De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Mardi et mercredi, piscine Leo Lagrange à Toulon, j’ai nagé 5000m

Séances à la piscine Léo lagrange : mercredi le Grand Réchauffeur était caché derrière les nuages, ça grelottait un petit peu (les toulonnais étaient tous avec un pull ou un survêtement).

je suis allée à la piscine en fin d’après-midi…Un vrai miracle : Pas un gosse, personne, seule dans mon couloir, 4 en tout dans la piscine, je pouvais caracoler à mon aise. Sur la fin une ou deux personnes sont arrivées, rien de bien méchant… Petite pensée pour les sardines parisiennes, bien serrées, encore plus serrées cette rentrée, et qui vont être encore compressées dans les bassins d’élevage, pardon dans les piscines pensées par les cr…s cyniques des Directions des sports parisiennes…

Ils ne sont pas meilleurs à Toulon, il n’y a qu’à voir comment ils ferment les piscines hormis 1 bassin, 3 mois par an, c’est digne du Mali où la piscine de Bamako est aussi fermée plus de 4 mois par an… Au profit du foot… Non, on n’est pas assez nombreux, c’est tout… La natation est un sport de riches, disent-ils en ouvrant de moins en moins car même si de l’argent il y en a , il est affecté à d’autres choses plus visibles médiatiquement…Qui va faire un article en se félicitant que les équipements publics fonctionnent bien ? Personne. Qui va faire un article sur la nuit blanche à la c… ? Ou sur les crétineries des aménagements des berges?  ou sur le gros bubbon qui pousse sur le gros centre commercial aux Halles ? Tout le monde…Il y a les « Pour », il y a les « Contre », ceux de gauche sont « Pour », ceux de droite sont « Contre », ceux de gauche disent que ceux de droite seront forcément contre , et versa-vice…Emballez, c’est pesé…Tellement prévisible… Et ceux qui veulent essayer de nuancer le Blanc/Noir ou s’en prendre aux Elites sont immédiatement taxés de « populisme », grosse insulte …

Non, à Toulon, ce qui est bien, c’est que même avec les piscines peau de chagrin et les ouvertures peau de balle, les nouveaux stades ayant coûté un bras et déserts, non, ce qui est bien à Toulon, c’est que les gens ne sont pas des nageurs, pas sportifs du tout, même… Ca c’est bien…A part quelques triathlètes qui se comptent sur les doigts d’une main, et quelques rares mémés qui palment tranquilles, tout le monde préfère passer son après-midi aux terrasses des cafés pour les mecs, ou à attendre (le bus, pendant 30 minutes pour faire 200m, ou aux caisses du  magasin Carrefour pour remplir des caddies géants de plein de denrées dont je parie que 95% n’est pas utile, à la CAF, (grosse distraction toulonnaise), ou dans les salles d’attentes des médecins conventionnés, pour les dames munies d’enfants… ) , Personne ne pense à faire des longueurs à la piscine…Et ça c’est bien..; 🙂 🙂

Je parle des salles d’attente des médecins parce que justement j’ai dû aller en voir un pour un certificat d’aptitude à la natation(obligatoire pour inscription à un club, je prévoyais pour la suite à Paris)…ne sachant où aller, j’ai demandé à une pharmacie…Déjà, les pharmaciennes  ignoraient où pourrait bien se trouver un médecin conventionné, ou un dispensaire, ou n’importe quoi avec de la médecine de ville à un prix sécu…Personne ne sait jamais rien, dans cette ville, perpétuel sujet d’étonnement pour moi…Et puis, en me promenant dans le centre de Toulon, je vois une plaque de médecin, je rentre, je croise un groupe de personnes qui sortaient avec une ordonnance à la main, je leur demande le prix de la consultation, si le médecin était conventionné…On aurait cru que je parlais chinois, personne ne savait rien…Pour nous c’est gratuit, me répond-on… je monte dans la salle d’attente, quelques personnes, je pose la même question, même réponse, personne n’avait jamais entendu le terme « conventionné » et personne ne connaissait les tarifs du médecin, car c’était gratuit entièrement, personne ne payait jamais rien, et apparemment ne s’intéressait pas non plus au coût de cette chose gratuite…Au delà du fait qu’en France l’accès au soins est quand même une chose aisée quand on est malade, même si l’on est pauvre, et il faut que cela continue, la consommation de médecine et de médicaments est une consommation comme les autres, et ça, on devrait faire un effort pour que cela soit moins dans les habitudes.La surconsommation, je veux dire…Surement pas politiquement correct de dire ça…  Qui saura comment faire ?J’ai donc attendu, peu,  car les gens restaient en moyenne 7 mns avec le médecin, j’en ai déduit que , comme pour moi, ce ne devait pas être des choses graves qu’ils avaient, et mon tour venu, j’ai demandé le prix, c’était conventionné, et le médecin, égaré par ma question, m’a même dit qu’il pouvait me faire la consulte gratuite, j’ai trouvé ça sympathique, mais je l’ai payé, bien sur… Je trouve trés bien que les gens puissent avoir le tiers payant où même qu’on les prenne en charge gratuitement s’ils sont nécessiteux et malades, mais je trouverais trés bien aussi qu’ils fassent l’effort de se tenir quand même au courant des tarifs, et de ce que cela coûte , malgré la gratuité.C’est une démarche personnelle, un effort qu’ils devraient faire, qui leur dira ? Déjà ce serait pas mal que les tarifs soient affichés dans les salles d’attente, et ensuite, serait-il populiste de suggérer un affichage à propos de la gratuité des soins, qui est merveilleuse et qui devrait devenir l’affaire de tous en responsabilité pour la conserver, du trou de la sécu abyssal, et des comportements individuels à adopter..;

Vous me direz…tant qu’ils sont à faire des queues ici ou là, ils n’en font pas à la piscine…tant qu’ils sont à bouffer des médicaments pour soigner des trucs dont un peu d’exercice les soulagerait immédiatement, ils ne sont pas à la piscine. Et tant qu’ils sont à Carrefour pour acheter des trucs qui vont leur mettre de la graisse saturée dans les intestins et vider leur porte-monnaie, ils ne dépensent pas leur argent à la piscine… , Certes… 🙂 🙂

On peut s’interroger aussi sur l’opportunité de faire rembourser à la sécu  une consultation pour des certificats d’aptitude à la natation, au sport… il pourrait y avoir un tarif réduit, quand par exemple il s’agit du médecin habituel, et qu’il peut délivrer le certificat rapidement, ou par corrspondance…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation