De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Samedi 18 janvier, ciel dégagé…

P1050512 (photo Jean.Mascolo)

Du soleil  !… 😉 ce mois de janvier est tiède, réchauffement, si tu persistes … je suis allée à pieds dans une autre piscine, pour mon entrainement quotidien, mais je ne suis pas restée longtemps … J’ai dû faire 1500m, guère plus …

Rien de bien marquant, dans cette piscine, une petite foule au début, et puis, on ne sait pourquoi, un creux (le creux de la vague ? )… Probablement avant un rush … J’ai beau me gratter le cerveau, je ne me rappelle pas de grand chose, sauf de ce que m’a raconté quelqu’un qui s’occupe des cabines, d’une façon hilarante, mais le sujet est un peu scabreux, encore que maintenant, rien ne le soit vraiment…

Voila (je ne sais pas comment raconter…) La personne aux cabines voit 2 messieurs ( on me les décrit comme 2 vieux, vraiment vieux, au moins 55 ans…) On n’est pas trop vieux, à 55 ans, j’en conclus donc que les chairs pendouillaient un peu  et que ça devait sentir le ratatiné bouilli… Les 2 s’enferment donc dans la petite cabine et on entend des bruits du genre que vous pensez … La personne aux cabines attend  que la porte s’ouvre, l’un des 2 protagonistes file sans demander son reste, et l’autre s’en va nager, et la personne aux cabines constate qu’il y a par terre un gros tas de matière translucide du genre petite méduse que vous imaginez, et qu’elle ne kiffe pas ça du tout, surtout si c’est à elle  de nettoyer … 🙁

La personne aux cabines s’en va donc direct sur le bassin et dit au MNS « Celui-là, oui, celui-là, doit venir nettoyer, je refuse de le faire pour lui … 🙁

Ben, le gars est revenu nettoyer, et puis il s’est excusé auprès de la personne au vestiaire …

Voila l’historiette qu’on m’a racontée, avec force détails et gestes … Il parait que des trucs du même tonneau, il y en a tous les jours …

A la piscine Berlioux, les clientes, (les vestiaires sont séparés) moins que l’an dernier toutefois, s’exhibent , se baissent pour se racler l’intimité en tendant la croupe vers qui passe à proximité  ( je n’invente rien), et circulent totalement à poil … je vais passer pour une mère-la-pudeur, sans doute, et je m’en fiche, mais je préférerais  les voir en maillot, peut-être parce que je ne suis pas habituée … J’ai l’impression à chaque fois qu’on me fait une (petite) violence, dont je me remets, certes, trés bien, mais j’ai juste pas envie …  je voudrais qu’on ne me montre ses parties intimes que si je le demande expressément… sans compter qu’on a parfois l’impression que certaines y trouvent une sorte de plaisir, à s’exhiber, je veux dire qu’elles ne font pas du tout ça naturellement … ce serait plutôt « je t’oblige à me mater, je t’oblige, et je t’emm…( sinon j’existe pas …? )

je suis partie, après, dans une autre piscine, et j’ai dû prendre le métro pour ça … J’ai regardé un kiosque à journaux dans un passage souterrain, je vous livre les titres de plusieurs magazines étalés à la vue des passants :  « LACHER PRISE » … Un autre : « L’ENERGIE  QUI  GUERIT »… Encore un autre :  » CONFIANCE  EN SOI » … (tout ça c’est en couverture),  » PSYCHOLOGIE  ET  CONNAISSANCE  DE  SOI » … le « Nouvel Obs », quant à lui, titre  » GUERIR  SANS  MEDICAMENTS »  sous le dessin d’une tête stylisée hilare, genre, tout est dans ma ptite tête … Mon ptit cerveau …

Je voulais relier ces 2 infos, trouver un lien entre les 2, pour donner  la matière de la journée à ce blog, je n’y arrive pas … 🙂

See you, folks …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation