De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Dimanche 15 septembre j’ai nagé à la piscine Jean Taris

les noms des piscines…Les noms des nageurs…Jean TARIS ( TARI…) les noms des rues dans lesquelles sont les piscines…(rue desnoyez)… Un Paris dont les piscines seraient les yeux…(bleus)… En tous cas à Taris, today, l’eau avait une drôle de couleur émeraude profond, j’avais jamais encore remarqué…Et gros dégagement d’odeur chlorée aussi..;

La piscine TARIS, telle qu’en elle-même … Clientèle archi familiale… Tu viens pour te détendre… Toujours ce couloir réservé pour les leçons, pour une personne, même si c’est la foule à coté…Dans des piscines petites, aux horaires d’ouverture au public réduits comme peau de chagrin…La Ville de Paris n’engagera même pas une réflexion sur le sujet, ça ne vient à l’idée de personne apparemment, et les MNS campent sur ce privilège…s’en fichent du moment qu’ils ont leurs leçons…Certains laissent parfois une ou deux personnes du public utiliser ces couloirs en même temps que les leçons, mais c’est assez rare pour mériter d’être salué quand ça arrive…C’est un privilège des MNS des piscines en régie…A Le Gall, par exemple, j’ai rarement vu des leçons individuelles, et quand ça arrive, elles se font au milieu du public…A Hermant il n’y avait pas non plus de leçons individuelles… A Berlioux, l’exception pour une concédée, c’était tellement visiblement scandaleux, les leçons individuelles…Un couloir de 50 pour une personne seule alors que les gens se battaient et s’insultaient(souvent) à coté… 🙂 🙂 Souvenirs de Berlioux.. Certains MNS étaient tellement imbuvables là-bas… Pareil qu’à Baker… Spécificité Carilis, peut-être ? Il parait que c’est pareil à Alfortville… Bon, c’est pas tous, quand même… Le chef de bassin, à Berlioux, était OK, et un ou deux autres aussi..;Et le personnel des cabines vraiment sympathique, caissiers compris…Tous au chomdu actuellement…

Cette rentrée a vu son lot de piscines faire l’objet de travaux non prévus, par exemple BAKER, fermée pour plusieurs semaines (tellement elle a été bien conçue, celle-là…Elle ferme pour 3 ou 4 mois tous les 6 mois environ, va savoir combien ça coûte,  encore )…LE GALL reste au tarif cher durant les week-ends, et le fameux nocturne a repris (c’est le seul moment de la semaine où l’on arrive à nager, mais il faut payer 5,80eu…) Là aussi, à Le Gall, ils n’ont pas encore engagé une réflexion sur la nécessité de mettre des brise-vagues pour le public…Non…le Directeur n’a pas cette orientation-là à l’esprit…Ca ne lui vient pas à l’idée…Pourquoi ne pas changer le Directeur, Messires de l’UCPA ?

A Pontoise aussi, on peut nager le soir, mais il faut payer…On peut pas se le permettre tous les jours…Peut-être existe-t-il à Pontoise un tarif annuel pour les séances du soir, qui reviendrait moins cher…mais je n’aime pas cette piscine…Et puis, il y a quand même du monde le soir, ce n’est pas désert, loin de là… 🙂

Une association de nageur, pleine de bonne volonté et d’ardeur, croyant encore que la Vox Populi est la Vox Dei, s’est fait connaitre avant les vacances, prenant des rendez-vous et exposant ses idées et désidérata aux instances dirigeantes : NOUS VOULONS NAGER A DES HORAIRES PUBLIC  sans que ce soit la foire d’empoigne, ont dit ces gens qui aimaient nager en solo… Ils ont cru qu’ils étaient sinon entendus, du moins écoutés…Ils croyaient naivement retirer quelque chose de leurs démarches, ils sentaient des ouvertures…Pure illusion : le résultat ne s’est pas fait attendre : VLAMM :  Encore moins de créneaux pour le public, par exemple ceux du mercredi matin, quand il en restait encore sont supprimés au profit des activités pour les gosses, (et peut-être aussi ceux des autres matins entre 7 et 8, j’ai cru comprendre)  et j’apprends que par exemple plusieurs couloirs du samedi matin à Armand Massard sont supprimés au profit d’un Club du sud ouest parisien bien connu… Quelle merveilleuse opportunité , en plus, pour le propriétaire d’un site de nageurs trés fréquenté par les internautes (et trés pointilleux  sur la non-critique  des choix municipaux), qui justement nage dans ce club…Quelle chance il a…

(A noter que le nocturne de Massard, autrefois jusqu’à 22h le mercredi, est maintenant ramené à 20h, depuis 1 an ou 2…)

le Club principal du 13ème arrondissement, quant à lui, garde toutes ses prérogatives, y compris (entre autres) l’heure récupérée sur le public le mercredi après-midi de 16h30 à 17h30… La pistoche DUNOIS ferme à 16h30 le mercredi…Sachant qu’elle est déjà dévolue aux scolaires en activités annexes le mercredi matin, occupée par l’aqua gym tous les midis, que le reste du temps, en semaine elle est fermée, que le nocturne du lundi a été supprimé cette année,que toute l’après-midi du mercredi voit une petite école de natation pour les gosses montée par les MNS dans le couloir 1, et qu’une grande partie de la piscine, le mercredi après-midi reste squattée par les enfants et les gens qui barbotent… Et on pourra toujours s’égosiller à dire que c’est un grand scandale…

Oui, c’est  » cause toujours »… 🙂 🙂

Aucune contrepartie à ces réquisitions de créneaux ou de couloirs, de la part de la Ville, par exemple en étendant certains horaires nocturnes, ou en faisant, comme le proposait cette association de nageurs, cohabiter public et clubs en soirée, ce qui était une bonne idée…nooonnn…Rien du tout … Aucune espèce d’effort dans ce sens…Plus de mépris, tu meurs…

C’est qu’il n’y a plus de sous… En tous cas pas pour ça… Et puis ces messieurs-Dames s’en fichent…Des promesses, oui… Parce que nous allons rentrer en année électorale…C’est comme ça… pouahhh…Pouahpouah…

Si vous avez un pouvoir médiatique, ils vous prendrons en considération…Ils sont trés occupés par leur image,  qui leur importe plus que tout… Ils connaissent l’opinion…Versatile… Ecoutant celui qui crie le plus fort…Le dernier à parler…Occupée de tout autre chose, (mode, tendances, vacances, vie sexuelle),  et croyant naivement qu’il y a la politique d’un coté, et la vraie vie de l’autre…Empêtrés, les gens,  dans les résolutions des problèmes de la vie courante, qui ne font que se compliquer au point de laisser les plus faibles exangues sur le carreau…

Une espèce d’hydre que personne vraiment ne contrôle suce les gens jusqu’à ce qu’ils soient obligés de demander des subsides à l’état…les gosses, le boulot, gagner 3 sous et surtout ne pas les laisser filer dans l’aspirateur à billets qui s’emballe …Comment prendre le temps, dans ces conditions, de revendiquer ce que nous ne savons même pas nous revenir de droit… Non… On s’écrase mollement…Pas d’énergie pour ça…

Pour extrapoler, je crois encore et toujours ( idée simple mais réconfortante), que la bonne marche des choses, petites et grandes, tant pour ce qui nous concerne personnellement et sur quoi nous avons du pouvoir que ce sur quoi nous avons moins de pouvoir et élisons des gens pour s’en occuper,  est une question d’orientations basiques au départ.

Bâtir un système économique viable et simple, déjà on peut le faire à l’échelon d’une ville, c’est plus facile que pour un pays, ou un continent). Jusqu’à présent, personne n’a eu les idées assez claires, parmi nos dirigeants, ni assez d’esprit de synthèse et d’expérience sur le terrain de la vie (c’est toujours assez abstrait pour eux) pour avoir les bons choix de départ… Il y a toujours des moments d’exception, certes, une bonne décision est prise, une idée intéressante est avancée, par l’un ou par l’autre, et malgré tout ça marche, cahin caha, mais personne n’arrive à faire une synthèse lumineuse…Il leur faudrait une vie, avant la politique, à se débrouiller anonymement, pour avoir de bonnes idées…pas suffisant de faire l’ENA… Et on avance à tout petits pas, dans le noir, on recule, on avance… C’est ça, ce n’est pas ça…Il faudrait que ça aille plus vite…

C’est pour ça que c’est intéressant, ce micro problème du mal-nager à Paris : On a une problématique (c’est comme ça qu’on dit ?), (qui peut être ramenée en modèle à pas mal de problèmes beaucoup plus amples, si on trouve des solutions pour celui-là, on en trouvera pour d’autres)…: de plus en plus de gens veulent se détendre en nageant parce que c’est un moyen formidable d’être en meilleure santé, mais c’est le M…… Il y a des piscines, mais on nage trés mal… Et voila…On peut analyser, voir comment le problème est traité…Tout en constatant que ça ne s’améliore pas, que ça se déterriore, même…Pourquoi ? Pourquoi les décideurs, DJS et compagnie, DEPUIS LE TEMPS, n’arrivent pas à satisfaire à la demande ? est-ce que c’est vraiment la quadrature du cercle, d’y arriver, et sont-ils de toutes façons trés méritants d’au moins essayer ? (dans ce cas il faut les réélire de suite)…Ou bien… Oui, ou bien… C’est cela, hélas… mais pour nous c’est intéressant d’exercer notre analyse…Juste sur ce petit sujet de la natation à Paris…Et, plus important que de savoir quelles décisions ils vont prendre, savoir QUELLES  DECISIONS, NOUS, nous allons prendre…

J’ai lu un peu d’autres blogs, de ci de là… Nous avons tous, nous blogueurs, le même défaut, nous sommes trop longs(désolée) :-)… mais on peut nous lire en diagonale… 🙂 🙂 je vous fais confiance, vous ne vous forcerez pas… 🙂 🙂

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation