De Paris en piscine Le blog de Papillonista

retour à la piscine Dunois

Les ouvriers qui défoncent l’appartement à coté de chez moi m’avaient promis hier qu’ils ne feraient pas de bruit … Comme ils sont polonais, j’avais mimé « pan pan pan non non … OK ?  » … Et puis voila, bien qu’ils n’aient pas commencé trés tôt, ils se sont quand même acharnés sur Dieu sait quoi , pan pan pan et il ne faudrait pas que ça dure beaucoup encore …

J’étais donc complètement fatiguée, ayant mal dormi, et même je me suis demandé si je ne devrais pas rester à la maison, et puis j’ai fini par filer vers la piscine Dunois, sous le ciel bouleversé, le vent de giboulées et un fond de l’air froid, mais ça faisait du bien.

Et à Dunois, divine surprise, dont j’avais vraiment besoin, eau CHAUDE, 29°, dans laquelle je me suis prélassée une petite heure. Pas trés rapide  . Piscine bon enfant, avec les mêmes habitués, et puis des gens qui nagent pas trés bien, mais on s’en fiche, 

Ils ont changé les pommeaux de certaines douches, l’eau est plus abondante. ils ont réparé les distributeurs de papier Q en haut aussi, depuis des mois il y en avait un qui se cassait la figure sur la main en train de tirer le rouleau…

4 gosses qui s’envoient une petite balle, dans le 1er couloir (tout est ligné), un nageur moins pire que les autres dans le couloir crawl, avec l’inévitable bonnêt drapeau américain, qui fit du pap en fin de séance, les MNS sympathiques, une leçon d’un Mr enveloppé qui essaie d’apprendre le crawl, et voila, c’est DUNOIS …

Bon, ben, voila, j’ai rien à dire aujourd’hui … demain c’est les urnes … fossoyeuses d’espérances … 

Ah, tiens, j’ai quand même une petite chose à dire : Hier ou avant-hier, la candidate Mélanchon-Front de gauche pour le 1er arrondissement m’a donné des prospectus à sa gloire, devant le Forum . J’en ai profité pour lui demander ce qu’elle pensait du bâtiment , l’aérogare, là, derrière elle : Ben, elle trouvait ça trés bien … R.A.S…. Il y avait besoin de quelque chose, d’après elle, et elle connaissait bien le dossier, ça n’avait pas coûté trés cher , affirmatif, et il fallait comparer avec les prix d’autres bâtiments, et de toutes façons la dalle s’écroulait,  … 

Une esthète, la dame … ! ! ! 

On n’aurait pas cru, hein ? la candidate Mélanchon pour le 1er … Je suis repartie assez desespérée … Mon Cheval a dû me remorquer par le licol jusqu’au Pont-Neuf … J’ai dit le licol ? non…c’était le cache-nez … Ouh lala …

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation