De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Mardi 7 janvier 2017, oh pardon, 2014. :-)

P1160810 (Photo Jean Mascolo)

Je me suis retrouvée à Auteuil,  pour une course qui n’a menée à rien, et j’ai voulu  descendre, puis  remonter une rue à l’aspect agréable, rentrer rive gauche à pieds : Tout est affairé et paisible, là-bas, c’est un village, les gens sont entre-soi, on le sent partout, les maisons sont belles, en pierre de taille, et il y a plus de familles avec petits enfants blonds et bien habillés (Bonpoint) qu’ailleurs dans Paris. 😉 

J’ai suivi la rue de Passy, une succession de  boutiques pleines de denrées de bouche, chocolats, fondants  et croquants en pyramide, produits  du vrai sud ouest, foie-gras, magasins de lingerie chic, et le Monoprix  de Michel-Ange Auteuil  a tout un rayon  de massepains, marrons glacés , nougats raffinés en vrac … On les met dans un petit sachet doré, on les pèse, et voila, c’est plus cher encore qu’en boite toute préparée …

Et puis je me suis retrouvée devant la rue Beethoven, qui descend par des escaliers tournants jusqu’à la Seine qu’on aperçoit  pas trés loin, avec des péniches illuminées, j’ai regardé un petit moment, les grands immeubles aux frontons sculptés, balcons en encorbellements, avec une ou plusieurs rotondes au sommet de la maison, tout en pierre de taille, et de l’autre coté de la rue, une colline  avec de fiers immeubles qui se montent les uns sur les autres avec des avancées, des retours dans l’espace, (j’adorerais vivre comme ça au sommet), et ces escaliers chantournés,  ornés de blanches statues, à gravir… En continuant la rue, plusieurs maisons particulières, avec des marquises grandioses de l’autre coté d’un jardinet avec des grilles … Ma maison et  son jardinet au Trocadéro … 🙂

Le boulevard, me dit une plaque, est celui de Mr Delessert, « industriel, banquier, et fondateur de la première caisse d’épargne » … Evidemment, à cet endroit, il eût été étonnant que ça s’appelle « Jean Jaurès », ou même « Louise Michel » … 🙂

Et voila, les jardins du Trocadéro, où une foule extasiée se prend en photo avec LA TOUR EIFFEL  en fond, on se la prend en plein dans la poire,  grande, vraiment haute, illuminée, (chaque poutrelle est éclairée en plusieurs endroits ce qui accentue son coté dentelle, c’est vraiment bien fait, même la couleur un peu orangée ), et juste comme je débouche devant, voila-t-y pas qu’elle se met à scintiller, durant 5 minutes, des étoiles partout … trop beau, là aussi … Les touristes se pâment littéralement, moi aussi, il y a des vendeurs à la sauvette de tours Eiffel (posées sur des couvertures par terre, facile à remballer à toute vitesse), partout sur le pont et de l’autre coté,  des gars venus de tous les coins du monde.

Je remarque qu’il y a des manèges partout, celui du Trocadéro, + quelques baraques à frites, et un autre grand manège de l’autre coté du Pont, vers la Tour , et une grande roue avec des baraques foraines à la Concorde, un manège également à l’Hotel de Ville … 🙂 Ces manèges sont vraiment trés beaux , je ne sais pas s’ils sont vraiment anciens, ou si ça imite les anciens appareils … Pour les gosses, pas d’innovations, on prend ce qui marche … Les représentations figuratives et les jolies couleurs, les ors, les courroies d’argent , les chevaux pommelés des légendes  traditionnelles, aux crinières abondantes retombant en cascade  … (mon Cheval , quand il se donne la peine, est un Cheval de contes de fées… Hé, Rossiphale, on parle de toi !!! … 🙂 )

Un peu plus tôt, j’étais allée nager à Berlioux, et bien que je me sente comme un gros sabot en ce moment, c’était plutôt cool, car il n’y avait pas beaucoup de monde, et les leçons ont eu le bon goût de dégager 10mns après mon arrivée … C’était des gosses, en leçon … Un mardi après-midi ? Ils ne sont pas en classe, comment ça se fait, hein ? … 🙂

Mais après, royal, j’ai dû faire 3500 environ, dont 15 fois 100 décomposés en : 1°) 8 fois 100, avec 75 crawl + 25 brasse ou dos en alternance, petit repos de 10 secondes entre les séries, repos de 3 minutes après le 800, et repartie pour 7 fois 100, avec 75 crawl (avec virage aux 50) et 25 dos … 🙂 Puis 4 fois 100 planche (75 jambes de crawl sans sortir les pieds de l’eau, 25 jambes de brasse)… 🙂 🙂 😉 😉 😮 😮

Je suis partie alors que la foule commençait à se ramener … Il y a des choses curieuses : Hier j’ai fait cadeau de 5eu à quelqu’un et aujourd’hui, quelqu’un d’autre est arrivé (quelqu’un à la piscine, que je connais), et m’a fourré 5 eu dans la main, en m’expliquant avoir trouvé 50 eu ce matin à la sortie du RER Les Halles, par terre, et avoir décidé d’en garder 20 eu et de distribuer le reste par petits bouts … 🙂

Et l’autre jour, il y a une semaine environ, un gars m’a abordé dans le forum (je venais de sortir de la piscine), et m’a fourré 20 eu d’autorité dans la main avant de s’éclipser… Je me suis demandé pour qui il me prenait, mais j’ai trouvé ça super … 🙂 Ca et trouver des billets dans les corbeilles à papier dans Paris (il y a des gens qui déposent des billets dans les corbeilles à papier, oui, ce ne sont pas de grosses sommes, 5eu, 10eu, 20 eu)… Je pense que certaines personnes s’exercent à donner tout simplement, sans tambours ni trompettes, et à n’importe qui …Il est possible que ce soit un fait de religion (dans ce que la religion a de plus sympa), mais on peut aussi le faire sans être religieux … Je trouve ça super… J’essaie de pratiquer ça aussi … 🙂 🙂 cela dit, déposer 5eu par terre en attendant que n’importe qui les trouve est un peu trop pour moi, je préfère voir ou connaitre, même brièvement, la personne qui va en hériter … 🙂

Rien de tel que d’avoir des sous qui tombent du ciel … Si on se sent dans le mood de le faire, si on a les moyens, c’est pas mal … Ca ouvre un coin de liberté,  parce que des choses qui ne sont pas à-priori possible deviennent possibles ..

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation