De Paris en piscine Le blog de Papillonista

mercredi 31 juillet, l’eau de Dunois se réchauffe

Je suis abonnée à Dunois en ce moment; j’aime bien 5 couloirs sur 5 délimités…Et la toute petite proportion (1 couloir, donc 1/5ème) de la piscine réservée au barbotage.

Et mieux encore : Sur ce 1/5ème, les MNS ont pris 1/3 pour les barboteurs fragiles(maman avec bébé, tout petit et grand père, grand-mère chinoise qui ne sait pas nager et veut juste se rafraichir ) en séparant d’avec les 2/3 restant pour le barbotage agité. Une petite ligne transversale fut posée dans l’après midi, séparant une bande de 15 ados trés chahuteurs (je les ai comptés), et insoucieux des autres, que les MNS contemplaient les mains sur les hanches et essayaient de calmer et canaliser, sans grand résultat…

Je vois souvent ces mêmes gosses (façon de parler), au stade de la petite enfance, dans le métro, par exemple, ou dans un magasin, dans une poussette ou les bras de leur mère…L’enfant fait un caprice et prend quelque chose, la mère dit non, une fois, elle dit non deux fois, l’enfant insiste et la mère abandonne… Il recommence avec autre chose…La mère  dit non et puis elle abandonne, elle laisse faire…

Dans le cas de la piscine Dunois, quand les chahuteurs sont là, le staff entier est mobilisé, parce que c’est le souk depuis la caisse jusque sur le bassin, les gosses entrent en se bousculant, en hurlant, se jettent des trucs à la tête, peuvent casser ce qu’ils trouvent sur leur chemin, évidemment personne n’apprécie, les clients calmes se regardent d’un air entendu…Dans la douche, j’ai remarqué, de temps à autres, entre 2 hurlements, ils regardent à droite et à gauche, et semblent s’apercevoir qu’il y a d’autres personnes dans la piscine, ils prennent des airs comme devant l’inconnu… un alien mystérieux, là, à coté…(je suis là, je prends un air impassible, c’est juste quand l’un d’eux propulsé par son copain pour jouer atterrit sur moi que je dis quelque chose), et ils sont comme coupés de la population…Quelques fois, si on leur dit quelque chose,(par exemple si on leur demande l’heure, pour établir un contact) ils sont carrément étonnés qu’on leur parle…Là les gosses voulaient absolument envahir l’un des couloirs de natation, et les MNS s’obligeaient à leur dire de passer à coté. J’ai été étonnée aussi de voir que beaucoup d’entre eux ne savaient pas nager et portaient des ceintures à flotteurs(les MNS insistent pour ça). Ils étaient pourtant grands, je croyais que tous les gosses parisiens étaient censés apprendre à nager à l’école : C’est bien pour ça que toutes les pistoches sont fermées au public durant l’année scolaire, non ?

Les MNS de Dunois sont vraiment bien, je trouve, ils ne crient pas, gardent le contrôle de la situation, ne démissionnent pas, comme dans tant d’autres piscines, mais peuvent envoyer un son puissant juste dans l’oreille d’un ado qui fait le c… et s’arrête net… Et les MNS parlent , aussi, ils expliquent pourquoi, ils font sortir un qui est particulièrement agité, ils ont des chances d’être entendus parfois, ils ne virent les gosses qu’en dernière extrêmité…

🙂

Ils ont installé des cônes rouges et blancs comme ceux de la circulation sur les plots de la ligne barbotage (et la ligne d’à coté), et sur les cotés, ce qui limite beaucoup les « bombes » des gosses…15 ados qui font la bombe dans l’eau à tour de rôle, c’est un poil trop pour une toute petite piscine comme Dunois… 🙂

Ces comportements des ados développent des comportements de rejet de la part d’autres catégories de population, c’est difficile de s’en empêcher, on est facilement agacés…Un Mr chinois, habitué de la piscine, comme je discutais de ça avec lui (tous les nageurs regardaient, à cause du bruit), m’a fait une diatribe comme quoi ce genre de comportement devrait être stoppé dès le début, et que eux, les chinois, civilisation de 5000 ans, se comportent en public d’une manière plus civilisée…

Et puis les ados sont partis et petit à petit l’ambiance est devenue zen, comme on dit, avec beaucoup des gens qui bossent qui sont arrivés, des gens qui voulaient nager, les lignes se sont remplies, les petits bébés barboteurs et de calmes enfants sont apparus dans le couloir portnawak, les MNS ont recommencé à se détendre, et c’est alors qu’une autre catégorie de population , trés choyée et appréciée des MNS, est arrivée : La Dame de l’aquagym… J’en ai compté 25, toutes de même gabarit… 🙂

Le problème, si l’on peut dire, c’est que certaines arrivent bien en avance et qu’elles se mettent à l’eau pour attendre ou « nager »… Ou se rafraichir… Je me suis donc envolée, en saluant les MNS  que j’aime bien, à Dunois, pour de nouvelles aventures dans Paris où souffle une haleine de Sahara… OUououhhhhOUOUHHHHH, c’est chaud c’est chaud… Passée aux Gobelins, où, près d’ un banc, se trouve toujours le même chien trés étrange que sa maitresse, une jeune fille trés occupée, donne toute la journée à garder à 2 messieurs qui n’ont rien à faire et  passent les beaux jours à cet endroit, en face de la manufacture des Gobelins…le chien est un mélange de basset et de malinois, trés long mais de bonne taille,   touffu comme une forêt , couleur vieille rouille, et trés amical, avec la truffe qui fouille dans tous les sacs… Ouah… 🙂 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation