De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Mercredi 19 juin j’ai nagé 2900m chez Georges à Danube

Je me souviens…Lors des J.O. natation , pas les derniers mais ceux d’avant, (personne ne se rappelle où c’était…), on regardait la télé  à la cafète de la piscine LE GALL…La musique du programme, au début, à la fin, c’était une chanson qui disait  » tra la la…La vie sera un rêve… »,  et là j’ai le nez sur un bouquin qui s’appelle « Vie rêvée », de Thadée Klossowski de Rola, déjà le nom du gars est un rêve…Ce prénom, Thadée, !!!  (encore mieux que « Thadéus », qu’on voit parfois…)…C’est l’histoire …C’est même pas une histoire… Un petit bout de vie des années 70 d’un dandy nonchalant et beau garçon…des fragments de ce qu’il écrivait parfois entre 2 fêtes, 2 voyages…Ca peut se laisser lire…Entre 2 visites à la piscine…

Plus réconfortant ce bouquin , en tous cas, que les nouvelles  dans les journaux… Quand je monte vers la place des fêtes   🙂 , il parait que les gens qui ne se tiennent pas au courant de l’actualité vivent plus vieux, une étude vient de sortir … Une vie rêvée entre une visite  à un duc écossais  au pays des lochs, chaude veste de tweed, randonnées dans les landes avec la bruyère,  tea time,  et quelques jours à Venise  en mai,  une partie de l’été  à Martha’s Vineyard  et  octobre  à New-York…

Et ça me rappelle que  j’ai  raté un pan d’histoire, dont je n’ai pris connaissance que trés récemment : Bien sur je savais qu’on était allé sur la lune, ARMSTRONG, ALDRIN, etc…  Mais j’ignorais qu’on y était allé plus d’une fois… Tout un pan important de l’histoire des hommes m’a échappé ,  (est-ce vrai, d’ailleurs , y est-on allé plusieurs fois  ?)…Comment cela a-t-il pu être possible sans que je m’en sois douté une minute ?  dans quel univers suis-je restée coincée  pendant plus de 3  décennies ? Mystère…

J’arrive donc au sommet le plus haut de Paris,  la place des fêtes  (plus haute que Montmartre, m’a dit quelqu’un),  l’escalier mécanique du métro qui nous hisse doit être le plus long de la ville..,  visite éclair au Monoprix pour voir le prix des cerises : 11,90 le kilo, non, faut pas exagérer quand même, pas de cerises, tandis que le ciel se fait trés menaçant, et qu’on commence à entendre des rrrroulements au loin,   descente en 4ème vitesse vers la pistoche, tandis que des sirènes de police se font entendre ( à ce propos je me demande si une directive n’a pas été libéralisée, ou quoi, depuis quelques jours car on ne cesse d’entendre des sirènes de voitures de Police partout dans Paris…Avant on entendait quelques fois, maintenant c’est sans arrêt…je ne suis pas la seule, à me mettre la main sur les oreilles quand ça passe à coté )…le tonnerre commence à gronder, et je croise une dame faisant rouler sa valise sur le trottoir (le bruit ressemble au bruit des avions dans le ciel , avez-vous remarqué ? ).

Tandis qu’un énorme camion « Les gentlemen du déménagement » fracasse brièvement la  rue David d’Angers, se mêlant au hurlement de la bétonnière « Comex » qui tourne devant  le chantier des logements sociaux (ils ont inscrit au centime près, sur un panneau,  ce que ça coûtait à la Ville…), et qu’une énième voiture de Police envoie la sirène au carrefour en bas, le barbu  au ciel , qui pique sa crise ,  envoie un coup de tonnerre magistral + une grosse goutte d’eau, la première, tandis que je m’engouffre dans le hall de la piscine…

Badaboum, Badaboum,  Boummm,  la moitié du bassin est prise par une gigantesque structure en plastique  (jamais vu encore), posée sur l’eau, avec des gosses qui font du toboggan dessus, ou on ne sait quoi, pas bien regardé, un buffet attend dans le hall,  il y a de la musique, des hauts-parleurs, bref c’est la fête, ça fait du bruit, et moi je vais nager de l’autre coté, où je constate que la nageuse des Mouettes qui se prend un couloir pour elle toute seule est arrivée encore plus tôt aujourd’hui…

Les Mouettes sont censés commencer à 18h, mais depuis quelques temps c’est 17h30 pour l’une d’entre eux, et maintenant il semble que ce soit 17h…Quand le cas se produisait, au CNP, d’un nageur voulant commencer plus tôt, eh bien il nageait avec le public, et voila…Non, je ne vais pas me plaindre à la direction…La saison est bientôt terminée, et après, fermeture pour de longs mois…mais la râleuse en moi …  Donc je commence à nager…Un peu de monde, mais pas trop, malgré le public  parqué d’un seul coté…Et puis le gros des Mouettes arrive, et je note qu’ils commencent 10mns plus tôt…Finalement, avec le cours des tout petits qui s’installe sur un couloir, + les Mouettes sur plusieurs autres + la moitié du bassin inaccessible à cause de la fête, ce sont 2 couloirs en 25 qui restent pour le public ce mercredi…Alors je m’en vais…J’ai nagé pas mal quand même, malgré les femmes enceintes , le gars qui me dit ingénument qu’il suit le bord à l’aller et au retour, alors que je lui suggère de tourner, ce qu’il ne comprend pas, la crawleuse anorexique énervée qui était déjà là hier, les 2 ou 3 nageurs pressés, dont un brasseur en force, le plaquettiste qui ferait mieux d’apprendre à nager d’abord (la tendinite n’est pas loin…Arf…Arf…Bien fait…), etc…etc…Trop  d’énergie à contrôler qui  fait quoi et n’avance pas, qu’à se concentrer sur sa nage…Allez…faut partir…Je nagerai plus demain. 🙂

Dehors, frisquet,  la température a chûté d’au moins 10 degrés…Je rencontre  D.A., un ancien nageur du CNP, venu à la fête avec sa fille, il nage souvent à HERMANT le midi, et il me raconte qu’il a mis son fils de 12 ans en sport études au Racing, et que sa fille fait de la natation synchronisée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation