De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Piscine Dunois le samedi 14 septembre 2013

Bien calme, en fin de journée, mais il parait qu’il y avait eu du monde plus tôt. La Butte est fermée, et Baker aussi…(les ballasts, me dit-on…) jusqu’au mois de novembre ou décembre… »il faut la renflouer », me dit mon Cheval que j’attache sous la pluie à l’entrée (il adore prendre une petite averse sur le poil, d’autant que le fond de l’air est doux…) On voit se balader des jeunes filles avec des anoraks ouverts sur des tee-shirts à décolletés plongeants comme dans les séries américaines, seul le visage est recouvert d’un capuchon avec une lisière de fourrure… par contre il semble que les nanas aient abandonné le short cet automne, après l’indigestion de l’été…

le couloir des leçons, à Dunois, était occupé, et seulement 2 autres couloirs avec 4 ou 5 personnes, c’était encore trop pour moi et je m’en fus donc dans le portnawak qui était vide, heureuse surprise, à part une famille possédant un gosse qui était le centre de l’attention, un gosse de 3 ans avec des brassards, trés hardi qui parlait de tout, et qui hurlait à la mort si son père se permettait de faire une longueur…Le papa n’avait pas un visage particulier, par contre il sortit de l’eau pour plonger, à un moment, et je vis qu’il était de belle taille et pas mal du tout… A part un ou deux messieurs asiatiques,et un vieux pékin dont j’oubliai la tête sitôt aperçue, la dame d’un certain age qui doit prendre 10 leçons par semaine,  il n’y avait vraiment personne…

Et après, je suis partie pour Roger-Le-Gall, où il n’y avait vraiment personne dans l’eau, là non plus…En fait les tarifs sont toujours prohibitifs les week-ends, alors qu’ils sont redevenus « normaux » en semaine. Il en sera ainsi jusqu’à la fin septembre…S’il fait froid, une dizaine de personnes dans l’eau…un poil plus après 19h (le nocturne…)

Voila…Rien à dire…Plombée par la morosité… Vive le soleil, quand même…

J’ai demandé si quelque chose avait changé pour les usagers, après la mise en place du nouveau découpage horaire des créneaux et le sucrage supplémentaire d’une partie des ouvertures public…Rien du tout à Dunois…les créneaux du mercredi matin n’étaient déjà plus accessibles au public depuis lurette, alors, …Ben, c’est toujours pareil…Les Directions des sports, dans leurs tours d’ivoire, pensent sans le dire que le public  (moutons abrutis), se détournera vite en masse de cette idée de faire des mouvements dans de l’eau chlorée, écoeuré par la pénurie de place…peut-être cette idée (que le combat est perdu d’avance) avait-elle commencé à faire du chemin, car il n’y avait vraiment personne…Ou alors c’est un phénomène passager…D’une journée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation