De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Suite de l’article précédent

Donc me voila revenue à Paris, et ma première session de natation fut à la piscine ROGER-LE-GALL où je me transportai dès ce jeudi, pour nager quelques centaines de mètres . le vélum a été remis, la piscine a pris ses quartiers  d’hiver. Un affichage du CNP m’apprend que ce club est le premier Club masters en France, pour les résultats, sur plus de 400 clubs… le 2ème est aussi un club d’Ile de France… Le CNP devance des clubs prestigieux comme Toulouse, ou le C.N. Marseille, où ils ont une bonne infrastructure, mais une mentalité pas terrible, à ce que je peux savoir… Toujours beaucoup de monde dans le bassin, coupé en 2, et les entrainements des jeunes gens de l’autre coté, beau à regarder…(je parle du spectacle)…

Avant cela, j’avais discuté avec un responsable de section natation, qui me dit que la mise en place des nouveaux rythmes scolaires, en plus d’être baclée et mal ficelée, avait réduit encore l’accès du public et des clubs aux piscines, des créneaux ayant par exemple été supprimés pour les bébés nageurs dans la piscine dont il était question.

Sur un autre sujet…D’après lui, encore, et il était tombé là-dessus par hasard, me dit-il, la Ville aurait versé une (subvention) à une société d’économie mixte d’assainissement de la ville et cette société aurait (re)versé une somme équivalente un peu plus tard à la Ville au titre de sponsoring pour Paris Plage… L’opération permettant in fine à la Ville de prétendre que Paris Plage ne coûtait rien ou presque au contribuable puisque c’était financé par des dons privés…

Je ne sais pas s’il faut accorder ou pas du crédit à de pareilles allégations…Le gars étant quand même le responsable ou le plus proche collaborateur du responsable des sports d’une mairie de quartier… Soit les gens mentent de façon éhontée pour aller dans le sens de leur idée du gaspillage et de la gestion desastreuse de cette ville, soit c’est vrai, versement de subsides d’un coté, et reversement sous couvert de sponsoring à Paris-Plages de l’autre, un aller-retour dans la plus grande discrétion, et c’est nul… Ou peut-être la vérité est-elle qu’il y a un peu de vrai, mais pas à 100% dans ce qu’il disait…Comment savoir…Il avait l’air parfaitement sincère et assez choqué de la chose…Reste qu’il n’est surement pas totalement impartial…

Malheureusement, moi, et juste pour ce que je peux en voir, je ne suis pas convaincue du tout par la gestion de l’argent public ici à Paris. Pas du tout, loin s’en faut…Et je crois avoir lu quelque part dans les journaux quelque chose d’approchant à propos du financement de Paris Plage…

Comment vérifier, voila la question… Qui vérifie ce genre de choses ? Les comptes sont-ils réellement publics ? On devrait avoir un accès permanent aux comptes publics, dans le détail, sur internet, par exemple, que chaque citoyen ait la possibilité, d’un clic, de détailler l’emploi de chaque euro, avec la date et la référence… Tant d’impôt collecté, avec le détail minutieux (d’un clic on entrerait dans le détail), et telle somme globale affectée à ceci /cela, et d’un clic on entrerait dans le détail…tel budget alloué à qui…Et d’un clic on entrerait dans une autre rubrique, dans le détail de qui utilise l’argent comment, les associations, par exemple, chaque centime dépensé, etc…

Ca devrait être automatique, dans tous les secteurs…Tout public…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation