chose dans le cerveau … Le temps n’est pas une donnée réelle, je veux dire une donnée objective  … Il suffirait d’appuyer quelque part, de changer un truc , une petite opération chirugicale (indolore si possible) pour qu’on ait une autre perception … Le temps n’existe qu’à cause de notre perception … Abolition de perception abolira le temps …Peut-être … ? ?

A la piscine, je me suis trainée lamentablement … je nage 10 fois mieux à Paris … mais après tout, c’est comme si je reposais mon corps pour de nouvelles aventures … de toutes façons je me porte toujours mieux l’hiver … Au mieux de ma forme dans le creux de janvier …Alors que tout le monde est reclus avec la goutte au nez … 🙂 😉

Il y avait 2 nanas qui palmaient côte à côte dans le couloir … je les entendais : A chaque fois il était question d’un avocat que l’une allait séduire , ou bien qui allait l’inviter … Impossible d’en entendre plus, je ne voulais pas avoir l’air de m’intéresser … A un moment l’idée m’a même traversé l’esprit que l’avocat en question devait être un fruit en robe verte … Mais non … Parce qu’après elles ont aligné quelques réflexions sur la » réforme des avocats » … peut-être s’agissait-il de la réforme de l’Aide juridictionnelle, va savoir …

Après ça, sont arrivées 2 autres dames , qui, regardant les 2 premières s’éloigner en palmant de conserve, ont dit « …. Mais ça va être difficile de doubler… » … Curieux, parce qu’elles allaient si lentement (les autres aussi) qu’il n’était pas question de doubler … Tous les 200 / 300m environ, les 2 groupes se rejoignaient et formaient un magma difficile à doubler, effectivement, mais par moi …parc e que personne n’était à droite … 😉

A un moment j’ai fait un gymkana, je suis passée entre , sans heurter les queues de sirènes … 😉 🙂 😛 😛 😀 😀

Bonne journée dans l’ensemble … Bien travaillé … parce que eh beh, oui, suis pas à toulon pour rigoler, moi … je travaille … 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation