De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Aujourd’hui, je m’en fiche

P1050282 (photo Jean Mascolo) 

En rentrant dans les vestiaires de la piscine, j’ai d’abord entendu des rires comme des cris d’oiseaux dans la montagne, un peu rauques, brefs  et joyeux : c’était les 3 cabinières qui se marraient, mais qui riaient vraiment, des rires de jeunesse, alors qu’elles ont quand même un certain age … 

Vous avez remarqué, il y a les gens qui savent rire vraiment, éclater, oublier tout le reste, (le rire  se trouve dans l’instant, le rire n’a pas de passé, et pas d’avenir ), et puis les autres, ceux qui s’amusent, qui ricanent ou sourient, mais ne rient jamais vraiment… Je connais quelqu’un de ma famille que je n’ai jamais vu éclater de rire … cette personne peut avoir le sens de l’humour, ou manier l’ironie, mais jamais elle ne rit  d’une manière insouciante … Elle ne l’a jamais fait, c’est terrible quand même…… 🙂

J’avais bien aimé dans le film de Jean Jacque Annaud, qui se passe à la préhistoire, quand les hommes commençaient à peine à émerger du singe, un vol d’oiseaux qui  s’égaillent soudain dans le ciel, et leurs cris, qui étaient comme des rires, et par mimétisme, le premier homme (peut-être une femme), qui se mit à rire … Et tout le monde prit l’habitude …

Donc, là, les cabinières se tordaient et riaient franchement, c’était si gai, que ça m’a fait rire aussi … Je crois que c’était parce que l’une d’elles  avait failli se casser la binette  sur un balai tombé par terre, ou quelque chose comme ça …

Elles en avaient presque les larmes aux yeux, tellement elles riaient, toutes les 3, les 2 petites asiatiques, celle qui fait du Tai-Chi lors de ses pauses, toute seule dans le vestiaire des cabinières, une autre qui me dit toujours « Bonjour … », et la belle F…, grande avec un beau visage qui m’a aujourd’hui raconté la chose suivante : 

Quand elle vient bosser à la piscine le matin à 6 ou 7h, elle arrive de banlieue lointaine par le RER, et elle voit toujours le même type au même endroit, dans les sous-sols, il est là, à la même place, debout (à 6h 30 du matin), et il reste là, on ne sait pas ce qu’il fait, il demande de la tune, mais elle, F… , elle ne comprend pas … car si elle pouvait, ce qu’elle ferait à 6h30 du matin, même si elle devait mendier, ce serait d’abord de rester au lit … C’est vrai, quoi, me dit-elle …. C’est la régularité du type qui lui pose question ( à moi aussi , quand j’y pense … 🙂  … Aussi régulier que s’il était obligé d’ aller  bosser  pour quelqu’un  … 

J’aime bien la manière de voir les choses de cette femme-là, assez simple et pleine de bon sens, avec de bonnes observations … 🙂  Elle m’a raconté aussi que, à un endroit dans Paris, où elle passe régulièrement, il y a un Mr de l’est tout éclopé, qui boite, et qui fait la manche régulièrement… Et voila qu’un jour, alors qu’elle était avec quelqu’un de sa famille en voiture dans une banlieue, elle voit le même gars, qui ne boitait plus du tout et qui montait dans une Mercèdes … Evidemment je lui ai demandé si elle était sure que c’était le même …Elle est sure …

Elle m’a dit aussi qu’elle pouvait comprendre que quelqu’un fasse la manche, si les circonstances y obligeaient, ça peut arriver de tomber dans le besoin, mais elle pense que si la personne en est toujours à faire la manche au bout de 3 ans, c’est que quelque chose ne va pas dans  sa tête, car d’après elle, on trouve toujours quelque chose à faire, et de fil en aiguille, la situation s’améliore … … 😛 😛 Le fait est que je pense exactement la même chose … Rien que du bon sens simple, je suis une FAN du bon sens … … 🙂 et pas la peine d’y revenir … Don’t think twice, it’s all right … 😛

Dans l’eau , ce fut une séance mi mi … mi figue mi raisin … J’ai noté que depuis quelques jours je nage lentement et nase, terminé l’enthousiasme … de desespoir je me mis à faire des palmes (surtout parce que la ouane était occupée, en fait )… 🙂 😀   c’était pas jojo dans le couloir, j’étais encore arrivée trop tard … Un seul bon nageur avec une nouvelle version du drapeau américain sur la tête, dans la 3, et plus tard il passa dans la 1 , où il nous fit quelques longueurs de pap impeccables, mais pour l’heure c’était le bordel dans le couloir à palmes …

Par exemple, ce gars-là, là, oui, celui-là : 2 énormes palmes noires longues (on devrait les interdire), de loin et sous l’eau on les aurait prises pour un requin … Au bout des palmes, un petit corps de Mr replet, et au bout du corps, une tête avec un bonnet ridicule et un gros tuba dans les joues … Voila donc l’animal qui se déplaçait à vitesse ULTRA ULTRA  ULTRA … L E N T E … Et encore plus lentement que ça … Heureusement que mon Cheval ne l’a pas vu, il aurait pris peur et se serait emballé … On l’aurait retrouvé en haut du Sacré-Coeur … 

Donc ce cheval qui se déplaçait … pardon, cet humain qui se déplaçait en barbotant s’en vient au T, après que je l’aie contourné avec difficulté parce que le couloir était plein, et voila que je lui dis  » Mais pourquoi donc nagez-vous avec  ces objets aux pieds, vous allez trés lentement, ça vous alourdit » … Le gars qui répond  » je fais des exercices de ne pas bouger les jambes » … (avec des palmes de 1m de long au bout des orteils … Soit il était trés pointu dans ses exercices, soit c’était un gros déficient … Si tu veux faire des exercices de ne pas bouger les jambes, tu évites de mettre des palmes de 1km au bout … ou alors il s’en servait comme d’un pull-buoy, va savoir…)… 😛

Donc il repart, et moi à la suite, et bien sur, impossible de le doubler car il est complètement au milieu et il n’avance pas … Donc je lui dis  » POURQUOI  NE  PAS  ESSAYER  DE  NAGER  A  DROITE  ?  » …  » La piscine est à tout le monde, je fais ce que je veux, sale c… sse », me répond-il , à quoi  je renchéris,  d’un ton trés mondain  :  » Pourquoi ne  pas  apprendre à nager, d’abord, sale c… » … 🙁  oh, oui, j’ai honte ! ! !  c’est pas bien ! ! !  et nos échanges se sont arrêtés là, d’abord parce qu’après il a essayer de me montrer qu’il nageait vite, alors il a commencé à s’agiter dans tous les sens, et vous pouvez imaginer ce que ça a donné, les palmes de 1m, c’était pas fait pour lui, à sa place, je les revendrais … Il va plus vite sans, mais il ne le sait pas encore … 🙂 …  Et puis ensuite parce que la ouane  s’est résolument tournée vers l’occident en hissant le drapeau  de l’indépendance et je m’y suis retrouvée, pour y nager en continu, et trés mal …Aucun appuis 

C’est alors que s’est ramené le papillonneur enquiquinatoire au bonnêt bleu ciel, qui a commencé à faire son pap en continu … le gars de la 3 est venu faire quelques longueurs élégantes en pap, (on voyait la différence, l’un était tonique et l’autre un gros bourron ), mais le bourron  a continué quand même à me passer (et aux autres ) sa main à 1 cm du visage, ce qui fait que le coup d’après je lui ai présenté ma planche (je l’ai mise devant mon visage au moment où on se croisait), et il a foutu sa main dessus … Evidemment … … Je fais ma méchante …J’étais ravie… 

OUI, C’EST  PARFOIS  CLAIREMENT  LA  GUERRE  DANS  CETTE VILLE, et plus particulièrement à Berlioux … De toutes façons, personne n’en a rien à faire de personne, dans cette ville (sauf les gens qu’on aime et qui vous aiment), et ça c’est encore quelque chose que F… la cabinière de Berlioux avait remarqué … Elle est allée un jour à Nantes, et elle a vu une énorme différence, des gens cool, et qui prennent le temps , aimables, même … … 😀 😀 … … Ici, maintenant, on a l’impression que jamais personne ne cède le passage à quelqu’un d’autre … les gens se passent à 1cm les uns des autres, et ils veulent tous passer les premiers, quitte à barrer le chemin, c’est trés curieux … pareil en vélo et en voiture … Moi d’abord…

Quant au métro ou bus, c’est de plus en plus l’enfer, depuis qu’ils ont installé, pour le métro, des relais téléphoniques … Il y a TOUJOURS, dans le wagon, ou dans le bus, juste dans ton oreille, quelqu’un qui téléphone, en français ou dans des langues inconnues, sans se gêner le moins du monde, et des conversations qui durent … l’autre jour dans le bus, j’ai carrément dit (trés poliment ) à quelqu’un que j’en avais marre d’entendre sa voix de stentor dans mon oreille … Tout le monde m’a regardée avec effarement… Ouais, L’ENFER  C’EST BIEN LES  AUTRES …

Vu une jolie nana de dos, aujourd’hui aussi : trés chic, habillée d’un pantalon genre « carrot pant », mais ça lui allait bien, une veste cintrée écossaise à tomber (j’adore les vestes écossaises), et ses cheveux blonds mi-longs un peu décoiffés, qui flottaient sur la veste, à hauteur des épaules, avec le garçon assorti  (je me suis tordu le cou en les dépassant pour regarder sans avoir l’air) …Mmmm, garçon pas trés grand mais bien, et jeune fille pleine de personnalité … 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation