De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Mercredi 19 mars 2014

P1190075(photo Jean mascolo)

Nous allions  traverser à l’endroit stratégique où se trouve la faille tellurique (reliée au ciel d’Ile de France) séparant le Pont neuf de la rive droite, un lieu de tous les dangers et de toutes les poussières, (mais où la vue est si belle), à 2 pas, en plus, d’une ruelle de traverse yper tranquille, celle qui longe une vieille église noire avant d’arriver au Louvre, quand un cycliste passant résolument  au feu rouge me barra la route et vacilla sur ses essieux de vélib :

« Qu’est cela.. », hennit mon Cheval, soufflant une haleine de chacal en colère à la face du malotru qui avait failli le renverser … « Alaure, madamm, poucetoi », hurla le barbare, avec l’accent du tcherkesbaloushkbélistan…   » On les pendrait pour ça, au Tcherkesbaloushkbélistan », rugit (ouiii…rugit) mon Cheval, « mais ici, ils se croient tout permis ! »

Puis il ajouta : « Qu’on leur équarrisse les dents, qu’on leur pèle le zigomar, qu’on leur décalotte la plante des pieds  en leur retournant les ongles, et je ne donne pas un kopeck de leur peau… »

Puis nous continuâmes tranquilles jusqu’à la bibliothèque du Louvre, où nous avons nos habitudes, mon Cheval mâchonnant de tendres feuilles de livres à l’eau-de-rose, tandis que j’explorais le rayon classiques anglais du 19ème siècle …

Nous étions dans les parages de Berlioux, où nous arrivâmes après maints détours, constatant que ce quartier était le quartier le PLUS en chantier de TOUT PARIS … Dans l’imaginaire collectif parisien, le centre de Paris est un endroit qui doit se transformer sans cesse, faut croire … Les parisiens seraient malheureux s’il était figé, immuable, comme par exemple le centre de Londres … je parie que dans 100 ans il y aura autre chose à la place du forum … Allez, combien on parie ? Si ces marques internet restent for ever dans quelque BIG DATA (je ne suis pas sure du terme), quelque part en Alaska, (oui, car les unités de stockage informatique chauffent tellement qu’on les installe maintenant dans les endroits les plus froids de la planète …) … on pourra voir que j’avais raison … 

Dans la piscine, c’était sympa : D’abord ça fait 2 jours que je nage trés bien, parce que j’arrive à respirer, le pic de pollution s’est fait la malle, et je suis moins angoissée, ayant trouvé le début de début d’une solution à un problème qui essayait de rentrer par une oreille alors que je le chassais par une autre, etc… etc…

Et la natation, c’est la respiration … 🙂 … L’une ne va pas sans l’autre … 🙂

Donc nous étions environ 4 dans le couloir, bien tranquilles … j’ai remarqué que maintenant les leçons c’est essentiellement les jours où c’était calme avant, et que les jours qui étaient bondés avant, comme le mercredi après-midi sont maintenant trés calmes …

Il y avait un ZIG avec un bonnêt orange qui nageait vraiment trés mal, dans le genre qui se tortille, par contre il était assez rapide, avec ses petites jambes, et ses bras dans tous les sens en crawl, mais ça, c’était après, car au début de ma séance, je fus seule avec la jeune fille myopathe, dans le couloir . On a parlé quelques minutes (c’est difficile de la comprendre) : elle m’a demandé si je retournais dans le midi bientôt, j’ai dit peut-être en mai … En effet, sa famille est à La Garde et je l’avais rencontrée à la piscine de Hyères … Elle m’a demandé aussi comment j’allais nager , et j’ai dit en bus, quant à elle, me dit-elle avec beaucoup de difficulté (essayez d’imaginer que les muscles de votre gorge ne répondent plus … Vous ne pouvez ni parler, et bientôt plus respirer … ), quant à elle, c’était son oncle qui l’emmenait à Hyères en voiture … Ca fait plaisir de voir qu’elle a des gens autour d’elle … J’imaginerais être dans cette situation, avec personne autour, que des indifférents, des employés d’un centre de soin… A leur merci…L’horreur totale …

Je lui ai attrapé l’épaule, à un moment, en essayant de lui passer de la force vitale, mais elle a eu l’air un peu surprise que je fasse cela, enfin, on ne peut pas savoir, car elle a vraiment du mal à bouger … 

Puis sont arrivés 3 beaux mecs, dont 2 qui nageaient bien (pap et tout), avec des bonnêts du Paris Aquatique pour 2 d’entre eux … Le 3ème fait aussi partie du P.A., mais il a un autre bonnêt, et c’est le Mr dont j’ai déjà parlé, qui vient en général avec son copain, qui est sympathique à mort, et beau de surcroit, vraiment visage agréable, accent américain, bref un beau garçon, et en plus il me fait la bise à chaque fois …(peut-être s’imagine-t-il faire la bise à mon Cheval, après tout…Tout est possible, chez Suzie…)

Donc on n’a pas arrêté de nager, les uns derrière les autres, sans se gêner, sans s’embêter, et j’ai même réussi plusieurs 100 4N, non, ne me demandez pas de faire des 200 4N, ou alors en éducs… 

L’un des MNS est venu faire un peu de pap dans le couloir, et puis voila, that was it, j’ai laché l’affaire et suis repartie pour de nouvelles aventures … that’s all, folks … 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation