De Paris en piscine Le blog de Papillonista

22 juin, nagé 1900m à piscine Roger Le gall

Pas trop de monde…2 lignes brise-vagues, ils se sont décidés à les mettre pour attirer les nageurs qui ne se pressent pas, à 5,80eu l’entrée et un temps relativement pourri…mais pas de cours de palme ou monopalme ce coup-ci, enfin, je n’ai pas vu…Un mns + une Mmns en surveillance, ce sont toujours les mêmes, le samedi, + le mignon jeune homme mns au sourire craquant qui  fait le chef d’orchestre de l’aquabique  dans le petit bassin 🙂 😉 …C’est l’avant dernier samedi du nocturne, à la fin du mois c’est terminé…Les samedis d’été,  la piscine fermera à 19h….Pour moi c’était la relache du samedi qui annonce la grrrande relache du dimanche…(je ne nage pas vraiment, je fais n’importe quoi, des virages, du batifolage)…Discuté encore avec quelqu’un du staff, qui m’a répété que c’était la ville qui avait imposé ce tarif de 5,80eu, sans même les abattements qui existaient l’année dernière pour les nageurs  c.a.d. tarif plus raisonnable à partir de 17h,  (abattements qui existent dans toutes les piscines, même les plus mercantiles, genre  Vert Marine etc…Où ils ont instauré, souvent, la carte à l’heure, ce genre )…Même à la piscine concédée de LA SEYNE  SUR MER (83), où l’entrée est monstrueusement chère, y compris pour les marmots, il y a un tarif nageurs…C’est dire… ! ! !   🙂 🙂 🙂

Je ne peux pas exprimer  à quel point j’ai du mépris pour ces manières de faire de la part de cette municipalité, (et parce que malheureusement cela ne se limite pas seulement à de petites histoires de gestion de piscines ),  un mépris qui répond au mépris dans lequel ils tiennent les simples nageurs du public, et qu’ils démontrent clairement chaque fois que c’est possible, tout en tenant le discours inverse…Oui, je sais ce que je dis, je sais des choses que vous ne savez pas, je ne peux pas tout dire ici… 🙂

Tiens, j’ai même envie D’ALLER AU CINEMA…! ! !  Pour changer…La natation ça ensoleille la vie, mais ça fait du bien quand ça s’arrête, rugit le cheval…Aahhh, il faudrait raconter comment il tient de plus en plus de place, cet animal… S’il se met à rugir, c’est mauvais signe, ça veut dire qu’il se transforme en lion, et ça ne sera plus drôle du tout, encore que nos rêves, quand nous étions petits, mon frère et moi, étaient d’embrasser un gros lion sur les oreilles, tellement on les trouvait choupinous…En quittant la piscine, où j’ai rencontré 2 ou 3 copains dont un excellent nageur de pap, que ceux qui étaient à LE GALL ce samedi ont dû remarquer,  voila que je prends le tramway jusqu’à Porte d’Orléans, avec l’idée de redescendre vers l’observatoire et le bd Saint Michel, juste une petite ballade comme ça…

Ainsi fut fait, arrivée à DENFERT ROCHEREAU, le Bd Raspail me tendait les bras, je m’y engouffrai, passant devant la FONDATION CARTIER , qui offre, en plus d’une expo de sculptures yperréalistes que j’aimerais voir,  un jardin ombreux avec une allée sinueuse menant à des sculptures un peu différentes de ce qu’on voit à Paris dans les parcs et jardins…( en face de la fondation, de l’autre coté du Raspail, un grand mur de tags  colorés, tout comme  dans le 18ème ), Et puis la rue…La rue…Celle , transversale, qui mène presque devant la clôserie des Lilas, à droite un parc inattendu magnifique, en contrebas, je crois que c’est le jardin d’un couvent…Bien logées, les soeurs…Et des ateliers plus magnifiques les uns que les autres…La Clôserie…Agréable l’été, coup d’oeil léger (mon cheval n’aime pas car on n’y sert pas de carottes ni de pommes crues), et nous voila béants devant la FONTAINE DE CARPEAUX, en haut du Luxembourg :  8 chevaux qui semblent se lutiner  (ou s’ignorer ) 2 par 2,   (mon cheval prétend que ce sont des chevalettes, mais c’est pas sur du tout),  entre  des tritons qui crachent chacun un jet d’eau en orbe,  en réponse à une dizaine de tortues , autour, crachant chacune un  large jet d’eau antagoniste, ( la fontaine est inscrite dans un cercle, et une mini cascade  fait suite sur le coté ),  et le groupe des chevaux + tritons surmonté de 4 ou 5 grâces presque à poil portant  une sorte  de mappemonde évidée… ( les grâces  font  irrésistiblement  penser  à ce  tableau  archi  connu      « la ronde »  (ou « la danse » ), de Matisse,  le mouvement est le même…)  Nous n’avons vu qu’un coté de la fontaine car,  trouvant un air louche  à mon cheval qui avait oublié de se peigner la crinière,  le gardien du jardin a prétendu que c’était l’heure de fermer les barrières, clic clac  et voila, nous sommes restés là,  à  admirer la fontaine en action,  avec d ‘autres touristes qui passaient par là…,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation