De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Vendredi 28 mars 2014

P1030067 (photo J. Mascolo)

Bonjour, je trouve assez déprimant que les dates soient rappelées partout, on est tel ou tel jour, à l’instar de ce que je fais assez souvent sur ce blog – mais le pire ce sont les rappels de l’heure, par exemple sur France-Infos… On ne te laisse pas en paix 5 minutes …

En écrivant  ce blog, aussi, je suis obligée de plisser les yeux pour ne pas voir l’heure qui s’affiche et qui change tout le temps … Me rendre compte qu’il est 2 h plus tard que ce que je croyais béatement, me remplit d’une sorte de terreur … Quoi … Ca coule si vite … Je ferais mieux de dormir … 

J’ai trouvé un truc : je stoppe la marge basse du blog juste à la limite de l’heure et je fais bouger seulement le curseur pour écrire plus bas, mais des fois, ça saute, et l’heure vient inexorablement sous mes yeux …

Aiujourd’hui, j’ai d’abord nagé à Berlioux, une petite heure, mais avec assez de constance. j’ai fait plusieurs longueurs de pap, en éduc, car incapable de faire mieux. Impossible d’enchainer 50m, en tous cas , à part en éducs.

Je me vautrais dans la béatitude,lorsqu’est arrivée la dame anorexique (je devrais dire l’une des dames anorexiques, car il y en a quelques unes abonnées aux longueurs de piscine) qui nage comme un pied mais avance assez vite car elle n’a strictement rien à tirer… Ses jambes doivent faire  2 kg à tout casser… Elle a le ventre plat comme un filet de sole … Elle n’arrête pas, et alterne de temps en temps avec du dos, où elle est nulle. (les bras repliés). Ses virages sont à travailler aussi, et je ne sais pas pourquoi, mais je n’aime pas nager avec elle dans la même ligne. Elle vient souvent, mais heureusement pas tout-à-fait dans les mêmes horaires …

Il y avait la jeune fille myopathe, aussi, qu’on a descendue dans l’eau , et lorsqu’elle est là, les MNS mettent un avertissement au bout « Attention personne à mobilité réduite dans le couloir », ce qui n’empêche pas certains de lui rentrer dedans à l’occasion … C’est tout juste s’ils ne lui demandent pas de se pousser … je me demande comment elle prend ça … En même temps, je ne suis pas certaine qu’elle ressente vraiment les chocs … je lui demanderai, tiens, à l’occasion … Peut-être que les chocs sont bons pour elle, après tout …

J’ai donc fait le minimum syndical, mais avec ardeur, car je voulais filer à vallerey … A un moment, il y avait 4 gars trés trés bien bâtis, qui faisaient des exercices à sec, avec l’une des barres en hauteur, des rétablissements et des tractions, des tractions sur le coté, enfin de tout, et ils étaient vraiment parfaits … Avec de trés beaux corps … je me demande s’ils parlaient français, je ne suis pas certaine … Il y a un gros contingent de mecs de l’est de toutes sortes en ce moment à Paris, et ils seraient moldaves , ou tchétchènes, ou poldèves, que ça ne m’étonnerait pas …

Le Cheval me dit que ça n’existe pas , « poldèves » … Qu’est-ce qu’il en sait ? hein, ? si ça se trouve, ça existe ! et la Poldévie aussi ( au nord est du Caucase …)… … 🙂 😛 😀 😀

la jeune accompagnatrice de la demoiselle handicapée était assise sur un banc, en train de lire : depuis peu je discute avec elle, je suis curieuse de ses impressions … C’est une grande fille assez jolie, qui doit être étudiante, et ne met jamais les pieds dans l’eau … Là, elle regardait les poldèves qui faisaient leur musculation, et eux, voyant qu’ils étaient regardés, se mirent à en faire un peu plus , se bousculer pour rire, etc … Puis, d’un coup, elle tourna la tête et se replongea dans son livre … Le team s’éloigna, et je lui parlai : (les jeunes gens plongèrent et se mirent à nager, et, comme il fallait s’y attendre, c’était des athlètes, mais pas en natation …) . donc je dis à la jeune fille « Ils sont musclés »… Elle rigola … Me demanda si je pouvais faire la même chose (les rétablissements)… Oh non … J’arrive mêm pas à me soulever de 5 cms … Je lui dis « Ils sont bien faits… ca ne vous intéresse pas ?  » elle me répondis « Non, pas du tout, j’ai déjà un ami … » je lui rétorquai « mais c’est encore mieux d’en avoir plusieurs », ce qui la fit rire , et puis je lui demandai si son ami était musclé … Il l’était, me dit-elle… et puis elle ajouta « mais moins que … » 

Après cette vigoureuse séance de natation, je filai par les jardins vers Rambuteau  , tout en caressant sur le chemin un trés vieux chien (20 ans) encore doux de poil , qui sembla reprendre une sorte de vigueur après que je lui eu titillé les oreilles … J’ai remarqué ça : caresser un vieux chien lui fait littéralement REPRENDRE DU POIL DE LA BÊTE … De tout avachi et tremblant, il se transforme en bête impétueuse l’espace de quelques minutes et s’en va guilleret … comme s’il y avait transmission d’énergie, et ça doit marcher aussi dans l’autre sens … 

A Vallerey, c’était les championnats de France, et c’était bruyant, mais trés sympa, avec des délégations de tous les clubs de France, avec d’innombrables séries … Ce sont des champs ouverts, donc il y a des russes, par exemple, une canadienne , etc… J’ai entendu appeler une série C 13 ! ! ! ( 86 à 90 ans )… et vu un vieux russe tout médaillé d’or … 

Plusieurs nageurs de mon ancien club aussi, dont un qui a eu une opération du coeur, se sont vaillamment lancés dans la bagarre… je regardais tout spécialement les plongeons (j’étais en hauteur), et c’était vraiment pas mal… Si je n’étais pas si nulle, je pourrais faire ces championnats de France, car j’ai tous les temps de qualification, pour ma catégorie, sauf en papillon, car je suis incapable de faire 50m pap sans crever d’un infarctus, et à partir du 200 4N … Le 100 4N, ça irait encore, car il n’y a que 25m de pap … 

Je dis que je suis nulle, car j’ai peur des compètes, je suis capable de ne pas dormir du tout la veille d’un enjeu, même si c’est ludique, un rendez-vous prévu à l’avance peut me torpiller une journée, l’existence idéale, pour moi, est sans aucun rendez-vous obligés, jamais … Mon ancien club m’avait trainée à une compète, une fois, et j’étais tellement stressée, que j’ai dû me rendre à pieds à la piscine, j’ai fait une crise d’étouffement dans le métro, et pourtant c’était une petite compète pas importante … 

A Vallerey, j’ai revu pas mal de copains de la natation, dont un, qui est maintenant au C.N. Marseille, avec qui j’ai eu plaisir à parler, et qui est un excellent nageur (il a gagné le MONTE-CHRISTO, une fois)… Quelqu’un d’extrêmement gentil … Il m’a dit que je n’avais pas changé … depuis 9 ans … Il avait tout faux, évidemment, mais ça faisait plaisir … 

J’y retournerai peut-être demain, pour les relais…J’adore les relais, c’est magnifique … ce qu’il y a de mieux…

A part ça, je vous le signale (ce blog est un blog UTILE), les escaliers roulants du métro Porte des Lilas sont en réfection … Comme on est sur une butte, ce sont des escaliers sans fin qu’il faut se farcir …Après cela, il faut se taper les escaliers de Vallerey, qui n’est pas une piscine de plain-pied … Mais, vous l’aurez compris, on est sportive … J’ai lu dernièrement que rien que d’habiter en étage sans ascenseur vous rallongeait considérablement la vie, à cause de l’exercice quotidien … Alors … … … 🙂 🙂

Ah… Et aussi … Voila Patti Smith qui est devenue blonde … Comme ça, sur le tard … On avait eu droit à toutes les phases d’une interprétation NATURELLE  de l’état de nana, poils aux aisselles, touffes diverses pas épilées, cheveux à l’état du réveil, gris avec l’age, légère moustache au dessus de la bouche pas maquillée… Il était assez réjouissant de voir Patti Smith en photo  pas retouchée, parce que quelque part  ça encourageait à montrer d’un coté un talent rimbaldien, et de l’autre un aspect physique à l’ opposé  de ce qu’on nous sert quotidiennement partout… … 🙂 :-)…

J’étais furieusement adepte … Eh bien maintenant, voila que Patti Smith nous lache… Dernières photos parisiennes (à l’occasion de l’expo Robert Mapplethorpe) : TEINTE  EN  BLONDE  PAR  UN  BON  COIFFEUR … Tout s’en va, tiens … Ambiance, alors que j’entendais un titre du Velvet Underground à la radio « Sunday morning » … Lou Reed en train d’essayer de s’extraire d’un sommeil comateux un dimanche matin…Nico se rappelant les années perdues… Excellent titre, un peu hypnothique …Velvet type … Ah, s’ils avaient connu la natation … Peut-être seraient-ils encore parmi nous … 🙂 😛 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation