De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Lundi au nord de Paris

P1160729 (photo Jean Mascolo)

 

Où nager, ce lundi ? un espoir, car les vacances ont commencé … j’appelle Jean Taris, près de chez moi : Piscine ouverte jusqu’à 19h30, mais des leçons jusqu’au soir, ce qui signifie un couloir de moins, et le MNS que j’ai au téléphone me dit qu’il en sera ainsi tout l’été … Du reste, Taris est la seule piscine ouverte du secteur …

J’appelle DUNOIS, ma piscine chérie : C’est fermé … Pourquoi ? blème technique … Encore pour 3 jours au moins … (je crois que ce sont des blèmes de pompe, ça dure depuis un certain temps … ) de toutes façons, elle est ouverte jusqu’à 16h30  cet été, autant dire rien du tout … C’est après le boulot, qu’on aime nager, souvent, non ?

A noter que les pistoches ouvertes le soir, par exemple BAKER et LE GALL (prochainement), coûteront plus de 5eu l’entrée …

Donc voila … J’appelle NAKACHE … Ouverture jusqu’à 16h30 … Rapé pour moi … Donc j’appelle HEBERT, qui ne me déçoit jamais quand elle n’est pas en grève …

Cap sur Hébert … C’est toujours un bins pour y arriver, compliqué, quoi … de chez moi ça va bien jusqu’à la gare du Nord, et après … Et là, sait-on pourquoi, je prends le métro jusqu’à gare du Nord, et non le RER, (j’ai une course rapide à faire dans le quartier … Juste le temps de constater que la situation dans le métro est similaire à la situation dans les piscines : En pleine after-noon, on est serrés serrés serrés … Collés serrés et les gens font des têtes de misère …

Tout le monde descend à gare du Nord, et moi, après je continue jusqu’à Marcadet, et puis à pieds jusqu’à la pistoche HEBERT …

Je crois que c’est la rue ORDENER, qui traverse les voies ferrées, et je regrette de ne pas avoir mon appareil photo(je vais m’habituer à le prendre), pour mettre ce que j’aurai capté de la ville, et, rue Ordener, les tags grandioses qui courent sur les murs des terrains vagues et de la voie ferrée … ca change tout le temps … Il y a vraiment des beaux trucs, toujours dans le style (un peu) figuration narrative, ou « BD » pour ceux qui ne connaissent pas la figuration narrative, et par dessus les oeuvres — comment les appeler — d’autre tags , toujours des lettres cerclées, et qui sont mises en relief – pourquoi toujours ce style-là … et par dessus encore, les simples tags, graffitis, des signatures, des onomatopées, ou des mots, juste calligraphiés …

Ca occupe, et j’y retournerai pour des photos, que j’arriverai – péniblement sans doute, à mettre sur le blog … je n’ai pas de pot, avec les photos, pour un truc réussi, il y a 10 photos que je n’ai pas désirées , qui arrivent sur le blog, des profondeurs de l’ordi … AMAZING ! comme dirait le graffito… 🙂 🙂

Le SPEEDY  GRAFFITO …

Le quartier de la piscine Hébert … Arrêt dans un supermarket pour acheter de quoi manger … (oublié de déjeuner) …

l’un des quartiers les plus sales de Paris … Sale, sale, papiers par terre, dégueu, toutes sortes de détritus , je ramasse un papier qui m’énerve et le remets dans une boite à ordures … Tous ces abrutis parisiens devraient en faire autant … Une grande campagne qui dirait : « aujourd’hui, ramassez le détritus jeté par un autre  » … « Vous n’y pensez pas, vous allez stigmatiser les populations  » … M’en ficheToutes les catégories de population jettent des trucs par terre, même les prout-prout du 16ème, encore que ce soit un peu moins dégueu là-bas que dans le 18ème, c’est peut-être pas bien vu de le dire, mais c’est la vérité, les quartiers riches sont (un peu)plus propres … Quartiers deshérités (encore que tout Paris soit riche, finalement), révoltez-vous …  Pourquoi devriez-vous laisser  aux riches l’apanage de secteurs  agréablement propres et entretenus ?

Et il serait temps de leur coller

DES AMENDES SANS COMPLEXE …A tous …

Au blondinet qui jette son papier de bonbon par terre sans que ses parents y trouvent à redire, au ptit gars d’Paris qui jette sa clope par terre,  à la mamma africaine qui jette l’emballage du gâteau de son gosse sur le trottoir,  à la bon-chic bon-genre qui laisse tomber son mouchoir en papier sur le bitume, l’air de rien,  au paki qui crache par terre sans complexe, au grand imbécile qui se soulage en pleine rue derrière un tuyau e.v., à la charmante nageuse qui oublie sa serviette hygiènique dans les vestiaires de la piscine (vu à le Gall, il y a 3 jours …)etc …

 

et pourtant, le quartier Hébert est vraiment joli … Sur la petite place au manège, une grande peinture murale qui utilise bien l’espace et les volumes de l’immeuble sur lequel elle est peinte … dans les ocre … je ne l’avais encore jamais remarquée … Quelque chose qui se passerait en Egypte

Je ne vous l’avais jamais dit, mais c’est ça, mon métier, au principal (bien que je fasse aussi d’autres choses) : la peinture, les murals, entre autres …

Au 16 rue de l’Evangile, la rue qui mène au square Hébert, ILS ont installé une gigantesque antenne-relai sur le toit (ça ne se voit que de la cour intérieure), qui s’entend — un bourdonnement continu — de tout le quartier… Pas complexés, les gars, de monter une m… pareille … Il y avait un article dans le Parisien d’il y a 2 ou 3 mois, une pétition a été initiée par les gens du quartier … Eh bien, ça continue … A un moment donné, il va falloir choisir entre une qualité de vie et ces horreurs envahissantes … personnellement, je préfère un peu moins de téléphone portable … les gens auront l’air moins tarte, avec moins les mains collées perpétuellement à l’oreille (regardez la foule dans la rue) …

le téléphone fixe, c’était pas mal, aussi … A-t-on vraiment besoin d’un portable collé à soi toute la Sainte journée ?

Un peu, c’est ok, mais pas trop quand même, non ?

Ma ptite piscine HEBERT ne me déçoit pas … Le toit est ouvert, et on voit les gros nuages gris … A un moment, ils le refermeront à moitié — l’orage menace — Et puis complètement — la pluie arrive …

Et c’est là que j’ai la vraie musique de la piscine HEBERT … Une des musiques … Quand ils referment le toit (on se demande ce qui arrive si l’on n’est pas prévenu ), c’est un barrissement d’éléphant … je vais inscrire ça dans ma rubrique « piscines » …

Je nage toujours trés trés bien à la piscine HEBERT … Elle me donne des ailes … C’est un amour de piscine … Pas grand monde, 2 ou 3 max dans le couloir, dont un avec un bonnêt du Paris Aquatique, et je suis — à ce moment-là — la meilleure nageuse de la pistoche … Donc je ne me sens plus, je n’arrête pas … Curieux comme je peux nager de manière différente … Dans le 8ème, je n’y arrivais pas … A HEBERT, des ailes … Je ne sais pas … Les lignes brise-vagues, l’ambiance (on peut respirer, aussi, à cause du toit ouvrant … Et puis l’eau bien fraiche …

Alors ça y allait, en dos, en pap, en pap, en dos, et les virages … Bien nagé… Heureuse …

Retour en plusieurs étapes et en métro, et encore vu un article sur la situation des pistoches à Paris, dans un des petits journaux … 😉 🙂 😉

Qui ne disait rien de plus que les autres, sinon que ça allait mal … 🙂 les journalistes sont débiles … Tout le monde(y compris moi), dit que ça va mal, eh bien, voyez-vous, depuis le temps qu’on le dit, ça ne va pas mieux… ca va même plus mal ... 🙂 🙂 Peut-être est-ce le creux qui vient juste avant l’ELAN pour que les choses aillent mieux ? … 🙂 😛 😛 😀

ILS feraient bien de s’inspirer des « 1000 propositions pour améliorer la situation des piscines à Paris  » … Mon Cheval me dit que je suis toute seule, avec un petit blog confidentiel, et qu’il n’y a pas beaucoup de chances pour qu’un Décideur tombe dessus … et même si l’honorable décideur tombe dessus par hasard, il va penser qu’il sait mieux, de toutes façons, qu’une dame lambda, même si celle-ci pourrait servir de consultante, étant donné sa grande habitude des piscines parisiennes, depuis des années, et l’esprit de synthèse qui la caractérise … Lol …

Nooon, il faudrait faire un peu de lèche … Connaitre quelqu’un … (je connais quelqu’un … mais je n’ai pas envie de faire quoi que ce soit pour faire passer mes propositions … S’ils ne sont pas capables de voir ce qui est bien, tant pis pour eux, tant pis pour nous, surtout …)

Les Nageurs-citoyens sont sympathiques, surtoutles 2 fondateurs, et ils ne manquent pas de ténacité, ce qui est déjà une grande qualité … mais le problème, c’est qu’ils ne connaissent pas la réalité des piscines, ne leur en déplaise … leurs propositions ne sont pas réalistes, ni viables, pour une partie (une autre partie est cohérente)… Bien sur ils se rendent compte, comme nous tous,  que c’est difficile pour un nageur du public de nager, tout simplement, et la Ville n’ose pas leur faire carrément la gueule car ils représentent quelques électeurs, mais il y a quantité de paramètres dont ils n’ont pas idée, ils ne connaissent pas les MNS et leur travail, et enfoncent, à d’autres moments,des portes ouvertes … C’est pour cela qu’ils n’arrivent à rien, malgré une certaine présence (rencontres avec des gens de la DJS, qui n’aboutissent à rien , strictement rien… Rien n’a bougé d’un poil … Et même, ça  a empiré … Par exemple, dans nombre de piscines, les horaires du public, lors des nocturnes, ont encore été réduits au profit de clubs bien en cour : 3 exemples : MASSARD, nocturne du mercredi amputé il y a plus d’un an, au profit d’un club, HEBERT, nocturne du vendredi amputé d’1 heure cette année 2013/14, au profit d’un club aussi (copain de l’ex-maire), DUNOIS, nocturne du lundi supprimé à la réouverture de la piscine, au profit d’un club, bien en cours à la mairie du 13 … Et d’autres … Ces modifs sont toutes récentes, et prouvent bien que tu peux dire ce que tu veux, on t’écoute si tu représente quelques électeurs, mais on fait quand même ce qu’on veut …

Les N.C. ont fait du lobbying toute l’année dernière auprès des maires d’arrondissement, et des services des sports — on (enfin moi … 🙂 avait beau leur dire que ça ne servait à rien parce que c’était l’unité centrale (DJS) qui décidait, sauf interactions/ copinages mairie/DJS,  ils n’entendaient pas … 🙂 🙂 … Ils commencent tout juste à se rendre compte … et tapent maintenant à la porte de la DJS … Mais il n’y aura guère de résultat … ce n’est pas comme cela qu’il faut faire … 🙂 … Il faut faire avaler de petites choses, les faire boire à petites gorgées … Avec une force de persuasion à trouver … Il n’est pas suffisant de dire « on ne peut pas nager à paris »… tout le monde le sait, tout le monde s’en fout … Il faut leur mâcher les solutions, à la DJS, et pour cela connaitre son sujet … 🙂 🙂

Une action concrète, par exemple, aurait été —— d’aboutir à ce que, cet été, le truc des ouvertures de piscines à tiroir soit abandonné … Rien que ça, aurait représenté un grand progrès … Ce truc a été instauré par le maire précédent … Avant lui, les ouvertures de piscines l’été étaient tout-à-fait satisfaisantes … Les pistoches avaient toutes les mêmes horaires… du matin tôt au soir tard … C’est à ça qu’il faudrait revenir … là, on voit la stupidité de ce qui se fait depuis une dizaine d’années maintenant…je parle de l’été uniquement…

Ainsi, les N.C. auraient pu se focaliser sur cette petite chose, pour l’ été, et l’obtenir … Il y aurait eu moins d’obstacles à y arriver, car les écoles ne sont pas dans le jeu, l’été … La DJS ne peut invoquer le sacro-saint crédo comme quoi les scolaires sont prioritaires … On le leur a suggéré, aux N.C., de demander le rétablissement des ouvertures d’été à horaires étendus et pour toutes les piscines pareil, mais ça ne leur est pas apparu comme une chose importante … Dommage …

Il n’y a que les MNS qui sont contents de cette organisation à tiroir, comme je l’appelle — quand ils terminent à 16h30 … le moins ils en font, plus ils sont contents, il faut bien le dire … Même s’ils font leur travail consciencieusement quand ils y sont …

La mère de Paris a juré (vu dans le journal) qu’elle n’augmenterait pas les impôts … le problème, c’est que les sous sont mal employés, à Paris … Au moins pour 50% … Et il n’y a plus d’argent pour les fonctionnements de services tels que les piscines … Qui sont un luxe

On ne se rend pas compte encore, si la Mère de Paris va continuer la gabegie, comme son prédécesseur, ou si elle est capable d’innover … pour cela il lui faudrait une certaine expérience … du pragmatisme … la volonté de rompre avec les trucs de prestige qui n’en ont pas vraiment … Savoir trouver le prestige dans les axes de force … les choses basiques, moins tape-à-l’oeil-la-com, moins immédiates … Un grand esprit de synthèse, aussi … Sans vouloir lui taper systématiquement sur la tête, il faudrait qu’elle rompe drastiquement avec certaines pratiques de l’ancien maire … A qui elle doit beaucoup … saura-t-elle le faire ? en est-elle consciente ? on ne sais pas … 😉

Il en va des piscines comme du reste … Il ne faut pas simplement parler des piscines, à la DJS, mais de toute la politique sportive et de loisirs, de la ventilation des fonds publics , trouver les axes de force, les leur coller sur la tronche  … 🙂 😉 😉

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation