De Paris en piscine Le blog de Papillonista

jeudi et vendredi , Dunois et Le Gall, 4600m en tout

Avant d’arriver à Dunois, je passe sous les tours en béton, devant l’entrée de la tour KEPHREN. A cet endroit , après la pharmacie, une forte odeur de valériane, que j’aime bien car j’en bois souvent, en infusion. Mais personne ne sait d’où ça vient (je voulais en acheter)…Peut-être, me dit-on, qu’il y a des plantes entreposées derrière le rideau de fer tagué de cette boutique qui a fermé…Personne ne connait les propriétaires…Un jour j’ai demandé à des gens qui  étaient  là où se trouvaient KHEOPS  et MIKERINOS ( c’est vrai, s’il y a Kephren, alors…), mais personne ne savait rien… Il parait que ces grandes tours sont trés bien construites, excellente architecture… Mais l’endroit où les gens ne savent vraiment rien, encore moins qu’à Toulon, encore moins que dans le quartier chinois de Paris, c’est dans le quartier chinois de New-York, les gens ne savent même pas qu’ils ont un nom, j’avais l’impression…Un ville d’ Asie, fermée au coeur du monde occidental,  voila…C’est 50 fois plus grand qu’à Paris..;

Dans la piscine, il y a chaque jour le même vieux chinois, qui ne se lasse pas… Il nage trés lentement, sur le dos, au milieu, mais son age canonique empêche qu’on lui fasse la moindre remarque… Il a dû apprendre à 78 ans, après avoir élevé enfants, avoir eu petits enfants, brus, gendres, et maintenant il nage tous les jours, c’est son luxe, comme le mien…je le sens toujours vaguement étonné quand je le dépasse, je sens qu’il se demande…Un peu comme moi je me pose des questions quand d’excellents nageurs me mettent une pilée… 🙂 🙂 What is the secret…

Hier quelques copains m’ont bien chambrée avec mon nom d’internet, ils ont fait des variations sur papillonista, inutile que je retranscrive ici… Mon ego n’y survivrait pas…  J’ai demandé à un bon copain s’il regardait les sites sur  les piscines, la réponse est non, quand il sort de la pistoche, il a envie de penser à autre chose…Quant à la natation, il connait…

Aujourd’hui, j’ai pris le métro … je note que de plus en plus de gens qui n’ont pas d’abri lisent dans le métro, près de leur campement, ou dans la rue…Les sans abris deviennent des intellectuels cultivés, ou le contraire…Les intellos lecteurs se retrouvent à la rue… Il n’est pas suffisant maintenant d’avoir de l’instruction ou de la culture pour arriver à s’en tirer…Il faut pour le moins être malin, roublard, et entubeur…Sinon, no way… Cultivé, ça ne vaut plus un clou…Ainsi un lit au bout du quai à Jussieu, quelques pauvres couvertures par terre, et 2 bouquins, dont le DA VINCI CODE, et un autre thriller à clefs du même tonneau, je m’approche et je regarde les titres : Le lecteur était un homme jeune qui s’exprimait vraiment bien, et à qui j’ai demandé comment il se faisait que… Cultivé comme il semblait l’être, il se soit retrouvé à dormir dans le métro… les accidents de la vie… Voila la réponse…Quelle honte pour nous tous…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation